Syringomyélie chez le chien - Symptômes et traitement

Syringomyélie chez le chien - Symptômes et traitement

L'organisme des chiens est assez complexe et présente certaines similitudes avec l'anatomie et la physiologie humaines. Il existe donc de nombreuses structures ou tissus susceptibles sensibles aux maladies.

Certaines de ces maladies qui peuvent toucher nos animaux de compagnie sont neurologiques, affectant le système nerveux central et entraînant, à terme, des altérations physiques majeures qui nécessitent des prises en charge et des traitements. Dans cet article de PlanèteAnimal "Syringomyélie chez le chien - Symptômes et traitement", nous vous parlons de l'un de ces troubles, vous montrons quels sont ses symptômes et son traitement.

Qu'est-ce que la syringomyélie ?

La syringomyélie est une pathologie qui provient d'un trouble anatomique connu sous le nom de la malformation de Chiari ou CM.

Cette malformation consiste en un crâne très petit pour loger correctement la masse cérébrale. Cette disproportion se manifeste principalement dans la face caudale ou, autrement dit, l'arrière de la structure crânienne. Cela finit par perturber le mouvement normal du liquide céphalorachidien, ce qui entraîne une syringomyélie.

La syringomyélie chez le chien est un trouble qui provoque le développement de cavités anormales (cavités syringomyéliques) le long de la moelle épinière, remplies de liquide céphalorachidien et dont le principal danger est l'augmentation de la pression qu'elles produisent sur les structures nerveuses ou les nerfs.

S'il est vrai que les races brachycéphales (museau plat) sont plus susceptibles de souffrir cette maladie, elle peut affecter tout type de chien, indépendamment de la race ou du sexe, bien que la syringomyélie chez le Cavalier King Charles ou l'Epagneul soit très courante.

Symptômes de la syringomyélie chez le chien

Le principal symptôme de la syringomyélie chez le chien est la douleur qu'elle provoque, bien qu'elle puisse être diffuse et difficile à localiser. Toutefois, il est plus facile d'observer que le chien se plaint sans raison apparente. Les autres symptômes provoqués par cette maladie sont les suivants :

  • Manque de coordination et faiblesse des membres.
  • Grattage et morsures excessives de la peau, provoquées par les sensations nerveuses dues à la maladie.
  • Le chien dort la tête élevée, car cette position pourrait soulager la douleur.

Tous les chiens affectés par le syndrome syringomyélique ne présentent pas systématiquement ces symptômes. Il est aussi possible d'observer ces symptômes chez un chien qui n'est pas affecté par cette maladie. C'est pourquoi, chaque fois que votre chien se sent mal et que vous soupçonnez quelque chose, les soins vétérinaires doivent être prioritaires.

Diagnostic de la syringomyélie

Généralement la syringomyélie chez le chien est diagnostiquée par un examen à l'imagerie par résonance magnétique ou IRM. Celle-ci permettra de montrer dans l'imagerie toutes les cavités syringomyéliques, c'est-à-dire, remplies de liquide céphalorachidien qui compriment la moelle épinière.

Traitement de la syringomyélie

Le traitement chirurgical donne de bons résultats dans 80% des cas, bien qu'il s'agisse d'une procédure très lourde et nécessitant des ressources financières importantes.

Il est également possible de réduire la douleur à l'aide de médicaments anti-inflammatoires et des dérivés de la morphine ou de la cortisone, ceux-ci sont indiqués dans les cas les plus graves.

Le traitement médicamenteux peut être complété par des thérapies alternatives qui aideront à soulager la douleur de manière moins agressive et sans effets secondaires. Dans ce cas, le professionnel le plus approprié peut être un vétérinaire holistique.

Que pouvons-nous faire à la maison ?

Il est recommandé de suivre quelques conseils qui peuvent grandement améliorer la qualité de vie du chien, en consacrant du temps à son chien, que ce soit en période post opératoire, soit dans l'administration des médicaments au quotidien.

Ainsi, avec une action simple comme le fait de placer la gamelle du chien en hauteur, vous pourrez améliorer ses symptômes car, de cette manière, sa colonne vertébrale sera moins sollicitée et le chien n'aura pas à la forcer pour baisser la tête. Il pourra alors se nourrir confortablement et sans douleur.

De plus, il est essentiel de savoir que si vous adoptez un chien atteint de syringomyélie, il ne faut jamais le reproduire car il s'agit d'une maladie héréditaire dont les descendants peuvent également être atteints. Il s'agit de notre responsabilité morale.

Ainsi, les tuteurs et les éleveurs doivent également assumer leur part de responsabilité contre la syringomyélie et ne pas reproduire les spécimens qui présentent les signes de cette maladie.

Cet article est terminé. Nous espérons vous avoir informé un peu plus sur la santé de votre chien. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Syringomyélie chez le chien - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies héréditaires.