Maladie de Cushing chez le chat - Symptômes et traitement

Maladie de Cushing chez le chat - Symptômes et traitement

Les chats sont généralement des animaux en bonne santé, ce qui ne signifie pas pour autant qu'il faille ignorer tout signe pouvant indiquer un problème, car un diagnostic précoce est essentiel à toute guérison.

Les maladies du chat peuvent être courantes ou rares, et vous devez en être conscient.e au cas où votre chat souffrirait d'une de ces maladies. C'est pourquoi, PlanèteAnimal présente cet article sur la maladie de Cushing chez le chat - Symptômes et traitement !

Qu'est-ce que le syndrome de Cushing ?

Aussi appelée hyperadrénocorticisme félin (FH), il s'agit d'une maladie grave mais rare chez le chat, provoquée par un excès de cortisol dans le sang. Cet excès peut être produit par deux causes : une tumeur dans les glandes surrénales, dans ce cas on parle de Cushing surrénalien, ou une tumeur dans l'hypophyse, appelée Cushing hypophysaire.

Chez les chats, cette maladie est plus fréquente lorsque l'animal est traité avec des corticoïdes ou lorsqu'il souffre de diabète. Cependant, il s'agit encore d'une maladie très rare, dont peu de cas ont été enregistrés et dont le traitement est encore à l'étude. On la rencontre principalement chez les chats adultes et âgés, les chats croisés à poil court étant plus susceptibles de l'attraper, en particulier les femelles.

Symptômes

Les symptômes varient d'un chat à l'autre et peuvent être confondus avec ceux d'autres maladies, de sorte qu'un diagnostic approprié sera nécessaire. Cependant, les plus courants sont :

  • Miction fréquente et abondante
  • Soif excessive
  • Appétit
  • Léthargie
  • Gonflement abdominal
  • Faiblesse générale
  • Perte de poils, surtout sur le corps
  • Propension aux ecchymoses
  • Peau fine, fragile et cassante
  • Halètements

Diagnostic

La confirmation de la maladie est un peu compliquée et nécessite plusieurs examens qui doivent être effectués progressivement :

  • Tout d'abord, plusieurs tests sanguins et urinaires seront nécessaires, avec quelques heures entre chacun. Pour cette raison, le chat peut devoir rester à l'hôpital pendant quelques jours pour effectuer les tests.
  • Connaître l'histoire clinique du félin est indispensable, pour détecter d'éventuels problèmes par des médicaments ou des tendances à certaines maladies.
  • Des études telles que des radiographies, des rayons X pour observer l'état du foie, des IRM, des tests de suppression et de stimulation de l'ACTH sont nécessaires pour donner le diagnostic définitif.

Traitement

Tout d'abord, le traitement doit être basé sur l'ablation des tumeurs qui causent le syndrome. L'ablation de tumeurs surrénales et hypophysaires est une opération délicate qui présente un taux de risque élevé.

Afin d'éviter la salle d'opération, il est souvent préférable de traiter les tumeurs avec différents médicaments, comme la méthyrapone. Cependant, cette maladie rare ne dispose pas encore d'un traitement définitif, et de nombreux félins ne répondent pas de manière satisfaisante aux médicaments ou ne survivent pas à une opération chirurgicale.

Si le chat consomme des médicaments contenant des corticoïdes, ceux-ci doivent être suspendus, mais de manière progressive pour pouvoir lutter contre la dépendance à la substance. Il existe également un traitement homéopathique, qui consiste à utiliser une substance considérée comme un remède contre les effets du cortisol.

Malheureusement, dans aucun de ces cas, il n'y a de garantie de guérison et, bien souvent, il n'est pas possible d'obtenir de grandes améliorations de la santé de l'animal. Malgré cela, nous vous recommandons de suivre à la lettre les recommandations de votre vétérinaire.

Cet article est terminé ! Nous espérons vous avoir informé un peu plus sur la santé de votre chat. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Maladie de Cushing chez le chat - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.