Partager

La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute

 
Par Melvin. 28 mai 2019
La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute

Voir les fiches de Chiens

Bien que nous n'en soyons pas tous conscients, de nombreux progrès réalisés par les êtres humains n'auraient pas été possibles sans la participation des animaux, malheureusement, cette participation n'est souvent fructueuse que pour nous et se font généralement en dépit de la santé de ces animaux, sacrifiés au nom de la science.

Dans cet article, nous allons nous intéresser à l'histoire passionnante de la chienne cosmonaute Laïka, d'où vient-elle, comment a t-elle été entraîné et préparé à cette expérience, quel en a été le résultat et ses conséquences ?

Ne manquez pas la suite de cet article La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute de PlanèteAnimal afin de découvrir la biographie de la chienne cosmonaute Laïka.

Cela pourrait aussi vous intéresser : La vraie histoire d'Hachiko, le chien fidèle

Laïka, une chienne recueillie dans la rue

Alors que les États-Unis et l'Union soviétique étaient en pleine course à l'espace, dans les années 50 donc, et que les avancées dans le domaine se multipliaient (premier objet dans l'espace, premier satellite en orbite ...), les scientifiques décidèrent qu'il était temps d'envoyer l'Homme dans l'espace. Évidemment, il fallait au préalable s'assurer des conditions nécessaires à la survie d'êtres humains dans l'espace, il fut donc décidé d'abord de faire des tests avec des animaux, et plus précisément, avec des chiens.

Ainsi, plusieurs chiens errants ont été recueillis dans les rues de Moscou dans ce but. Officiellement, ils ont été sélectionné car étaient considérés comme les chiens les mieux préparés à un voyage spatial du fait qu'ils avaient déjà dû supporter des conditions météorologiques extrêmes ainsi que la famine, et qu'ils y avaient survécu. Parmi eux se trouvait Laïka, une chienne métis de taille moyenne au caractère très agréable et calme. À noter également que les chercheurs n'ont recueillis que des chiennes, et aucun mâle, car les combinaisons prévues pour ces "cosmochiens" étaient équipées d'un réservoir pour les besoins, plus simples à concevoir pour des femelles (vous vous doutez pourquoi).

La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute - Laïka, une chienne recueillie dans la rue

La formation des chiens cosmonautes

Ces chiens destinés à évaluer les effets d'un voyage spatial ont dû subir un entraînement dur et cruel que l'on peut résumer en trois points :

  • Ils ont été placés dans des centrifugeuses qui simulaient l'accélération d'une fusée.
  • Ils ont été placés dans des machines qui imitaient le bruit du vaisseau spatial.
  • Ils ont été progressivement enfermés dans des cages de plus en plus petites afin qu'ils puissent s'habituer à l'espace dont ils disposeraient dans la capsule spatiale.

De toute évidence, la santé de ces chiens (on parle tout de même ici de 36 chiens des rues) a été sérieusement mise en danger avec cette formation qui les a fragilisé par la suite : la simulation de l'accélération et le bruit ont causé des augmentations réelles de la pression artérielle, de plus, le fait d'être confinés dans des cages de plus en plus petites les a conduit a arrêter d'uriner et de déféquer, qui a forcé les chercheurs à leur administrer des laxatifs.

La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute - La formation des chiens cosmonautes

L'histoire officielle et ce qu'il s'est vraiment passé

En raison de son caractère calme et de sa petite taille, Laïka fut finalement choisie pour un voyage spatial à bord du Spoutnik 2 le 3 novembre 1957. Au passage, Laïka est en fait le nom de la race de la chienne, qui a été choisi car plus simple à retenir à l'étranger (cette mission avait avant tout un but symbolique) mais le véritable nom de la chienne était kudryavka. L'histoire de ce voyage tel que racontée par les autorités soviétiques de l'époque minimisait les risques et faisait passé la fin de Laïka pour une mort douce, car oui, la chienne est décédée lors de ce premier vol.

Les soviétiques assuraient que Laïka était en sécurité à l'intérieur de sa capsule spatiale qui était équipée de distributeurs automatiques d'eau et de nourriture pour assurer sa survie pendant toute la durée du voyage, mais ce ne fut pas le cas. Ils racontèrent alors que Laïka était morte sans douleur quand l'oxygène du vaisseau s'est épuisé, mais cette explication fut également démenti des années plus tard.

Alors que s'est-il vraiment passé ? Nous le savons maintenant grâce aux personnes qui ont participé à ce projet et qui ont finalement révélé au monde la triste vérité en 2002.

Malheureusement, Laïka mourut peu de temps après avoir commencé son voyage, dans une crise de panique et affectée par une surchauffe de la navette, et ce seulement 5 heures après le décollage. Spoutnik 2 a ensuite continué d'orbiter dans l'espace avec les restes de Laïka pendant encore 5 mois, et quand il est revenu sur Terre en avril 1958, il brûla au contact de l'atmosphère, faisant ainsi disparaître toutes traces de la chienne.

Le plus triste dans cette histoire est que les chercheurs ont finalement révélé qu'ils n'avaient jamais prévu de faire revenir Laïka vivante puisque la fusée n'était pas équipée de système de retour et qu'elle était vouée à se désagréger en traversant l'atmosphère. Ainsi, la chienne aurait du mourir euthanasiée par un produit contenu dans sa nourriture, plusieurs jours après le décollage.

La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute - L'histoire officielle et ce qu'il s'est vraiment passé

Les jours heureux de Laïka

Le Dr Vladimir Yazdovsky, responsable du programme d'entraînement des chiens cosmonautes, savait parfaitement que Laïka ne survivrait pas, mais d'une certaine manière il ne pouvait rester impassible face au caractère adorable de ce petit chien.

Quelques jours avant son voyage dans l'espace, Laïka a pu profiter de ses derniers jours de vie, en étant accompagnée par une famille humaine et a pu jouer avec les enfants qui vivaient à la maison.

Que faut-il retenir de cette histoire ? Eh bien, incontestablement, ce sacrifice ne fut pas inutile car a permis des avancées majeures dans le domaine de l'aérospatiale. Toutefois, on peut légitimement se demander si le sacrifice d'un animal sur l'autel de la science est acceptable, même si celui-ci conduit à un progrès majeur. Cette histoire a eu le mérite de relancer le débat sur la condition des animaux de laboratoires, d'autant plus que Laïka est loin d'être le seul animal mort dans la course à l'espace (pensons notamment aux macaques Albert 1 et 2 morts pendant les expérimentations de la NASA).

Quoi qu'on en dise, le destin de kudryavka, alias Laïka, est fascinant : trouvée au bord de la mort dans la rue, elle finit ses jours en étant le premier être vivant de l'Histoire à voyager dans l'espace pour devenir, à titre posthume, un symbole de la lutte pour le droit des animaux.

Si cet article La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute de PlanèteAnimal vous a plu, n'hésitez pas à consulter les liens suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Écrire un commentaire sur La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute
1 sur 4
La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute

Retour en haut