Partager

4 faits surprenants sur le bousier

 
Par Pauline Bonnet. Actualisé: 7 septembre 2017
4 faits surprenants sur le bousier

Il existe de nombreuses sous-espèces de bousier, mais cet insecte a toujours la même fonction. Il vit sous toutes les latitudes de la planète, sauf dans les zones de pergélisol.

Le bousier est un coléoptère crucial pour les régions où paissent des animaux. En effet, il élimine les masses d'excréments et les distribue sur tout le territoire. Ainsi, il apporte des engrais naturels aux zones où il vit, en plus de se nourrir lui-même (il est coprophage), et ses petits.

Continuez à lire cet article de Planète Animal pour connaître bien d'autres anecdotes sur le bousier.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Les girafes : description et faits surprenants

Il vole

Les bousiers volent très vite. Lorsqu'ils passent près de vous, le bourdonnement qu'ils émettent ressemble à celui d'un vieux bombardier. De nombreux enfants, au cours de leur scolarité, collectionnent des insectes. Parmi eux, le bousier possède un comportement particulièrement intéressant.

En Espagne par exemple, il n'est pas rare d'en trouver sur les plages, où il est possible de les observer évoluer.

En effet, en raison du passage régulier de cavaliers, ces coléoptères peuplent souvent ce genre d'endroits. Lorsqu'un cheval s'approche à l'horizon, de véritables hordes de bousiers apparaissent en volant dans sa direction.

4 faits surprenants sur le bousier - Il vole

Manipulation du fumier

Une fois que les bousiers ont trouvé leur « précieux », ils peuvent procéder de différentes manières. La première consiste à former une sphère de dimensions raisonnables pour qu'ils puissent la transporter jusqu'à leur nid en la poussant. Arrivés dans leur repaire souterrain, ils ajoutent la nouvelle pelote fécale à une autre masse formée par les pelotes précédentes, dans laquelle ils déposeront ensuite leurs œufs afin de les faire incuber grâce à la chaleur de la fermentation. Une fois les œufs éclos, les larves se nourrissent de la matière fécale.

Parfois, le transport de la pelote de fumier (ils la poussent) prend de nombreuses heures. La façon qu'ont les bousiers de se guider jusqu'à leur nid est incroyable. Certains bousiers, après avoir formé leur pelote fécale, creusent un tunnel à côté d'elle et l'enterrent, procédant à la ponte des œufs à cet endroit.

4 faits surprenants sur le bousier - Manipulation du fumier

Guidé par les étoiles

Une étude scientifique rigoureuse a révélé que les bousiers qui poussent leur pelote fécale pendant la nuit s'orientent grâce aux étoiles. Cela peut paraître une plaisanterie, mais plusieurs expériences furent réalisées afin de prouver cette théorie.

En plus de ce phénomène, il est souvent possible d'observer un autre comportement fascinant de la part des bousiers. Lorsqu'ils rencontrent un obstacle, comme par exemple un trottoir qui les empêche de continuer à avancer avec leur pelote fécale, ces coléoptères font preuve d'une grande ingéniosité.

Il reconnaît le terrain

Après avoir essayé plusieurs fois de surmonter l'obstacle que représente le trottoir sans succès, ils commencent à pousser leur pelote fécale de façon résignée le long dudit trottoir.

C'est alors qu'il n'est pas rare de les observer s'arrêter, monter sur la pelote et, depuis sa hauteur, observer les alentours.

Ensuite, ils redescendent sur le sol et recommencent à pousser leur pelote de façon résolue. Quelques mètres plus loin, ils réitèrent le même processus et s'arrêtent, montent sur la pelote, observent et redescendent. Et ainsi de suite à plusieurs reprises.

Cette attitude si humaine peut laisser les spectateurs de ce genre de scène perplexes à première vue. Mais souvent, le dénouement de ces situations reste le moment le plus impressionnant.

En effet, dans le cas du trottoir, les bousiers finissent par arriver au niveau d'une fissure ou d'une imperfection qui fait office de rampe entre le niveau de la route et la hauteur du trottoir. Ainsi, les coléoptères peuvent pousser leur pelote le long de ce chemin afin de surmonter l'obstacle auquel ils étaient confrontés.

Ce genre d'attitude démontre que les bousiers peuvent se souvenir des passages existant pour rejoindre leurs nids et évaluer la distance qui les séparent de ces derniers en scrutant l'horizon depuis la hauteur de leur pelote.

4 faits surprenants sur le bousier - Il reconnaît le terrain

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à 4 faits surprenants sur le bousier, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Écrire un commentaire sur 4 faits surprenants sur le bousier

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?

4 faits surprenants sur le bousier
1 sur 4
4 faits surprenants sur le bousier

Retour en haut