Partager

Comportement du lapin

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 30 avril 2020
Comportement du lapin

Voir les fiches de Lapins

Les lapins sont d'excellents animaux de compagnie car ils sont amicaux, amusants, intelligents et, bien sûr, très tendres. Il est donc essentiel de comprendre la nature de votre lapin, son comportement et sa façon de communiquer, pour pouvoir lui apporter les meilleurs soins et améliorer sa cohabitation avec la famille.

C'est dans ce but que, dans cet article de PlanèteAnimal, nous voulons vous aider à comprendre le comportement du lapin, afin que chaque fois que vous l'observiez, vous puissiez savoir pourquoi il se comporte de cette façon et s'il se sent à l'aise avec vous.

Cela pourrait aussi vous intéresser : La cohabitation entre chats et lapins

Caractéristiques du lapin

Les lapins sont de petits mammifères lagomorphes, et non des rongeurs, car on a tendance à les confondre. Cette espèce est herbivore et dans son environnement naturel, elle agit comme une proie, restant active principalement dans les heures crépusculaires, c'est-à-dire à l'aube et au crépuscule.

Dans ce cas, comprendre que le lapin est une proie est, sans aucun doute, décisif si l'on veut apprendre à le connaître, puisque son comportement est dû à son besoin instinctif de fuir et de se cacher des prédateurs. De ce fait, ces animaux passent beaucoup de temps à être vigilants, à percevoir leur environnement par leurs sens, principalement grâce à leur ouïe développée (que leurs grandes oreilles leur procurent), ainsi qu'à avoir un large champ de vision qui leur permet de détecter les prédateurs venant de l'air, tel que les oiseaux de proie, et un odorat très développé. Cela leur permet de réagir rapidement à tout stimulus qui leur semble menaçant ou inconnu (un attribut connu sous le nom de néophobie), de fuir instantanément et de se cacher dans leurs terriers souterrains.

Cependant, le lapin domestique se caractérise précisément par le fait d'avoir perdu une partie de ce comportement instinctif qui le rend plus confiant envers nous. Malgré cela, le lapin conserve une partie de ce caractère craintif à un degré plus ou moins important selon des facteurs tels que la race ou la façon dont nous le traitons.

Si vous voulez en savoir plus sur les caractéristiques du lapin, vous pouvez consulter notre article « Races de lapins et leurs caractéristiques ».

Comportement du lapin - Caractéristiques du lapin

Comment les lapins communiquent-ils ?

Si vous avez un lapin à la maison, vous aurez certainement remarqué la quantité d'expressions et de formes de communication qu'il manifeste dans sa vie quotidienne. Bien que ces doux animaux soient plutôt silencieux, ils sont capables de réaliser une grande variété de gestes, de positions, ainsi que de sons.

Le langage non-verbal du lapin

Le langage corporel des lapins a principalement pour but d'exprimer ce qu'ils ressentent par le biais des mouvements de différentes parties du corps, ainsi que des réponses physiologiques telles que la respiration ou la sécrétion d'odeurs qui peuvent être perçues par d'autres animaux ayant un bon odorat (nous ne pouvons donc pas les percevoir). Nous distinguons les expressions suivantes :

  • La peur : lorsque le lapin a peur, il met généralement ses oreilles en arrière, collées au corps, baisse sa tête et cache ses pattes avant sous sa tête, et on peut aussi voir que ses yeux sont plus saillants. Son tonus musculaire est assez rigide, il tend tout le corps et sa respiration est accélérée.
  • La colère : lorsqu'un lapin ne veut pas être dérangé, il l'exprimera correctement en frappant le sol avec ses pattes pour vous faire partir. De plus, si vous le tenez dans vos bras et qu'il n'est pas de très bonne humeur, il peut essayer de vous mordre.
  • La joie : lorsqu'un lapin est heureux, il a un caractère plutôt enjoué, sautant partout, courant dans la maison, gardant ses oreilles levées et une posture corporelle détendue (contrairement à lorsqu'il a peur). Il peut aussi vous approcher parce qu'il veut que vous soyez là pour lui et que vous le chouchoutiez.
  • Calme : si vous observez votre lapin couché, sur le ventre ou sur le côté, avec les pattes tendues, c'est un signe évident qu'il est calme et confiant. De plus, il laisse généralement tomber ses oreilles et paupières car il n'a pas besoin d'être vigilant.

Le langage verbal du lapin

Les lapins sont des animaux plutôt silencieux. Malgré tout, ils peuvent émettre des sons à des moments précis pour exprimer leur humeur.

  • Gémissements et grognements : lorsqu'un lapin se sent acculé ou mal à l'aise, il est habituel qu'il émette des gémissements pour exprimer son état d'esprit. De même, s'il n'a pas la possibilité de s'enfuir, il est très possible qu'il finisse par mordre pour se défendre. Cependant, avant la morsure, il grogne généralement en guise d'avertissement.
  • Glapissements : les lapins peuvent glapir lorsqu'ils ressentent une peur très intense. Ce son déchirant est généralement émis lorsqu'ils sont poursuivis par un prédateur ou lorsqu'ils ont été chassés, dans l'intention de communiquer un danger à d'autres lapins.
  • Gloussement : ce son est similaire à un très léger gloussement que le pain émet lorsqu'il mâche quelque chose de très appétissant, de la nourriture ou tout objet qu'il aime ronger.
  • Ronronnement : lorsque le lapin est heureux et calme, par exemple lorsque vous le caressez, il est habituel d'entendre un son similaire au ronronnement du chat.
  • Sifflement : lorsqu'un lapin veut chasser un autre lapin, il émet généralement un son aigu semblable à celui d'un sifflet pour l'éloigner.
  • Sons de cour : lorsqu'un mâle tente de faire la cour à une femelle, il émet généralement des sons très divers comme des bourdonnements accompagnés de son langage corporel. De cette façon, le lapin essaie de faire en sorte que la femelle le remarque.

Vous pouvez également être intéressé par notre article « Comment savoir si mon lapin m'aime ? »

Comportement du lapin - Comment les lapins communiquent-ils ?

Comportement des lapins entre eux

Les lapins sont des animaux grégaires habitués à vivre en colonies dans leur terrier de 2 à 9 individus, car ils se sentent ainsi protégés des menaces extérieures. Ces groupes maintiennent généralement des hiérarchies très marquées, conformées par les femelles avec au moins un mâle, car s'il y a un autre mâle, il y aura sûrement une dispute et celui-ci devra adopter une position de soumission ou être expulsé du terrier.

Ces animaux créent généralement des liens entre eux à travers le toilettage mutuel comme signe d'affection et d'acceptation du groupe, ainsi qu'en dormant ensemble pour se protéger mutuellement. Un lapin domestiqué qui vit avec des personnes manifestera également ce genre de comportement avec son tuteur s'il lui fait confiance et même avec d'autres animaux comme les chiens et les chats s'ils conservent manifestement une attitude amicale.

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment reconnaître un lapin mâle ou femelle.

Comportement du lapin - Comportement des lapins entre eux

Comportement quotidien du lapin

En plus du comportement orienté vers l'interaction avec d'autres individus, le lapin adopte également de nombreux comportements dans le but de satisfaire ses besoins physiques, tels que :

  • Toilettage : les lapins sont des animaux très propres et il est donc naturel que lorsqu'ils sont à l'aise et détendus, ils se toilettent souvent. Dans ces cas-là, nous verrons comment ils se lèchent et frottent les pattes pour éliminer la saleté et pour nettoyer leur fourrure. Au contraire, si votre lapin est stressé ou malade, il ne présentera pas ce comportement.
  • Debout sur deux pattes : comme nous l'avons mentionné, le lapin est un animal qui est constamment en alerte. C'est pourquoi, dans l'intention de voir au-delà du sol et de détecter les menaces, ainsi que par simple curiosité, il se lève généralement sur les pattes arrière pour élargir son champ de vision.
  • Frottement du menton sur les objets : les lapins communiquent également entre eux par le biais de leur odorat, car ce sens est très développé chez eux. Ces animaux sont également très territoriaux, c'est pourquoi il est habituel qu'ils marquent leur territoire ainsi que les membres de leur groupe de leur odeur, car en se frottant le menton, il sécrètent des phéromones avec leur odeur individuelle grâce aux glandes situées sur leur menton.
  • Pulvérisation d'urine : l'urine et les excréments sont un autre moyen de laisser des messages odorants. Dans ce cas, les lapins (surtout les mâles) peuvent marquer leur territoire en pulvérisant de l'urine.
  • Manger des excréments : parfois, votre lapin peut vous surprendre en adoptant ce comportement. Cependant, si ce comportement n'est pas excessif et si les selles sont normales, vous ne devez pas vous alarmer car il s'agit d'un comportement naturel du lapin. Le lapin adopte généralement ce comportement dans le but de tirer le meilleur parti des nutriments qui proviennent des excréments.
  • Ronger : les lapins sont des animaux qui aiment ronger tous types de surfaces, soit pour manger, soit pour y faire un terrier.
  • Creuser : les lapins sont des animaux qui vivent généralement dans des terriers souterrains grâce à leurs pattes robustes. C'est pourquoi il est habituel que vous observiez votre lapin adopter ce comportement dans le but de construire un terrier.

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter notre article « Prendre soin d'un lapin nain » !

Comportement du lapin - Comportement quotidien du lapin

Comportement du lapin malade - Stress ou douleur

De la même manière que les humains, lorsque le lapin est malade ou ressent de la douleur, cela se reflète clairement dans son comportement habituel. Dans ce cas, la meilleure chose à faire est d'emmener le lapin chez un vétérinaire afin qu'il puisse diagnostiquer toute blessure ou pathologie. Voyons quels changements se produisent habituellement dans le comportement du lapin malade :

  • Réduction de son activité : si votre lapin ne se sent pas bien, vous verrez qu'il n'est pas aussi actif et reste plutôt immobile et apathique, dans son coin.
  • Changements dans l'alimentation et l'hydratation : il est possible que celui-ci mange et boive moins fréquemment et arrête de manger dans les cas graves, soit parce qu'il est malade, soit parce qu'il a d'autres difficultés. Si vous ne l'emmenez pas rapidement chez le vétérinaire, son état pourrait s'aggraver car il perdra rapidement du poids et sera déshydraté.
  • Manque d'hygiène : comme nous l'avons dit, le toilettage est un comportement que le lapin effectue s'il est heureux et à l'aise. Au contraire, s'il est malade, il cessera de se laver et, par conséquent, son pelage aura un aspect sale.
  • Irritation : si votre lapin ne se sent pas bien, il voudra sûrement rester isolé et sera agacé si vous essayez de l'attraper et même de vous en approcher.
  • Hyperactivité : il se peut aussi que le lapin soit stressé ou frustré s'il ne fait pas assez d'exercice, et il peut adopter des comportements tels qu'un rongement excessif, creuser nerveusement... dans le but de décharger son énergie.
  • Grincement des dents : lorsqu'un lapin grince fortement des dents, il essaie généralement de vous communiquer qu'il souffre.
  • Sons étranges : il est possible que le lapin fasse toutes sortes de vocalisations étranges ou d'autres sons, par exemple s'il a des difficultés à respirer.
Comportement du lapin - Comportement du lapin malade - Stress ou douleur

Comment se passe la cour du lapin ?

Quant au comportement des lapins en chaleur, lorsqu'un mâle montre de l'intérêt pour une femelle il émet généralement des sons très particuliers pour qu'elle lui accorde son attention, et il commence à la chasser. Si la lapine le remarque, le lapin court généralement en faisant de petites pauses et des sauts dans sa course.

Ensuite, si la femelle est intéressée par le mâle, il commence généralement par se pavaner devant elle, en marchant avec ses pattes arrière tendues, s'éloignant et s'approchant de la femelle trois ou quatre fois de suite.

Cette position forcée est également accompagnée par la queue qui reste droite et transmet l'odeur provenant des glandes situées dans l'aine. En outre, il est également courant que le mâle pulvérise son urine sur la femelle, même lorsqu'il est loin, ce qui fait parfois fuir la femelle.

Enfin, si l'intérêt est mutuel, le léchage des oreilles et du museau, ainsi que le frottement des têtes et du menton, tant par le mâle que par la femelle, font partie du rituel en signe d'acceptation.

Cependant, si la femelle ne s'intéresse pas au mâle, ce dernier se frustre, creusant nerveusement le sol ou se battant avec d'autres mâles rivaux.

Comportement du lapin - Comment se passe la cour du lapin ?

Notre article « Comportement du lapin » est terminé. Nous espérons vous avoir aidé à connaître un peu mieux cet animal et à vous avoir informé si vous décidez d'adopter un lapin. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comportement du lapin, nous vous recommandons de consulter la section Ce que vous devez savoir.

Bibliographie
  • Mykytowycz, R. (1968). Territorial marking by rabbits. Scientific American.
  • Olivero, R. (1998). Comportamiento del conejo. INIA Hoja de Divulgación.
  • Yllera Fernández, M.M., Camiña García, M., Cantalapiedra Álvarez, J. (2016). Comportamiento y órganos de los sentidos de los animales. Monografías do Ibader - Serie Pecuaria 2. Ibader. Universidade de Santiago de Compostela. Lugo

Vidéos en lien avec Comportement du lapin

1 sur 3
Vidéos en lien avec Comportement du lapin

Écrire un commentaire sur Comportement du lapin

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comportement du lapin
1 sur 7
Comportement du lapin

Retour en haut