Le chien hyperactif - Causes, symptômes et traitement

Le chien hyperactif - Causes, symptômes et traitement

Nombreux sont les tuteurs affirmant que leurs chiens sont hyperactifs. On a pour habitude d'entendre dire " Mon chien ne s'arrête jamais." ou "Mon chien d'est jamais fatigué". S'il vous arrive la même chose, alors vous devez savoir que ce comportement est anormal qui nécessite l'intervention d'un spécialiste.

L’hyper excitation est néanmoins plutôt commune chez les chiots mais cette conduite n'est pas normal chez les adultes. Cela peut être un signal vous avertissant que quelque chose cloche chez votre animal. Dans cet article de PlanèteAnimal, nous vous parlerons du chien hyperactif -causes, symptômes et traitement de cette maladie, si peu traitée.

Types d'hyperactivité chez les chiens

Avant de parler de symptômes ou de traitement à appliquer dans le cas de l'hyperactivité, il est fondamental de comprendre qu'il existe deux types d'hyperactivité chez les chiens :

  • L'hyperactivité physiologique
  • L'hyperactivité pathologique (hiperquinesis)

Il est très important de bien comprendre que l'hyperactivité physiologique peut survenir pendant l'apprentissage ou bien à cause de bouleversements liés à la séparation, par exemple. Néanmoins, l'hiperquinesis (cause pathologique) est provoquée par une altération de la dopamine dans le cerveau du chien et nécessitera un traitement vétérinaire. Cette pathologie ne se soignera pas sans l'aide un spécialiste, faire prendre des "cours de comportement" à votre chien n'y fera malheureusement rien.

Symptômes de l'hyperactivité chez les chiens

Dans la mesure où il existe deux types d'hyperactivité, nous vous expliquerons les symptômes de chacune d'elle séparément. Lisez attentivement les deux afin de définir si oui ou non votre chien souffre de cette maladie. La plus commune est la physiologique.

Hyperactivité physiologique

Voici les symptômes habituels chez les chiens, il est possible qu'il ne présent pas tous les symptômes listés néanmoins.

  • Comportement destructif en présence et/ou en l'absence du maître.
  • Durant les moments de jeu, il se montre en état de surexcitation, ne se contrôle et peut en arriver à blesser quelqu'un.
  • Il mord sans le vouloir.
  • Il demande l'attention du propriétaire : couinements, gémissements, pleurs, aboiement et comportements destructifs.
  • Frustration généralisée
  • Il répond avec excitation à n'importe quel stimuli
  • Il est alerte mais n'arrive jamais à se concentrer. Lorsqu'on lui donne un ordre comme "Assis!", il regarde celui qui émet l'ordre mais n'incorpore mais le mouvement, en faisant généralement le contraire de ce que l'on attend de lui.
  • Sommeil léger et bref qui se termine en sursaut au moindre bruit.
  • Il est très nerveux et n'arrive pas apprendre quoi que ce soit, état de nervosité qui est aggravé par le manque de sommeil.
  • Perte de contrôle de l'urine, il peut uriner un peu n'importe où, sans raison.

Hyperactivité pathologique - Hyperkinésie

Maintenant que vous avez pris connaissance des symptômes de l'hyperactivité physiologique, il est temps de les comparer à ceux de l'hyperactivité pathologique.

  • Très actif
  • Incapacité à se reposer, sommeil perturbé
  • Réponse exagérée à différents stimuli
  • Attitude agressive ou réactive possible
  • Difficulté d'apprentissage liée une fois de plus au manque de sommeil
  • Aboiement impromptus
  • Mouvements répétitifs sans fin
  • Fréquence cardiaque et respiratoire élevée
  • Salivation excessive
  • Métabolisme énergétique élevé
  • Température corporelle élevée
  • Réduction de la miction

Causes de l'hyperactivité chez les chiens

Les causes de l'hyperactivité sont uniques à chaque cas, voici quelques raisons :

Hyperactivité physiologique

Au début, ce comportement survient souvent au moment de l'apprentissage. Les maîtres tentent de renforcer positivement les attitudes effusives du chien, qui de son côté commence présenter cette attitude en permanence, en courant dans la maison, on faisant la comédie quand quelqu'un sonne à la porte ou jouer de manière incontrôlée. Les tuteurs ne sont pas conscients qu'ils sont en train de renforcer une attitude négative, jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Lorsque le chien demande l'attention de sa famille, elle aura tendance à le lui refuser, ce qui ne fera que renforcer une fois de plus son besoin d'attention.

Il existe également des causes diverses pouvant occasionner un problème de conduite, comme mentionnés ci-dessus, les bouleversements liés à la séparation en sont un bon exemple. Si vous remarquez que votre chien détruit la maison alors que vous êtes sorti, vous avez probablement déjà trouvé la cause du problème.

On peut trouver des milliers de raisons pouvant être à l'origine de l'hyperactivité chez les chiens mais n'oubliez pas que l'hyperactivité chez les chiots n'est pas anormal et qu'il ne s'agit pas d'un problème de comportement, néanmoins, vous pouvez tout de même essayer de travailler sur la relaxation et les récompenses lorsqu'il se conduit tranquillement et vous fait plaisir. Il comprendra plus rapidement.

L'hyperactivité pathologique - Hyperkinésie

Maintenant que vous avez pris connaissance des causes qui provoquent l'hyperactivité physiologique, il est fondamental de comprendre pourquoi ce même problème d'origine pathologique et non physiologique existe :

L'hyperkinésie est un trouble peu fréquent qui se produit depuis le plus jeune âge du chien. Elle est principalement due à une altération des cellules nerveuses dopaminergiques du système limbique (entre le cerveau moyen (mésencéphale) et le cortex frontal. Elle peut également affecter la sérotonine et l'adrénaline. Elle peut également surgir lorsqu'un chien ingère du plomb, cas relativement rare.

 

Diagnostique de l'hyperactivité

Avant de commencer à lui faire prendre un traitement, il faudra vous assurer qu'il souffre bien d'hyperactivité. Dans un premier temps, il est conseillé d'écarter l'hyperkinésie au moyen d'un test avec du méthylphénidate, un type d'amphétamine. Après avoir ingéré cette substance, le chien pourrait réagir de façon nerveuse et excitée (dans ce cas, on écarte l'hyperkinésie) ou bien de façon calme (ce qui prouve qu'il s'agit bien d'un problème pathologique).

Si le test à la méthylphénidate est négatif, vous vous trouverez certainement face à un problème physiologique, qui affecte généralement les chiens avec ces caractéristiques (bien qu'il puisse y avoir des exceptions) :

  • Jeunes chiens mâles
  • Chien de races actives (dalmatiens, terriers etc...)
  • Mal-être animal
  • Manque d'enrichissement environnemental et de stimulation mentale
  • Sevrage prématuré impliquant un manque d'apprentissage
  • Manque de sociabilisation

Traitement de l'hyperactivité chez les chiens

Les chiens souffrant d'hyperkinésie auront besoin de recevoir un traitement vétérinaire qui permettra à leur organisme de fonctionner normalement. En quelques jours, un changement notable sera observé dans le comportement du chien.

Cependant, si notre chien souffre d'hyperactivité physiologique, vous devrez suivre certaines règles et mesures importantes que nous allons vous expliquer. Nous vous recommandons de consulter un spécialiste avant de les prendre tout de même.

Souvenez-vous que pour régler ce problème de comportement, la famille entière devra collaborer afin de sortir l'animal de cette situation sous peine de voir le chien retomber dans un comportement hyperactif très rapidement :

  • Éliminer totalement la punition positive, ce qui signifie, ne pas l'agresser ou lui crier dessus. Un chier qui souffre de stress permanent ne peut pas se remettre, il faut bien que vous en soyez conscients si vous voulez que votre chien améliore son comportement.
  • Eviter de renforcer son excitation en ignorant les conduites excitables. Il ne s'agit pas mettre votre chien de côté s'il a besoin d'attention, vous ne devez pas l'ignorer complètement.
  • Renforcer les comportements tranquilles et relaxantes, lorsqu'il est posé tranquillement dans un coin ou qu'il prend le soleil sur le balcon, par exemple.
  • Mettre en place une routine de promenades fixes, avec des horaires bien établis. Les chiens ont besoin de stabilité et le routine de promenades est incontournable afin qu'il puisse aller mieux. Il faudra également élaborer une routine de repas, toujours aux mêmes heures. Cette stabilité permet d'éviter l'excitation d'anticipation ( il sait qu'il va se passer quelque chose).
  • Obéissance basique pour stimuler le chien et obtenir des résultats plus positifs, que ce soit dehors ou à la maison.
  • Lui offrir des promenades de qualité en le laissant vagabonder, renifler, aller voir d'autres chiens etc..
  • Améliorer son confort de vie afin qu'il ait plus de mobilité et plus d'accès.
  • Lui donner des jouets calmants et tranquillisants, comme le kong par exemple. Des os à mordre aussi, ou bien des jouets interactifs.

Ces mesures basiques sont les meilleures à prendre dans ce cas de figure, néanmoins, comme nous vous l'avons expliqué, il est fortement recommandé de se rendre chez un spécialiste afin qu'il puisse analyser la situation particulière de votre chien : un éthologue, un éducateur ou un dresseur.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le chien hyperactif - Causes, symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.