Partager

Éléphants d'Asie - Sous-espèces, caractéristiques et conservation

 
Par Nick A. Romero H.. 28 janvier 2021
Éléphants d'Asie - Sous-espèces, caractéristiques et conservation

Voir les fiches de Éléphants

Chez PlanèteAnimal, nous avons eu envie de vous présenter en détails à Elephas maximus, plus connu sous son nom courant d'éléphant d'Asie, le plus gros mammifère du continent asiatique. Ce sont des animaux qui éveillent notre curiosité, ce qui a eu de terribles conséquences pour la survie de l'espèce... Ils appartiennent à l'ordre Proboscidea, à la famille Elephantidae et au genre Elephas.

Quant à la classification des sous-espèces, il y a des désaccords entre les scientifiques, en effet, certains auteurs reconnaissent trois sous-espèces qui sont : éléphant indien, éléphant du Sri Lanka et l'éléphant de Sumatra. Dans les trois sous-espèces précédentes, les experts ont utilisé les différences de la couleur de leur peau et de leur taille pour les différencier. Si vous voulez en apprendre plus sur les éléphants d'Asie, sur les sous-espèces et leurs caractéristiques, on vous invite à continuer la lecture de cet article Éléphants d'Asie - Sous-espèces, caractéristiques et conservation de PlanèteAnimal !

Où vit l'éléphant d'Asie ?

Cette espèce est endémique du Bengladesh, du Cambodge, de Chine, d'Inde, d'Indonésie, du Laos, de Malaisie, du Myanmar, du Népal, du Sri Lanka, de Thaïlande et du Vietnam.

À l'origine, l'éléphant d'Asie avait un vaste territoire qui s'étendait de l'Asie occidentale jusqu'en Inde, en passant par la côte iranienne, et jusqu'en Asie du Sud-Est et en Chine. Cependant, il a disparu dans de nombreuses régions où il était endémique, ses populations restantes se trouvent plus que dans 13 États sur la totalité de son aire de répartition d'origine. Certaines populations sauvages existent encore sur certaines îles en Inde.

Avec une large zone de distribution, l'éléphant d'Asie est présent dans de nombreux différents types d'environnement :

  • Forêts tropicales à feuilles persistantes.
  • Forêts tropicales semi-vertes.
  • Forêts tropicales humides à feuilles caduques.
  • Forêts tropicales épineuses sèches et sèches.
  • Les prairies.
  • Des broussailles cultivées.

Du niveau de la mer jusqu'à plus de 3.000 mètres d'altitude, l'éléphant d'Asie peut être aperçu à de très nombreuses hauteurs différentes.

Pour sa survie, l'éléphant d'Asie requiert de l'eau dans son environnement, il en a besoin pour boire ainsi que pour se baigner.

Ses aires de distribution sont très larges en raison de sa capacité à se déplacer, néanmoins, les zones où ils décident de d'installer dépendront de la disponibilité de l'aliment et de l'eau ainsi que des transformations que l'écosystème subit en raison des perturbations humaines.

Éléphants d'Asie - Sous-espèces, caractéristiques et conservation - Où vit l'éléphant d'Asie ?

Caractéristique de l'éléphant asiatique

Les éléphants d'Asie ont une très belle longévité et ils peuvent vivre entre 60 et 70 ans. Ces magnifiques animaux peuvent mesurer entre 2 et 3,5 mètres de hauteur pour une longueur de plus de 6 mètres, bien qu'ils soient généralement plus petits que l'éléphant africain, ils peuvent finir par peser jusqu'à 6 tonnes. Ils ont une grosse tête, et aussi bien la trompe que leur queue sont très longues, toutefois, leurs oreilles sont plus petites que celles de leur cousin africain. Quant à leurs défenses, pas tous les individus de cette espèce en ont, spécialement les femelles, qui généralement n'en ont pas, alors que celles des mâles sont longues et de grande taille.

Leur peau est épaisse et plutôt sèche, ils ont peu de poils ou ils peuvent carrément ne pas en avoir, et leur couleur vaire entre le gris et le marron. Quant à leurs pattes, celles avant ont 5 doigts avec une forme de sabots, alors que les arrières en ont 4. En dépit de leur grande taille et poids, ils sont plutôt agiles et se déplacent d'un pas sûr, en plus, ce sont d'excellents nageurs. Un trait caractéristique est la présence d'un seul lobe sur leur nez qui est situé à l'extrémité de leur trompe. Cette dernière structure est capitale pour les éléphants, car c'est avec leur trompe qu'ils se nourrissent, qu'ils boivent de l'eau, qu'ils sentent, qu'ils touchent, qu'ils font du bruit, qu'ils se lavent et qu'ils se battent.

D'autre part, les éléphants d'Asie sont des mammifères sociaux qui vivent en groupes ou clans, formés principalement de femelles et dans lesquels il y aura une matriarche plus âgée et un mâle âgé ainsi que des éléphants plus jeunes.

Une autre caractéristique principale de ces animaux est qu'ils sont habitués à parcourir de grandes distances afin de chercher de la nourriture et des abris, toutefois, ils ont tendance à développer des affinités avec certaines zones concrètes qu'ils définiront comme leur foyer.

Découvrez les différences entre l'éléphant d'Afrique et l'éléphant d'Asie !

Sous-espèces d'éléphants d'Asie

Les éléphants d'Asie sont classifiés en trois sous-espèces :

Éléphant d'Inde (Elephas maximus indicus)

L'éléphant d'Inde est la sous-espèce la plus large des trois sous-espèces. Elle vit principalement dans diverses régions d'Inde, mais certains groupes réduits vivent en dehors de ce pays.

Il est de couleur gris sombre à marron et il est possible de voir sur sa peau des taches claires ou rosées. Son poids et sa taille sont intermédiaires en comparaison aux autre sous-espèces. C'est un animal très sociable. Découvrez tout sur les animaux grégaires.

Éléphant du Srik Lanka (Elephas maximus maximus)

L'éléphant du Sri Lanka, pesant jusqu'à 6 tonnes, est le plus gros de tous les éléphants d'Asie. Il est de couleur grise ou de couleur chair avec des taches noires ou orangés et presque tous n'ont pas de défenses.

Il est distribué le long des zones sèches de l'île du Sri Lanka. Selon les estimations, on estime qu'il n'y a pas plus 6.000 spécimens en liberté.

Éléphant de Sumatra (Elephas maximus sumatranus)

L'éléphant de Sumatra est le plus petit des éléphants d'Asie. Il est profondémment menacé, et si rien n'est fait il est plus que probable qu'il disparaisse dans les prochaines années.

Il a des oreilles plus grandes que ses cousins. En outre, il a aussi plus de côtes.

Éléphant de Bornéo, un éléphant d'Asie ?

Dans certains cas, l'éléphant de Bornéo (Elephas maximus borneensis) est considéré comme la quatrième sous-espèce de l'éléphant d'Asie. Toutefois, de nombreux scientifiques rejettent cette idée et ils l'incluent dans la sous-espèce Elephas maximus indicus ou à celle Elephas maximus sumatranus. La communauté scientifique est dans l'attende des résultats d'études précises afin de définir cette différence.

Éléphants d'Asie - Sous-espèces, caractéristiques et conservation - Sous-espèces d'éléphants d'Asie

Que mangent les éléphants asiatiques ?

L'éléphant d'Asie est un grand mammifère herbivore, et il a besoin de grandes quantités d'aliments tous les jours. Il passe presque 14 heures par jour à se nourrir, ce qui fait qu'il peut finir par ingérer environ 150 kg de nourriture par jour. Son alimentation est composée d'une grande variété de plantes, et certaines études ont prouvé qu'ils sont capables de consommer jusqu'à 80 espèces de plantes différentes selon leur environnement et l'époque de l'année. Ainsi, les éléphants d'Asie consomment une grande variété de :

  • Les plantes ligneuses.
  • Des herbes.
  • Racines.
  • Tiges.
  • De l'écorce.

En outre, les éléphants d'Asie jouent un rôle fondamental dans la distribution des plantes dans les écosystèmes où ils vivent, car ils dispersent facilement de très grande quantité de graines.

Reproduction de l'éléphant d'Asie

Les mâles atteignent la maturité sexuelle entre els 10 et 15 ans, alors que les femelles sont plus précoces. A l'état sauvage, les femelles commencent à mettre bas entre les 13 et 16 ans. Elles ont des périodes de gestation qui furent 22 mois et elles mettront bas à un seul éléphanteau qui peut peser jusqu'à 100 kilos et qu'elles allaiteront jusqu'à ce qu'il ait 5 ans.

Les femelles peuvent être en gestation à n'importe époque de l'année, et elles font savoir les mâles qu'elles se trouvent disposer à l'accouplement. Les intervalles de gestation pour une femelle durent entre 4 et 5 ans, toutefois, face à la présence d'une surpopulation, les intervalles peuvent augmenter.

Les éléphanteaux sont très vulnérables aux attaques de félins, toutefois, le rôle social de cette espèce joue un rôle fondamental dans la protection des nouveaux nés, de sorte que les femelles adultes et principalement les grands-mères sont celles qui s'occupent des plus jeunes.

Stratégies reproductives de l'éléphant asiatique

Un trait caractéristique de l'éléphant d'Asie est que les mâles adultes dispersent les jeunes mâles quand ils atteignent la maturité sexuelle, ces derniers resteront dans la zone qu'ils considèrent étant leur foyer, mais c'est ainsi qu'ils se séparent du groupe.

Cette stratégie aurait certains avantages afin d'éviter la reproduction entre individus apparentés (endogamie), ce qui est très important pour obtenir une mixité génétique. Quand une femelle est sexuellement mature, les mâles s'approchent du groupe et compètent entre eux pour obtenir les faveurs de la femelle, néanmoins, peu importe que le mâle batte les autres, il doit aussi faire en sorte que la femelle l'accepte.

Éléphant d'Asie en voie de disparition

L'éléphant d'Asie est éteint au Pakistan, au Vietnam on estime qu'il y a environ 100 individus en liberté. D'autre part, à Sumatra et au Myanmar, il est gravement menacé.

Durant des années, ces éléphants ont été tués pour l'ivoire de leurs défenses et pour leur peau qui sert à l'élaboration d'amulettes. En outre, il a été prouvé que de nombreux éléphants sont morts empoisonnés ou électrocutés afin de les éloigner des espaces habités.

De nos jours, il existe certaines stratégies qui cherchent à freiner l'hallucinante chute de populations de l'éléphant d'Asie, toutefois, elles semblent malheureusement insuffisantes...

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Éléphants d'Asie - Sous-espèces, caractéristiques et conservation, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • De Lorenzo, M. y Iglesias, C. (2016). Elefante asiático sometido al turismo: ¿Cuál es el precio por romper su alma? Universidad de Santiago de Compostela, España. Disponible sur : https://minerva.usc.es/xmlui/bitstream/handle/10347/14957/Garc%C3%ADa%20de%20Lorenzo_Iglesias%20Rodr%C3%ADguez_El%20elefante%20asiatico%20sometido%20al%20turismo_%20El%20precio%20por%20romper%20su%20alma.pdf?sequence=1&isAllowed=y
  • Gopala, A., Hadian, O., Sunarto,., Sitompul, A., Williams, A., Leimgruber, P., Chambliss, SE y Gunaryadi, D. (2011). Elephas maximus ssp. sumatranus . La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN. Disponible sur : https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2011-2.RLTS.T199856A9129626.en
  • Williams, C., Tiwari, SK, Goswami, VR, de Silva, S., Kumar, A., Baskaran, N., Yoganand, K. y Menon, V. (2020). Elephas maximus. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN. Disponible sur : https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2020-3.RLTS.T7140A45818198.en

 

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Éléphants d'Asie - Sous-espèces, caractéristiques et conservation
1 sur 3
Éléphants d'Asie - Sous-espèces, caractéristiques et conservation

Retour en haut