menu
Partager

Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction

 
Par Nick A. Romero H.. 28 octobre 2021
Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction

Le lamantin est un mammifère aquatique qui appartient à l'ordre des siréniens, dans lequel il y a deux genres ; Dugon et Trichechus, le dernier étant celui dans lequel on retrouve les lamantins. Ces animaux sont caractérisés pour leur caractère pacifique et pour avoir de nombreuses particularités peu généralisées dans la faune marine.

D'autre part, ce sirénien est confronté aux effets néfastes générés par les actions humaines, qui, sans aucun doute, ont affecté de manière significative ses populations. On vous invite à poursuivre la lecture de cet article Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction de PlanèteAnimal afin de découvrir toutes les caractéristiques du lamantin, les types qui existent, son habitat, son alimentation et sa reproduction.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Élan - Espèces, caractéristiques, alimentation et habitat

Caractéristiques du lamantin

Voici les principales caractéristiques des lamantins :

  • Ce sont des animaux corpulents qui mesurent entre 3 et 4 mètres et qui pèsent entre 500 et 1000 kg.
  • Leurs corps ressemblent à un genre de grosse torpille.
  • Sa tête est petite par rapport au corps, tout comme le sont ses yeux.
  • Ils ont un museau proéminent dans lequel se trouvent les narines et, en dessous, la bouche. Vu de face, il a une forme plate. Il possède également de grandes et épaisses moustaches appelées aussi vibrisses.
  • Ils ont deux membres antérieurs, qui sont des nageoires aplaties en forme de rames. En plus, il possède une grande nageoire caudale aplatie.
  • On peut voir sur ses membres antérieurs des vestiges de griffes.
  • Leur peau a une épaisseur d'environ 5 cm, elle est finement plissée et de couleur gris brunâtre. Cependant, il est courant qu'ils aient parfois des tonalités vertes en raison de la présence d'algues sur leur corps.
  • Ils ont une vision limitée, mais un système auditif bien développé. On pense que les vibrisses sont utiles pour recevoir des informations de leur environnement.
Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction - Caractéristiques du lamantin

Espèces de lamantins

Comme nous l'avons dit, ce sont des mammifères qui appartiennent au genre Trichechus, dans lequel sont regroupées trois espèces de lamantins :

  • Lamantin des Caraïbes (Trichechus manatus), dont deux sous-espèces ont été identifiées : le lamantin de Floride (Trichechus manatus latirostris) et le lamantin des Antilles (Trichechus manatus manatus). Le lamantin de Floride est le plus grand des deux, bien que le lamantin des Antilles soit également plus grand que les autres espèces dont nous allons vous parler.
  • Lamantin d'Amazonie (Trichechus inunguis). C'est le plus petit et le plus mince de tous les types de lamantins.
  • Lamantin d'Afrique (Trichechus senegalensis). Physiquement très similaire au lamantin des Caraïbes, bien qu'il présente certaines différences au niveau de la tête, comme des yeux plus saillants et un museau moins pointu.
Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction - Espèces de lamantins

Où vit le lamantin ?

L'habitat du lamantin est exclusivement aquatique et c'est un animal qui vivre aussi bien en eau douce qu'en eau salée. Selon les espèces, ces mammifères sont répartis dans différentes régions. Ainsi, le lamantin des Caraïbes a son aire de répartition le long des côtes de l'océan Atlantique, depuis l'Amérique du Nord dans la région de la Virginie, avec une présence importante sur tout le littoral de la mer des Caraïbes, jusqu'au Brésil.

En termes de sous-espèces, le lamantin de Floride est limité à cette région des Etats-Unis. Toutefois, en dehors de la saison hivernale, il peut se déplacer vers les États voisins, si la température de l'eau le permet. Le lamantin des Antilles est réparti des Bahamas aux côtes du Brésil, et est également présent dans le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes.

Quant au lamantin de l'Amazone, il est endémique du bassin de l'Amazone et sa répartition est donc proche du nord de l'Amérique du Sud, dans les systèmes fluviaux de la Colombie, de l'Équateur, du Pérou et du Brésil. Enfin, le lamantin africain est présent sur les côtes de l'Afrique, du Sénégal à une zone de l'Angola. En plus du littoral, elle est répartie le long des estuaires et des rivières adjacentes au littoral.

Ainsi, les lamantins, présents à la fois en mer et en rivières, peuvent également habiter les estuaires, les mangroves, les canaux, les criques et autres plans d'eau similaires présentant des différences de salinité. Cependant, les eaux dans lesquelles vit lamantin ne peut avoir des températures inférieures à 20 ºC, cet aspect conditionne donc sa présence dans certaines régions et le fait se déplacer lorsque ces baisses saisonnières commencent.

Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction - Où vit le lamantin ?

Que mange le lamantin ?

Le régime alimentaire du lamantin varie selon l'espèce. Ainsi, les lamantins des Caraïbes et de l'Amazonie ont un régime exclusivement herbivore, tandis que le lamantin africain, bien qu'il consomme principalement de la végétation, inclut également des petits poissons et des mollusques dans son alimentation, il est donc omnivore.

Les lamantins se nourrissent d'une grande variété de plantes aquatiques et d'algues. Pour obtenir leur nourriture, ils utilisent leurs lèvres. Avec leurs lèvres, ils attrapent la feuille ou l'algue dont ils vont se nourrir. Ces animaux passent une grande partie de leur temps à se nourrir.

Reproduction du lamantin

Bien qu'ils puissent généralement se reproduire à un âge précoce, ils atteignent la maturité autour de l'âge de 7 ans chez les femelles et de 9 ans chez les mâles. La reproduction des lamantins a lieu à tout moment de l'année, bien que chez les espèces africaines, on observe des pics de mise bas à la fin du printemps ou au début de l'été.

Lorsqu'une femelle est en chaleur, un troupeau d'accouplement se forme, composé d'une seule femelle et de plusieurs mâles qui la poursuivent pendant plusieurs jours pour s'accoupler avec elle. Le succès de la reproduction et de la gestation dépend principalement de la maturité effective de la femelle.

La période de gestation dure environ un an et ne naitra généralement qu'un seul petit qui, bien qu'il saura nager, dépendra totalement des soins de sa mère, qui en est la seule responsable. Les femelles restent attachées à leurs petits jusqu'à deux ans environ. Les estimations indiquent que les femelles produisent une progéniture tous les 2 à 5 ans.

Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction - Reproduction du lamantin

État de conservation du lamantin

Les trois espèces de lamantins sont considérées comme vulnérables par l'Union internationale pour la conservation de la nature. Les lamantins sont vulnérables pour les raisons suivantes :

  • Chasse directe pour la commercialisation de leur viande et de leur peau.
  • Captures indirectes lorsqu'ils sont attrapés dans des filets ou des pièges de pêche.
  • Accidents avec des bateaux.
  • Isolement de groupes par la construction de barrages ou le détournement de rivières.
  • Des modifications significatives de leurs habitats. De nombreuses zones de mangrove, estuaires, rivières et autres étendues d'eau similaires où vivent les lamantins subissent l'impact des actions humaines, qui finissent par nuire à la présence de ces animaux dans bon nombre des écosystèmes mentionnés.
Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction - État de conservation du lamantin

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Deutsch, C. J., Self-Sullivan, C. y Mignucci-Giannoni, A. (2008). Trichechus manatus. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN 2008: e. T22103A9356917. Disponible sur : https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2008.RLTS.T22103A9356917.en.
  • Keith Diagne, L. (2015). Trichechus senegalensis. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN 2015: e.T22104A97168578. Disponible sur : https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2015-4.RLTS.T22104A81904980.en.
  • Marmontel, M., de Souza, D. y Kendall, S. (2016). Trichechus inunguis. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN 2016: e.T22102A43793736. Disponible sur : https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2016-2.RLTS.T22102A43793736.en.
  • Myers, P. (2001). "Trichechidae". Animal Diversity Web. Disponible sur : https://animaldiversity.org/accounts/Trichechidae/.
  • Myers, P., Espinosa, R., Parr, C. S., Jones, T., Hammond, G. S. y Dewey, T. A. (2021). "Información taxonómica de manatíes". The Animal Diversity Web. Disponible en: https://animaldiversity.org/search/?q=Trichechidae&feature=INFORMATION.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction
1 sur 6
Lamantin - Espèces, caractéristiques, habitat, alimentation et reproduction

Retour en haut