menu
Partager

Poissons japonais - Espèces, caractéristiques et photos

 
Par Nick A. Romero H.. 7 juin 2021
Poissons japonais - Espèces, caractéristiques et photos

La biodiversité animale est représentée par des espèces dites globales ou régionales. Néanmoins, certains animaux sont introduits dans des nouveaux espaces d'où ils ne sont pas natifs, ce qui modifie leur distribution et leur répartition sur la planète. Un exemple de ce fait se trouve dans l'élevage des poissons, activité millénaire qui a permis que certains de ces vertébrés se sont développés dans des écosystèmes dont ils n'étaient pas originaires.

On estime que cette pratique a commencé dans la Grèce antique, mais c'est vraiment en Chine et au Japon que cette pratique s'est consolidée. Présentement, l'aquariophilie est pratiquée dans de très nombreux pays et on connaît ces poissons comme poissons d'ornements. Dans cet article Poissons japonais - Espèces, caractéristiques et photos de PlanèteAnimal nous allons vous parler des différentes espèces de poissons japonais!

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Gros insecte - Caractéristiques, espèces et photos

Caractéristiques des poissons japonais

Les poissons japonais sont des animaux qui ont été domestiqués depuis des siècles. Au début, ils étaient domestiqués pour des fins alimentaires, mais, dès que les éleveurs se sont rendus comptes que leur reproduction en captivité donnait naissance à des individus aux couleurs incroyables, cette pratique s'est orientée vers des fins ornementales ou décoratives.

En principe, ces poissons étaient exclusives aux familles appartenant aux dynasties royales, qui les maintenaient en aquariums ou dans des bassins décoratifs. Postérieurement, leur élevage et captivité s'est étendu au reste de la population.

Bien que ces animaux aient également été domestiqués en Chine, ce sont surtout Japonais qui ont travaillé sur les croisements sélectifs. Profitant des mutations spontanées qui se produisaient, ils ont donné naissance à des couleurs différentes et donc à de nouvelles variétés. C'est pourquoi on les appelle maintenant des poissons japonais.

Du point de vu taxonomique, ces poissons appartiennent à l'ordre des Fypriniformes, famille Cyprinidae, et à deux genres différents, le premier est Carassius dans lequel on retrouve le célèbre poisson rouge (Carassius auratus), le second est Cyprinus dans lequel on retrouve la célèbre carpe Koï, qui possède différentes variétés, produit du croisement de l'espèce Cyprinus carpio dont elle est originaire.

Caractéristiques du poisson rouge

Le poisson rouge (Carassius auratus) est un poisson osseux. Originellement, dans son environnement naturel, il avait une distribution subtropical avec une gamme de profondeur de 0 à 20 mètres. Il est originaire de Chine, de Hong Kong, de la République de Corée, de la République populaire démocratique de Corée et de Taïwan. Cependant, au XVIe siècle, il a été introduit au Japon, puis en Europe et, ensuite, dans le reste du monde.

Les individus sylvestres présentent une coloration variée, qui peut être marron, vert olive, gris, argenté, jaunâtre grisâtre, or avec des taches noires et blanc crème. Cette diverse coloration est due à la combinaison de pigments jaunes, rouges et noirs présents chez cet animal. Ces poissons expriment naturellement une grande variabilité génétique qui, associée à la consanguinité, favorise certaines mutations qui ont également donné lieu à la modification anatomique de la tête, du corps, des écailles et des nageoires.

Le poisson rouge mesure autour de 50 cm pour un poids d'environ 3 kg. Leur corps a une forme triangulaire, la tête est dépourvue d'écailles, la nageoire dorsale et anale ont des épines en forme de scie, et les nageoires pelviennes sont courtes et larges. Il se reproduit facilement avec d'autres espèces de carpes.

Les éleveurs de cet animal ont réussi à maintenir certaines caractéristiques, ce qui a donné lieu à de nombreuses espèces de poissons rouges qui sont hautement commercialisées. Un aspect important à prendre en compte est que si ce poisson n'est pas dans des conditions optimales, sa couleur varie, ce qui peut nous indiquer qu'il n'est pas en très bonne santé.

En continuant avec les types et caractéristiques du poisson rouge, voici quelques exemples d'espèces de poissons rouges :

Types de poissons rouges

  • Bubble eyes ou Uranoscope : de couleur rouge, orange, noir ou d'autres couleurs, avec des nageoires courtes et un corps ovale. Sa particularité est la présence de deux poches remplies de liquide sous chaque œil.
  • Oranda ou poisson tête de lion : ce poisson japonais de couleur rouge, noire ou de combinaisons de rouge et blanc, est de forme ovale et il a un genre de crête qui entoure la tête. En outre, ils présentent un développement uniforme des papilles.
  • Poisson céleste ou yeux-au-ciel : il est ovale et sans nageoire dorsale, ses yeux sont saillants, au fur et à mesure qu'il grandit, ses pupilles vont vers le haut. Ils peuvent être rouges ou combinés rouge et blanc.
  • Fantail ou poisson rouge queue d'éventail : leur corps est ovale, de couleur rouge, blanche ou orange. Il est caractérisé pour ses nageoires de longueur moyenne en forme d'éventail.
  • Poisson comète : la couleur est similaire au poisson rouge commun, mais la taille de sa nageoire caudale est bien plus grande.
  • Poisson rouge commun : ce poisson japonais a une forme similaire au sylvestre, mais il est de couleur orange, rouge et d'une combinaison de rouge et de blanc ainsi que de rouge et jaune.
  • Poisson rouge Eggfish ou Maruco : il a une forme d'œuf, des nageoires courtes mais sans dorsale. De couleurs rouge, orange, blanche ou rouge et blanche.
  • Jikin ou poisson rouge papillon : son corps est long ou légèrement court, comme ses nageoires. Sa queue est positionnée à 90 degrés de l'axe du corps. C'est un poisson de couleur blanche qui a des nageoires, une bouche, des yeux et une zone des branchies de couleur rouge.
  • Poisson rouge Oranda : il se distingue pour sa tête prononcée de couleur rouge. Il peut être blanc, rouge, orange, noir ou d'une combinaison de rouge et de blanc.
  • Poisson rouge Télescope : la caractéristique distinctive de ce poisson japonais sont ses yeux prononcés qui peuvent être de couleur noire, rouge, orange, blanche et rouge avec du blanc.

Plus d'espèces du poisson rouge

  • Poisson rouge queue de voile
  • Poisson rouge perlé
  • Poisson rouge pompon
  • Poisson rouge Ranchu
  • Poisson rouge Ryukin
  • Poisson rouge Shubunkin
  • Poisson rouge Wakin

Poissons japonais - Espèces, caractéristiques et photos - Caractéristiques du poisson rouge

Caractéristiques de la carpe Koï

La carpe Koï (Cyprinus carpio) est originaire de plusieurs zones d'Asie et d'Europe, mais ils ont ensuite été introduits pratiquement dans le monde entier. C'est au Japon que les différents croisements ont été développés plus en détail et ont permis d'obtenir les variétés marquantes actuellement connues.

La carpe Koï peut finir par mesurer plus d'1 mètre et peser jusqu'à 40 kg, ce qui fait qu'on ne peut pas en avoir une en aquarium. Néanmoins, de manière générale, cette carpe mesure entre 30 et 60 cm. Les spécimens sauvages ont une coloration brunâtre à olive. La nageoire ventrale des mâles est plus grande que celle des femelles, avec des écailles larges et épaisses.

La carpe Koi peut se développer dans différents types d'espaces aquatiques, aussi bien naturels qu'artificiels et à courants lents ou rapides, mais elle a besoin qu'ils soient larges. Leurs larves se développent super bien à de faibles profondeurs, dans des eaux chaudes et avec une végétation abondante.

Les mutations spontanées qui se sont produites et les croisements sélectifs ont permis d'obtenir au fil du temps les variétés particulières qui sont aujourd'hui très commercialisées à des fins ornementales.

Découvrons maintenant quelques espèces de la carpe Koï classées comme poissons japonais :

Variétés de carpe Koï

  • Carpe Koï Asagi : les écailles de ce poisson japonais sont réticulées, sa tête est combinée avec du blanc et du rouge ou de l'orange sur les côtés de celle-ci et le dos est bleu indigo.
  • Carpe Koï Bekko : la couleur de base de son corps est une combinaison entre du blanc, du rouge et du jaune, avec des taches noires.
  • Carpe Koï Ginrin : elle est couverte d'écailles pigmentées qui lui donnent une coloration brillante. Elle peut être dorée ou argentée.
  • Carpe Koï Goshiki : la base est blanche, avec des taches rouges et noires sans réticulation.
  • Carpe Koï Hikari Moyomono : la base est blanche argentée avec une présence de dessins de couleur rouge, jaune ou noire.
  • Kawarimono : elle a une combinaison entre du noir, du jaune, du rouge et du vert. Elle présente plusieurs variations.
  • Carpe Koï Kōhaku : leur couleur de base est blanche avec des taches rouges.
  • Carpe Koï Koromo : leur base est blanche avec des taches rouges sur leurs écailles bleutés.
  • Ogon : elle est couleur métallique, qui peut être rouge, orange, jaune, crème ou argenté.
  • Sanke ou Taisho-Sanshoku : la base est de couleur blanche avec des taches rouges et noires.
  • Showa : la couleur de base de ce poisson japonais est noire avec des taches rouges et blanches.
  • Shusui : elle possède des écailles que sur la partie supérieure du corps. La tête est généralement bleu clair ou blanche et la base du corps est blanche avec des motifs rouges.
  • Tancho : ce poisson japonais est unicolore, blanc ou argenté mais possède un cercle rouge sur la tête qui ne touche pas les yeux ou les écailles proches.

Plus de types de carpes Koï

  • Ai-Goromo
  • Aka-Bekko
  • Aka-Matsuba
  • Bekko
  • Chagoi
  • Doitsu-Kōhaku
  • Gin-Matsuba
  • Ginrin-Kōhaku
  • Goromo
  • Hariwake
  • Heisei-Nishiki
  • Hikari-Utsurimono
  • Hi-Utsuri
  • Kigoi
  • Kikokuryu
  • Kin-Guinrin
  • Kin-Kikokuryu
  • Kin-Showa
  • Ki-Utsuri
  • Kujaku
  • Kujyaku
  • Kumonryu
  • Midori-Goi
  • Ochibashigure
  • Orenji Ogon
  • Platinum
  • Shiro Utsuri
  • Shiro-Utsuri
  • Utsurimono
  • Yamato-Nishiki

Comme vous pouvez vous en rendre compte grâce à cet article de PlanèteAnimal, aussi bien le poisson rouge que la carpe Koï sont des espèces de grands poissons japonais qui ont été domestiqués il y a plusieurs siècles. Néanmoins, bien des fois, ceux qui achètent ces animaux ne sont pas aptes à les maintenir et à s'en occuper, et ils finissent par être sacrifiés ou libérés dans une quelconque source d'eau. Ce dernier aspect est une terrible erreur, surtout si ce corps d'eau n'est pas leur environnement naturel, car les carpes Koï peuvent facilement devenir des espèces envahissantes qui altèrent la dynamique écologique d'un environnement.

Enfin, il faut que nous disions que cette activité n'est pas vraiment bienfaitrice pour ces animaux, puisqu'ils passent leur vie dans des exploitations qui n'offrent pas les conditions des écosystèmes naturels auxquels ils appartiennent. Il est important de transcender l'idée d'animaux d'ornementation, car la nature elle-même nous offre suffisamment d'éléments à admirer.

Poissons japonais - Espèces, caractéristiques et photos - Caractéristiques de la carpe Koï

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Poissons japonais - Espèces, caractéristiques et photos, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références
  1. Magalhães, André & Magalhães, Barroso & Barbosa, Newton & Jacobi, Claudia Maria. (2009). Peces de acuario ¿Mascotas o plagas? Ciencia Hoy. 20. 26-31. Disponible en: https://www.researchgate.net/publication/259738186_Peces_de_acuario_Mascotas_o_plagas
  2. Huckstorf, V. y Freyhof, J. 2013. Carassius auratus. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN 2013: e.T166083A1110472. Disponible en: https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2013-1.RLTS.T166083A1110472.en
Bibliographie
  • Indefinido. (2008). Cyprinus carpio. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN 2008: e.T6181A12559362. Disponible en: https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2008.RLTS.T6181A12559362.en
  • Froese, R. y D. Pauly. Editores. (2021). FishBase. Publicación electrónica en la World Wide Web. Disponible en: https://www.fishbase.de/summary/Carassius-auratus.html

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Poissons japonais - Espèces, caractéristiques et photos
1 sur 3
Poissons japonais - Espèces, caractéristiques et photos

Retour en haut