menu
Partager

Perméthrine pour chien : Usage, dose et effets secondaires

 
Par Maria Besteiros, Auxiliaire vétérinaire et toiletteuse canin. 8 octobre 2021
Perméthrine pour chien : Usage, dose et effets secondaires

Voir les fiches de Chiens

La perméthrine est un produit antiparasitaire qui, en tant que tel, est proposé à la vente sous différents formats et dont le but est de tuer les puces, les tiques et les acariens. Dans cet article Perméthrine pour chien : Usage, dose et effets secondaires de PlanèteAnimal, nous allons vous parler de la perméthrine chez les chiens. Nous vous expliquerons de quoi il s'agit, comment elle fonctionne, quelle est son efficacité et, surtout, nous insisterons sur les précautions à prendre lors de son administration et de sa manipulation pour éviter les effets indésirables.

Lisez la suite et découvrez avec nous tout ce que vous devez savoir sur la perméthrine chez le chien, mais n'oubliez pas qu'il est toujours conseillé de consulter votre vétérinaire pour savoir quel est l'antiparasitaire le plus adapté à votre chien !

Qu'est-ce que la perméthrine pour chien ?

La perméthrine est une substance antiparasitaire utilisée en médecine humaine et vétérinaire. Elle agit principalement par contact. Elle appartient au groupe des pyréthroïdes, qui sont des composés synthétiques à large spectre, c'est-à-dire qu'ils sont actifs contre plusieurs parasites. Ce sont des analogues des pyréthrines naturelles qui fonctionnent comme répulsifs pour insectes et acariens et qui sont extraits de fleurs bien connues comme les chrysanthèmes. Leur mécanisme d'action, qu'il s'agisse des pyréthroïdes ou des pyréthrines, repose sur l'atteinte de la transmission nerveuse de certains parasites, au point de provoquer une paralysie et, finalement, la mort.

Il convient de noter qu'il s'agit d'un produit largement utilisé, et ce depuis les années 1970, ce qui signifie que la perméthrine chez le chien n'est pas toujours aussi efficace que nous le souhaiterions, car les parasites ont malheureusement fini par développer une résistance. Cela signifie que la perméthrine ne serait plus efficace ou aurait une très faible efficacité contre eux. Dans cette optique, si l'on ne constate pas l'efficacité souhaitée, il est bon d'utiliser un autre produit antiparasitaire recommandé par le vétérinaire. Parfois, les produits ajoutent une substance pour améliorer cet aspect. Ce problème est relativement courant avec les puces.

Usages de la perméthrine chez le chien

La perméthrine pour chiens est utilisée contre les tiques, les puces, les acariens, les poux et les mouches. Tous ces parasites sont dits externes, car ils sont visibles sur le chien. Nous avons discuté de la relation entre les pyréthroïdes de synthèse, dont la perméthrine, et les pyréthrines naturelles, mais bien que leur mécanisme d'action soit le même, il faut noter que les pyréthrines n'ont pas la même efficacité que les pyréthroïdes. Il est utile de le souligner afin d'en tenir compte lors du choix d'un produit adapté et efficace pour notre chien.

La perméthrine, par exemple, sera beaucoup plus puissante et plus durable que les pyréthrines naturelles. Ces dernières peuvent être utilisées avec succès dans certaines circonstances où la présence de parasites est minime, mais elles ne permettent pas de contrôler les infestations. Elles sont également volatils et perdent leur efficacité lorsqu'elles sont exposées à la lumière du soleil. En tant que produit considéré comme naturel, elle n'est pas soumise aux mêmes contrôles que la perméthrine. Cela signifie qu'il n'existe aucune certitude quant à son utilisation ou à ses effets. D'autre part, la perméthrine peut également être utilisée pour assainir la maison.

La perméthrine pour chiens est disponible sous plusieurs formes différentes. Les plus populaires et les plus efficaces sont sans doute les pipettes, mais elle apparaît également dans la composition des colliers et des shampooings ou des sprays. Elle n'est pas efficace contre les parasites internes.

Perméthrine pour chien : Usage, dose et effets secondaires - Usages de la perméthrine chez le chien

Dose de perméthrine pour chien

Il est très important, afin d'éviter les effets indésirables, d'administrer à votre chien la dose appropriée. Pour ce faire, il est essentiel de peser le chien et de ne surtout pas vous fier à vos estimations de son poids, car elles risquent d'être erronées. Il est également important de tenir compte de la concentration en perméthrine du produit à administrer, car elle peut varier. Par exemple, les pipettes peuvent atteindre des concentrations allant jusqu'à 65 %. Il faut donc veiller à ne pas commettre d'erreurs en dépassant la dose recommandée. Le vétérinaire indiquera les directives d'utilisation les plus appropriées, ainsi que la dilution correcte (dans le cas des shampooings).

Contre-indications de la perméthrine pour chien

L'utilisation de la perméthrine n'est pas recommandée lorsque le chien a des lésions cutanées étendues car les plaies peuvent en absorber, ce qui entraîne des effets secondaires. Bien que les effets secondaires disparaissent généralement dans les 12 à 24 heures, il convient d'être prudent avec les petits chiens car ils semblent plus susceptibles d'en souffrir. Il convient également de faire particulièrement attention aux chiots et de toujours suivre les conseils du vétérinaire.

Effets secondaires de la perméthrine pour chien

Les vermifuges comme la perméthrine sont tout à fait sûrs dès qu'ils sont bien utilisés. Ils sont conçus pour agir sur le parasite et sont inoffensifs pour le chien. Même à des concentrations élevées, elles restent généralement sans danger pour cette espèce, de sorte qu'il est très rare de constater un empoisonnement à la perméthrine chez les chiens. Si le pire se produit, ce qui est probable en cas de contact prolongé avec une plaie ou par inhalation, des symptômes tels que des démangeaisons et de l'hypersalivation peuvent être détectés, car il s'agit d'une substance neuro- et hépatotoxique. La parésie est également mentionnée comme un effet possible, bien qu'il s'agisse d'une sensation de picotement difficile à détecter chez les chiens.

Dans les cas graves, des complications respiratoires et des spasmes peuvent survenir. Les symptômes mettront plus ou moins de temps à apparaître en fonction de la concentration du produit appliqué, de la dose, de la voie de contact ou des caractéristiques du chien lui-même. En revanche, dans de rares cas, si l'inhalation est persistante et que la concentration est très élevée, une paralysie respiratoire peut survenir et entraîner la mort.

L'irritation des muqueuses ou de la peau est un peu plus fréquente. Une irritation légère peut ne pas avoir de répercussions majeures, mais un chien peut devenir extrêmement nerveux si l'irritation est grave. C'est généralement lié à un contact prolongé avec la perméthrine. Le chien peut se griffer ou se mordre au point de se blesser gravement. En général, seules des démangeaisons et des rougeurs sont détectées. Si les muqueuses de la truffe ou des voies respiratoires ont été touchées, une toux peut apparaître et, si les yeux sont endommagés, une conjonctivite se développera.

Un surdosage accidentel peut également se produire, en particulier chez les petits chiens sur lesquels sont utilisés des produits destinés à des chiens plus lourds. L'irritation au point d'administration de la perméthrine est plus fréquente chez ces petits chiens. Une intoxication aiguë sera identifiée par des symptômes tels que des vomissements, un manque de coordination, une faiblesse, une diarrhée, etc. Il est recommandé de laver immédiatement le chien avec beaucoup d'eau et du savon anti-graisse pour enlever le plus de produit possible et de contacter un vétérinaire. Il n'existe pas d'antidote spécifique contre les effets de la perméthrine. En cas de symptômes, le vétérinaire stabilisera le chien et lui donnera les médicaments appropriés en fonction des symptômes.

Pour éviter tout problème, utilisez les antiparasitaires recommandés par votre vétérinaire et suivez toujours les instructions qu'il vous a données concernant le schéma d'administration. Enfin, n'oubliez pas que la perméthrine est toxique pour les chats et ne doit jamais leur être administrée. Elle est potentiellement mortelle pour les chats car ils ne sont pas capables de le métaboliser aussi bien que les chiens. Gardez cela à l'esprit si vous comptez l'utiliser pour votre chien et qu'il y a un félin dans la maison. Les chats peuvent lécher le produit s'ils sont utilisés pour toiletter le chien.

Perméthrine pour chien : Usage, dose et effets secondaires - Effets secondaires de la perméthrine pour chien

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Perméthrine pour chien : Usage, dose et effets secondaires, nous vous recommandons de consulter la section Vermifugation.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Perméthrine pour chien : Usage, dose et effets secondaires
1 sur 3
Perméthrine pour chien : Usage, dose et effets secondaires

Retour en haut