menu
Partager

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques

 
Par Nick A. Romero H.. 6 octobre 2021
Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques

La diversité animale a conquis presque tous les écosystèmes de la planète et il n'y a que très peu d'environnements qui ne servent pas de foyers aux animaux. Saisissant cette chance incroyable, dans cet article Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques de PlanèteAnimal, on a eu envie de vous proposer un article sur les animaux qui vivent dans les grottes, qui sont aussi connus comme cavernicoles. Nous vous parlerons également de ceux qui vivent dans les terriers car ils ont aussi développé des caractéristiques physiques leur facilitant la vie dans ces endroits obscurs.

Associés à ces animaux, on retrouve trois termes : le premier est troglobie, et il fait référence aux espèces qui, au cours de leur évolution, se sont adaptées à la vie dans des grottes ou des cavernes ; le deuxième, "troglophile", qui se réfère aux animaux qui apprécient les grottes dans lesquelles ils peuvent développer divers aspects de leur vie, comme la reproduction et l'alimentation à l'intérieur, mais ces animaux peuvent également vivre à l'extérieur. Le troisième terme est et la troisième est "fossorielle", qui fait référence aux animaux qui creusent et vivent sous terre, mais qui peuvent également se déplacer en surface.

Est-ce que vous souhaitez en apprendre plus à propos des cavernicoles ? Eh bien, il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter une très bonne lecture !

Protée anguillard (Proteus anguinus)

C'est un amphibien troglobie qui respire grâce à ses branchies. Il se distingue du reste des amphibiens car il ne passe par aucun processus de métamorphose et il conserve toutes ses caractéristiques larvaires durant sa phase adulte. Ainsi, aux 4 mois de vie, un spécimen ressemble en tout point à ses géniteurs. Cet amphibien est le seul membre du genre Proteus et il est connu pour ressembler à certains spécimens de l'espèce de l'Axolotl.

C'est un animal au long corps, qui fait presque 40 cm, ce qui fait qu'il ressemble aussi à un serpent. Cette espèce habite les environnements souterrains aquatiques de Slovénie, Italie, Croatie et Bosnie.

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Protée anguillard (Proteus anguinus)

Guacharo des cavernes (Steatornis caripensis)

C'est un oiseau troglophile originaire d'Amérique du Sud et qui vit principalement dans une zone qui s'étend sur de nombreux pays, comme le Venezuela, la Colombie, le Brésil, le Pérou, la Bolivie et l'Equateur. Il a été identifié par le naturaliste Alexander von Humboldt lors d'une de ses expéditions au Venezuela.

Le Guacharo des cavernes est également connu sous le nom d'oiseau des cavernes car il passe toute la journée dans ces habitats et ne sort que la nuit pour se nourrir de fruits. Comme c'est un animal qui vit dans des grottes où il n'y a pas de lumière, il se repère par écholocation et se fie à son odorat très développé. Généralement, les grottes qu'il habite sont une attraction touristique pour écouter et observer cet oiseau singulier sortir une fois la nuit tombée.

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Guacharo des cavernes (Steatornis caripensis)

Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersii)

Les différentes espèces de chiroptères sont un exemple typique de cavernicole, et la Minioptère de Schreibers en fait partie. Ce mammifère est de taille moyenne, environ 50 mm, il a une fourrure dense, grisâtre sur le dos et plus claire sur le ventre.

Cet animal est distribué depuis le sud-ouest de l'Europe, l'Afrique du Nord et de l'Ouest jusqu'au Caucase, en passant par le Moyen-Orient. Il se suspend dans les zones élevées des grottes situées dans les régions qu'il habite et se nourrit généralement dans les zones proches de la grotte.

Découvrez tout sur la reproduction de la chauve-souris !

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersii)

Scurion de Sinopoda (Sinopoda scurion)

Il s'agit d'une araignée troglobiide récemment identifiée en République démocratique populaire du Laos, dans un réseau de grottes d'environ 100 km. Elle appartient à la famille des Sparassidae, un groupe d'arachnides connu sous le nom d'araignées-crabes géantes.

La particularité de cette araignée chasseuse est sa cécité, très probablement provoquée par son habitat obscur. C'est sans doute l'un des animaux cavernicoles les plus curieux qui existent.

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Scurion de Sinopoda (Sinopoda scurion)
Image: pinterest.es

Taupe (Talpa europaea)

Les talpidés sont une famille d'animaux qui comprend, entre autres, les différentes espèces de taupes. Les taupes sont un groupe entièrement adapté à la vie dans des terriers qu'elles creusent elles-mêmes dans le sol. La taupe commune en est un exemple. C'est un petit mammifère fossile qui peut atteindre 15 cm de long.

Sa répartition est très large, puisqu'on le trouve aussi bien en Europe qu'en Asie. Bien qu'elle puisse habiter différents types d'écosystèmes, on la trouve généralement dans les forêts à feuilles caduques. Les taupes construisent une série de tunnels au travers desquels elles se déplacent et où elles dorment.

Découvrez si la taupe est aveugle ou non !

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Taupe (Talpa europaea)

Rat-taupe nu (Heterocephalus glaber)

Malgré son nom commun, il ne partage pas la classification taxonomique des taupes. Le rat-taupe nu est un rongeur souterrain qui se caractérise par l'absence de poils. Le rat-taupe nu est un exemple clair d'animaux cavernicole. Une autre particularité est sa longévité, car elle peut facilement atteindre les 30 ans.

Cet animal fossile possède une structure sociale complexe, semblable à celle de certains insectes. En ce sens, il y a une reine et de multiples ouvrières, et ces dernières sont chargées de creuser les tunnels par lesquels elles se déplacent, de chercher de la nourriture et de se protéger contre les envahisseurs. Cet animal cavernicole est originaire d'Afrique de l'Est.

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Rat-taupe nu (Heterocephalus glaber)

Zygogeomys trichopus

Ces animaux sont relativement grands par rapport aux autres rongeurs (groupe auquel ils appartiennent). À cet égard, ils mesurent environ 35 cm de long. Probablement en raison de leur vie presque exclusivement souterraine, ce cavernicole a des yeux très peu développés.

C'est une espèce endémique du Mexique, plus précisément du Michoacán. Il habite des sols profonds où ils creusent des terriers qui font jusqu'à 2 mètres de profondeur. Ce cavernicole habite les forêts de montagne, comme celles composées de pins, de sapins et d'aulnes.

Castor du Canada (Castor canadensis)

Avec une taille de presque 80 cm, le castor du Canada est considéré comme le plus grand rongeur d'Amérique du Nord. C'est un animal qui a des habitudes semi-aquatiques et qui est capable de rester jusqu'à 15 mn sous l'eau.

C'est un animal qui peut apporter d'importantes modifications à l'habitat où il se trouve grâce à la construction des barrages caractéristiques du groupe. C'est un spécialiste de la construction de ses terriers, pour lesquels il utilise des rondins, de la mousse et de la boue, situés à proximité des courants d'eau où il se trouve. Il est originaire du Canada, des Etats-Unis et du Mexique.

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Castor du Canada (Castor canadensis)

Tortue sillonnée (Centrochelys sulcata)

La tortue sillonnée, une autre espèce fossorielle, est l'un des animaux cavernicole les plus curieux et les plus étranges qui existe. C'est une tortue terrestre appartenant à la famille des Testudinidae. Elle est considérée comme la troisième plus grande tortue du monde, le mâle pesant jusqu'à 100 kg et mesurant à lui seul 85 cm de longueur de carapace.

Elle est largement répandue dans différentes régions d'Afrique et peut être trouvé près des rivières et des ruisseaux, mais aussi dans les zones de dunes. Elle est généralement à la surface le matin et pendant la saison des pluies, mais passe le reste de la journée dans des terriers de plus de 15 mètres de profondeur qu'elle creuse. Ces terriers peuvent parfois être utilisés par plus d'un individu.

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Tortue sillonnée (Centrochelys sulcata)

Eupolybothrus cavernicolus

Ce cavernicole appartient également à la faune dite des grottes. Il s'agit d'une espèce de mille-pattes troglobies endémique à deux grottes en Croatie. Cette espèce a été identifiée relativement récemment. Ce nom commun lui a été donné parce qu'il s'agit de la première espèce eucaryote dont le profil génétique a été entièrement établi, tant au niveau de l'ADN que de l'ARN, et qui a fait l'objet d'un enregistrement morphologique et anatomique à l'aide d'un équipement avancé.

Ce myriapode mesure environ 30 mm de long, avec une coloration jaune brunâtre à châtaigne. L'une des grottes où il vit fait plus de 2 800 mètres de long et on y trouve de l'eau. Les premiers individus collectés ont été trouvés sur le sol, sous des rochers, dans des zones sans lumière, mais à environ 50 mètres de l'entrée, c'est pourquoi il fait partie de la liste des animaux cavernicoles.

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Eupolybothrus cavernicolus

Plus de cavernicoles

Les animaux mentionnés ci-dessus ne sont pas les seuls à vivre dans des grottes ou à être capables de creuser des terriers et de mener une vie souterraine, il y en a beaucoup d'autres qui partagent ces habitudes. Voici une petite liste de cavernicoles :

  • Neobisium birsteini : c'est un pseudoscorpion troglobie.
  • Troglohyphantes sp. : une espèce d'araignée troglophide.
  • Schaefferia profundisima : un type d'arthropode troglobie.
  • Plutomurus ortobalaganensis : une espèce d'arthropode troglobie.
  • Catops cavicis : c'est un coléoptère troglophile.
  • Oryctolagus cuniculus : il s'agit du lapin commun, l'un des animaux les plus connus qui creuse des terriers, c'est donc une espèce fossorielle.
  • Marmota baibacina : c'est la marmotte grise, qui vit également dans des terriers et qui est aussi une espèce fossorielle.
  • Dipodomys agilis : c'est le rat kangourou, également un animal fossoriel.
  • Meles meles : c'est le blaireau commun, une espèce fossorielle qui vit dans des terriers.
  • Eisenia foetida : c'est le ver rouge, un autre animal fossoriel.
Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques - Plus de cavernicoles

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Cassola, F. (2016). Castor canadensis. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN. Disponible en: e.T4003A22187946. Disponible en: https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2016-3.RLTS.T4003A22187946.en
  • Stoev, Pavel; Komerički, Ana; et al. (2013). Eupolybothrus cavernicolus Komerički & Stoev sp. N. (Chilopoda: Lithobiomorpha: Lithobiidae). Revista de datos de biodiversidad. Editores de Pensoft. 1:e1013. Disponible en: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3964625/ Gazaryan, S., Bücs, S. & Çoraman,
  • E. (2020). Miniopterus schreibersii (versión de erratas publicada en 2021). La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN. Disponible en: e.T81633057A195856522. Disponible en: https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2020-2.RLTS.T81633057A195856522.en
  • PETER JÄGER (2012). Revision of the genus Sinopoda Jäger, 1999 in Laos with discovery of the first eyeless huntsman spider species (Sparassidae: Heteropodinae). Zootaxa 3415: 37–57. Disponible en: https://www.mapress.com/zootaxa/2012/f/zt03415p057.pdf
  • Petrozzi, F., Luiselli, L., Hema, EM, Diagne, T., Segniagbeto, GH, Eniang, EA, Leuteritz, TEJ y Rhodin, AGJ (2021). Centrochelys sulcata. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN. Disponible en: e.T163423A1006958. Disponible en: https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2021-1.RLTS.T163423A1006958.en
  • Sendra, A., Reboleira, A. (2012). The world’s deepest subterranean community - Krubera-Voronja Cave (Western Caucasus). International Journal of Speleology Official Journal of Union Internationale de Spéléologie. 41(2), 221-230. Disponible en: https://scholarcommons.usf.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1077&con

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques
Image: pinterest.es
1 sur 11
Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques

Retour en haut