Microphage ou filtreur - Définition, liste et caractéristiques

Microphage ou filtreur - Définition, liste et caractéristiques

Tous les êtres vivants ont besoin d'énergie afin de pouvoir être en capacité de survivre et ils l'obtiennent des nutriments qu'ils consomment. Toutes les espèces animales ont des caractéristiques physiques différentes et des techniques alimentaires qui changent selon le groupe auquel elles appartiennent. Par conséquent, chaque groupe obtient et transforme la nourriture en suivant ses propres techniques et en subissant ses propres limitations imposées par leurs conditions anatomiques et physiologiques.

Un clair exemple de ce que nous venons de parler sont les microphages, connus aussi comme animaux filtreurs, qui sont capables de séparer leur aliment de l'eau grâce à des structures anatomiques spécifiques. Dans cet article Microphage ou filtreur - Définition, liste et caractéristiques de PlanèteAnimal, on a eu envie de vous présenter ces animaux pour que vous en sachiez plus à propos de ces animaux à la curieuse manière de s'alimenter!

Que sont les microphages ou animaux filtreurs ?

Les animaux filtreurs sont appelés ainsi en raison de leur mode d'alimentation particulier. L'alimentation par filtration a généralement lieu dans les milieux aquatiques et elle consiste à capturer la nourriture (qui peut être d'origine végétale ou animale) puis de rejeter l'eau afin que seules les proies puissent être ingérées.

Que mangent les microphages ou filtreurs ?

Le régime alimentaire des animaux filtreurs peut être très varié et dans certains cas il sera plus spécifique. De manière générale, il est composé de :

  • Plancton.
  • D'autres animaux.
  • Plantes
  • Algues
  • Bactéries.
  • Des restes de matière organique.

Types d'animaux filtreurs

Les animaux filtreurs peuvent se nourrir de différentes manières :

  • Animaux actifs : certains filtreurs sont actifs dans l'environnement aquatique et recherchent constamment leur nourriture.
  • Animaux sessiles : on peut aussi trouver des espèces sessiles qui dépendent des courants d'eau qui traversent leur corps pour piéger la nourriture.
  • Animaux qui absorbent l'eau : dans d'autres cas, lorsque les courants ne facilitent pas ce processus, les animaux absorbent l'eau et avec elle la nourriture, de sorte que celle-ci est retenue par l'animal.

Ces espèces sont présentes dans de nombreux groupes, des oiseaux aux mammifères en passant par une grande variété d'invertébrés. Ils jouent un rôle fondamental dans les réseaux alimentaires des écosystèmes. Ils peuvent également jouer un rôle important dans la clarification et la purification de l'eau, comme dans le cas des huîtres. Maintenant que vous savez ce qu'ils sont, voyons de plus près certains microphages !

Exemples de mammifères microphages

Parmi les mammifères filtreurs, on trouve les mysticètes, les baleines à fanons, qui sont les plus grands mammifères de la planète. Ces animaux n'ont pas de dents, mais des plaques flexibles en kératine, appelées fanons, situées dans la mâchoire supérieure. Lorsqu'elle nage, la baleine garde sa bouche ouverte pour laisser entrer l'eau. Puis, à l'aide de sa langue, elle l'expulse, et les proies de bonne taille sont retenues dans les fanons, pour ensuite être avalées.

Ce groupe d'animaux consomme du poisson, du krill ou du zooplancton, car ils sont carnivores, mais quelle que soit la nourriture, il faut qu'il y'en ait des tonnes pour qu'elles veuillent l'attraper. Les baleines à fanons peuvent se nourrir à différentes profondeurs, aussi bien en profondeur qu'en surface.

Parmi les exemples de mammifères filtreurs, on peut citer :

  • Baleine franche australe (Eubalaena australis).
  • Baleine bleue (Balaenoptera musculus).
  • Baleine grise (Eschrichtius robustus).
  • Baleine pygmée (Caperea marginata).
  • Rorqual boréal (Balaenoptera borealis).

Exemples d'oiseaux filtreurs

Au sein du groupe des oiseaux, il y en a aussi qui se nourrissent par filtration. Ce sont généralement des individus qui vivent la plupart du temps dans des étendues d'eau et certains d'entre eux peuvent même être d'excellents nageurs. Les oiseaux filtreurs peuvent être des :

  • Oiseaux exclusivement filtreurs : comme c'est le cas des flamants roses.
  • Oiseaux à alimentation mixte : d'autres peuvent combiner ce mode d'alimentation avec d'autres stratégies adaptatives, comme c'est le cas des canards, qui possèdent des structures filtrantes, mais aussi une sorte de petites "dents" à l'intérieur de leur bec, avec lesquelles ils peuvent saisir directement leur proie.

Parmi les aliments filtrés par ces oiseaux figurent des crevettes, des mollusques, des larves, des poissons, des algues et des protozoaires. Dans certains cas, ils peuvent ingérer de petites quantités de boue pour consommer certaines bactéries présentes dans ce sédiment.

Exemples de poissons filtreurs

Dans le groupe des poissons, il existe également plusieurs espèces qui se nourrissent par filtration, et leur nourriture peut être constituée de plancton, de petits crustacés, d'autres poissons plus petits et dans certains cas d'algues. Parmi les poissons filtreurs, on trouve par exemple :

  • Requin-baleine (Rhincodon typus).
  • Requin pèlerin (Cetorhinus maximus).
  • Requin grande-gueule (Megachasma pelagios).
  • Menhaden de l'Atlantique (Brevoortia tyrannus).

En général, ces animaux laissent entrer de l'eau dans leur bouche, qui passe dans leurs branchies, dans lesquelles se trouvent des structures épineuses qui retiennent la nourriture. Une fois l'eau expulsée, ils passent à la consommation de la nourriture.

Exemples d'invertébrés microphages

Au sein des invertébrés microphages, on retrouve la plus grande diversité d'animaux filtreurs, et comme dans le cas des mammifères filtreurs, ils sont exclusivement aquatiques. Voyons quelques exemples de différents invertébrés microphages :

  • Mollusques bivalves : dans ce groupe, on trouve les huîtres, les moules et les coquilles Saint-Jacques. Dans le cas des huîtres, grâce au mouvement de leurs cils, elles aspirent l'eau et la nourriture est piégée dans une substance visqueuse qu'elles ont dans leurs bajoues. Les huîtres filtrent les différents polluants qui atteignent l'eau et les transforment de sorte à ce qu'ils ne soient plus dangereux. Les moules se nourrissent de phytoplancton et de matières organiques en suspension, et utilisent également des cils pour faciliter l'écoulement du liquide marin dans leur corps.
  • Éponges : les porifères sont également des invertébrés filtreurs qui ont un système corporel très bien adapté à ce processus. En effet, ce dernier possède de multiples chambres avec des flagelles qui retiennent les particules organiques, les bactéries, les protozoaires et le plancton en général. Ce groupe est également capable de stocker les polluants présents dans l'eau.
  • Crustacés : deux membres de ce groupe qui représentent très bien les microphages sont le krill et les mysidacés, tous deux présents dans les habitats marins. Malgré leur petite taille, ils sont très efficaces pour filtrer et collecter les particules en suspension ou le phytoplancton, dont ils se nourrissent. La filtration se fait à travers des structures appelées "paniers d'alimentation", où la nourriture est retenue puis consommée.

Les animaux microphages jouent un rôle écologique important dans les écosystèmes aquatiques, car ils renouvellent l'eau par leur processus de filtrage, maintenant ainsi des quantités stables de particules en suspension dans ce milieu. Leur présence est donc très importante dans ces espaces. De plus, comme nous l'avons déjà mentionné, ils ont une grande importance dans les relations trophiques, car ils constituent l'un des premiers niveaux de ces réseaux complexes.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Microphage ou filtreur - Définition, liste et caractéristiques, nous vous recommandons de consulter la section Régimes équilibrés.

Bibliographie
  • Curtis, H., Barnes, N., Schnek, A., Massarini, A. (2008). Biología. Editorial Médica Panamericana: Madrid.
  • Hickman, C., Roberts, L., Parson A. (2000). Principios integrales de zoología. McGraw Hill Interamericana: España.