Partager

Rupture du ligament croisé chez le chien - Chirurgie, traitement et convalescence

 
Par Adel Saadoun. 16 juillet 2020
Rupture du ligament croisé chez le chien - Chirurgie, traitement et convalescence

Voir les fiches de Chiens

Dans cet article de PlanèteAnimal nous allons vous parler de la rupture du ligament croisé chez le chien, un problème qui affecte la démarche et donc la qualité de vie du chien. De plus, c'est une affection qui cause des douleurs considérables et nécessite une assistance vétérinaire. Cette assistance sera de qualité si elle est réalisée par un professionnel spécialisé et ayant une expérience en traumatologie et orthopédie, une exigence essentielle si le chien doit subir une intervention chirurgicale.

Nous expliquerons également dans cet article comment doit être la période postopératoire et de convalescence après une opération du ligament croisé.

Lisez la suite pour savoir comment traiter la rupture des ligaments croisés chez le chien, comment doit se faire la récupération et bien plus encore !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Entorse du chien - Causes, symptômes et traitement

Qu'est ce que la rupture du ligament croisé chez le chien ?

Ce problème est relativement fréquent et grave, et touche les chiens de tous âges, en particulier s'ils pèsent plus de 20 kilos. Cette affection est causée par une rupture ou dégénérescence soudaine. Les ligaments du genou sont des éléments qui aident à stabiliser les articulations. Au niveau des genoux du chien, nous trouvons deux ligaments: le postérieur et l'antérieur. Cependant, celui qui a tendance à se déchirer fréquemment en raison de sa position est le ligament antérieur (ou rupture du lca, ligament croisé antérieur), le ligament qui relie le tibia au fémur. Ainsi la déchirure d'un ligament provoque une instabilité dans le genou.

Les chiens plus jeunes et plus actifs sont les plus fréquemment touchés par cette blessure, car ils vont se déchirer le ligament généralement à la suite d'un traumatisme ou en insérant leur patte dans un trou pendant qu'ils courent, ce qui produit une hyperextension. En revanche chez les chiens âgés, en particulier à partir de 6 ans, chez les chiens obèses ou sédentaires, la déchirure du ligament se fait par dégénérescence.

Parfois, le ligament touché endommage également le ménisque, qui est comme un coussin cartilagineux dont le rôle est l'amortissement au niveau des zones où deux os s'articulent, comme c'est le cas au niveau du genou. Par conséquent, lorsque le ménisque est touché, l'articulation est affectée et peut s'enflammer. À long terme, si elle n'est pas traitée, cela peut entraîner une arthrite dégénérative et une boiterie. Les ligaments latéraux peuvent également être touchés.

Symptômes de la rutpure du ligament croisé chez le chien et diagnostic

Quels sont les symptômes des ligaments croisés ? Lorsque le chien est victime d'une rupture du ligament croisé, on constate une boiterie soudaine, en gardant la patte affectée haute, rétrécie, c'est-à-dire, sans la reposer à aucun moment, ou bien ne pouvant reposer que ses orteils sur le sol, en faisant des enjambées très courtes. En raison de la douleur causée par la rupture, il est probable que l'animal hurle ou pleure de façon intense. On remarque également un genou enflé, douloureux au toucher et en particulier si on veut l'étirer. A la maison, vous pouvez palper la patte de votre animal de compagnie afin de chercher le foyer de la blessure et en identifiant les symptômes de la rupture du ligament croisé chez votre chien, en observant également le coussinet et les orteils, car dans certains cas, la boiterie peut être causée par une blessure sur la patte.

Une fois la douleur au genou identifiée, vous devez emmener votre chien chez le vétérinaire qui peut diagnostiquer la rupture du ligament croisé en effectuant un examen clinique par palpation du genou. Un test spécifique est généralement effectué, il s'agit du test du tiroir. De plus, une radiographie permet d'évaluer l'état des os du genou.

Les informations que vous fournissez au vétérinaire aideront également au diagnostic: quand est ce que la boiterie est apparue, comment elle est, si elle disparait au repos ou si le chien a subi un traumatisme récent ou pas. Il est utile de savoir que la rupture du ligament croisé chez le chien débute généralement par beaucoup de douleur qui disparaitra jusqu'à ce que la rupture affecte tout le genou, moment auquel la douleur revient en raison des dommages qu'elle a causée, tels que l'arthrose.

Rupture du ligament croisé chez le chien - Chirurgie, traitement et convalescence - Symptômes de la rutpure du ligament croisé chez le chien et diagnostic

Traitement de la rupture du ligament croisé chez le chien

Une fois le diagnostic établi par le vétérinaire, le traitement de choix est la chirurgie qui a pour but de restaurer la stabilité articulaire. Une rupture du ligament croisé chez le chien non traitée entraînera une arthrose en quelques mois. Pour effectuer cette opération, le vétérinaire peut choisir entre différentes techniques qui peuvent être résumées comme suit :

  • Techniques de stabilisations extracapsulaires : elles ne restaurent pas le ligament et la stabilité est obtenue par fibrose périarticulaire postopératoire. Les sutures sont généralement placées à l'extérieur de l'articulation. Elles sont plus rapides mais ont de moins bons résultats chez les gros chiens.
  • Techniques de stabilisations intracapsulaires : techniques qui visent à restaurer le ligament à travers le tissu ou l'implant à travers l'articulation.
  • Techniques d'ostéotomie : plus modernes, consistent à modifier les forces qui permettent au genou de bouger et de rester stable. Plus précisément, elles modifient le degré d'inclinaison du plateau tibial par rapport au ligament rotulien, permettant au genou de s'articuler sans utiliser le ligament endommagé. Il s'agit des techniques telles que la TTA (tubérosité tibiale antérieure), TPLO (nivellement du plateau tibial par ostéotomie), le TWO (ostéotomie en coin) ou le TTO (triple ostéotomie du genou)

Le chirurgien orthopédiste évaluant le cas de votre chien proposera la technique la plus adaptée, car elles présentent toutes des avantages et des inconvénients. Par exemple, la TPLO n'est pas recommandée chez les chiens en raison des dommages qui peuvent survenir à la ligne de croissance osseuse lors de l'ostéotomie. Quelle que soit la technique, il est important d’évaluer l'état des ménisques. S'il y a des dommages, il faut également intervenir, sinon le chien continuera à boiter même après l'opération.

Il est important de garder à l'esprit qu'il existe un risque de rupture du ligament croisé de l'autre jambe au cours des mois qui suivent la rupture de la première jambe. Soyez vigilant !

Rupture du ligament croisé chez le chien - Chirurgie, traitement et convalescence - Traitement de la rupture du ligament croisé chez le chien

Convalescence du chien après l'opération

Après la chirurgie, le vétérinaire peut recommander des séances de physiothérapie, qui consistent en des exercices qui permettent de bouger l'articulation de façon passive. Il est important de suivre les instructions du vétérinaire. Parmi ces exercices, la natation se démarque et elle est fortement recommandée si vous avez la possibilité d’accès à un espace adéquat.

Vous devez également, dans le but d'obtenir la meilleure récupération possible et d'éviter la perte de la masse musculaire, maintenir votre chien avec un exercice restreint, ce qui signifie lui offrir un espace restreint où il lui est impossible de courir, de sauter ou encore moins de monter et de descendre des escaliers. Pour la même raison, les promenades doivent se faire avec une laisse courte et vous ne devez pas le libérer pendant la phase postopératoire tant que le vétérinaire ne vous l'a pas recommandé.

Rupture du ligament croisé chez le chien - Chirurgie, traitement et convalescence - Convalescence du chien après l'opération

Rupture du ligament croisé antérieur sans opération

Comme nous l'avons vu auparavant, la chirurgie est le traitement de choix pour la rupture du ligament croisé chez le chien. Sans cela, en quelques mois, les dommages au niveau du genou seront si graves que le chien ne pourra plus avoir une bonne qualité de vie et boitera. Cependant, si le chien souffre déjà d'arthrose au genou, est très âgé et présente un facteur qui l'empêche de subir une intervention chirurgicale, nous n'aurons pas d'autres choix que de le traiter uniquement avec des antiinflammatoires pour soulager sa douleur, même si vous devez savoir que viendra le moment où ces médicaments n'auront plus d'effets. En cas de doute, consultez votre vétérinaire.

Rupture du ligament croisé chez le chien - Quel est le prix de l'opération ?

Du diagnostic à la fin des soins, plusieurs éléments entrent en jeu dans l’évaluation du coût de cette opération. Les tarifs de la clinique vétérinaire, le diagnostic, la taille du chien, son âge, son poids, l’ampleur de la lésion et la nécessité de soins supplémentaires, ou non, sont autant de facteurs qu'il faut prendre en compte.

Cela entraîne une fourchette de prix assez variable : prévoyez entre 400 et 1000€ en moyenne.

Vous êtes arrivé à la fin de notre article. Nous espérons vous avoir informé d'avantage sur ce problème et sur la façon dont vous occuper de votre chien. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Rupture du ligament croisé chez le chien - Chirurgie, traitement et convalescence, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Rupture du ligament croisé chez le chien - Chirurgie, traitement et convalescence
1 sur 4
Rupture du ligament croisé chez le chien - Chirurgie, traitement et convalescence

Retour en haut