menu
Partager

Groupes sanguins chez les chats - Types et comment le connaître

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 22 septembre 2021
Groupes sanguins chez les chats - Types et comment le connaître

Voir les fiches de Chats

Déterminer les groupes sanguins est important à l'heure de réaliser des transfusions sanguines et même chez les femelles gestantes, car la viabilité de la progéniture en dépendra. Bien qu'il n'y ait que trois groupes sanguins chez les chats : A, AB et B, si la transfusion n'est pas faite en accord avec le groupe sanguin, les conséquences seront fatales. Par exemple, si les parents des futurs chatons sont A ou AB et B, cette combinaison pourrait entraîner une maladie qui provoque une hémolyse chez les chatons : l'isoérythrolyse néonatale, une affection qui provoque généralement la mort des chatons dans leurs premiers jours de vie.

Vous voulez en apprendre plus à propos des groupes sanguins chez les chats ? Dans cet article Groupes sanguins chez les chats - Types et comment le connaître de PlanèteAnimal, nous allons vous parler des trois groupes de sang des chats, de leurs combinaisons, de leurs conséquences et des problèmes qui peuvent se produire entre eux.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Hernie chez le chat - Types, symptômes et traitement

Combien de groupes sanguins y a-t-il chez les chats ?

Chez les chats, il y a trois groupes sanguins en fonction des antigènes présents sur la membrane des globules rouges : A, B et AB.

Races de chats du groupe A

Des trois groupes, le groupe A est le plus fréquent dans le monde, les chats européens et américains à poils courts étant ceux qui le présentent le plus fréquemment, comme par exemple :

En revanche, les chats de race siamoise, orientale et tonkinoise sont toujours des chats du groupe A.

Races de chats du groupe B

Les races de chats dans lesquelles le groupe sanguin de type B est le plus prédominant sont :

Races de chats du groupe AB

Le groupe AB est le groupe sanguin des chats le plus rare. Il est toutefois présent chez les races de chat suivantes:

Le groupe sanguin d'un chat dépendra de celui de ses parents, car il est héréditaire. Chaque chat possède un allèle du père et un allèle de la mère et cette combinaison déterminera le groupe sanguin. L'allèle A est dominant par rapport à l'allèle B et est même considéré comme dominant par rapport à l'allèle AB, tandis que l'allèle AB est dominant par rapport à l'allèle B, et pour qu'un chat soit de type B, il doit avoir les deux allèles B. Par conséquent:

  • Un chat au groupe sanguin de type A le sera grâce aux combinaisons suivantes : A/A, A/B, A/B, A/AB.
  • Un chat au groupe sanguin de type B est toujours B/B car cet allèle n'est jamais dominant.
  • Un chat au groupe sanguin de type AB le sera grâce à la combinaison AB/AB ou AB/B.
Groupes sanguins chez les chats - Types et comment le connaître - Combien de groupes sanguins y a-t-il chez les chats ?

Comment connaître le groupe sanguin d'un chat ?

De nos jours il y a plusieurs tests qui permettent de déterminer les antigènes spécifiques de la membrane des globules rouges (endroit où se trouve le groupe sanguin d'un chat). Du sang EDTA est utilisé et placé sur des cartes conçues pour indiquer le groupe sanguin du chat selon le fait si le sang est agglutiné ou non.

Dans les cas où la clinique vétérinaire ne dispose pas de ces cartes, elle peut prélever un échantillon de sang du chat et l'envoyer au laboratoire qui fera des analyses pour déterminer le groupe sanguin du chat.

Est-ce que c'est important de faire des tests de comptabilité entre les chats ?

OUI, c'est très important car les chats possèdent des anticorps naturels contre les antigènes membranaires des globules rouges des autres groupes sanguins.

Tous les chats du groupe B ont de puissants anticorps contre le groupe A, ce qui signifie que si le sang d'un chat B entre en contact avec le sang d'un chat A, le chat du groupe A aura de très graves problèmes de santé et il pourrait même finir par mourir. Les chats du groupe A ont des anticorps contre le groupe B, mais des anticorps plus faibles, et les chats du groupe AB n'ont aucun anticorps contre le groupe A ou le groupe B. C'est pourquoi connaître le groupe sanguin d'un chat est si important pour les transfusions sanguines.

Transfusions sanguines chez les chats

Dans certains cas d'anémie, les chats doivent recevoir une transfusion sanguine. Les chats anémiques chroniques ont des hématocrites (volume de globules rouges dans le sang total) plus faibles que ceux qui souffrent d'anémie aiguë ou qui ont perdu du sang brusquement, devenant ainsi hypovolémiques (diminution du volume sanguin). L'hématocrite normal d'un chat se situe autour de 30 à 50 %. Les chats souffrant d'anémie chronique et ayant un hématocrite de 10 à 15 % ou ceux souffrant d'anémie aiguë et ayant un hématocrite entre 20 et 25 % doivent donc être transfusés. En plus de l'hématocrite, il faut observer les symptômes cliniques qui, s'ils sont présents, indiquent que le chat a besoin d'une transfusion. Ces symptômes indiquent une hypoxie cellulaire (faible taux d'oxygène dans les cellules) et sont :

  • Tachypnée
  • Tachycardie
  • Faiblesse
  • Stupeur
  • augmentation du temps de remplissage des capillaires
  • Élévation du taux de lactate sérique

En plus de déterminer le groupe sanguin du récepteur afin de savoir s'il est compatible avec le donneur, il faut s'être assuré que le donnant ne présente aucun des pathogènes ou maladies infectieuses suivantes :

  • Leucémie féline
  • Immunodéficience féline
  • Mycoplasma haemofelis
  • Candidatus Mycoplasma haemominutum
  • Candidatus Mycoplasma turicensis
  • Bartonella hensalae
  • Erhlichia sp
  • Filaria sp
  • Toxoplasma gondii

Transfusion sanguine d'un chat au groupe sanguin A à un chat au groupe sanguin B

Une transfusion sanguine d'un chat A à un chat B est dévastatrice, car les chats de type B, comme mentionné ci-dessus, ont des anticorps très puissants contre les antigènes du groupe A, ce qui entraîne une destruction rapide des globules rouges transmis du groupe A (hémolyse), provoquant une réaction transfusionnelle immédiate, agressive, à médiation immunitaire, qui entraîne la mort du chat transfusé.

Transfusion sanguine d'un chat au groupe sanguin B à un chat au groupe sanguin A

Si la transfusion est effectuée à l'envers, c'est-à-dire d'un chat du groupe B donne du sang à un chat de type A, la réaction transfusionnelle est légère mais inefficace en raison de la survie réduite des globules rouges transfusés. En outre, une deuxième transfusion de ce type entraînerait une réaction beaucoup plus grave.

Transfusion sanguine d'un chat de type A ou B à un chat de type AB

Si on transfère du sang de type A ou B à un chat au groupe sanguin AB, tout devrait bien se passer car il n'a pas d'anticorps face au groupe A ou B.

Groupes sanguins chez les chats - Types et comment le connaître - Transfusions sanguines chez les chats

Isoérythrolyse néonatale féline

On appelle "isoérythrolyse ou hémolyse du nouveau-né" l'incompatibilité des groupes sanguins à la naissance chez certains chats. Les anticorps dont nous avons parlé passent également dans le colostrum et le lait maternel et, par cette voie, atteignent la progéniture et peuvent causer des problèmes de transfusions.

Le gros problème de l'isoérythrolyse survient quand une chatte de type B s'est accouplée avec un chat de type A ou AB et que ses chatons ont un groupe sanguin A ou AB, de sorte que, lorsqu'ils tètent leur mère au cours des premiers jours de leur vie, ils peuvent absorber de nombreux anticorps contre le groupe A provenant de la mère, ce qui déclenche une réaction à médiation immunitaire contre leurs antigènes du groupe A. C'est ce qui provoque leur rupture (hémolyse) et c'est ce qu'on appelle l'isoérythrolyse néonatale. Avec d'autres combinaisons de groupe sanguin, l'isoérythrolyse et la mort du chaton ne se produisent pas, mais il y a une réaction transfusionnelle relativement importante qui détruit les globules rouges.

L'isoérythrolyse ne se produit pas tant que le chaton n'a pas ingéré les anticorps de sa mère, de sorte qu'à la naissance, ce sont des chats normaux et en bonne santé. Une fois qu'ils ont ingéré du colostrum, le problème commence à apparaître.

Symptômes de l'isoérythrolyse ou hémolyse du nouveau-né

Dans la plupart des cas, ces chatons s'affaiblissent au fil des heures ou des jours, cessent de téter, deviennent très faibles, pâles et anémique. S'ils survivent, leurs muqueuses et même leur peau deviendront jaunâtres et même leur urine deviendra rouge à cause des produits de dégradation des globules rouges (hémoglobine).

Dans certains cas, et sans aucun symptôme qui manifeste que le chaton est en mauvaise santé, la maladie cause une mort subite. Dans d'autres cas, les symptômes sont plus légers et ils se manifestent au niveau du bout de la queue qui noircit à cause de la nécrose ou mort cellulaire de la zone.

Les différences de gravité des symptômes cliniques dépendent de la variation des anticorps anti A que la mère a transmis dans son lait maternel, de la quantité dont se sont nourris les petits et de leur capacité d'absorption.

Traitement de l'isoérythrolyse néonatale féline

Une fois que le problème s'est manifesté, il ne peut être traité, mais si la personne qui s'occupe des chatons s'en rend compte dans les premières heures de leur vie et retire les chatons de leur mère pour les nourrir avec du lait pour chaton, vous arriverez à empêcher l'absorption d'anticorps qui aggraveront le problème.

Prévention de l'isoérythrolyse néonatale

La prévention plutôt que le traitement, qui est pratiquement impossible, est la meilleure approche pour ce problème. Pour ce faire, il est nécessaire de connaître le groupe sanguin des chats. Cependant, comme cela n'est souvent pas possible en raison de grossesses non désirées, la meilleure façon de l'éviter est de stériliser les chats.

Si la chatte est déjà enceinte et que nous avons des doutes, il faut empêcher les chatons de boire leur colostrum pendant leur premier jour de vie en les éloignant de la mère, car c'est à ce moment qu'ils peuvent absorber les anticorps de la maladie et ceux qui causent des dommages à leurs globules rouges s'ils sont du groupe A ou AB. Mais avant ça, l'idéal est de déterminer quels sont les chatons du groupe A ou AB à l'aide de cartes d'identification des groupes sanguins prélevées sur une goutte de sang ou sur le cordon ombilical de chaque chaton et de ne retirer que ceux de ces groupes, et non ceux du groupe B qui ne présenteraient pas de problèmes d'hémolyse. Après cette période, ils peuvent être réunis avec leur mère car ils ne sont plus capables d'absorber les anticorps maternels.

Groupes sanguins chez les chats - Types et comment le connaître - Isoérythrolyse néonatale féline

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Groupes sanguins chez les chats - Types et comment le connaître, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Palmero, V. Carballés. (2010). Enfermedades infecciosas felinas. Ed. Servet. Zaragoza, España.
  • Gemfe, avepa. grupos sanguíneos felinos. Disponible sur : https://www.avepa.org/articulos/grupos_sanguineos_felinos
  • Veterinario gatos. Grupos sanguíneos en gatos y transfusiones. Disponible sur : https://www.veterinariogatos.com/grupos-sanguineos-gatos/

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Groupes sanguins chez les chats - Types et comment le connaître
1 sur 4
Groupes sanguins chez les chats - Types et comment le connaître

Retour en haut