Partager

Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport

 
Par Pauline Bonnet. Actualisé: 24 janvier 2018
Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport

Voir les fiches de Chiens

Que votre chien se sente à l'aise dans une cage de transport est l'une des choses les plus importantes que vous devez lui apprendre. C'est très utile pour éviter qu'il se sente mal, stressé ou tente de s'échapper. Notez que la cage de transport ne doit pas être une prison pour votre chien. Elle doit être son repaire, le lieu où il se sent à l'aise et en sécurité.

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous allons vous montrer certains conseils pour habituer votre chien à la cage de transport afin que vos escapades du week-end soient beaucoup plus gaies et positives.

Lisez cet article et découvrez nos propositions :

Cela pourrait aussi vous intéresser : Habituer un chien à une muselière

Présentation de la cage et étapes préalables au voyage

Il est évident que vous ne devez pas enfermer un chien dans une cage s'il n'y a jamais été auparavant. Cela peut le perturber et lui faire croire qu'il est puni. Vous devez habituer le chien à rester dans la cage progressivement. C'est pourquoi nous vous offrons ce guide simple étape par étape :

1. Présentez la cage à votre chien

Préparez la cage de transport pour que la porte reste ouverte tout le temps. Certains modèles de cage permettent de retirer la porte, ce sera donc facile. Si vous ne pouvez pas faire cela avec la cage que vous avez, attachez la porte à une autre partie de la cage de sorte qu'elle ne puisse pas se fermer. Cela aidera votre chien à se sentir en sécurité en entrant.

2. Faites en sorte qu'il ait envie d'entrer dans la cage

Après avoir enlevé la porte, ou l'avoir attachée pour qu'elle ne se ferme pas, mettez des jouets de votre chien à l'intérieur de la cage de transport. En outre, tout au long de la journée, laissez quelques morceaux de nourriture à l'intérieur. Cela rendra votre chien heureux chaque fois qu'il découvre un petit « trésor » dans la cage.

Si vous voyez que votre chien se rapproche de la cage, ou entre, caressez-le et jouez avec lui. Vous pouvez également lui donner une récompense en nourriture. À ce stade, vous ne devez pas fermer la porte de la cage.

Laissez la cage toujours accessible avec la porte ouverte, et une couverture à l'intérieur. De cette façon, il pourra entrer se reposer quand il voudra et en sortir sans problème. Soyez patient si votre chien a peur des cages. Ne l'obligez pas à rentrer. Cela ne fera qu'accentuer sa peur.

3. Que faire si le chien ne veut pas entrer

Si votre chien est très réticent à rentrer dans la cage, donnez-lui à manger devant celle-ci. Mettez simplement sa gamelle en face de la cage lorsque vous lui donnez son repas. Au fur et à mesure qu'il se sent à l'aise, vous pourrez mettre la gamelle à l'intérieur de la cage : d'abord à l'avant (près de la porte), puis au milieu, puis au fond. Faites-le peu à peu.

Si vous aviez retiré le haut de la cage, vous pouvez le remettre lorsque votre chien entre volontairement et s'y sent à l'aise. Bien sûr, mettez le haut quand votre chien n'est pas dans la cage et répétez la procédure ci-dessus (mettre de la nourriture et des jouets dans la cage) pendant un certain temps.

Tout ce processus peut prendre quelques jours avec des chiens nerveux, mais la plupart des chiens s'habituent très rapidement à entrer dans la cage.

4. Comment fermer la porte

Lorsque votre chien est à l'aise dans la cage, vous pouvez commencer à manipuler la porte de celle-ci. Avec votre chien dans la cage, bougez un peu la porte de la cage, sans la fermer. Si votre chien reste à l'intérieur, lancez-lui un morceau de nourriture dans la cage.

Peu à peu, votre chien se sentira plus à l'aise lorsque vous déplacerez la porte. Ensuite, profitez-en pour la fermer (sans la verrouiller) et l'ouvrir immédiatement. Chaque fois que vous faites cela, lancez une récompense alimentaire à l'intérieur de la cage si votre chien reste à l'intérieur. Si votre chien sort, ignorer simplement ce comportement.

Ensuite, lorsque vous pouvez fermer un instant la porte de la cage, il commence à allonger la durée avant le l'ouvrir. Attendez simplement une demi-seconde avant l'ouverture. Lorsque votre chien est à l'aise avec cela, répétez la procédure, mais attendez une seconde avant d'ouvrir la porte. Peu à peu, et après différentes séances, allongez la durée une seconde à la fois, jusqu'à ce que votre chien reste tranquille environ dix secondes avec la porte fermée.

5. Augmentez les séjours dans la cage

Augmentez graduellement la durée pendant laquelle il reste dans la cage, mais ne le laissez pas enfermé quand vous partez. Gardez à l'esprit que vous ne devez pas enfermer votre chien pour longtemps, car sinon le chien peut associer cette activité à une punition. Il est très utile que vous intégriez des couvertures et des serviettes comme si c'était une niche. Ainsi, il s'habituera plus rapidement.

Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport - Présentation de la cage et étapes préalables au voyage

Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport

La cage n'est pas un endroit pour enfermer votre chien. Pratiquez cet exercice jusqu'à ce que votre chien parvienne à rester dans la cage pendant quelques minutes. Ensuite, vous pouvez facilement augmenter la durée parce que votre chien se sentira à l'aise dans sa cage.

La durée maximale qu'un chien peut passer dans une cage est :

  • Chiots de neuf à 10 semaines : 30 à 40 minutes.
  • Chiots de 11 à 15 semaines : entre une et deux heures et demie.
  • Chiots de 16 à 17 semaines : trois heures et demie.
  • Chiots et chiens de 18 semaines et plus : de trois heures et demie à quatre heures.

La durée maximale que devrait passer un chien dans la cage de transport ne doit jamais dépasser cinq heures. Et cela qu'à de rares occasions. Bien sûr, cette durée est supérieure lorsque le chien fait un voyage en avion, mais cela est un cas particulier pour lequel on ne peut rien faire. Ne forcez jamais votre chien à entrer dans la cage. Si vous le forcez, vous allez créer une aversion pour la cage.

Ne laissez jamais votre chien dans la cage avec un collier. Peu importe le type de collier dont il s'agit. Bien sûr, l'exception à cette règle se produit lorsque vous devez l'embarquer dans un avion ou autre moyen de transport. Dans ce cas, mettez-lui un collier avec un dispositif de déverrouillage d'urgence et une plaque d'identification.

Ne laissez jamais de petites choses avec lesquelles votre chien pourrait s'étouffer dans la cage. Idéalement, laissez-lui seulement de gros jouets qui ne sont pas faciles à détruire, comme le Kong ou les os Nylabone®. Ne laissez rien dans la cage (même pas un gros jouet) pendant les voyages.

N'enfermez jamais votre chien si

  • Il a moins de neuf semaines
  • Il a la diarrhée
  • Il vomit
  • Vous devez le laisser plus longtemps que la durée maximale indiquée
  • Il n'a pas fait ses besoins avant d'entrer dans la cage
  • Il n'a pas fait assez d'exercice et eu suffisamment de compagnie
  • La température est très haute ou très basse
Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport - Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport

Découvrez ici notre article sur les recettes de friandises pour chiens qui sauront ravir votre chien pendant la dure séparation :

Recettes de friandises pour chiens : les biscuits

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport, nous vous recommandons de consulter la section Éducation basique.

Écrire un commentaire sur Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport
1 sur 3
Conseils pour habituer votre chien à la cage de transport

Retour en haut