menu
Partager

Fourmis volantes - Types, caractéristiques et photos

 
Par Nick A. Romero H.. 10 août 2021
Fourmis volantes - Types, caractéristiques et photos

Les insectes peuvent être classés en deux grands groupes. Le premier dans lequel les ailes ne sont pas apparues à la suite du processus d'évolution (Aptérygotes). Le second (Ptérygotes), correspond aux insectes chez qui les ailes se sont développées, mais dont certains processus adaptatifs ont conduit à leur perte, donnant naissance à des individus aptères. Le groupe des insectes ptérygotes est bien plus abondant et diversifié que l'autre.

En dépit de tout ce qu'on pourrait croire, les fourmis appartiennent au groupe de Ptérygotes, c'est-à-dire que ce sont des insectes ailés. Néanmoins, en raison de leur rôle et du type de travail qu'elles effectuent au sol, elles ont perdu leurs ailes, ce qui en fait une espèce aptère. Cependant, tous les membres de ces groupes sociaux ne se sont pas débarrassés de ces structures, et certains en ont encore. Pour en savoir plus sur les types de fourmis volantes et leurs caractéristiques, on vous invite à continuer la lecture de cet article de PlanèteAnimal !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Types de fourmis - Caractéristiques et photos

Caractéristiques des fourmis volantes

Les fourmis font partie des animaux les plus sociaux qui existent et leur société compte sur un haut degré d'organisation en termes de distribution des fonctions et du rôle joué par chaque individu au sein de la colonie.

Les colonies de ces Hyménoptères peuvent être polymorphiques, c'est-à-dire qu'elles sont caractérisées par l'existence de plusieurs types de membres différents. Ainsi, on retrouve des colonies formées d'une ou plusieurs reines, ces dernières étant les seules femelles pourvues d'ailes. Les ouvrières, qui dans certains cas se différencient tant par leur fonction que par leur morphologie et leur taille, sont dépourvues d'ailes. Les mâles, comme les femelles, ont des ailes.

Ainsi, les fourmis volantes sont les reines et les mâles, deux groupes qu'on connaît aussi comme étant la caste reproductrice. Ils sont les seuls membres ailés et ils sont aussi responsables de la reproduction.

Les reines pondent les œufs et elles décident quand les féconder, car elles ont la capacité d'emmagasiner les spermatozoïdes qu'elles ont collecté durant la phase d'accouplement. Des œufs fécondés naissent plus de femelles, dans leur majorité des ouvrières stériles, mais naissent aussi d'autres reines ailées et fertiles. Des œufs non fécondés, naissent des mâles qui seront également fertiles.

Les reines sont les femelles les plus grandes de la colonie et, quand elles sont dans la fourmilière, elles se mettent dans un endroit protégé. Lorsque le moment de la reproduction arrive, qui est généralement lié à la saison où les conditions environnementales sont les plus favorables, les reines vierges et les mâles sortent du nid et s'envolent vers des sites de reproduction communs. Le mâle s'envole en premier pour repérer visuellement le site, qu'il marque ensuite de phéromones pour attirer la femelle.

Une fois le vol nuptial effectué, les fourmis se reproduisent et la reine perd ses ailes. Par la suite, cette fourmi mère cherchera un espace sur le sol pour commencer son propre nid, afin d'y déposer les œufs fécondés qui donneront naissance aux premières ouvrières. Une reine peut être avec un ou plusieurs mâles, mais dans tous les cas, elle pourra conserver leur sperme pendant une longue période.

Types de fourmis volantes

Comme nous l'avons dit, aussi bien les reines que les mâles ont des ailes, mais, comme ce sont les individus les moins nombreux des colonies et que les femelles perdent ces structures après l'accouplement, il est normal que cette caractéristique passe plutôt inaperçue.

Nous allons maintenant vous citer quelques exemples où il y a des fourmis volantes. L'un correspond au genre Lasius, où l'on trouve plusieurs espèces monomorphes. Parmi elles, Lasius niger est une espèce de fourmis qui vole répandue dans les jardins d'Amérique, d'Asie et d'Europe. Pendant la saison de reproduction de l'espèce, qui coïncide avec l'été ou l'automne selon les régions, on peut voir un grand nombre de ces individus effectuer leur vol nuptial.

Un autre exemple de fourmis volante dont on peut vous parler est le genre Messor, endémique du continent asiatique et européen. Il est formé d'une grande quantité d'espèces, parmi lesquelles on peut vous citer Messor barbarus, une espèce de fourmis qui vole granivore.

De son côté, le genre Atta a un large rang de distribution en Amérique, et ses espèces se caractérisent pour être des fourmis qui coupent des feuilles, car de nombreuses cultivent des champignons dont elles se nourrissent. Elles portent des noms différents selon les régions, mais ces derniers sont souvent associés à la grande taille de leurs travailleurs. Une de ses espèces est Atta laevigata.

Au sein du genre Formica on retrouve l'espèce Formica neogagados qui est une fourmi hôte pour d'autres espèces esclavagistes, ainsi que pour un champignon pathogène.

Fourmis volantes - Types, caractéristiques et photos - Types de fourmis volantes
Image: flickr.com

Est-ce que les fourmis volantes piquent ?

Au sein des fourmis, il existe une très grande variété de comportements, et c'est bien logique car il y a vraiment beaucoup d'espèces de fourmis. En ce sens, OUI, il existe des fourmis volantes qui piquent. De manière générale, ces dernières attaquent des personnes qui les dérangent durant leur vol nuptial.

Il est également important de se rappeler que les ouvrières sont les principales protectrices de la reine et du nid, et qu'elles assument donc la responsabilité principale de la défense. De nombreuses espèces de fourmis sont très agressives, et peuvent même causer de graves dommages aux personnes particulièrement sensibles ou allergiques. D'autre part, il existe des espèces de fourmis volantes plutôt timides qui ne font aucun mal et ne piquent pas.

Il existe un grand nombre d'espèces de fourmis volantes, car la plupart des espèces ont des spécimens sexés ailés. Comme nous l'avons vu, ces derniers sont chargés de se reproduire afin de générer une descendance et de nouveaux nids, ce qui se traduit finalement par la colonisation de nouveaux espaces par ces insectes, qui ont développé des stratégies très efficaces afin de pouvoir survivre.

Fourmis volantes - Types, caractéristiques et photos - Est-ce que les fourmis volantes piquent ?

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Fourmis volantes - Types, caractéristiques et photos, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • García, F., Espadaler, X. Roig, X., Serrano, S. y Cuesta-Segura, A. Vuelos nupciales en hormigas: Estudio de los sexuados ahogados en cuatro masas de agua ibéricas (hymenoptera: formicidae). Disponible sur : https://www.researchgate.net/publication/345985589_Vuelos_nupciales_en_hormigas_estudio_de_los_sexuados_ahogados_en_cuatro_masas_de_agua_ibericas_Hymenoptera_Formicidae_Nuptial_flights_in_ants_study_of_the_drowned_sexuals_in_four_Iberian_water_surface/citation/download
  • López-Riquelme, Germán Octavio, & Ramón, Fidel. (2010). El mundo feliz de las hormigas. TIP. Revista especializada en ciencias químico-biológicas, 13(1), 35-48. Disponible sur : http://www.scielo.org.mx/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1405-888X2010000100004&lng=es&tlng=es.
  • Tinaut, A. (2020).¿Por qué aparecen las hormigas voladoras? MÈTODE, Universidad de Valencia. Disponible sur : https://metode.es/los-porques-de-metode/por-que-aparecen-las-hormigas-voladoras.html

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Fourmis volantes - Types, caractéristiques et photos
Image: flickr.com
1 sur 3
Fourmis volantes - Types, caractéristiques et photos

Retour en haut