menu
Partager

Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire

Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire

Voir les fiches de Chiens

Les crises cardiaques chez le chien sont peu fréquente. Les organes les plus affectés chez ces animaux sont surtout le cerveau et, de manière plus sporadique, les reins. Une curiosité prouvée est que les chiens réduisent le risque d'infarctus chez les humains, car ils réduisent les facteurs de risque (hypertension artérielle, cholestérol, stress, etc...).

Comme nous le verrons dans la suite de cet article, l'infarctus du chien fait surtout référence au cerveau et non au cœur. Continuez la lecture de cet article Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire de PlanèteAnimal afin d'en apprendre plus sur l'infarctus du chien, sur ses symptômes et ce que vous devez faire quand votre chien en a un.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Gencive noire chez le chien - Causes et que faire

Qu'est-ce qu'un infarctus chez le chien ?

Un infarctus est dû à un manque d'apport sanguin à un organe, ce qui entraîne une ischémie de la zone touchée. Ce manque d'apport sanguin peut être causé par :

  • Ictus ischémique : obstruction du flux sanguin à cause d'un embole
  • Ictus hémorragique : rupture d'un vaisseau sanguin.

Selon l'extension et la gravité de la lésion, le chien peut récupérer sa fonctionnalité de manière partielle ou totale. Dans cet article nous allons vous parler de l'infarctus chez le chien, ou l'ictus ischémique, car c'est celui qui touche le plus nos meilleurs amis.

Le cerveau a besoin de beaucoup d'oxygène, il est donc bien plus irrigué en comparaison aux autres organes. Cela indique que pour qu'un infarctus se produise, il n'est pas nécessaire que la circulation sanguine soit totalement interrompue, et qu'il peut être partiel ou total, régional ou généralisé.

Causes de l'infarctus chez le chien

N'importe quelle maladie sous-jacente qui peut provoquer des emboles ou altérer la circulation sanguine et les parois vasculaires, est susceptible de provoquer un infarctus chez le chien :

  • Maladies infectieuses : dans lesquelles le focus d'infection génère des emboles septiques qui migrent vers d'autres tissus. L'endocardite (infection des valves cardiaques) en est un exemple. Les maladies infectieuses peuvent également provoquer des troubles de la coagulation.
  • Tumeur primaire : ou métastase de cette tumeur qui peuvent provoquer des emboles ou altérer la circulation sanguine (coagulation). Dans cet autre article on vous en dit plus sur les tumeurs chez le chien !
  • Parasites : migration des parasites ou emboles parasitaires. Le ver du cœur en est un exemple.
  • Coagulation : maladies congénitales de la coagulation.
  • Parasites vasculaires : comme Angiostrongylus vasorum.
  • Maladies systémiques : celles qui provoquent une hypertension systémique, comme l'hyperadrénocorticisme et l'insuffisance rénale.
  • Maladies métaboliques : qui provoquent l'athérosclérose (les parois vasculaires perdent leur souplesse), comme le diabète sucré, l'hypothyroïdie, etc.
Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire - Causes de l'infarctus chez le chien

Symptômes de l'infarctus chez le chien

Dans le cas de l'infarctus chez le chien, les symptômes observés dérivent du déficit neurologique aiguë, focal et asymétrique selon la zone affectée. Si la lésion est grave et si se génère un abondant oedème, il est possible que les symptômes neurologiques progressent durant 2-3 jours :

  • Crises d'épilepsie
  • Manque de coordination
  • Perte d'équilibre
  • Appuyer sa tête sur une surface)
  • Parésie partielle ou totale des membres
  • Déficits de la proprioception (réaction posturale)
  • L'hyperthermie.
  • Dysfonctionnement vestibulaire (inclinaison de la tête).
  • Marcher en cercle sans but.
  • Nystagmus (mouvements des yeux).
  • Mort (si l'infarctus est très grave, elle peut survenir soudainement).

Dans cet autre article on vous parle des crises d'épilepsie chez le chien !

Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire - Symptômes de l'infarctus chez le chien

Diagnostic d'un infarctus chez le chien

Le premier examen qui sera fait es une exploration neurologique complète pour essayer de localiser la lésion grâce à un examen des nerfs crâniens et périphériques.

Le diagnostic définitif de l'infarctus chez le chien est établi par des examens d'imagerie avancés, tels que l'imagerie par résonance magnétique ou la tomographie par ordinateur.

En outre, lorsque cette pathologie est suspectée, les tests diagnostics suivants doivent être effectués, en fonction des soupçons du clinicien sur les maladies sous-jacentes qui ont provoqué l'infarctus :

  • Analyses sanguines (numération globulaire et biochimie).
  • Mesure de la pression sanguine.
  • Analyse d'urine.
  • Maladies infectieuses, notamment parasitaires.
  • Tests endocriniens.
  • Pour exclure les néoplasmes au moyen de radiographies thoraciques et abdominales, d'une échographie abdominale.
Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire - Diagnostic d'un infarctus chez le chien

Que faire si mon chien a un infarctus ?

A partir du moment où chez votre chien vous voyez apparaître les symptômes décrits, on vous recommande d'aller chez le vétérinaire pour qu'il soit diagnostiqué. Le pronostic chez les chiens, en raison de leur anatomie, est bien meilleur que chez les êtres humains.

La majorité des chiens qui ont des accidents cardiovasculaires se récupèrent grâce à un traitement de soutien, c'est-à-dire, un traitement symptomatique et spécifique, si est identifiée la cause primaire (causes dont nous avons parlé avant).

Traitement pour l'infarctus chez le chien

Entre les traitements symptomatiques, se trouvent :

  • Maintien de la perfusion cérébrale.
  • Traitement des crises d'épilepsie.
  • Réduction de la pression intracrânienne.
  • Maintien de la pression systémique.
  • Maintien du chien dans un environnement calme et sans stress.

La prévention est très importante et elle se réalise par le biais de contrôles vétérinaires périodiques, une alimentation équilibrée, de l'exercice et une stimulation fréquente ainsi qu'un contrôle antiparasitaire périodique. Tout ça vous permettra de réduire le risque de l'infarctus ainsi que de nombreuses autres maladies.

Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire - Que faire si mon chien a un infarctus ?

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Carlson y Giffin. (2002). Manual práctico de veterinaria canina. Madrid. Editorial el Drac.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire
1 sur 5
Infarctus chez le chien - Symptômes, causes, traitement et que faire

Retour en haut