menu
Partager

Comment vermifuger un chien ?

 
Par Blandine Vicent, Traductrice. 27 mai 2022
Comment vermifuger un chien ?

Voir les fiches de Chiens

Les chiens, avec qui nous partageons notre vie, peuvent être affectés par de nombreux parasites, tant externes qu'internes. Puces, tiques ou ténias, mais aussi vers du cœur, vers du poumon ou vers de l'œil sont des hôtes indésirables qui ne sont malheureusement pas rares. Le problème est qu'ils ne sont pas seulement une nuisance esthétique. Ces parasites ont un impact sur le bien-être et la qualité de vie de nos chiens et peuvent également provoquer ou transmettre diverses maladies, qui peuvent s'avérer parfois graves. Mais les problèmes ne s'arrêtent pas là : nombre de ces parasites peuvent aussi affecter l'homme, notamment les plus vulnérables, comme les enfants et les personnes âgées.

Au vu de ces faits, s'il vous plaît : vermifugez votre animal ! Un doute subsiste ? Nous vous expliquons comment vermifuger un chien dans cet article de PlanèteAnimal.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment vermifuger un chiot ?

Comment vermifuger un chien par voie interne ?

La première chose à savoir lors de la vermifugation interne d'un chien est que les parasites intestinaux, mieux connus sous le nom de vers, ne sont pas les seuls à être traités. Les parasites internes peuvent également se trouver dans le cœur, les poumons ou même les yeux. C'est pourquoi il est important d'utiliser un antiparasitaire actif contre le plus grand nombre de parasites possible, ou du moins efficace contre les parasites que notre chien est le plus susceptible de contracter en fonction de ses caractéristiques, de son lieu de résidence et de ses habitudes de vie. Par exemple, les chiots sont plus sensibles aux infestations par les vers intestinaux, tandis que les chiens adultes vivant à l'extérieur sont plus susceptibles de contracter des vers du cœur ou des yeux. Il est donc recommandé de consulter votre vétérinaire. Ce professionnel sera celui qui choisira la meilleure option pour notre chien parmi toutes celles disponibles sur le marché.

Vermifuges internes pour chiens

Les produits antiparasitaires pour les parasites internes sont disponibles sous différents formats, tels que les suspensions orales, les comprimés, les comprimés à mâcher ou les pipettes, de sorte qu'il nous est possible de choisir la présentation nous permettant de l'administrer le plus facilement à notre chien. Il suffit d'administrer le liquide ou le comprimé directement dans la bouche ou de les mélanger à la nourriture. Si l'on opte pour la pipette, elle est appliquée sur la peau, généralement dans la zone du garrot.

N'oubliez pas qu'il est tout aussi important de choisir le bon vermifuge que de suivre les recommandations du fabricant ou du vétérinaire lorsque vous l'administrez à votre chien. C'est-à-dire que l'animal doit prendre la quantité adaptée à son poids et l'administration doit être répétée aussi souvent que prescrit, normalement tous les mois ou tous les 3-4 mois, bien que cela dépende également de l'âge du chien et du produit choisi. Enfin, la vermifugation est recommandée tout au long de l'année, car la présence de parasites internes ne se limite pas aux mois les plus chauds. Vous trouverez plus d'information sur la fréquence de vermifugation dans notre article Vermifuge pour chien : tous les combien ?

Aujourd'hui, nous disposons de comprimés savoureux à mâcher qui nous permettent de vermifuger le chien par voie interne et externe sans avoir besoin de produits supplémentaires. Ces comprimés sont administrés une fois par mois, ils sont vraiment efficaces et sont disponibles dans les centres vétérinaires. N'hésitez pas et consultez votre vétérinaire pour connaître plus d'informations.

Comment vermifuger un chien par voie externe ?

Les puces, les tiques, les poux, mais aussi les moustiques et les acariens sont les parasites externes que les chiens sont surtout susceptibles d'attraper, et ce, à tout âge. Non seulement ces parasites provoquent des morsures gênantes, mais ils peuvent aussi transmettre des maladies graves comme la filariose, causée par le ver du cœur, ou la leishmaniose. Par ailleurs, ces parasites peuvent également être nuisibles pour l'homme, car nombre d'entre eux s'attaquent directement à l'homme ou contribuent à la transmission de maladies, puisqu'ils sont des vecteurs de maladies à potentiel zoonotique, c'est-à-dire qu'ils se transmettent des animaux à l'homme.

Vermifuges externes pour chiens

Pour toutes ces raisons, la recommandation actuelle est de garder votre chien vermifugé tout au long de l'année, car la présence de ce type de parasite se prolonge au-delà des mois chauds. Comme nous l'avons déjà mentionné pour les vermifuges internes chez le chien, c'est le vétérinaire qui peut le mieux nous conseiller lorsqu'il s'agit de choisir le vermifuge externe idéal pour notre chien. Des pipettes, des sprays, des colliers ou des comprimés à mâcher sont disponibles à la vente, et le choix de l'une ou l'autre présentation ou combinaison de celles-ci dépendra à la fois des caractéristiques de notre chien et de son mode de vie, qui l'exposera plus ou moins à l'un ou l'autre parasite.

Par exemple, le spray nous oblige à vaporiser entièrement l'animal, tandis que les comprimés à croquer sont administrés directement dans la bouche ou avec de la nourriture, les colliers ne sont appliqués qu'au cou et les pipettes sont généralement appliquées sur la peau du garrot ou en divers points de la colonne vertébrale. Comme toujours, il faut se rappeler que pour que le vermifuge chez le chien soit efficace, il doit être administré selon les instructions du fabricant ou du vétérinaire et répété à la fréquence prescrite, habituellement une fois par mois.

Comment vermifuger un chien ? - Comment vermifuger un chien par voie externe ?

Peut-on vermifuger un chien par voie interne et externe en même temps ?

Bien qu'il ait été courant d'utiliser un vermifuge interne tous les 3-4 mois et un produit externe différent une fois par mois, il est aujourd'hui possible de trouver, dans un seul produit, une efficacité contre les parasites internes et externes, ce qui rend la vermifugation encore plus facile. L'application de cette double protection est mensuelle et vous pouvez la trouver en comprimés à mâcher et en pipettes.

Il s'agit sans aucun doute d'une option recommandée, car on sait que les parasites internes les plus courants ont un cycle de vie qui, si la vermifugation est reportée de 3 à 4 mois, leur laisse la possibilité de se reproduire et d'infester aussi bien les chiens que les humains. Consultez votre vétérinaire pour savoir quel est le produit à double action le plus adapté pour votre chien.

Importance de vermifuger son chien

Comme nous l'avons déjà mentionné, la vermifugation des chiens n'est pas une question mineure ou purement cosmétique. En d'autres termes, il ne s'agit pas seulement pour votre chien de se faire piquer par une puce qui par la suite le démange ou d'éliminer un seul ver dans ses selles, et rien de plus. Les parasites que nous pouvons détecter ne sont que la partie visible de l'iceberg de tout un cycle parasitaire qui n'affecte pas uniquement un seul animal, mais propage aussi les œufs et les formes larvaires dans tout l'environnement dans lequel il se déplace, entraînant une contamination qui peut conduire à l'infection de nombreux autres animaux, mais aussi des personnes, en particulier celles qui sont immunodéprimées ou dont le système immunitaire est plus vulnérable, comme les enfants.

D'autre part, des facteurs tels que le changement climatique et la mondialisation entraînent la propagation de maladies parasitaires qui étaient auparavant confinées à des zones spécifiques ou à certains mois de l'année. Il s'agit de maladies parasitaires émergentes qui peuvent proliférer encore plus. Un exemple est la leishmaniose, mais on peut aussi parler de dirofilariose ou de thélaziose oculaire, qui n'affecteront pas seulement les chiens, car elles sont transmissibles à d'autres animaux et à l'homme par des vecteurs tels que les mouches, les moustiques et les phlébotomes. D'où l'urgence d'enrayer leur progression en mettant en place des programmes réguliers de vermifugation pour tous les animaux de compagnie susceptibles de propager les parasites et de leur servir de réceptacle.

Mais même si nous ignorons ces maladies, la simple présence de parasites chez notre chien a déjà un impact sur son bien-être, puisqu'il souffrira de démangeaisons, d'irritations, de plaies, de troubles digestifs tels que la diarrhée ou même, selon le degré d'infestation et la sensibilité individuelle, de troubles plus graves tels que l'anémie ou la dermatite allergique aux piqûres de puces (DAPP). Tout cela peut être évité en sachant comment vermifuger un chien et donc en lui donnant simplement un produit de prévention des parasites tous les mois.

La vermifugation dont nous avons parlé concerne principalement les chiens adultes, pour les chiots dès l'âge de 2 mois nous vous recommandons ces autres articles : "Comment vermifuger un chiot ?" et Quand vermifuger un chiot ?

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment vermifuger un chien ?, nous vous recommandons de consulter la section Vermifugation.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Comment vermifuger un chien ?
1 sur 2
Comment vermifuger un chien ?

Retour en haut