Partager

L'habitat des lémurien

 
Par Pauline Bonnet. 4 avril 2017
L'habitat des lémurien

Les lémuriens sont des animaux très sympathiques et curieux qui pendent des branches et sautent avec une grande agilité. Il en existe plusieurs espèces, qui diffèrent principalement par la couleur de leur pelage, leur taille et leurs habitudes. Tous vivent ou vivaient sur l'île de Madagascar.

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous nous intéressons à l'habitat des lémuriens, animaux endémiques d'une seule région qui se sont donc adaptés de façon spécifique à cet environnement.

La déforestation et les cultures de l'homme ont détruit la majeure partie de leur habitat. La conservation des forêts tropicales est importante car elles abritent ce petit animal. Bien qu'il s'agisse d'une espèce aujourd'hui présente dans de nombreux zoos, ils se trouvent en danger d'extinction.

Cela pourrait aussi vous intéresser : L'origine et l'habitat du Paon bleu

Caractéristiques des lémuriens

Les lémuriens sont de petits primates arboricoles qui vivent sur l'île de Madagascar et aux Comores. Il existe de nombreuses sous-espèces qui présentent de petites différences entre elles. Certains sont diurnes et d'autres nocturnes. Ils possèdent une excellente vision, aussi bien de jour que de nuit.

Leurs couleurs, formes, modes de vie et habitudes alimentaires varient légèrement selon la région qu'ils habitent au sein de l'île. Ils sont omnivores et mangent des fruits, des feuilles, des insectes, des fleurs et de petits vertébrés. La richesse de leur alimentation dépend entièrement de l'existence de forêts riches et sauvages. Leur poids varie depuis les 30 g du Microcebus jusqu'aux 9 kg d'autres espèces.

Leurs mains possèdent 5 doigts, dont un pouce opposable. Ils n'ont pas de griffes mais des ongles. Ce sont des animaux très sociables et communicatifs entre eux. Ils possèdent un sens de l'odorat très développé. Ils utilisent le marquage en guise de preuve de possession et d'avertissement ainsi que pour délimiter leur territoire. Ils possèdent des glandes odoriférantes situées sur les poignets, le cou et les organes génitaux.

Selon l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), les lémuriens sont considérés comme une espèce en voie de disparition.

L'habitat des lémurien - Caractéristiques des lémuriens

Madagascar comme habitat principal

Madagascar est la quatrième plus grande île du monde. Elle est située sur la côte est de l'Afrique, dans l'océan Indien. Il y a plus de 150 millions d'années, elle fût séparée du continent africain en raison du mouvement des plaques continentales.

À cause de cette séparation, les espèces de plantes et d'animaux habitant l'île ont évolué de manière indépendante. 75 % des espèces de l'île sont endémiques, ce qui signifie qu'elles ne sont présentes qu?à cet endroit.

Le climat de Madagascar est très variable. Il existe 2 saisons principales :

  • De novembre à avril : saison la plus chaude et pluvieuse.
  • De mai à octobre : températures plus douces et peu de précipitations.

L'île de Madagascar possède divers paysages et écosystèmes. La partie orientale de l'île est la plus humide et là où se trouvent les forêts tropicales. Le centre de l'île contient principalement des rizières. Il s'agit d'une zone plus fraîche et sèche.

Les lémuriens se sont adaptés aux différentes parties de l'île, ce qui a provoqué la diversification à l'origine des nombreuses sous-espèces de lémuriens. À Madagascar, ces animaux n'ont presque aucun concurrent ou menace, ce qui leur a permis d'évoluer sans se soucier des prédateurs.

Depuis leur arrivée sur l'île, les êtres humains ont modifié l'environnement, abattant les forêts afin de créer des pâturages et des champs de cultures. L'homme est donc la plus grande menace pour les lémuriens.

L'habitat des lémurien - Madagascar comme habitat principal

Modes de vie des lémuriens

Les lémuriens sont des mammifères arboricoles. Ils sont adaptés à la vie dans les arbres et possèdent une grande agilité qui leur permet de grimper et sauter avec aise. Cela ne signifie pas qu'ils ne sont pas agiles sur la terre ferme. Ils vivent autant sur le sol que dans la protection des arbres. Ce sont des animaux actifs aussi bien de jour que de nuit, bien que certaines sous-espèces soient plus nocturnes que d'autres. La coloration de leur pelage leur permet souvent de passer inaperçus.

Les vocalisations sont très importantes pour leur vie sociale. Ils vivent généralement en groupes constitués d'une quinzaine d'individus et utilisent ces sons afin d'alerter et de protéger leur communauté. La communication visuelle est également très importante au sein du groupe. En plus des sons, ils peuvent avoir recours à des expressions faciales et des mouvements du corps pour communiquer.

Ce sont des animaux très intelligents qui, en captivité, se sont montrés capables d'utiliser des outils.

L'habitat des lémurien - Modes de vie des lémuriens

Types de lémuriens

La classification taxonomique de la famille des lémuriens est très complexe. Leur couleur, forme et taille permettent de les différencier. Parmi les lémuriens les plus caractéristiques, on retrouve :

  • Vari roux : sur l'image, vous pouvez voir un individu de ce type. Cette espèce présente un visage et des extrémités noirs et un pelage généralement rouge ou blanc.
  • Lémur à collier roux : sa coloration est plus uniforme, brune. Ils sont plus petits.
  • Maki catta : il s'agit du lémurien le plus caractéristique. Se queue présente des rayures noires et blanches.
  • Grand Hapalémur : il s'agit de l'espèce la plus grande. Il se nourrit principalement de bambou et se trouve en danger critique d'extinction. Il est de couleur brune avec de petites oreilles.
L'habitat des lémurien - Types de lémuriens

Situation actuelle des lémuriens

Aujourd'hui, la situation des lémuriens est préoccupante. L'homme, depuis son arrivée sur l'île, a modifié et exploité les ressources existantes. Ceci implique la destruction des forêts où vivent les lémuriens. La déforestation est l'ennemi principal auquel ces animaux font face.

La chasse et le trafic d'animaux exotiques représentent également des menaces pour eux. Sachez que les lémuriens ne sont pas des animaux domestiques. Ils ont besoin de vivre en communauté et de recevoir des soins appropriés. À l'heure actuelle, les Maki catta se sont répandu dans plusieurs zoos à travers le monde.

Cependant, de nombreuses sous-espèces ont disparu et disparaîtront au fil des ans si leur habitat n'est pas préservé. Parmi les 17 sous-espèces dont on soupçonne l'existence, seulement 8 sont encore présentes actuellement. Sur l'île, il existe plusieurs parcs nationaux consacrés à la conservation de la flore et de la faune autochtone. Le Parc National de Ranomafana ainsi que le Parc National de Marojejy en sont quelques exemples.

L'habitat des lémurien - Situation actuelle des lémuriens

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à L'habitat des lémurien, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Écrire un commentaire sur L'habitat des lémurien

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

L'habitat des lémurien
1 sur 6
L'habitat des lémurien

Retour en haut