Partager

Hydrocéphalie chez le chien - Symptômes et traitement

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 2 septembre 2020
Hydrocéphalie chez le chien - Symptômes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous vous expliquons en quoi consiste l'hydrocéphalie chez le chien ou hydrocéphalie communicante. Heureusement, ce n'est pas une pathologie très courante, mais nous devons en tenir compte, surtout si nous sommes le tuteur d’un chien de petite race ou d’un chien de race brachycéphale, car ces animaux ont une plus grande prédisposition à souffrir de cette maladie. Nous allons également apprendre à identifier ses symptômes car l'hydrocéphalie chez le chien nécessite d'une assistance vétérinaire rapide et intensive.

Si vous pensez que votre chien souffre d’hydrocéphalie, soit parce qu'il a subi un traumatisme, soit parce qu'il est encore un chiot et qu'il peut s'agir d'un problème congénital, lisez notre article « Hydrocéphalie chez le chien - Symptômes et traitement » pour tout savoir sur l'hydrocéphalie chez le chien !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement

Qu'est-ce que l'hydrocéphalie chez le chien ?

L'hydrocéphalie en tant que définition, et comme son nom l'indique, consiste en l'accumulation de liquide céphalorachidien dans ce qu'on appelle les ventricules du cerveau, ce qui conduit à une ventriculomégalie. Cela fait augmenter en taille les ventricules du cerveau et endommage ainsi le cortex cérébral en le comprimant contre les os du crâne. L'hydrocéphalie communicante se traduit souvent par une fontanelle bombée, très facilement reconnaissable. La plupart des cas d'hydrocéphalie sont congénitaux, mais il existe d'autres cas acquis qui sont déclenchés par des traumatismes, des infections affectant le cerveau ou des tumeurs.

Il est important pour nous de savoir que certains chiens seront plus enclins à souffrir de cette maladie de manière congénitale. C'est le cas notamment de l'hydrocéphalie chez le chihuahua ou de l'hydrocéphalie chez le chien carlin, yorkshire, maltais, lhassa-apso, poméranien, etc., car il s'agit de races de chien toy ou miniature. Il en va de même pour l'hydrocéphalie chez le bouledogue nain, en l'occurrence à cause de la conformation brachycéphale de sa tête. C'est-à-dire que la taille et la forme du crâne influencent la présentation de cette pathologie.

L'hydrocéphalie chez les chiots, même si elle est congénitale, c'est-à-dire que le chien est né avec la maladie, peut ne pas se manifester avant que le chiot n'atteigne plusieurs mois, bien qu'en général elle apparaisse avant l'âge de six mois.

Signes d'hydrocéphalie chez le chien

En général, l'hydrocéphalie communicante est plus fréquente chez les chiots que chez les chiens adultes car elle est plus souvent congénitale. Donc si vous remarquez que le crâne du chien est enflé et que vous soupçonnez qu’il est hydrocéphale, il est important de prendre conscience des autres signes de cette hypertension intracrânienne et de ses symptômes, et de consulter un spécialiste. Les symptômes qui devraient nous alerter d'une éventuelle hydrocéphalie chez notre chien sont les suivants :

  • Convulsions.
  • Agrandissement de la voûte crânienne avec une fontanelle bombée, ce qui fait que la taille de la tête soit disproportionnée.
  • Fontanelle ouverte.
  • Le chien est aveugle totalement ou partiellement.
  • Strabisme.
  • Altération du comportement.
  • Le chien marche en rond.
  • Manque de coordination.
  • Le chien appuie sa tête contre des objets.
  • Dans les cas les plus graves, si une hydrocéphalie a des complications, l'animal semblera étourdi et tombera même dans un coma.

Il convient de noter que l'absence de fermeture des os de la fontanelle ne peut être un critère de diagnostic car il n'est pas rare que ces os restent ouverts dans les races de chien toy ou miniature. Par conséquent, savoir quand la fontanelle se referme chez les chiens, ce qui arrive généralement avant l'âge de six mois, n'est pas pertinent dans ce cas.

D'autre part, comme certains des symptômes de l'hydrocéphalie chez le chien se retrouvent dans le cas d'autres problèmes de santé, vous devriez consulter votre vétérinaire dès que possible pour en identifier la cause et déterminer si vous êtes réellement confronté à un cas d'hydrocéphalie.

Hydrocéphalie chez le chien - Symptômes et traitement - Signes d'hydrocéphalie chez le chien

Diagnostic et traitement de l'hydrocéphalie chez le chien

Le vétérinaire peut diagnostiquer l'hydrocéphalie à partir de radiographies crâniennes, d'ultrasons des ventricules, de tomographie informatisée ou de résonance magnétique. En fonction de chaque cas, le professionnel choisira le test le plus approprié. En outre, il existe une hydrocéphalie dite subclinique dans laquelle il y a un élargissement des ventricules mais pas de symptômes tels que nous les avons décrits. Comme l'hydrocéphalie chez le chien peut être une maladie acquise, il faudra également procéder à des tests pour en trouver la cause sous-jacente, le cas échéant.

Le traitement de cette pathologie vise à contrôler la pression intracrânienne, à diminuer la production de liquide cérébrospinal et à pallier les symptômes apparus. Pour ce faire, le chien doit être stabilisé et des médicaments tels que des corticostéroïdes et des diurétiques doivent être utilisés. Cela implique généralement l'hospitalisation de l'animal. Dans certains cas extrêmes, la chirurgie peut également être utilisée pour placer un tuyau de drainage. Lorsqu'il n'y a pas de symptômes, le traitement peut être administré à domicile. Dans tous les cas, il est également nécessaire de prévoir un suivi pour contrôler l’évolution de l’hydrocéphalie.

Pronostic de l'hydrocéphalie chez le chien

Il n'est pas possible de donner un pronostic pour cette maladie ni d’établir une espérance de vie en cas d’hydrocéphalie qui fonctionnera pour tous les chiens affectés, car cela dépendra des dommages qui se sont produits et de la rapidité avec laquelle le traitement sera mis en place. Si le chien est traité par un vétérinaire avant que les lésions cérébrales n'apparaissent, le pronostic sera favorable à long terme. Cependant, les chiens qui se remettent d'une hydrocéphalie peuvent présenter certains symptômes résiduels. Beaucoup auront des problèmes de coordination et d'apprentissage. Ce seront donc des chiens plus maladroits, difficiles à éduquer avec des ordres de base.

Les chiens atteints d'hydrocéphalie congénitale n'ont pas de remède, le pronostic est donc plus sévère et beaucoup meurent malheureusement alors qu'ils sont encore des chiots. Le traitement en cas d’hydrcéphalie congénitale grave consiste à soulager les symptômes et à tenter de maintenir un équilibre entre le liquide céphalo-rachidien produit et celui qui est drainé.

Vous êtes arrivé à la fin de notre article. Nous espérons vous avoir informé davantage sur la santé de votre chien. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Hydrocéphalie chez le chien - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Problemi neurologici.

Écrire un commentaire sur Hydrocéphalie chez le chien - Symptômes et traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Hydrocéphalie chez le chien - Symptômes et traitement
1 sur 2
Hydrocéphalie chez le chien - Symptômes et traitement

Retour en haut