Partager

Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins

 
Par Alexandra Beaume Gonzales. 11 février 2019
Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins

Voir les fiches de Chiens

Les chiens de traîneaux font partie de ces incroyables animaux que l'on admire pour leur force, leur pelage unique et leurs yeux si perçants. Comment ne pas résister devant un Husky de Sibérie aux yeux bleus pénétrants et aux poils si denses ? Ils nous font voyager rien qu'en les observant dans les nombreux documentaires dédiés à leurs sujets et leur fonction principale : l'attelage ou en anglais le mushing.

Tous les chiens de traîneau font partie du Groupe 5, Chiens de type Spitz et de type primitif, Section 1, Chiens nordiques de traîneau selon la FCI, la Fédération Cynologique Internationale. Ils ont des caractéristiques communes comme par exemple leur grande résistance à des climats froids ou des poils denses. toutefois, chaque race de chien de traîneau possède son propre caractère et sa propre personnalité. Pour en savoir plus, continuez notre article Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins de PlanèteAnimal.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Chien de sauvetage en mer - formation et caractéristiques

Les races de chiens de traîneaux

Les différents chiens de traîneau ont souvent des caractéristiques communes, comme par exemple le fait que les 5 races de chiens d'attelage ressemblent fortement à des loups, ce qui s'explique par le fait qu'elles fassent partie des races les plus anciennes de chiens. Les chiens de traîneau possèdent ainsi des qualités communes notamment dans leur constitution physique mais également dans leur caractère. Ces 5 chiens de traîneau sont des chiens à la musculature forte et développée, au poil dense, résistant aux climats les plus froids. En ce qui concerne leur caractère, les chiens d'attelage vont être des chiens généralement intelligents, actifs et très indépendants. Les 5 races de chiens de traîneau sont :

  1. Le Malamute d'Alaska
  2. Le Groenlandais
  3. Le Husky sibérien
  4. Le Samoyède
  5. L'Esquimau canadien

Si vous voulez en savoir plus sur ces 5 races de chiens de traîneau, leurs caractéristiques, l'organisation de l'attelage, la hiérarchie des chiens et le métier de musher, continuez notre article Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins de PlanèteAnimal.

Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins - Les races de chiens de traîneaux

1. Le Malamute d'Alaska

Le Malamute d'Alaska est un des chiens les plus représentatifs des chiens de traîneau et considéré comme l'une des plus anciennes races de chiens de l'histoire. Originaire de l'Arctique, son nom provient de "Mahle Muit" qui signifie "ville de mahle".

En ce qui concerne les caractéristiques physiques, cet incroyable chien de traîneau peut mesurer jusqu'à 64 centimètres et pèse en moyenne 40 kilos. Ses yeux seront toujours de couleurs marrons et non bleus, considéré comme un défaut pour la FCI (Fédération Cynologique Internationale). Le Malamute d'Alaska a la particularité d'avoir deux couches de poil : un manteau interne dense, huilé, et un manteau externe épais et rugueux.

Le Malamute d'Alaska représente parfaitement un chien de traîneau : sociable, affectueux, indépendant et très fidèle à son tuteur, il nécessite toutefois un tuteur expérimenté puisque ce chien d'attelage peut parfois être têtu.

Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins - 1. Le Malamute d'Alaska

2. Le Groenlandais

Seulement reconnue depuis 1967 par la FCI, ce chien de traîneau, le Groenlandais ou chien du Groenland, fait également partie des races de chiens les plus anciennes, considéré comme l'unique chien de traîneau des Inuits. Robuste et puissant, le Groenlandais se définit comme un Spitz polaire capables de résister dans des conditions arctiques. Ce chien de traîneau est connu pour être un chien avec une grande énergie et infatigable avec un instinct de chasse très développé (il sera pendant longtemps employé comme chasseur de phoque et d'ours blanc). Parfois agressif, le Groenlandais est connu pour sa grande indépendance, moins sociable et affectueux que peux l'être le Husky de Sibérie ou le Malamute d'Alaska.

Contrairement à son homologue le Malamute d'Alaska, le Groenlandais a une ossature plutôt légère avec des membres courts. La FCI est stricte à propos de ses caractéristiques puisque l'albinisme, le pelage merle, les yeux bleus et les yeux de couleurs différents sont des aspects entraînant l'exclusion de l'appellation Groenlandais.

Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins - 2. Le Groenlandais

3. Le Husky de Sibérie

Le Husky de Sibérie ou Husky sibérien est unique de par son allure élégante et sa démarche légère. Ce chien de traîneau a la capacité de tirer des charges légères sur de grandes distances à une vitesse modérée, idéal pour de l'attelage quotidien. Des qualités comme la puissance, la rapidité et l'endurance représente à la perfection cette race si impressionnante.

À l'inverse du Groenlandais, le Husky de Sibérie n'a pas un instinct naturel possessif ni de chien de garde ni agressif envers les autres chiens. Très docile, le Husky sibérien est un excellent chien d'attelage ainsi qu'un compagnon très fidèle avec son tuteur. Il fait partie des chiens qui peuvent être atteints d'hétérochromie, c'est-à-dire qu'ils peuvent avoir des yeux de couleurs différentes. Mais les yeux verrons (marron et bleue) ne sont pas sa seule caractéristique le rendant unique. En effet, son pelage comprend parfois de nombreux motifs que l'on trouve uniquement sur le Husky de Sibérie, officialisé par sa reconnaissance à la FCI en 1966.

4. Le Samoyède

Le Samoyède est l'une des races de chiens russes les plus populaires au monde. Son pelage blanc, spongieux et dense est très populaire et apprécié pour les amateurs de chiens de traîneau. Cependant, ce chien montre aussi un caractère très spécial et sociable, parfait pour les familles actives avec des enfants. Les tribus Samoyèdes habitaient le territoire entre le Nord-Ouest de la Sibérie et l'Asie centrale. Ces peuples nomades dépendaient de leurs chiens pour le pâturage et l'élevage des rennes, la protection contre les prédateurs et la chasse. Les Samoyèdes ont captivé l'explorateur britannique Ernest Kilburn-Scott pendant ses recherches dans l'Arctique en 1889. À son retour en Angleterre, Kilburn-Scott a pris avec lui un chiot Samoyède brun comme cadeau pour sa femme, ce qui a fait développer la race en Europe.

La race a également été utilisée pour explorer l'autre hémisphère de la planète. On dit que le chien qui a mené l'expédition de Roald Amundsen au pôle Sud était un Samoyède nommé Etah. Ce chien est le premier de l'espèce canine à être passé par le pôle Sud... Et oui, un peu avant le premier homme à l'avoir fait !

Avec un aspect élégant et robuste, le Samoyède a la particularité d'avoir une expression faciale qui lui donne l'impression de tout le temps sourire. De plus, à l'inverse des autres chiens de traîneau, le Samoyède a un pelage uniquement blanc pure ou crème. La FCI le décrit comme un chien affectueux et alerte.

Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins - 4. Le Samoyède

5. L'Esquimau canadien

Reconnu depuis 1959 par la FCI, l'Esquimau canadien se dénote par son endurance extrême, capable de tirer de 45 à 80 kilos allant de 24 à 112 kilomètres par jour.
D'origine canadienne comme son nom l'indique, ce chien de traîneau est employé par les chasseurs Inuits pour repérer les phoques. À l'inverse des autres chiens plus domestiques, l'Esquimau canadien est essentiellement carnivore, se nourrissant de phoque, de morse, de poisson ou de caribou. À l'instar du chien Groenlandais, l'Esquimau canadien n'est pas fait pour être un animal de compagnie, mais plus comme un chien primitif qui a été domestiqué pour des tâches spécifiques comme la chasse.

Si vous voulez tout savoir de l'histoire et de la composition des attelages, continuez notre article Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins de PlanèteAnimal.

Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins - 5. L'Esquimau canadien

Chiens de traîneaux : origine

Les chiens de traîneaux ou les chiens d'attelage se définissent comme des chiens ayant pour utilité de porter des traîneaux sur la neige ou sur la glace, situés ainsi dans les régions les plus froides de la planète. Les 5 races de chiens constituant la section "Chien de traîneau" ont des origines très anciennes remontant même jusqu'à 6 000 ans av. JC pour la culture Inuite. Pour la culture européenne, les chiens de traîneaux ont été découverts vers l'an 1 000.

Bien qu'ayant une utilité pour la chasse de phoque ou d'ours blanc et pour le transport auparavant, le chien de traîneau est plus couramment utilisé pour les compétitions, créant ainsi la fonction de musher, terme désignant le meneur de chiens de traîneaux. En effet, de nos jours, trois grandes courses européennes de Musher existent : deux norvégiennes, la Femundlopet et la Finnmarkslopet, et une franco-suisse, la Grande Odyssée.

Au niveau mondial, une des courses de traîneaux la plus célèbre est celle d'Iditarod, fameuse notamment pour l'histoire du chien Balto, un chien ayant sauvé la ville de Nome durant l'hiver 1925 en traversant 865 km alors qu'il n'était pas habitué à de si longues distances. Pour plus d'informations, nous vous racontons tout de cette incroyable histoire sur PlanèteAnimal (donnant également par la suite un film en 1995).

Chiens de traîneaux : composition, hiérarchie

Comme vous avez pu le constater avec la description des différentes races de chiens de traîneaux, ces derniers nécessitent deux qualités essentielles à leurs fonctions : l'endurance et la vitesse, avec une éducation bien particulière en ce qui concerne la socialisation et l'obéissance. En effet, les chiens de traîneaux respectent une certaine hiérarchie.

Un groupe de chiens de traîneaux se prénomme un attelage, où chaque chien de traîneau va avoir un rôle, une place. Un attelage peut être composé de 2, 6, 10, 14 voire 20 chiens. Celui-ci a généralement une formation en tandem avec au maximum 4 postes différents :

  1. Les leaders
  2. Les swing dogs
  3. Les team dogs
  4. Les wheel dogs

Dans la hiérarchie, le leader va se situer au devant de l'attelage, avec pour qualités d'être obéissant, intelligent et très rapide. Lorsqu'un musher donne un ordre c'est le premier chien de traîneau qui va l'exécuter et donner le rythme aux chiens situés en arrière. La vitesse et la direction reposent alors sur les épaules leur attribuant une grande responsabilité. Attention, le leader de l'attelage n'est pas le "chef de meute" ni n'a de quelconque autorité au sens animal du terme sur les autres chiens de traîneaux.

Les swing dogs se situent juste après le ou les leaders, ayant comme fonction principale de les seconder. Ils l'aideront dans sa tâche de premier de l'attelage pour les moments de fatigue ou de doute.

Les team dogs vont être situés après les swing dogs, considérés comme les plus gros de l'équipe. Ils donnent le rythme à l'attelage et suivent les directions impulsées par le leader.

Enfin, les chiens les plus près du traîneau et donc du musher sont les wheel dogs, qui seront généralement les chiens les plus costauds, les plus robustes. En effet, ils vont porter le plus lourd du traîneau et vont être très utiles notamment pour faire démarrer le traîneau.

Un musher doit connaître parfaitement ses chiens de traîneaux, sachant leurs faiblesses, leurs qualités et surtout la relation entre les différents chiens de l'attelage. Un vieux chien sera motiver d'être en binôme avec un jeune chien, lui apprenant à tirer et se diriger correctement, il existe également des chiens amoureux se motivant l'un l'autre, etc. Un des exemples de musher très reconnus est celui de Nicolas Vanier, réalisateur du documentaire L'Odyssée Sauvage ayant parcourus plusieurs pays avec ses chiens de traîneaux comme le Nord-canadien, la Sibérie ou l'Alaska.

Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins - Chiens de traîneaux : composition, hiérarchie
Image: https://www.musher-experience.com/comment-compose-attelage/

Si notre article Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins de PlanèteAnimal vous a plu, nous vous conseillons les liens suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références

http://www.fci.be/Nomenclature/Standards/274g05-fr.pdf

http://www.fci.be/Nomenclature/Standards/270g05-fr.pdf

http://www.fci.be/Nomenclature/Standards/211g05-fr.pdf

https://www.musher-experience.com/category/races/

Écrire un commentaire sur Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins
Image: https://www.musher-experience.com/comment-compose-attelage/
1 sur 7
Chien de traîneau - Races, caractéristiques et soins

Retour en haut