menu
Partager

Anorexie chez le chat - Causes, symptômes et traitement

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 16 septembre 2021
Anorexie chez le chat - Causes, symptômes et traitement

Voir les fiches de Chats

Votre chat ne veut pas manger ? Il est déprimé ? L'anorexie chez le chat est un symptôme de nombreuses maladies et processus corporels. Ainsi, un événement physiologique comme les chaleurs, un événement stressant ou une pathologie interne grave peuvent provoquer de l'anorexie chez nos copains les chats. L'anorexie affaiblira progressivement le chat, entraînant de graves conséquences dans son organisme. Il n'y a aucun doute sur le fait que le vétérinaire devra toujours en chercher l'origine et il le fera en effectuant une série de tests qui permettront la prescription du meilleur traitement.

Continuez la lecture de cet article Anorexie chez le chat - Causes, symptômes et traitement de PlanèteAnimal pour découvrir les causes, les symptômes et le traitement de l'anorexie chez le chat.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Mon chat mange moins - Causes et solutions

Qu'est-ce que l'anorexie chez le chat ?

L'anorexie est le terme utilisé afin de parler d'un organisme qui ne mange pas. Lorsqu'un chat ne veut pas manger, on dit qu'il souffre d'anorexie ou de perte d'appétit. Cette perte d'appétit peut être due à de multiples raisons, à diverses maladies, situations, changements ou problèmes psychologiques. C'est pourquoi il s'agit d'un symptôme clinique qualifié de non spécifique.

En général, l'anorexie chez le chat est une réaction de phase aiguë qui survient à la suite d'une altération de l'équilibre du milieu interne du chat, comme c'est le cas lors d'infections, d'autres maladies, de lésions organiques ou de tumeurs.

Causes de l'anorexie chez le chat

Comme nous l'avons déjà dit, l'anorexie chez le chat peut survenir dans de nombreuses situations différentes, quel que soit l'âge de l'animal, néanmoins, l'anorexie chez les chats âgés a tendance à être plus fréquente car ils sont plus enclins à souffrir de nombreuses maladies qui provoquent l'anorexie. Voici les principales causes de l'anorexie chez le chat :

  • Douleurs buccales : les maladies douloureuses des gencives, des dents ou des tissus mous de la bouche, telles que les infections, les fractures, la résorption dentaire, les tumeurs, les gingivostomatites chroniques ou les pathologies de la mâchoire peuvent entraîner un refus de s'alimenter.
  • Rejet de sa nourriture : si vous avez changé brusquement l'alimentation ou la nourriture à laquelle votre chat est habitué, il peut refuser de manger la nouvelle.
  • Chaleurs : Une chatte en chaleur sera super anxieuse et nerveuse. En concentrant tout son intérêt sur la reproduction, elle en oubliera de se nourrir. Par conséquent, si vous remarquez que votre chatte mange moins quand elle est en chaleur, cela peut être dû à ce processus physiologique. N'oubliez pas que la stérilisation est recommandée, ce qui, en plus de réduire son stress, réduit la probabilité qu'il ou elle développe diverses maladies reproductives.
  • Stress ou anxiété : les chats sont très sensibles au stress, de sorte que toute situation un tant soit peu stressante pour eux peut avoir des conséquences sur leur vie quotidienne.
  • Empoisonnement : si votre chat ingère une substance toxique, comme une plante toxique ou de la nourriture toxique, il peut s'empoisonner. Le chat sera tellement mal en point qu'il pourrait ne plus vouloir manger. Dans certains cas, vous détecterez d'autres symptômes cliniques et le traitement devra être urgent.
  • Altération de l'odorat : les chats utilisent leur nez pour respirer et pour sentir leur nourriture. Tout blocage peut entraîner une perte d'appétit, ainsi que du stress et de l'inconfort.
  • Maladie infectieuse ou parasitaire : les maladies affaiblissent les chats ou, comme dans le cas de la rhinotrachéite féline, provoquent une rhinite et des sécrétions nasales qui leur font perdre l'odorat, ce qui finit par les empêcher de s'alimenter.
  • Maladie de l'œsophage : l'œsophagite, le reflux gastro-œsophagien ou les corps étrangers dans l'œsophage peuvent être extrêmement inconfortables et douloureux pour nos chats. Ces derniers éviteront de s'alimenter pour ne pas augmenter la friction avec la muqueuse œsophagienne et, par conséquent, la douleur. Une inflammation de l'estomac ou une gastrite peut également provoquer une anorexie.
  • Maladie du pancréas : la pancréatite ou inflammation du pancréas est une cause de douleur abdominale chez le chat, bien qu'il soit parfois difficile de remarquer cet inconfort. Dans tous les cas, l'anorexie est l'un des symptômes de cette maladie.
  • Maladie du foie ou des voies biliaires : les maladies du parenchyme hépatique ou des voies biliaires peuvent provoquer une anorexie chez le chat.
  • Maladie intestinale : les affections intestinales telles que les maladies inflammatoires de l'intestin, l'entérite, les corps étrangers ou les tumeurs peuvent provoquer une gêne, une apathie et une anorexie chez le chat.
  • Insuffisance rénale : les reins participent à la filtration du sang, donc s'ils ne fonctionnent pas correctement, les toxines s'accumulent et les chats ne se sentent pas bien, ce qui provoque, entre autres symptômes, de l'anorexie.
Anorexie chez le chat - Causes, symptômes et traitement - Causes de l'anorexie chez le chat

Symptômes de l'anorexie chez le chat

Comme nous l'avons dit, l'anorexie n'est pas une maladie, mais un symptôme clinique résultant de nombreuses causes. Mais l'anorexie elle-même, si elle n'est pas traitée rapidement, finira par déclencher d'autres choses qui auront un impact sérieux sur l'état général du chat. Ainsi, les effets de l'anorexie chez le chat comprennent la malnutrition, le mauvais aspect du pelage, la perte de poids, la déshydratation, la léthargie, la faiblesse ou l'atrophie de la musculature, en plus des signes spécifiques de chaque processus causal. Par exemple :

  • En cas de maladie rénale, on peut observer un syndrome de polyurie-polydipsie, c'est-à-dire que le chat urine et boit plus que la normale.
  • En cas de maladie hépatobiliaire, on peut observer un ictère, c'est-à-dire un jaunissement des muqueuses, une léthargie ou un gonflement de l'abdomen dû à une accumulation anormale de liquides.
  • Les douleurs abdominales, la déshydratation et la faiblesse sont courantes en cas de pancréatite.
  • En cas de maladie intestinale inflammatoire ou d'autres troubles de l'intestin, des troubles digestifs tels que diarrhées, vomissements, malabsorption ou déséquilibres électrolytiques peuvent être observés.
  • Les troubles œsophagiens et gastriques provoquent des vomissements, des régurgitations, une hypersalivation, de la toux, de la fièvre et une position étirée de la tête et du cou lors de la déglutition, en raison de l'odynophagie, qui est une douleur lors de la déglutition.
Anorexie chez le chat - Causes, symptômes et traitement - Symptômes de l'anorexie chez le chat

Diagnostic de l'anorexie chez le chat

L'anorexie chez le chat est extrêmement facile à diagnostiquer pour les tuteurs car, en principe, il suffit de constater que le chat refuse de s'alimenter. Elle devrait toujours être une source d'inquiétude, sauf quand elle provoquée par des causes physiologiques identifiées.

Le diagnostic, qui doit être établi par le vétérinaire, doit être basé sur la recherche de la maladie qui la cause, pour ce faire, il combinera les tests suivants :

  • Examen physique.
  • L'anamnèse, c'est-à-dire les informations recueillies sur l'animal. Cela se fait en posant des questions au tuteur.
  • Analyses sanguines, y compris hémogramme et biochimie.
  • Radiographies.
  • Échographie.
  • Cytologie/biopsie
Anorexie chez le chat - Causes, symptômes et traitement - Diagnostic de l'anorexie chez le chat

Traitement de l'anorexie chez le chat

Une fois l'anorexie diagnostiquée, un traitement doit être mis en place immédiatement pour éviter que ses effets négatifs ne progressent. La vélocité de réaction est particulièrement importante chez les jeunes chatons en raison de leur faiblesse, de leurs réserves réduites et de leurs besoins énergétiques élevés. Les chats en surpoids sont également à risque, car ils ont un risque plus élevé de développer une lipidose hépatique. La lipidose hépatique est une maladie du foie qui se caractérise par l'accumulation de vacuoles graisseuses dans les cellules hépatiques. Elle est également connue sous le nom de "stéatose hépatique" et peut entraîner de graves problèmes de santé, voire la mort.

C'est pourquoi les chats anorexiques doivent être hydratés dès que possible par une thérapie liquidienne et, selon l'état du chat, il peut être obligatoire de les alimenter par le biais d'une sonde afin de prévenir les complications. En outre, un traitement de la cause de l'anorexie doit être mis en place pour rétablir la santé du félin.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Anorexie chez le chat - Causes, symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Problèmes d'alimentation.

Bibliographie
  • Atencia, S. (2020). Diagnóstico clínico de las patologías gastrointestinales, hepáticas y pancreáticas del gato. Improve International.
  • Martínez-Subiela, Tecles, Parra y Cerón. Proteínas de fase aguda: Conceptos básicos y principales aplicaciones clínicas en medicina veterinaria. Universidad de Murcia.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Anorexie chez le chat - Causes, symptômes et traitement
1 sur 4
Anorexie chez le chat - Causes, symptômes et traitement

Retour en haut