Partager

La polykystose rénale chez le chat - symptômes et traitement

Par Pauline Bonnet. Actualisé: 12 décembre 2017
La polykystose rénale chez le chat - symptômes et traitement

Voir les fiches de Chats

L'une des caractéristiques les plus étonnantes chez les félins est leur grande flexibilité et leur agilité, d'où le dicton populaire qui confère 7 vies à ces animaux, mais il n'y a rien de moins vrai, le chat est un animal très sensible à de nombreuses maladies et la plupart d'entre elles, comme la polykystose rénale, peuvent également être observées chez l'homme.

Cette maladie peut être asymptomatique jusqu'à ce qu'elle soit suffisamment avancée pour supposer un risque important pour la vie de l'animal. Il est donc très important que les propriétaires connaissent bien cette pathologie, afin de pouvoir la diagnostiquer et la traiter le plus tôt possible.

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous vous parlons des symptômes et du traitement de la polykystose rénale chez les chats.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Insuffisance rénale chez le chat - Symptômes et traitement

Qu'est-ce que la polykystose rénale ?

La polykystose rénale ou maladie polykystique des reins est une maladie héréditaire très courante chez les chats persans et exotiques à poil court.

La principale caractéristique de ce trouble est que le rein produit des kystes remplis de liquide, ceux-ci sont présents à la naissance, mais au fur et à mesure que le chaton grandit, la taille des kystes augmente également, pouvant même endommager le rein jusqu'à provoquer une insuffisance rénale.

Quand le chat est petit et lorsque les kystes sont de très petite taille, l'animal ne montre pas de signes de la maladie, les manifestations de la maladie arrivent généralement lorsque les lésions rénales sont déjà importantes. Cette maladie est généralement diagnostiquée entre l'âge de 7 et 8 ans.

La polykystose rénale chez le chat - symptômes et traitement - Qu'est-ce que la polykystose rénale ?

Quelles sont les causes de la polykystose rénale chez le chat ?

Cette maladie est héréditaire, par conséquent, elle a une origine génétique. C'est une anomalie du gène dominant autosomique et tout chat qui présente ce gène dans sa forme anormale, développera également la polykystose rénale.

Cependant, ce gène ne peut pas muter chez tous les chats, mais cette maladie touche particulièrement les chats persans et exotiques et les lignes créées à partir de ces races, comme les british shorthairs.

Chez d'autres races de chats, il n'est pas impossible que se produise la polykystose rénale même si c'est très étrange.

Quand un chat affecté se reproduit, le chaton hérite de l'anomalie génétique et de la maladie, par contre si les deux parents sont touchés par ce gène, le chaton meurt avant la naissance en raison d'une condition beaucoup plus grave.

Pour réduire le pourcentage de chats touchés par la polykystose rénale, il est essentiel de contrôler la reproduction. Cependant, comme nous l'avons mentionné au début, cette maladie n'a pas de symptômes jusqu'à un stade très avancé, et parfois en reproduisant un chat, on ne sait pas qu'il est malade.

Les symptômes de la polykystose rénale chez le chat sont :

  • Perte d'appétit
  • Perte de poids
  • Fatigue
  • Dépression
  • Grande consommation d'eau
  • Augmentation de la fréquence de la miction

Ces symptômes sont typiques d'une insuffisance rénale.

En détectant un de ces symptômes, vous devez impérativement aller chez le vétérinaire pour évaluer la fonction des reins et, dans le cas où elle serait diminuée, établir quelle est la cause sous-jacente.

La polykystose rénale chez le chat - symptômes et traitement - Les symptômes de la polykystose rénale chez le chat sont :

Diagnostic de la polykystose rénale chez le chat

Si vous avez un chat persan ou exotique, même s'il ne montre pas de symptômes de la maladie, il est important que, pendant la première année, vous alliez chez le vétérinaire pour qu'il évalue la structure des reins et détermine s'ils sont sains ou non.

Que ce soit de façon précoce ou que le chat ait déjà montré des symptômes d'insuffisance rénale, le diagnostic se fera par une échographie. Chez un chat malade, l'échographie montrera la présence de kystes.

De toute évidence, plus le diagnostic est posé tôt, plus l'évolution de la maladie sera favorable.

Le traitement de la polykystose rénale chez le chat

Malheureusement, cette maladie n'a pas de traitement curatif, mais il est principalement destiné à arrêter, dans la mesure du possible, l'évolution de la maladie.

Le traitement médicamenteux visera à réduire la charge de travail des reins touchés par l'insuffisance et à prévenir toutes les complications organiques qui peuvent découler de cette situation.

Ce traitement, avec un régime à faible teneur en phosphore et en sodium, s'il ne change pas la présence de kystes sur les reins, pourra améliorer la qualité de vie du chat.

La polykystose rénale chez le chat - symptômes et traitement - Le traitement de la polykystose rénale chez le chat

Pour plus d'articles similaires...

Lisez notre article "Le SIDA chez le chat"

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à La polykystose rénale chez le chat - symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies héréditaires.

Écrire un commentaire sur La polykystose rénale chez le chat - symptômes et traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?
3 commentaires
Valorisation :
Nadine MARTIN
Mon chat (père persant) vient d'en être victime, alors que je n'en connaissais rien. Aucun symptome, un peu plus paresseux et peut-être un peu dépressif, mais il est parti en 2 jours...
Valorisation :
Jean patrick
Quelle triste maladie...
Valorisation :
veto
Très intéressant !

La polykystose rénale chez le chat - symptômes et traitement
1 sur 4
La polykystose rénale chez le chat - symptômes et traitement

Retour en haut