Cardiomyopathie hypertrophique du chat - Symptômes et traitement

Cardiomyopathie hypertrophique du chat - Symptômes et traitement

Les chats sont de parfaits animaux de compagnie : affectueux, ludiques et drôles. Ils arrivent à égayer la vie quotidienne dans la maison tout en prenant soin d'eux avec tout notre amour.

Mais connaissez-vous toutes les maladies dont peut souffrir votre chat? Dans cet article de PlanèteAnimal, nous parlerons de la cardiomyopathie hypertrophique du chat, une maladie du système circulatoire qui affecte gravement nos petits amis à quatre pattes.

Dans cet article Cardiomyopathie hypertrophique du chat - Symptômes et traitement nous vous expliquerons les symptômes et le traitement de cette maladie, afin que vous sachiez à quoi vous attendre lors de votre visite chez le vétérinaire ou bien quelles seront les prochaines étapes du traitement. Bonne lecture !

Qu'est-ce que la cardiomyopathie hypertrophique du chat ?

Il s'agit de la maladie cardiaque la plus courante chez le chat et on pense qu'elle a une composante héréditaire. Cette maladie provoque un épaississement de la masse myocardique du ventricule gauche. Par conséquent, le volume de la cavité cardiaque et le volume de sang que le cœur pompe sont réduits.

Cette maladie provoque des déficiences dans le système respiratoire empêchant le cœur de pomper le sang correctement. Elle peut toucher les chats de tout âge avec toutefois une prédominance chez les chats âgés. Les chats de race Perse sont les plus susceptibles d'être touchés. Statistiquement, les mâles sont plus touchés que les femelles.

La maladie thromboembolique

La thromboembolie est une complication fréquente chez les chats souffrant de problèmes myocardiques. Elle est provoquée par la formation d'un caillot qui peut avoir des effets différents en fonction de l'endroit où il se trouve. C'est une conséquence d'une mauvaise circulation: ce qui provoque une accumulation du sang et la formation d'un caillot.

C'est une complication importante car elle peut provoquer une paralysie ou une flaccidité des membres. Elle peut être très douloureuse pour le chat atteint.

Un chat atteint de cardiomyopathie hypertrophique peut souffrir d'un ou plusieurs épisodes de thromboembolie tout au long de sa vie. Elles peuvent provoquer la mort de l'animal car son système cardiovasculaire subit beaucoup de stress.

Symptômes de la cardiomyopathie hypertrophique du chat

Le chat peut présenter différents symptômes en fonction de l'évolution de la maladie et de son état de santé. Les symptômes qu'il peut présenter sont les suivants:

  • Asymptomatique
  • Apathie
  • Inactivité
  • Manque d'appétit
  • Dépression
  • Difficultés à respirer
  • Bouche ouverte

Dans le cas de la thromboembolie:

  • Paralysie rigide
  • Affaissement des membres postérieurs
  • Mort subite

Le tableau clinique le plus fréquent chez les chats atteints de cette maladie est l'essoufflement avec vomissements. Si le chat est dans les premiers stades de la maladie, vous pouvez uniquement constater que votre chat est plus apathique que d'habitude, sans vouloir ni jouer ni bouger avec des difficultés à respirer normalement.

Diagnostic de la cardiomyopathie hypertrophique du chat

Comme nous l'avons vu, le chat peut présenter différents symptômes reflétant différents états de la maladie. Si la maladie est diagnostiquée avant le développement des complications de la thromboembolie, le pronostic est favorable.

Il est très important que la maladie soit diagnostiquée avant de faire subir au chat certaines opérations mineures comme la castration. Ignorer cette maladie peut mener à des problèmes majeurs.

Un examen de routine d'un chat asymptomatique peut ne pas détecter la maladie, il est donc conseillé de réaliser de temps en temps des examens et des tests plus approfondis.

L'échocardiographie est le seul test de diagnostic de cette maladie. L'électrocardiogramme ne détecte pas cette maladie cardiaque chez le chat bien qu'il puisse parfois détecter des arythmies liées à la pathologie. Les radiographies thoraciques ne détectent que les cas les plus avancés.

Dans tous les cas, il s'agit de la maladie cardiaque la plus fréquente chez les chats, à tout moment le vétérinaire réalisera des tests diagnostics nécessaires.

Traitement de la cardiomyopathie hypertrophique du chat

Le traitement varie en fonction de l'état clinique de l'animal, de son âge et d'autres facteurs. Les cardiomyopathies n'ont pas de traitement. On ne peut qu'aider l'animal à vivre avec la maladie.

Le vétérinaire vous indiquera les médicaments appropriés pour votre chat. Les médicaments les plus utilisés dans le cas d'une cardiomyopathie sont:

  • Diurétiques: pour diminuer les liquides dans les poumons et dans l'espace pleural. Dans les cas sévères, l'élimination du liquide se fait via un cathéter.
  • IEC (Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine): provoquent une vasodilatation et réduit la charge du travail imposée au le cœur.
  • Les bêta-bloquants: ils réduisent la fréquence cardiaque à des moments avec un rythme trop rapide.
  • Bloqueurs des canaux calciques: ils détendent le muscle cardiaque.
  • Aspirine: des doses très faibles et contrôlées sont administrées pour réduire le risque de thromboembolie.

Quand au régime alimentaire, il ne faut pas le modifier de façon excessive. Il ne doit être que faiblement salé, pour éviter la rétention de sodium, qui entraînerait une rétention de liquide.

Cardiomyopathie dilatée

Il s'agit de la deuxième cardiomyopathie la plus fréquente chez les chats. Elle est provoquée par une dilatation du ventricule gauche ou des deux et par un manque de force dans la contraction. Le cœur ne peut pas se dilater normalement. La cardiomyopathie dilatée peut être causée par une carence en taurine dans l'alimentation ou pour d'autres causes non encore précisées.

Les symptômes sont similaires à ceux décrits ci-dessus: anorexie, faiblesse, problèmes respiratoires...

Le pronostic de cette maladie est réservé. Si la maladie est causée par une carence en taurine, le chat peut récupérer après un traitement approprié. Mais si la maladie est causée par d'autres facteurs, l'espérance de vie de votre chat est d'environ 15 jours.

Pour cette raison, il est très important d'être très soigneux dans l'alimentation de votre animal. Les aliments commerciaux contiennent généralement des teneurs en taurine suffisantes pour votre chat. Il est strictement déconseillé de donner à votre chat une alimentation pour chien car celle-ci ne contient pas de taurine et vous pouvez provoquer cette maladie.

Que puis-je faire de plus ?

Si votre chat a reçu un diagnostic d'une cardiomyopathie hypertrophique ou une cardiomyopathie dilatée, il est très important de collaborer autant que possible avec le vétérinaire.

Il vous conseillera et vous orientera vers le traitement le plus approprié pour chaque cas et les soins que vous devez apporter à votre chat. Vous devez offrir un environnement sans stress ni chocs, surveiller son alimentation et être conscient des éventuels épisodes de thromboembolie.

Malgré toute cette prévention, le risque que ses épisodes se reproduisent existera toujours.

Découvrez également sur Planète Animale:

  • Comment prendre soin d'un vieux chat
  • Que signifie le syndrome du chat parachute
  • Les avantages de la stérilisation d'un chat

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Cardiomyopathie hypertrophique du chat - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies héréditaires.