Partager

Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples

 
Par Antoine Decrouy. 8 octobre 2020
Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples

Les agnathes sont des poissons qui sont apparus il y a de cela 470 millions années. Même si la majorité est de nos jours éteinte, de nos jours survivent certains types qui se nourrissent d'une manière bien particulière. Il est possible de les trouver dans les eaux du monde entier et elles n'ont que très peu de caractéristiques communes avec les autres animaux marins.

Dans cet article Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples de PlanèteAnimal nous allons vous tout vous dire sur les agnathes, ou les poissons sans mâchoire, nous vous parlerons de leurs caractéristiques que nous illustrerons grâce à une légion d'exemples et de photos, bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Poisson sans écailles - Types, noms et exemples

Qu'est-ce qu'un agnathe (Agnatha) ?

Avant de vous parler des espèces qui existent, il est nécessaire de définir ce que sont les agnathes (Agnatha). Ce sont des poissons sans mâchoire de l'ère Paléozoïque. Ils sont apparus sur Terre il y a de ça 470 millions d'années et ils ont commencé à s'éteindre il y a environ 370 millions, mais certaines espèces ont réussi à survivre.

Les agnathes sont le troisième groupe qui s'inclut dans la classification commune des poissons. A leur côté, se trouvent les poissons cartilagineux ou chondrichtyens (Chondrichthyes), comme les raies, les poissons scie, torpille, les requins et les poissons osseux ou ostéichthyens (Osteichthyes), groupe qui inclut à toutes les espèces qui ont des branchies et des vessies natatoire.

Quand ont commencé à apparaître les premiers vertébrés, au début se sont développés les poissons que nous connaissons aujourd'hui comme agnathes. Avec le fil du temps, ils ont disparu pour laisser leur place à des espèces avec des formations osseuses plus définies et résistantes. Les premiers d'entre eux étaient les chondrichtyens, ensuite sont apparus les poissons osseux.

Caractéristiques des agnathes

Nous avons vu ensemble que le groupe qui englobe les poissons sans mâchoire est le groupe des "agnathes" dont le nom scientifique est Agnatha. Nous allons maintenant voir quelles sont les caractéristiques principales de ce groupe. Dans l'antiquité, la morphologie de ces espèces était très variée, même si elles partageaient toutes la caractéristique de faire partie des premiers vertébrés, de posséder des structures externes similaires à des armures, en plus de nageoires chez certaines espèces. De nos jours, les caractéristiques des poissons agnathes sont similaires, car elles ont en commun plus de chose que seulement leur manque de mâchoire.

Une caractéristique commune est le fait qu'elles ont une apparence similaire à celle des anguilles, c'est-à-dire qu'elles ont un corps long et sans écailles ou ailettes, en plus, elles ont une peau muqueuse et des yeux sensibles à la lumière. Leur squelette est cartilagineux, n'est pas équipe de région occipitale et leurs branchies ont une forme de sac.

Les agnathes parasitent d'autres espèces de poissons ou se nourrissent de charogne en utilisant des méthodes particulières, comme la succion. De nos jours, il existe deux classes d'agnathes ou poissons sans mâchoire : les lamproies (41 variétés) et les myxines (31 variétés).

Lamproies : caractéristiques et espèces

Les lamproies sont des poissons sans mâchoire connues sous le nom scientifique d'Hyperoartia. Elles ont un corps est similaire à celui des anguilles : long, flexible et fin. En fonction de l'espèce à laquelle elle appartient, elles peuvent vivre en eau douche ou en eau salée.

La bouche de la lamproie est circulaire et pleine de ventouses qu'elle utilise pour se coller aux espèces qu'elle parasite comme les requins et les mammifères marins. Dans leur bouche, la lamproie présente des dents coniques et une langue adaptée pour gratter les tissus ; ces structures lui permettent de réaliser une blessure sur la peau de leurs proies et d'aspirer le sang qui est leur principal source d'alimentation.

Une caractéristique curieuse est que les lamproies Geotria ont une poche en en dessous des yeux durant l'époque d'accouplement. Bien que sa fonction exacte soit toujours inconnue, il pourrait s'agir d'une structure nécessaire pour remuer les fonds marins et préparer le nid.

Dans le groupe des lamproies se différencient deux types : les lamproies marines et les lamproies de rivière.

Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples - Lamproies : caractéristiques et espèces

Lamproies marines

Ce sont celles qui vivent les mers et les océans du monde entier. Parmi elles, il est possible de mentionner les espèces suivantes :

Lamproie chilienne

La lamproie chilienne (Mordacia lipicida) est un agnathe endémique de la côte du Chili. Elle mesure jusqu'à 54 cm et possède une poche de la cervical jusqu'aux branchies, en plus, elle a également un grand oeil situé sur la région latérale-dorsale.

En hiver, la lamproie chilienne s'éloigne des côtes froides et elle migre vers la mer. Sur l'image ci-jointe vous pouvez voir une lamproie de ce type.

Geotria australis

La lamproie Geotria australis habite les océans Indien, Pacifique et Atlantique, on la retrouve également aux alentours des pays qui forment la ceinture de Feu. Elle mesure jusqu'à 60 cm et elle a une poche en dessous des yeux, cette dernière lui permettrait de construire son nid.

Cette espèce de lamproie se nourrit de poissons téléostéens. Bien qu'elle vive en mer, lorsque s'approche l'époque d'accouplement, elle rejoint les fleuves afin d'y déposer ses œufs.

Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples - Lamproies marines
Image: fishingadvice.ru

Lamproies de fleuve

Plusieurs espèces de lamproies réalisent une partie de leur cycle vital dans les fleuves, alors que d'autres vivent uniquement en eaux douces. Voici quelques-unes des espèces de lamproies de fleuve :

Lamproie de rivière

Connue sous le nom scientifique Lampreta fluviatilis, la lamproie de rivière mesure 40 cm et elle est distribuée dans les fleuves d'Europe où elle passe la majeure partie de sa vie. >Toutefois, elle est également capable de vivre en mer une fois qu'elle atteint l'âge adulte.

Elle compte sur 7 orifices pour les branchies et deux yeux très bien développés. Ses dents sont aiguisées et lui permettent de se nourrir des poissons qu'elle parasite.

Lampreta planeri

La lampreta planeri est semblable à celle de fleuve mais en plus petite. Elle est endémique à la communauté espagnole de Navarra et à certains fleuves portugais.

Une curiosité à propos de cet agnathe est que ses larves tardent 6 ans pour atteindre la maturité sexuelle. Durant cette période, elle se nourrit d'algues et de détritus qu'elle trouve dans les fonds des fleuves.

Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples - Lamproies de fleuve

Plus d'espèces de lamproies

Il existe d'autres espèces de lamproies distribuées en mers, fleuves et océans du monde entier. Voici quelques-unes d'entre elles :

  • Mordacia praecox
  • Mordacia mordax
  • Lamproie marine (Petromyzon marinus).
  • Lamproie du Pacifique (Lampetra tridentata).
  • Ichthyomyzon bdellium
  • Caspiomyzon wagneri
  • Eudontomyzon danfordi
  • Eudontomyzon vladykovi

Myxines : caractéristiques et espèces

Les myxines sont l'autre classe d'agnathes ou poissons sans mâchoire qui existent. Comme les lamproies, elles ont un corps circulaire, long et recouvert d'une couche muqueuse. Leur apparence générale est primitive, car elles n'ont pas de sens de goût, qu'elles ont des cellules réceptives sur la peau et que leurs yeux sont très simples.

Les myxines se nourrissent des charognes et des viscères d'animaux de plus grosse taille, ces dernières peuvent également ronger leur proie vivante car elles s'introduisent dans leur corps. Comme elles n'ont pas de mâchoires, elles comptent sur une bouche rudimentaire avec laquelle elles peuvent se coller à leur proie et elles utilisent leur langue pour gratter la peau de leur proie.

Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples - Myxines : caractéristiques et espèces

Espèces de myxines

Entre les espèces de myxines qui existent dans l'actualité, on retrouve :

Eptatretus goliath

L'Eptatretus goliath n'a été vue qu'une seule fois en Nouvelle Zélande d'où elle est endémique. On sait qu'elle vit à 811 mètres de profondeur et qu'elle mesure 1 mètre de long. On ne sait rien de plus à propos de ses habitudes vitales.

Myxine glutinosa

La myxine glutinosa vit dans les eaux qui entourent la péninsule Ibérique, la Norvège, le Canada, le Mexique et le Royaume Uni, où elle habite entre 40 et 1100 mètres de profondeur.

L'espèce peut mesurer jusqu'à 1 mètre de longueur et elle a des habitudes nocturnes. Elle consomme des animaux morts ou agonisants, s'introduisant dans leur corps pour en dévorer les viscères.

Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples - Espèces de myxines

Plus d'espèces de myxines

En plus de toutes les espèces mentionnées, il existe d'autres espèces de myxines comme :

  • Myxine méridionale (Myxine australis).
  • Myxine ios
  • Myxine capensis
  • Myxine garmani
  • Myxine pequenoi
  • Myxine circifrons
  • Myxine jespersenae
  • Myxine mcmillanae

Ostracoderme : poissons sans mâchoire éteints

Quant aux poissons de la classe Agnatha éteints, les ostracodermes (Ostracodermi) se trouvent entre les plus connus. Ils mesuraient entre 50 et 60 cm de long et ils se sont éteints il y a de cela 350 millions d'années.

Entre les poissons agnathes, les ostracodermes étaient différents, car ils avaient des écailles plus épaisses qui formaient un bouclier osseux et qui avait le rôle de les protéger des prédateurs. Ils font partie des premiers vertébrés qui sont apparus sur la Terre, même si les agnathes comptent sur un squelette cartilagineux et non osseux, raison pour laquelle ils sont considérés comme des chondrichtyens.

Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples - Ostracoderme : poissons sans mâchoire éteints

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Rodríguez, A.; Bessonart, M. (2007). Agnatos y condrictios. Facultad de Ciencias.
  • Granado Lorencio, C. (2002). Ecología de peces. Universidad de Sevilla.
  • Mincarone, M.M. (2011). Eptatretus goliath. The IUCN Red List of Threatened Species: e.T196023A8994230. Disponible en: http://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2011-1.RLTS.T196023A8994230.en.
  • Mincarone, M.M. (2011). Myxine glutinosa. The IUCN Red List of Threatened Species: e.T196057A8988080. Disponible sur : http://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2011-1.RLTS.T196057A8988080.en.

Écrire un commentaire sur Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples
Image: fishingadvice.ru
1 sur 7
Agnathes ou poissons sans mâchoire - Caractéristiques et exemples

Retour en haut