Les aliments interdits pour les lapins

Les aliments interdits pour les lapins

L'alimentation du lapin, indépendamment de sa race (type bélier, chinchilla ou nain), doit être basée sur la consommation de foin, de fruits et légumes recommandés et de graines. Mais le fait que le lapin soit un animal herbivore ne signifie pas qu'il puisse manger toutes sortes de plantes, certains aliments étant nocifs pour sa santé. Eh oui, le lapin a de la nourriture interdite !

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous détaillerons les aliments interdits pour les lapins et nous vous expliquerons quelques unes des principales raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais leur en offrir.

Lisez cet article jusqu'à la fin et découvrez quels sont ces aliments à éviter et aliments toxiques pour le lapin qu'ils soient fait maison ou d'origine naturelle. Tout ce que vous devez savoir sur les aliments nocifs pour les lapins se trouve à continuation !

Que mange un lapin ?

À sa naissance, le bébé lapin, ou lapereau, tète sa mère jusqu'à environ la huitième semaine de vie, période où l'on sèvre le lapin. Il est important de souligner que chaque lapin évolue à son propre rythme et que certains se mettront à manger de la nourriture solide avant ou après la huitième semaine. C'est à partir de ce moment-là qu'on pourra commencer à le mettre dans une cage à lapin.

Un lapin de 3 semaines peut s'aventurer hors du nid et découvrir peu à peu son environnement proche. Il continue de téter sa mère mais peut désormais aussi manger solide comme quelques granulés ou du foin. Il est idéal dans cette période de commencer à socialiser le lapereau pour l'habituer, notamment, aux humains et faire en sorte qu'il en ait moins peur plus tard. C'est à partir des 6 semaines de vie qu'un lapin mange désormais de la nourriture solide. Il peut encore téter sa maman de temps en temps mais cela devient de plus en plus sporadique. Entre 3 et 6 mois, le lapin nain atteint la maturité sexuelle et devient adulte. Il ne mange désormais que de la nourriture solide.

Pour plus de détails sur ce que donner à manger à un lapin, consultez notre article "Que mange un lapin ?".

Aliments toxiques pour le lapin - Sélection de légumes toxiques

Vous devez offrir des légumes à votre lapin chaque jour, mais il existe des variétés qui sont vraiment toxiques, leur consommation est donc totalement interdite. Certains légumes ne sont pas non plus recommandés et font donc partie des aliments à éviter, soit parce qu'ils contiennent beaucoup de sucres, soit parce qu'ils sont difficiles à digérer. Nous vous indiquons ci-dessous quels sont les légumes pour lapin les plus dangereux :

  • La pomme de terre : cet aliment toxique pour lapin contient une grande quantité d'un alcaloïde hautement toxique appelé solanine. La solanine s'élimine grâce à l'ébullition, mais reste néanmoins un aliment très calorique et riche en amidon, ce qui peut provoquer des troubles digestifs sévères chez le lapin et une intoxication à la pomme de terre. Il est fortement conseillé de ne jamais offrir de pomme de terre à votre lapin.
  • La patate douce : comme pour la pomme de terre, ce tubercule contient de fortes doses de solanine et de grandes quantités de sucre. Sa consommation doit être complètement évitée.
  • L'ail : pendant des années, il a été utilisé en petites quantités pour empêcher l'apparition de parasites intestinaux chez le lapin. Cependant, ce n'est pas un produit alimentaire à offrir régulièrement ou non dilué. C'est un aliment qui provoque des troubles gastriques sévères.
  • L'oignon : en plus de produire une mauvaise digestion, cet aliment toxique pour lapin contribue à la perte de globules rouges, ce qui entraîne une faiblesse et des vertiges chez le lapin. À long terme, sa consommation peut provoquer une anémie grave voire même la mort.
  • Le navet : le navet en lui-même est très indigeste pour les lapins, mais les feuilles sont une excellente récompense qu'ils adoreront.
  • Le poireau : les effets du poireau sont semblables à ceux de l'oignon, c'est un aliment qui produit une très mauvaise digestion chez le lapin. En outre, les poireaux font apparaître des gaz que le lapin ne peut pas expulser. Ne donnez donc pas de poireau à votre lapin.
  • Les champignons : outre les champignons vraiment toxiques, d'autres variétés comme les champignons de Paris sont toujours très dangereux pour les lapins. À long terme, ils peuvent provoquer l'apparition de tumeurs. Lapin et champignon ne se marient dont pas bien !
  • Les petits pois, le panais et la rhubarbe : ces trois végétaux possèdent tous trop de sucre, ce qui peut causer des problèmes intestinaux, cérébraux et rénaux. La rhubarbe est toxique car elle est suspectée de causer des problèmes rénaux, notamment. Il est très important de choisir des légumes et des fruits à faible teneur en sucre.
  • Les fèves : Cette nourriture est très indigeste pour l'organisme du lapin.

Puis-je donner du concombre à mon lapin ?

Vous pouvez donner du concombre à votre lapin sans problème, mais vous devez bien veiller à retirer avant toute la partie centrale de ce légume, car le lapin digère très mal les pépins. Ce légume rafraichira votre animal surtout pendant l'été et les périodes de canicule.

Fruits interdits pour le lapin

Les fruits sont généralement des aliments qui doivent être donnés avec prudence aux lapins. En dépit d'être des aliments autorisés ou propres à la consommation, leur teneur élevée en sucre fait qu'ils ne sont pas recommandés régulièrement. Le lapin peut consommer certains fruits uniquement 1 ou 2 fois par semaine. Cependant, il existe des fruits que les lapins ne doivent consommer en aucun cas. Ces fruits sont les suivants :

  • La banane : la banane et le lapin ne s'aiment pas ! La banane est un aliment toxique pour le lapin, très riche sur le plan nutritionnel et qui fournit de la vitamine B1. C'est aussi un aliment qui contient beaucoup de sucre et qui est également très difficile à digérer.
  • Le chérimolier : en plus d'être très riche en sucre, le chérimolier est un fruit qui apporte également trop de graisse à votre lapin. Sa consommation doit être évitée ou offerte de manière très espacée et en petites portions. Ce n'est pas un aliment recommandé.
  • La figue : même si c'est un fruit très riche et avec de nombreuses propriétés, la figue comporte une très grande quantité de sucre qui, comme mentionné, est très nocif pour votre lapin. C'est un fruit qui doit être évité.
  • L'abricot, la nèfle, la prune et la pêche : ces trois fruits, même s'ils apportent de la vitamine A et des fibres à votre compagnon aux grandes oreilles, comportent tous du cyanure dans le noyau. Pour cette raison, vous devrez toujours les couper et les laver et ne jamais donner de la chair à proximité du noyau à votre lapin.
  • L'avocat : il contient un composé toxique appelé persin qui est nocif pour la santé de votre lapin, ainsi que pour beaucoup d'autres animaux de compagnie. C'est un fruit très nocif que vous ne devez jamais lui offrir. Il comporte aussi beaucoup de matières grasses.

Rappelez-vous qu'il est très important de ne pas offrir de fruits contenant des pépins, très nocifs pour leur teneur (faible, certes, mais quand même), en cyanure. Cela peut lentement provoquer l'apparition de tumeurs et de maladies liées au système intestinal chez le lapin.

Plantes toxiques pour le lapin

La grande majorité des plantes décoratives que l'on retrouve dans une maison sont toxiques pour les lapins. Certaines sont toxiques parce qu'elles comportent des éléments toxiques dans leur composition, et d'autres qui ne sont pas toxiques, mais qui produisent des gaz.

Le tractus intestinal des lapins est incapable d'éliminer les gaz par les flatulences. Pour cette raison, ces gaz toxiques sont incorporés dans le flux sanguin du lapin entraînant une entérotoxémie (les toxines de l'intestin pénètrent dans le sang), un phénomène qui peut être fatal pour le lapin. Voici une liste de plantes toxiques pour le lapin :

  • Le laurier-rose
  • Les fougères
  • La belladone
  • La grande ciguë, Le lierre
  • Le lys
  • Le laurier
  • Les jonquilles
  • Les coquelicots
  • L'herbe du tigre
  • La bardane
  • L'iris
  • Les tulipes
  • La stramoine
  • Les asclépiades
  • La menthe verte
  • Le lupin
  • Le jonc
  • Le jonc aquatique
  • Les campanules
  • Le chèvrefeuille
  • Le perce-neige
  • Les jonquilles
  • Le marrube

Que faire si mon lapin a mangé une plante toxique ?

Les lapins sont souvent sujets à des intoxications alimentaires puisqu'ils vont dans la plupart du temps manger ce qu'ils trouvent. Si vous voyez que votre lapin a mangé une plante toxique, le principal est d'agir rapidement. Le premier geste à faire est de lui retirer la plante toxique de la bouche et de la lui rincer. Par la suite appelez votre vétérinaire et laissez votre animal enveloppé dans une serviette, laissant seulement la tête à l'extérieur. Attendez les conseils de votre vétérinaire pour agir au plus vite et connaître le remède précis contre la plante toxique ingérée.

Mon lapin a mangé une pomme de terre, que faire ?

Si votre lapin a mangé une pomme de terre cuite, le plus probable est qu'il ait de la diarrhée mais une fois l'aliment expulsé celle-ci a tendance à disparaître. Toutefois, si vous remarquez que le lapin a mangé de la pomme de terre crue, agissez tel qu'expliqué dans la section précédente et appelez votre vétérinaire.

Les glucides

L'excès de glucides est très nocif pour les lapins, car ce sont des aliments très difficiles à digérer. De plus, en cas de consommation disproportionnée de ces produits, cela peut provoquer la fermentation dans l'estomac du lapin, endommageant son système intestinal. Il faut éviter :

  • Le riz
  • Le pain
  • Les biscuits
  • Les noix
  • Les céréales sucrées
  • Les haricots
  • Le maïs
  • L'avoine

Toutes sortes de gâteaux, de fruits en sirop et de bonbons ne peuvent être consommés par le lapin car si la farine raffinée et le sucre sont mauvais pour les humains, imaginez leur effet d'autant plus nocif chez les lapins ! Ce type de nourriture peut avoir des conséquences graves sur l'organisme de ces animaux et ils ne doivent jamais être offerts. Si vous pensez que votre lapin peut aimer le maïs parce que c'est un rongeur, cet a priori est faux, le lapin ne doit pas manger de maïs (et le lapin n'est pas un rongeur !)

Les produits laitiers et autres aliments interdits

Les produits laitiers sont très nocifs pour les lapins. Le fromage, le beurre, et tout dérivé du lait ne doivent en aucun cas être offerts à des lapins. Vous ne devez pas non plus leur donner des croquettes pour chiens ou chats, car elles contiennent des protéines animales, très indigestes pour les lapins.

Aliment bon pour le lapin : le foin

Le foin constitue un élément indispensable d'une alimentation saine pour le lapin. Cependant, il existe des variétés de foins plus saines que d'autres. La question est d'éviter au maximum celles qui contiennent plus de calories.

Il faut tenir compte que votre lapin ne pratique pas du tout la même activité physique qu'un lapin sauvage. Par conséquent, vous devez rassasier son appétit avec des variétés de foin hypocalorique. Le foin appelé Meadow Hay et la fléole des prés (Timothy Hay) sont les plus appropriés pour un lapin avec une faible activité physique.

La luzerne doit être administrée en petites quantités, car elle contient beaucoup de calories. Ce sera, en revanche, une nourriture appropriée pour un lapin qui se rétablit d'une maladie.

Empoisonnement chez le lapin

Malgré le contrôle détaillé de l'alimentation de votre lapin, il est facile d'oublier parfois certaines propriétés spécifiques des fruits et légumes. C'est pourquoi nous avons voulu ajouter une section finale dans laquelle nous expliquerons certains des symptômes communs d'une intoxication du lapin :

  • Si le lapin n'a pas mangé depuis au moins 12 heures, surtout s'il n'a pas mangé de foin, vous faites face à un grave problème de santé.
  • Il n'a pas déféqué ou uriné depuis au moins 12 heures.
  • Des symptômes évidents d'apathie, de douleur, d'inconfort ou peu d'activité.
  • Croissance excessive des dents du lapin.
  • Des selles ou des urines inhabituelles : très liquides, avec du mucus, de couleur anormale.
  • Des spasmes et des mouvements anormaux.
  • Des convulsions.

Si vous observez l'un de ces symptômes, il sera essentiel d'aller chez le vétérinaire dès que possible pour effectuer un examen d'urgence. Il ne faut pas oublier que le lapin est un mammifère très délicat qui a besoin d'un transit intestinal actif pour se sentir bien. Consulter le plus rapidement possible un spécialiste peut lui sauver la vie.

Aliment toxique pour lapin nain

Le lapin nain est une race particulière de lapin qui a un traitement unique au niveau de l'alimentation. Toutefois, les aliments interdits aux lapins sont également interdits pour les lapins nains. Jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge adulte, les lapins nains doivent manger uniquement du foin. Lorsqu'il aura atteint sa majorité sexuelle, le lapin nain devra manger comme les autres lapins, c'est-à-dire des fruits et des légumes variés, accompagnés de branches d'arbres fruitiers.

Si vous voulez avoir plus d'informations sur le lapin nain, n'hésitez pas à consulter notre article sur les soins d'un lapin nain.

Légumes pour lapin

Nous vous avons cité tous les aliments interdits aux lapins. Si vous voulez que votre lapin ait une bonne alimentation, vous pouvez également consulter notre article sur les fruits et légumes recommandés pour les lapins. En effet, si des aliments sont autorisés, il en existe qui sont à consommer 1 à 2 fois par semaine maximum, sans quoi le lapin pourrait développer certaine maladies comme la diarrhée. L'artichaut, l'aubergine, le chou ou encore le poivron font partie de la liste de légumes à consommer avec modération.

Vous êtes arrivé à la fin de notre article. Nous espérons vous avoir informé un peu plus sur la façon dont prendre soin d'un lapin et sur sa santé. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Les aliments interdits pour les lapins, nous vous recommandons de consulter la section Problèmes d'alimentation.