Partager
Partager sur :

La dysplasie du coude chez les chiens - Symptômes et traitement

La dysplasie du coude chez les chiens - Symptômes et traitement

Tous les chiens sont des animaux de compagnie exceptionnels, car le lien que le propriétaire peut avoir avec eux et vice versa est très souvent indescriptible. Cet animal est si bienveillant que vous ne devez pas être surpris qu'il soit considéré comme le meilleur ami de l'Homme et qu'il est aujourd'hui utilisé comme un moyen thérapeutique pour de nombreux troubles.

Il y a une grande diversité de chiens et beaucoup de gens ressentent un vrai faible pour les grands chiens parmi lesquels le berger allemand, le golden retriever ou le bouvier bernois.

Cependant, dans certains cas, une grande taille prédispose nos amis à diverses maladies. Afin de vous tenir au courant, dans cet article de PlanèteAnimal, nous allons vous parler des symptômes et du traitement de la dysplasie du coude chez les chiens.

Qu'est-ce que la dysplasie du coude ?

La dysplasie du coude chez les chiens est une maladie qui affecte l'articulation du coude (de manière unilatérale ou bilatérale) et qui se forme au cours de la phase de croissance.

Le tissu osseux est altéré et ne se développe pas correctement, d'abord survient l'arthrite, c'est-à-dire l'inflammation de l'articulation, puis se produit finalement l'arthrose, qui est une usure progressive du tissu osseux et des structures formant l'articulation.

C'est une maladie d'origine génétique qui est transmise de génération en génération, mais pour qu'elle apparaisse d'autres facteurs tels que l'environnement ou l'alimentation sont également décisifs.

Les chiens qui souffrent généralement cette maladie sont ceux qui appartiennent à une grande race, nous pouvons souligner les suivantes : le mâtin napolitain, le rottweiler, le saint-bernard, le labrador, le golden retriever ou le berger allemand.

Les symptômes de la dysplasie du coude chez les chiens

Étant donné qu'il s'agit d'une maladie qui affecte le développement et la croissance du chien, les premiers symptômes apparaissent entre 4 et 5 mois. Si un chien souffre de dysplasie du coude, elle se manifestera comme suit :

  • Boitillement en commençant à bouger
  • Boitillement après un exercice prolongé
  • Intolérance à l'exercice
  • Signes de douleurs

Si vous observez certains de ces symptômes chez votre chiot, vous devez aller chez le vétérinaire sans délai. Il est très important de diagnostiquer tôt la dysplasie du coude, de cette façon, un traitement pourra être mis en place le plus tôt possible, réduisant la douleur et préservant au mieux la fonctionnalité de l'articulation de votre chien.

Si le diagnostic n'est pas posé à temps, la capacité fonctionnelle du chien sera affectée pour le reste de sa vie et cela supposera une baisse progressive de la qualité de vie de votre animal de compagnie.

Comment diagnostiquer la dysplasie du coude chez les chiens ?

Pour diagnostiquer la dysplasie du coude chez les chiens, le vétérinaire se basera sur les antécédents cliniques du patient, sur les symptômes que celui-ci présente et effectuera un examen physique complet pour évaluer d'autres signes qui pourraient indiquer la présence de cette maladie.

Évidemment, il demandera également des tests par imagerie, généralement des radiographies, mais parfois, la dysplasie du coude ne se voit pas sur la radiographie tant que le chien n'a pas 1 an.

Le traitement de la dysplasie du coude chez les chiens

Le traitement de la dysplasie du coude peut être réalisé de différentes façons et il est bien sûr préférable d'utiliser le traitement le moins invasif. Par conséquent, la première option consiste à recourir à un complément orthopédique qui fixe correctement l'articulation du coude, il est également possible que le vétérinaire prescrive du repos pour espérer une résolution spontanée de la maladie ou l'administration d'analgésiques pour réduire la douleur.

La chirurgie est réservée aux cas graves, mais est couramment utilisée pour traiter cette maladie.

L'évolution de la maladie varie considérablement en fonction du degré de la lésion, et bien que généralement le pronostic soit très favorable si la chirurgie a été pratiquée avant l'apparition de l'arthrose et est habituellement défavorable si aucune intervention chirurgicale n'a été réalisée.

Peut-on prévenir la dysplasie du coude chez les chiens ?

Vous ne pouvez pas toujours prévenir cette maladie, mais vous pouvez prendre diverses mesures hygiéniques et diététiques pour réduire la possibilité que notre chien souffre de dysplasie du coude, voici lesquelles :

  • Chez les chiens prédisposés à cette maladie et avec un développement précoce, vous devez éviter les excès de calcium, de vitamines et de protéines dans l'alimentation.
  • Il est important de contrôler génétiquement cette maladie et empêcher les chiens qui en souffrent de se reproduire.
  • Au cours de la phase de croissance, vous devez limiter l'exercice physique et éviter toutes les pratiques présentant un risque de traumatisme ou qui ont un grand impact sur les articulations.

Cet article est simplement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas la compétence pour prescrire des traitement vétérinaire ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les signes d'une condition ou d'un malaise.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à La dysplasie du coude chez les chiens - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies héréditaires.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire sur La dysplasie du coude chez les chiens - Symptômes et traitement

Que vous a semblé cet article ?

La dysplasie du coude chez les chiens - Symptômes et traitement
1 sur 4
La dysplasie du coude chez les chiens - Symptômes et traitement