Botulisme chez le chien - Traitement, diagnostic et symptômes

Botulisme chez le chien - Traitement, diagnostic et symptômes

Le botulisme chez le chien est une maladie peu fréquente qui va à toucher le système nerveux et qui finit par provoquer une paralysie. Cette affection est liée à la consommation de viande en mauvais état, mais il existe d'autres causes qui la provoquent, comme nous l'expliquons dans la suite de notre article.

Contrôler la nourriture à laquelle le chien a accès fait partie des mesures préventives. Cette mesure est très importante, car le pronostic dépend de chaque cas. Certains chiens se rétablissent spontanément, tandis que d'autres peuvent connaître une issue fatale.

Découvrez tout ce qu'il y a à savoir à propos du botulisme grâce à cet article Botulisme chez le chien - Traitement, diagnostic et symptômes de PlanèteAnimal !

Qu'est-ce que le botulisme chez le chien ?

Le botulisme chez le chien se produit comme une maladie paralysante aiguë. Cet effet est dû à l'action d'une neurotoxine, c'est-à-dire qu'il s'agit d'une substance toxique pour le système nerveux central ou périphérique. Cette toxine est produite par une bactérie très résistante dans l'environnement appelée Clostridium botulinum

Le chien tombe malade quand il consomme de la viande en décomposition. Ceci peut se produire s'il consomme des charognes ou si vous lui donnez, sans vous rendre compte, de la viande dont la date de péremption est dépassée. C'est pourquoi nous devons éviter de leur donner des restes ou, du moins, ne pas leur en donner s'ils ont été cuisinés il y a plusieurs jours. Les ordures et la nourriture enterrées sont une source de contamination. C'est pourquoi le botulisme est plus courant chez les chiens qui vivent dans des zones rurales ou chez les chiens qui errent seuls.

Une autre forme d'attraper le botulisme est l'ingestion de légumes ou de viandes qui ont été mis en boîte d'une mauvaise manière. Enfin, vous devez savoir que le botulisme chez le chien a une période d'incubation qui va de 12 heures à 6 jours.

Symptômes du botulisme chez le chien

Le symptôme le plus clair du botulisme chez le chien est la paralysie qui, en plus, est d'évolution rapide, c'est-à-dire qu'elle est progressive. Elle commence par affecter les pattes arrières et elle avancera jusqu'à toucher les pattes avants. En outre, vous verrez que votre chien a perdu en coordination, qu'il est faible et qu'il peut plus facilement tomber. Le chien peut finir par rester couché, faible et paralysé des quatre extrémités et de la tête et du cou. Il arrivera juste à bouger un peu la queue. Il donne la sensation d'être anesthésié.

Dans ces cas de majeure affectation, le chien est incapable de changer seul de position ou de tourner la tête. Le chien aura un état de flaccidité généralisée. Le tonus musculaire sera également diminué et ses pupilles semblent légèrement dilatées. La paralysie peut affecter la déglutition, de sorte qu'il souffrira d'une sialorrhée, c'est-à-dire qu'il sera incapable de retenir la salive à l'intérieur de la bouche, et il est plus que probable que sa production soit aussi compromise.

La pneumonie par aspiration est une complication fréquente de ce tableau clinique. Quand sont affectés les muscles liés à la respiration, se produit une augmentation de la fréquence respiratoire. La gravité de l'affection dépend de la quantité de toxine ingérée ainsi que de la résistance de chaque chien.

Diagnostic et traitement du botulisme chez le chien

La première chose que devra faire le vétérinaire sera de confirmer le diagnostic. Il y a plusieurs maladies qui provoquent cette faiblesse et paralysie, c'est pourquoi il est important d'identifier de quelle maladie il s'agit. Le diagnostic différentiel se fait grâce à la paralysie provoquée par des tiques, la myasthénie grave, ou l'hypokaliémie ou faible taux de potassium sanguin.

La présence de cette maladie peut se confirmer en trouvant la toxine botulinique dans le sang, l'urine, le vomit ou les selles. De manière générale, on prend un échantillon de sang qu'on envoie au laboratoire. Il faut que ce soit fait au début de la maladie, c'est pourquoi il est important de l'amener chez le vétérinaire le plus vite possible.

Les chiens au tableau clinique léger peuvent en guérir complètement sans que soit nécessaire la mise en place d'un quelconque traitement. Même dans ces cas, il faut aller chez le vétérinaire pour confirmer ou non le diagnostic. Dans tous les cas, le traitement sera de soutien.

Les chiens au tableau clinique plus grave doivent être aidés pour changer de position. On leur administre des fluides par voie intraveineuse et, s'ils n'arrivent pas à uriner tout seul, il faut leur vider la vessie de manière manuelle environ 3 fois par jour. Face à un quelconque problème de déglutition, ces chiens auront besoin d'aide pour manger. Vous pouvez lui offrir une alimentation molle.

Un chien peut-il guérir du botulisme ?

Il n'existe pas de réponse unique à cette question, car le pronostic dépend de chaque cas et de la quantité de toxine ingérée. Si la maladie ne progresse pas rapidement, la guérison sera probablement complète, même chez les chiens présentant une paralysie de tous les membres ou des problèmes de déglutition.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Botulisme chez le chien - Traitement, diagnostic et symptômes, nous vous recommandons de consulter la section Maladies bactériennes.

Bibliographie
  • Carlson y Giffin. 2002. Manual práctico de veterinaria canina. Madrid. Editorial el Drac.
  • Martínez Munera, Monaldi, Santano Esquiu y Almagro Carrión. 2015. Intoxicación por Clostridium botulinum en un perro. Portal Veterinaria.