Partager

La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion

 
Par Pauline Bonnet. 13 mai 2019
La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion

Voir les fiches de Chiens

La trachéobronchite infectieuse canine, plus communément connue comme "la toux des chenils", est une pathologie qui affecte le système respiratoire et qui a tendance à se développer dans des endroits où vivent ensemble une grande quantité de chiens, comme dans les chenils, les élevages ou les refuges, d'ou son nom populaire de toux des chenils.

Anciennement, cette maladie infectée uniquement les chenils ou élevages aux conditions hygiéniques plus que limitées. Cependant, avec l'augmentation du nombre des refuges pour animaux abandonnés, de promeneurs de chiens, d'expositions canines et, de manière générale, d'endroits où se concentrent un grand nombre de chiens, la pathologie s'est propagée à très grande vitesse dû à son indice élevé de contagion. Si vous suspectez que votre chien ait attrapé cette maladie, continuez la lecture de notre article La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion et découvrez les symptômes et traitement de la toux du chenil.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Coccidiose du chien - Traitement, symptômes et contagion

Qu'est-ce que la toux du chenil ?

La toux du chenil est une pathologie virale hautement contagieuse qui est habituellement causée par le virus parainfluenza (PIC) ou un adénovirus canin de type 2, agents qui affaiblissent les voies respiratoires et, comme conséquence, qui facilitent l'entrée des bactéries opportunistes comme la Bordetella bronchiseptica (Bb), produisant une infection bactérienne et empirant l'état clinique de l'animal. Néanmoins, des cas déclarés de toux du chenil se sont produit uniquement à cause de la présence de la bactérie. Ainsi, ces causes ne sont pas les seules de la toux du chenil car des cas ont été provoqués par l'herpèsvirus et par la maladie de carré.

De cette manière, on voit comment cette pathologie affecte directement le système respiratoire, produisant en son sein, une infection qui peut être plus ou moins grave, en fonction des agents qui agissent, des conditions externes et la durée d'infection du chien malade. Pour nous faire une meilleure idée du type de maladie à laquelle on s'affronte, on pourrait dire que la toux du chenil est similaire à la grippe qui nous attaque vicieusement chaque hiver.

C'est une infection qui est de plus en plus commune chez les chiens, elle n'est pas grave et peut être éradiquée avec un simple traitement médical.

La toux du chenil : contagion

Comme nous l'avons dit au début, le plus normal est que la toux du chenil se développe dans des endroits où cohabite un nombre important de chiens. Dans ces cas, contrôler la maladie est bien plus difficile que quand il s'agit d'un cas particulier et isolé.

Comme pour la grippe, cette pathologie se propage par voie orale et nasale. Une fois que l'animal a été infecté, les agents viraux peuvent être transmit à un autre chien durant les deux premières semaines, par la bactérie Bordetella bronchiseptica la période de transmission peut s'étendre jusqu'à 3 mois. De cette manière, quand un chien malade expulse les germes pathogènes à travers ses sécrétions respiratoires, un chien sain qui se trouve près du malade pourra les acquérir et tomber malade.

Les chiots de moins de 6 mois sont bien plus susceptibles de souffrir de cette maladie. Surtout si vous avez adopté un chien qui a été exposé à des situations de stress, comme être enfermé dans un cage, il faudra que vous fassiez tout spécialement attention et que vous observiez bien s'il ne développe pas les symptômes dont nous parlerons dans la suite de notre article La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion.

Dans les refuges, les élevages et dans tous les endroit où il y a beaucoup de chiens, cela résulte pratiquement impossible d'éviter que l'infection se propage avec rapidement. Ainsi, la prévention est toujours la meilleure solution. Dans l'encadré dédié à ce sujet, nous vous expliquerons en détail comment prévenir la toux du chenil.

Il n'y a pas de races plus propices que d'autres à attraper la toux du chenil, néanmoins, les catégories les plus touchées par la toux du chenil sont les chiots, les chiens âgés, les chiennes enceintes ou les chiens immunodéprimés.

Symptômes de la toux du chenil

Une fois infecté, le chien commencera à expérimenter une série de symptômes clairement identifiables. La manifestation plus caractéristique de cette pathologie est l'apparition d'une toux sèche, de ronflement fort et constant, provoqué par l'inflammation des cordes vocales.

Dans les cas les plus avancés, la toux peut être accompagnée d'une légère expectoration des secrétions déposées dans le système respiratoire par les germes pathogènes. Dite expulsion est généralement confondue avec un vomissement léger ou avec un corps étranger. Dans la mesure du possible, il est conseillé d'en garder un échantillon et de l'amener chez le vétérinaire le plus vite possible afin qu'il puisse l'examiner. De cette manière, en outre l'analyse de l'aspect physique de votre chien, le vétérinaire pourra étudier la sécrétion expulsée et offrir un meilleur diagnostic.

Il est important que vous sachiez que ces légers vomissements ne sont pas produits par des problèmes d'estomac, rappelons que cette maladie affecte uniquement le système respiratoire. Ils se produisent à cause de l'inflammation et l'irritation de la gorge produite par la toux sèche.

Une baisse de moral, un mal-être généralisé, un manque d'appétit et d'énergie sont d'autres des symptômes fréquents de la toux du chenil. Si vous voyez que votre chien présente quelques-uns de ces symptômes, n'hésitez pas une seule seconde et amenez votre chien chez le vétérinaire. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une maladie grave, elle requiert un traitement vétérinaire pour être soignée et ne pas empirer.

Chez les chiens de refuges, d'élevages ou de magasins d'animaux, exposés à des conditions de vie stressantes, il est possible que la trachéo-bronchite dérive en pneumonie.

La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion - Symptômes de la toux du chenil

Mon chien a une toux sèche et des nausées - il a la toux du chenil ?

La toux sèche et les vomissements légers sont les symptômes principaux de la toux du chenil, de manière qu'il est habituel de penser à cette pathologie respiratoire dès l'apparition de ces symptômes. Ainsi, il est facile de confondre la toux nauséeuses donc, pour être sûr, nous vous recommandons de prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour qu'il réalise les examens pertinents et qu'il détermine s'il s'agit d'un cas de trachéo-bronchite infectieuse ou non.

D'un autre côté, ces symptômes n'apparaissent pas que dans les cas d'infections à la toux du chenil, sinon qu'ils sont courants à de nombreux problèmes en lien avec le système respiratoire. Par exemple, avec la pharyngite, la bronchite et même, la maladie de carré.

Dans la suite de notre article La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion nous vous parlerons de la manière dont se réalise le diagnostic.

La toux du chenil : diagnostic

Comment détecter la toux du chenil ? Pour diagnostiquer cette maladie, le vétérinaire se basera, principalement, sur les symptômes du chien, une exploration physique et sur l'histoire du patient. C'est à dire, s'il s'agit d'un chiot originaire d'un élevage ou d'un refuge bondé, il est probable qu'il suspecte cette pathologie. Ainsi, pour garantir son diagnostic, le spécialiste sollicitera la réalisation d'examens comme des analyses de sang, une étude des sécrétions ou une radiographie.

La toux du chenil : traitement

La première chose à faire sera d'isoler le chien malade, dans une pièce juste pour lui pour au moins 7 jours, ou durant toute la durée du traitement. Cette étape est capitale pour éviter la propagation de la maladie et la contagion aux chiens de votre voisinage.

Une fois isolé, la manière la plus simple de contrôler et d'éradiquer la toux du chenil est par le biais d’antibiotiques et anti-inflammatoires. Selon l'état du chien et la progression de la maladie, le vétérinaire optera pour la prescription d'un type de médicament ou d'un autre. Étant donné que lors de la phase de développement, plusieurs agents viraux peuvent participer, il est quasiment impossible de déterminer un traitement médical standard qui fonctionnera dans tous les cas. Le plus recommandable est d'aller chez votre vétérinaire afin qu'un spécialiste détermine quel est le meilleur traitement pour soigner la toux du chenil de votre meilleur ami.

Dans le cas des chiens qui ne mangent plus et qui ont une baisse de moral, il faudra nous assurer qu'ils ingèrent la quantité minimum d'eau, stipulée par le vétérinaire, afin d'empêcher qu'ils ne se déshydratent, pour diluer les secrétions déposées dans voies respiratoires et pour favoriser la capacité respiratoire de votre chien.

La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion - La toux du chenil : traitement

Toux du chenil du chiot

Les chiots sont les plus susceptibles et propices à attraper la toux du chenil. Ainsi, une fois que vous venez de l'adopter, il vaut mieux l'amener chez le vétérinaire pour qu'il réalise un examen complet qui confirmera que l'animal se trouve en parfait état de santé. En outre, avec cette visite, il mettra en place le début du calendrier de vaccination et de déparasitage.

Bien que la toux du chenil soit soignable, si elle n'est pas traitée, l'état de l'animal pourrait empirer jusqu'à mourir à cause de l'intrusion de bactéries opportunistes et le développement d'infections secondaires.

Combien de temps dure la toux du chenil ?

Il n'y a pas de durée de la toux du chenil fixe et non variable , car la récupération du patient dépendra complètement de l'agent pathogène ainsi que des complications qui peuvent surgir, comme le développement d'infections secondaires etc... Si par exemple, la toux du chenil a été causée par la bactérie Bordetella bronchiseptica, ou si cette dernière a empiré l'état clinique, l'animal pourrait avoir de semaines voire de mois, afin de se remettre d'aplomb, étant donné que cette bactérie peut rester nichée dans les voies respiratoires durant 3 mois ou plus, si elle n'est pas combattue.

Une fois le traitement débuté, s'il est adéquat, soigner la toux du chenil peut prendre une semaine ou deux. Bien sûr, si vous ne voyez pas d'amélioration de l'état de santé de votre animal, il vaudra mieux que vous le rameniez chez le vétérinaire.

Comment prévenir la toux du chenil ?

Il ne fait aucun doute que la meilleure manière de traiter n'importe quel type de maladie contagieuse est au travers de la prévention. Dans les refuges, les élevages, les magasins d'animaux, etc... il est essentiel de compter sur une hygiène adéquate des lieux ainsi que sur des conditions de vie optimums afin de garder les chiens en bonne santé. Quand ces critères ne sont pas remplis, les agents pathogènes se développent plus facilement et la maladie se propage comme une traînée de poudre.

Il existe aussi un vaccin contre la toux du chenil, pensé pour protéger le chien contre cette pathologie concrète, le Bb+PIC. Néanmoins, le vaccin contre la toux du chenil n'est pas disponible dans tous les pays et, pour cette raison, on ne peut pas toujours l'utiliser comme méthode préventive. En ce sens, il faut que son calendrier de vaccination obligatoire soit tenu à jour car même si ils n'évitent pas l'apparition de la toux du chenil, ils permettent de réduire les symptômes tout en facilitant sa guérison.

La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion - Comment prévenir la toux du chenil ?

Le vaccin contre la toux du chenil est-il efficace ?

Même si le vaccin contre la toux du chenil est une des principales mesures de prévention, il ne garantit pas à votre animal qu'il n'attrapera pas la toux du chenil... Cependant, il convient de dire que, en général, le vaccin permet à la maladie d'être traitée bien plus facilement, de sorte qu'un chien vacciné aura beaucoup plus de chances de se soigner rapidement et de souffrir de symptômes moins graves. Ainsi, il est fortement recommandé de vacciner les chiens qui vivent en collectivité.

La toux du chenil est-elle contagieuse pour l'homme ?

Due à la vitesse de propagation de cette maladie, il est normal que beaucoup se demandent si la toux du chenil est contagieuse pour l'homme. Eh bien, la Bordetella bronchiseptica étant apparenté avec la Bordetella pertussis, bacteria, bactérie responsable de la coqueluche chez les enfants, il existe des cas d'enfants et d'adultes affectés par cet agent pathogène et, par conséquent, la toux du chenil est considérée comme une zoonose. Néanmoins, les rares cas dans lesquels une infection s'est produite, les malades avaient, de base, un système immunitaire affaibli (immunosuppresseurs), comme chez les séropositifs, les patients qui suivent un traitement à base de glucocorticoïdes pendant une longue période, etc... La toux du chenil n'est donc pas vraiment une maladie qui peut affecter à grande échelle les humains.

Cette article de PlanèteAnimal est informatif, chez PlanèteAnimal.com nous n'avons pas la faculté pour prescrire des traitements vétérinaires et nous ne pouvons pas non plus réaliser de diagnostics. Si votre chien est malade, nous vous invitons à l'amener au plus vite chez le vétérinaire.

Si notre article La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion vous a plu, c'est par ici :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion, nous vous recommandons de consulter la section Maladies respiratoires.

Bibliographie
  • Mauro, L. (2006). Manejo de la traqueobronquitis infecciosa canina (TIC) "Tos de las Perreras". Revista Electrónica de Veterinaria REDVET. ISSN 1695-704, Vol. VII, Nº2.
  • Hospital Veterinario Constitución. (2010-2011). Tos de las perreras. Nº4. Disponible en: http://www.valenciahospitalveterinario.com/wp-content/uploads/2017/03/clip_constitucion_pdf-4.pdf
  • Ziegler, J. (2017). El libro negro de los veterinarios. Barcelona: Macro.
  • Hospital Veterinario Sierra de Madrid. La gripe del perro - traqueobronquitis (tos de las perreras). Disponible en: http://www.hvsmveterinario.com/noticias/1310%20La%20gripe%20del%20perro.pdf
  • Ríos, A. Traqueobronquitis Infecciosa Canina. Universidad de las Américas. Disponible en: http://www.veterinaria-agronomia-udla.cl/portales/tp290d66e66p22/uploadImg/File/Alvaro%20Ri%CC%81os.pdf

Écrire un commentaire sur La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion
1 sur 4
La toux du chenil - Symptômes, traitement et contagion

Retour en haut