Partager

Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante

 
Par Ana Diaz Maqueda, Biologiste spécialisée en éthologie. 4 octobre 2019
Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante

Tous les êtres vivants de la planète doivent se reproduire afin de perpétrer leur espèce. Cependant, il n'y arrivent pas tous ou, pas nécessairement, tous les membres d'une espèce se reproduisent. Pour exemple, les animaux qui vivent en sociétés ont une tache assignée à l'intérieur du groupe et juste un individu, ou parfois plusieurs, se reproduisent. À l'inverse, les animaux solitaires chercheront et lutteront pour leur droit à la reproduction et au maintient de leurs gênes.

Un autre large groupe d'animaux mènera à bien une autre stratégie reproductive, qui est basée sur le fait qu'ils n'ont pas besoin de la présence du sexe opposé afin de se reproduire. Nous évoquerons tout ça, et bien plus encore, dans cet article de PlanèteAnimal. Vous voulez en apprendre plus à propos de la reproduction animale ?

Bonne lecture !

Reproduction animale : définition

La reproduction animale est un complexe processus d'échange hormonaux qui provoquent des transformations physiques et comportementaux des individus afin d'atteindre un seul but : créer une descendance.

Le premier changement par lequel devra passer l'individu se traduit par l'arrivée à la maturité sexuelle des animaux. Ce fait se produit à un moment déterminé de la vie de chaque individu selon l'espèce à laquelle il appartient. Tout commence par l'établissement des organes sexuelles ainsi que par la formation des gamètes qui, chez les mâles s'appellent spermatogenèse et, chez les femelles, ovogenèse. Après cette épisode, une partie de la vie des animaux se centre sur la recherche d'un partenaire afin d'établir un lien qui les amènera à se reproduire.

Néanmoins, il existe des animaux qui, en dépit d'avoir ces organes, à certains moments et lors de conditions spécifiques, ne les utilisent pas. C'est ce qu'on connait sous le nom de reproduction asexuée chez les animaux.

Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante - Reproduction animale : définition

Types de reproduction animale

Dans la nature, il existe plusieurs types et techniques de reproduction animale. Chacune d'elles possède des caractéristiques définies qui les rend très différentes les unes des autres. De manière générale, on pourrait dire que les différents types de reproduction animale sont :

  • Reproduction sexuée chez les animaux
  • Reproduction asexuée chez les animaux
  • Reproduction alternante chez les animaux

Dans la suite de notre article Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante nous vous donnerons des exemples de chacun d'eux.

Reproduction animale : la reproduction sexuée chez les animaux

La reproduction sexuée chez les animaux se caractérise par le fait que deux individus sont impliqués, une femelle et un mâle. La femelle produira des ovules formés par ovogenèses dans ses ovaires. D'un autre côté, le mâle créé des spermatozoïdes dans ses testicules, qui sont caractérisés, généralement, par leur petite taille et leur très grande mobilité. Ces spermatozoïdes ont pour mission de fertiliser l'ovule et de forme un zygote qui, petit à petit, se développera jusqu'à créer un individu à part entière.

La fertilisation peut se produire à l'intérieur ou à l'extérieur du corps féminin. C'est ce qu'on connait comme fécondation interne ou fécondation externe, selon l'espèce à laquelle il appartient.

Fécondation interne chez les animaux

Durant la fécondation interne, les spermatozoïdes parcourent l'appareil reproducteur de la femelle à la recherche de l'ovule. Ensuite, la femelle pourra développer la descendance en son intérieur, c'est exactement ce qui se passe chez les animaux vivipares, ou à l'extérieur. Si le développement embryonnaire se produit à l'extérieur du corps féminin, nous avons affaire avec ce qu'on appelle des animaux ovipares, qui pondent des œufs.

Fécondation externe chez les animaux

Au contraire, les animaux avec fécondation externe, libèrent leurs gamètes dans leur environnement (bien souvent aquatique), aussi bien les ovules que les spermatozoïdes sont lâchés dans l'eau, et c'est ainsi qu'est possible une fertilisation hors du corps de la femelle.

La caractéristique la plus importante de ce type de reproduction est que, les individus qui en résultent, ont dans leur génome le matériel génétique des deux parents. Ainsi, la reproduction sexuée augmente la probabilité de survie d'une espèce, à long terme, grâce à la variabilité génétique qu'elle produit.

Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante - Reproduction animale : la reproduction sexuée chez les animaux

Reproduction animale : la reproduction asexuée chez les animaux

La reproduction asexuée, chez les animaux, se caractérise par l'absence d'un individu du sexe opposé. Ainsi, la descendance est identique à l'individu reproducteur.

De plus, la reproduction asexuée n'implique pas nécessairement des cellules germinales, c'est à dire, qu'elle n'implique pas forcément des ovules et des spermatozoïdes ; dans la majorité des cas, il s'agit de cellules somatiques qui ont la capacité de se diviser. Les cellules somatiques sont l'ensemble des cellules qui compose l'ensemble d'un corps.

Types de reproduction asexuée chez les animaux

À continuation de notre article Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante, nous verrons qu'il existe différents types de reproduction asexuée chez les animaux :

  • Gemmulation : c'est la reproduction asexuée typique des éponges marines. Un type de cellules concrètes, accumule des particules alimentaires et, au final, se sépare et créé une nouvelle gémule qui permet à un nouvel individu de voir le jour.
  • Germination : chez les hydres, un type concret de cnidaire, se produit une reproduction asexuée par germination. Sur le corps de l'animal, un groupe concret de cellules commence à croître, formant un nouvel individu qui peut se séparer ou rester uni.
  • Fragmentation : c'est un des types de reproduction que mènent des animaux comme les étoiles de mer ou les planaires. Leur corps peut se segmenter en plusieurs morceaux et chacun d'eux donnera naissance à un nouvel individu.
  • Parthénogenèse : dans ce type de reproduction asexuée, une cellule germinale est impliquée, l'ovule. Cette dernière, bien que non fécondée, peut se développer et créer un individu femelle identique à sa mère.
  • Gynogénèse : c'est un cas très rare de reproduction asexuée, qui ne se produit que chez certains amphibiens et poissons osseux. Le mâle donne son sperme, mais celui-ci est juste utilisé comme stimulus qui entraîne le développement de l'ovule ; il n'apporte en aucun cas son matériel génétique.

Liste d'animaux à la reproduction asexuée

Certains des animaux à la reproduction asexuée que nous pouvons citer sont :

  • Hydre
  • Guêpes
  • Étoiles de mer
  • Anémones de mer
  • Oursins de mer
  • Concombres de mer
  • Amibes
  • Salamandres
Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante - Reproduction animale : la reproduction asexuée chez les animaux

Reproduction animale : reproduction alternante chez les animaux

Concluons notre article Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante en nous intéressant de plus près à un phénomène connu sous le nom de hétérogonie, ou reproduction alternante.

Chez les animaux, bien que ce soit très rare, il est possible de trouver des cas de reproduction alternante. Durant cette stratégie de reproduction animale, sont intercalées les périodes de reproduction sexuée et asexuée.

Ce type de reproduction est courant dans le monde végétal. Chez les animaux, c'est bien plus exceptionnel, mais il est possible de l'observer dans certaines sociétés animales, comme chez les fourmis et les abeilles, c'est à dire, chez les animaux invertébrés.

La stratégie de reproduction alternante des animaux variera selon l'espèce animale. Pour exemple :

Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante - Reproduction animale : reproduction alternante chez les animaux

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Cook, R. E. (1979). Asexual reproduction: a further consideration. The American Naturalist, 113(5), 769-772.
  • Sawada, H., Inoue, N., & Iwano, M. (2014). Sexual reproduction in animals and plants. Springer-Verlag GmbH.

Écrire un commentaire sur Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante
1 sur 5
Reproduction animale - Sexuée, asexuée et alternante

Retour en haut