Partager

De quoi a besoin un vautour pour survivre ?

 
Par Pauline Bonnet. Actualisé: 9 avril 2018
De quoi a besoin un vautour pour survivre ?

Le vautour est un grand oiseau charognard et généralement grégaire. Il existe de nombreuses espèces de vautours et dont certaines peuvent coexister sans problèmes grâce à ce que l'on appelle la spécialisation.

Cependant, le vautour est en général une espèce en voie d'extinction dans la plupart des endroits qu'ils occupent. Quelles en sont les causes ? De quoi a besoin un vautour pour survivre ? Quels sont les facteurs qui menacent la survie de son espèce ?

Dans cet article de PlaneteAnimal nous énumérerons point par point les nécessités de ce magnifique oiseau, continuez votre lecture afin d'apprendre de quoi a besoin un vautour pour survivre !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Curiosités sur le vautour fauve

Différentes familles, différents besoins !

Avant de commencer à comprendre les besoins basiques du vautour, vous devez savoir que le terme vautour est un mot générique car ils existent en réalité deux familles de vautours très différentes: les Accipitridés et les Cathartidés. En plus d'avoir un mode de chasse différent, ils possèdent aussi des attributs physiques divergents.

Un des points communs partagés par tous les vautours du monde est qu'il s'agit d'animaux qui vivent en communauté de plusieurs individus. Ils ont besoin du contact de leurs congénères afin d'assurer leur survie et nous ne parlons pas uniquement de leur époque de reproduction. Cependant, les généralités ne sont que parce que des exceptions subsistent, en effet, ils existent aussi des vautours solitaires.

Les vautours qui vivent en groupe ont besoin d'un large habitat, des grandes zones non polluées par la présence humaine où les espèces charognardes peuvent coexister, s'alimenter et procréer sans entrer dans une trop forte compétition.

De quoi a besoin un vautour pour survivre ? - Différentes familles, différents besoins !

Alimentation du vautour

Comme nous l'avons dit précédemment, il s'agit d'un animal charognard, c'est à dire qu'il s'alimente du corps d'autres animaux morts, des corps qui peuvent être en état de décomposition.

Peu importe si l'animal est mort de manière naturelle ou si il s'agit de restes laissés par d'autres grands prédateurs, les becs aiguisés des vautours et la flexibilité de leur cou leur permettra de déguster toute la chaire du cadavre ainsi qu'une partie du squelette.

Les espèces adaptées à l'alimentation de certaines zones moins accessibles pour les animaux ont tendance à avoir une zone "chauve" plus étendue. C'est-à-dire qu'ils ont la tête et le cou recouverts de duvet plutôt que de plumes, cette évolution vise à éviter les épidémies causées par la difficulté de maintenir une bonne hygiène du plumage dans ces zones. Ils ont également une langue rugueuse qui les aide à mieux atteindre les tendons des animaux morts.

Il y a même des vautours comme le "casseur d'os" qui s'alimente majoritairement du squelette d'autres animaux (entre 60 et 70% de sa diète).

De toutes les manières vous devez savoir que l'instinct de survie est le même pour tous les animaux si ils ont faim. Pour cette raison, ça ne doit pas nous surprendre de savoir que le vautour puisse arriver à attaquer des proies vivantes en période de famine. Sa grande taille, ses griffes robustes, son bec pointu lui permettent de chasser comme n'importe quel autre prédateur. Ce comportement n'est en revanche pas habituel chez le vautour et il n'est observé qu'auprès de certaines espèces, comme c'est le cas par exemple pour le vautour moine.

Depuis quelques temps le nombre d'attaques de vautour sur des proies vivantes est en augmentation ! Continuez la lecture de notre article De quoi a besoin un vautour pour survivre afin d'en découvrir les raisons !

De quoi a besoin un vautour pour survivre ? - Alimentation du vautour

Le vautour, un animal menacé

Le vautour affronte deux grands ennemis: le premier d'entre eux est le poison, coupable de la délicate situation dans laquelle se trouvent beaucoup d'espèces de vautour en Europe.

Bien que ce soit une pratique punie par la loi, la mise en place de viandes empoisonnées ou de carcasses d'animaux empoisonnés reste malheureusement une pratique assez courante, parfois pratiquée par certaines personnes travaillant dans le secteur de la chasse et parfois dans l'élevage.

Ils n'essaient pas d'éliminer le vautour mais plutôt certains grands prédateurs, comme le sont les loups ou certains rapaces, mais les vautours finissent par s'alimenter des carcasses empoisonnés ou des victimes de ces pièges et ils finissent malheureusement empoisonnés. Il nous parait important de clarifier un point, tous les chasseurs ou tous les éleveurs ne participent pas à cette pratique, nous restons loin des généralités. Selon nous, nous vous assurons que ceux qui empoisonnent les carcasses sont un véritable fléau, et ceux aussi bien pour l'environnement que pour leur industrie.

En Afrique ceux qui empoisonnent les vautours sont en général les chasseurs "furtifs" d'animaux protégés, comme les éléphants ou les rhinocéros. Ils veulent éviter que les vautours par leur présence ne signalent aux gardes forestiers où se trouve un cadavre d'animal de grande taille.

L'autre grande menace pour la survie du vautour est la destruction de son environnement naturel.

Le vautour a besoin d'un large territoire afin que plusieurs couples reproducteurs puissent prospérer. On doit aussi prendre en compte les incendies de forêt, qui est pour le cas de l'Espagne un problème récurrent, c'est dans le sud de l'Europe que vit la plus grande population de vautour moine du monde. Le vautour moine a en particulier besoin de forêts de chênes verts et de chênes-lièges denses afin de prospérer de manière satisfaisante. Cependant certaines espèces de vautours prospèrent dans les endroits rocailleux, en fait, tout dépend de l'endroit où les couples de vautours construisent leurs nids.

De quoi a besoin un vautour pour survivre ? - Le vautour, un animal menacé

Autres menaces et leur solution

Au sein d'un écosystème équilibré, le vautour a besoin de grande zone éloignée de l'homme afin de survivre, puisqu'il s'alimente de tout type de charogne. Quand la chasse est pratiquée sans contrôle et sans législation, elle laisse l'environnement du vautour dépourvu de nombreuses sources de nourriture pour la colonie de ces oiseaux. Un exemple très typique est la relation entre la chasse et les populations de lièvres et de lapins en Europe.

Toutes ces conditions amènent le vautour à s'alimenter d'animaux morts provenant d'élevage intensif pour compenser la rareté des ressources. Et le problème se pose lorsque, en vertu de la loi, des spécimens morts ne peuvent pas être laissés sans avoir été enlevés pour des raisons de santé.

La solution à ce problème est pourtant des plus simple: il suffirait de déplacer les cadavres des animaux dans des zones adéquates où ils ne seraient pas un danger pour la santé des populations humaines proches. Par exemple, il faudrait disposer les cadavres loin de courants d'eau, malheureusement les législations ne contemplent pas cette option.

Quand la nourriture se fait rare, certaines espèces de vautour peuvent changer et développer ainsi un instinct de prédateur et de chasseur, leur cible ? Les animaux d'élevages intensifs et ainsi surgit un nouveau conflit d'intérêts.

La chasse directe du vautour comme trophée ou les morts accidentelles par électrocution à cause des câbles électriques sont seulement des cas ponctuels et ne constituent pas le gros du problème auquel se mesure le vautour.

De quoi a besoin un vautour pour survivre ? - Autres menaces et leur solution

De quoi a besoin un vautour pour survivre ?

Comme individu ou en colonie, le vautour a besoins de grandes zones adaptées aux besoins de chaque espèce, l'idéal est que la présence humaine soit réduite et qu'il y'ait suffisamment de ressources nécessaire à leur survie.

Ils ont besoins d'une législation les protégeant dans la mesure du possible contre l'utilisation de poison et contre la déforestation de leur environnement naturel.

Dans les cas ou la nourriture se raréfie et la faim se fait sentir, il est important que nous agissions afin d'aider le vautour, nous pourrions par exemple mettre à disposition des cadavres d'animaux mort naturellement dans les élevages afin d'éviter que le vautour ne commence à chasser et n'attaque le bétail d'élevage.

De quoi a besoin un vautour pour survivre ? - De quoi a besoin un vautour pour survivre ?

Rejoignez la lutte pour la survie des vautours

Le vautour est un de ces animaux que l'on associe au malheur à cause de la répulsion que nous provoque son régime alimentaire. Mais il exerce un travail incomparable pour l'écosystème, c'est certes un charognard, mais un charognard qui ne transmet pas de maladies.

Chez PlanèteAnimal, nous sommes plutôt écologiste et nous aimerions profiter de cette tribune afin d'inviter le lecteur à revoir ses considérations vis à vis du vautour, d'arrêter de le considérer comme un oiseau de mauvais augure et de commencer à voir en lui un allié de l'être humain qui permet la salubrité de l’écosystème dans lequel il vit.

De quoi a besoin un vautour pour survivre ? - Rejoignez la lutte pour la survie des vautours

Nous espérons que cet article De quoi a besoin un vautour pour survivre vous a plu !

Et si c'est le cas, laissez-nous vous conseiller quelques articles pour que vous découvriez quelques curiosités sur le monde animal :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à De quoi a besoin un vautour pour survivre ?, nous vous recommandons de consulter la section Problèmes d'alimentation.

Écrire un commentaire sur De quoi a besoin un vautour pour survivre ?

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?

De quoi a besoin un vautour pour survivre ?
1 sur 7
De quoi a besoin un vautour pour survivre ?

Retour en haut