Partager

Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever

 
Par Pauline Bonnet. Actualisé: 1 octobre 2019
Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever

Voir les fiches de Chiens

Les tiques sont l'un des parasites externes les plus communs et les plus nuisibles pour nos animaux de compagnie. En plus d'être à l’origine de démangeaison gênante et d'engendrer infections et irritations cutanées, ces parasites sont porteurs de nombreuses maladies qui peuvent se transmettre à notre chien par leur morsure.

Pour éviter que cela ne se produise et pour les identifier à temps, PlanèteAnimal a choisi de vous parler des différents types de tiques qui peuvent s'attaquer votre chien et s'attacher lui, comment les repérer sur son corps, les éliminer et empêcher leur réapparition. Continuez votre lecture de notre article Tiques chez les chiens et découvrez comment identifier et éliminer les tiques chez les chiens, selon plusieurs méthodes et traitements anti tiques.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment enlever une tique sur un chat

Comment identifier une tique

Comme les acariens qui sont responsables de la gale chez les chiens et les chats, les tiques sont des arachnides qui se logent sur la peau d'un animal pour se nourrir de son sang. Ainsi, nous remarquerons qu'ils ne font pas partie du groupe des insectes, comme le croient à tort de nombreuses personnes. Dans le domaine de la biologie, ce type de parasites externes qui vivent à la surface d'un autre être vivant sont appelés ectoparasites.

Pour différencier les multiples espèces de tiques qui existent, on les divise en deux grandes familles : les tiques dures (Ixodidae) et les tiques molles (Argasidae).

  • Parmi les tiques dures, les genres les plus communs que l'on retrouve chez les chiens sont : Amblyomma, Dermacentor, Haemaphysalis, Hyalomma, Ixodes et Rhipicephalus, cette dernière étant la plus courante dans pratiquement toutes les régions du monde. Pour identifier une tique dure, nous devons regarder la zone dorsale du parasite, où nous verrons clairement la présence d'une carapace ou d'une coquille dure. Chez les mâles, la coquille couvre toute la partie supérieure du corps, tandis que chez les femelles, elle ne couvre que la zone la plus proche de la tête.
  • Quant aux tiques molles, la plus commune est celle qui s'appelle Otobius megnini. C'est celle qui est principalement logée dans les oreilles des chiens et qui diffère du groupe précédent, principalement parce qu'elle n'a pas de coquille dorsale. De même, il n'est pas possible de différencier le sexe de ce type de parasites à l'œil nu.

Toutes les espèces de tiques passent par les mêmes phases d'évolution tout au long de leur vie après l'éclosion : larves, nymphes et adultes. La seule différence entre un groupe et un autre est que la famille des Argasidés peut traverser plusieurs épisodes nymphaux avant d'atteindre l'âge adulte. Dans toutes ses phases, la tique a besoin de se nourrir de sang pour pouvoir commencer à se loger chez les chiens dès la naissance. En général, les larves et les nymphes ont tendance à se déposer sur le dos de l'animal, tandis que les adultes préfèrent les zones où la peau est plus mince, et où elles peuvent donc mieux se nourrir, comme le cou, les oreilles ou entre les doigts.

Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever - Comment identifier une tique

Comment savoir si mon chien a des tiques

Pour comprendre comment les tiques mordent et en quoi consiste leur nourriture, il faut d'abord savoir où ces ectoparasites vivent habituellement et comment ils se logent dans la peau de nos chiens. De cette façon, nous saurons non seulement identifier une piqûre de tique, mais nous pourrons aussi l'éviter.

La saison de l'année et, par conséquent, la température à laquelle nous nous trouvons est le facteur clé qui détermine le niveau d'activité de cet organisme. En général, nous identifions comme saisons de plus grande activité celles qui s'étendent du printemps à l'automne. Pendant l'hiver, la plupart des espèces de tiques choisissent d'hiberner, seule une minorité d'entre elles sont capables de rester actives toute l'année.

Les tiques ne peuvent pas voler ni sauter, donc quand elles ne sont pas à la surface d'un corps hôte, elles sont au sol. La plupart d'entre eux survivent dans la nature, dans les zones rurales, dans les forêts, à la campagne ou même dans les jardins et les parcs dont la végétation est proche des bandes urbaines. Ainsi, lorsque le chien traverse un secteur infesté de ces parasites, la tique y accède par les pattes, car, rappelez-vous, elles ne peuvent pas sauter. Elle commence à grimper et à marcher sur tout son corps jusqu'à ce qu'il trouve l'endroit idéal pour s'installer et commencer à se nourrir.

Symptômes de tique chez un chien

Comme nous l'avons vu dans la section précédente, les tiques adultes préfèrent les zones où la peau est la plus fine et peut accéder plus rapidement au sang, comme le cou, les oreilles, l'aine ou la zone péri-anale, ou les points où le chien ne peut pas se gratter, ce sont donc les premières parties à examiner si vous pensez que votre chien a des tiques.

Une fois le parasite installé, il perce la peau pour commencer à se nourrir, provoquant ainsi une hémorragie qui est facile à identifier. De la même manière, en même temps qu'elle se nourrit, la tique introduit sa salive dans l'organisme de l'animal, ce qui entraîne de graves conséquences dans l'organisme de l'animal.

La salive de ces parasites est composée de toxines et de molécules aux propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et anticoagulantes qui réduisent l'efficacité du système immunitaire de l'animal. De cette façon, la morsure de la tique peut provoquer une paralysie ou une intoxication chez le chien.

En plus des symptômes déjà mentionnés, l'indication la plus évidente que notre compagnon à poils a un invité surprise sur son corps est la démangeaison. On remarquera alors aisément qu'il se gratte régulièrement et énergiquement, tant avec ses jambes qu'avec ses dents pour tenter d'éliminer le parasite.

Alimentation de la tique

Les tiques de la famille des Ixodidae se nourrissent en deux phases. La première dure une semaine, phase durant laquelle elle peut prendre grossir jusqu'à 10 fois sa taille d'origine, tandis que la seconde dure 12 à 24 heures. Dans cette deuxième phase d'alimentation plus rapide, le parasite peut multiplier son poids par 50. D'autre part, la famille des Argasidés ne se nourrit qu'une seule fois, suçant suffisamment de sang pour leur permettre d'augmenter leur poids jusqu'à 4 fois. Ainsi, les tiques dures ont tendance à rester dans le même corps plus longtemps que les tiques molles.

Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever - Comment savoir si mon chien a des tiques

Les maladies transmissent par les tiques aux chiens

En plus d'être responsables des symptômes ci-dessus, l'inoculation de sa salive peut transmettre un certain nombre de maladies, les suivants étant les plus communs :

  • La maladie de Lyme, ou borréliose canine, transmise par les tiques dures, provoque chez l'animal une inflammation des articulations, de la fièvre, un manque d'appétit, une carie et des problèmes rénaux entre autres symptômes. Cette maladie si contractée par un animal, ne peut pas être transmise à l'Homme de quelque façon que ce soit.
  • L'anaplasmose, présente comme symptôme principal une fièvre élevée et ainsi que diarrhée, vomissements, manque d'appétit et paralysie dans les articulations enflammées.
  • La babésiose est une maladie transmise par les tiques infectées par Babesia, et qui provoque une anémie graduelle chez l'animal ainsi que la jaunisse et de la fièvre.
  • L'hépatozoonose est une pathologie parasitaire transmise principalement par la tique Rhipicephalus, qui provoque hyperthermie, anémie, polyurie et engendre des problèmes moteurs comme principaux symptômes.
  • L'anémie. Chez les chiens ayant plusieurs tiques attachées, ces dernières peuvent entraîner une anémie aiguë.
  • La paralysie, une situation causée par les toxines qui composent la salive de la tique. Les premiers signes apparaissent généralement deux ou trois jours après la piqûre du parasite, en commençant par une paresse générale de l'animal et se terminant par une paralysie complète si non traitée à temps.

Si vous soupçonnez que votre chien pourrait souffrir de l'une de ces maladies, ou de toute autre pathologie non mentionnée, n'hésitez pas à aller chez le vétérinaire dès que possible. Les tiques sont porteuses de maladies multiples, donc si vous en identifiez une dans leur corps, vous devriez emmener votre animal chez un spécialiste pour qu'il soit examiné.

Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever - Les maladies transmissent par les tiques aux chiens

Comment enlever une tique sur un chien

Comme vous l'avez vu tout au long de l'article, avant que la tique ne se décide à mordre, elle parcoure le corps de l'animal à la recherche du meilleur endroit pour s'accrocher. Nous pouvons donc, avant qu'elle ne mordre, utiliser un peigne à puces et passer plusieurs fois sur tout le pelage du chien. Avec cet outil, nous retirons les nymphes et les tiques adultes, et les éliminerons immédiatement pour éviter qu'elles ne vous mordent vous ou votre chien.

Il se peut qu'après avoir examiner vous vous posiez cette question : mon chien a des tiques, que faire ? Si votre chien présente déjà les symptômes d'une piqûre, la façon la plus rapide de l'identifier est de le faire manuellement. Armez-vous donc avec patience, regardez les endroits où votre chien se gratte continuellement, installez-le et commencez à inspecter en palpant sa peau à la recherche d'un parasite de forme ovale, de 30 mm à 1,5 cm de taille. N'oubliez pas que selon le type de tique, ils peuvent avoir la peau dure ou molle. Si vous en découvrez entre un et trois, vous pouvez les enlever à la main, mais si vous en trouvez un plus grand nombre, il est préférable d'utiliser des produits conseillés par un vétérinaire.

Comment retirer les tiques d'un chien à la maison

Une fois identifié, vous devez vous armer d'une pince à épiler ou encore mieux, d'une pince à tique, attraper le parasite le plus près possible de la tête et commencer à tirer doucement, toujours vers le haut. Ne le faites jamais brusquement ou ne tournez jamais, car vous pourriez laisser une partie sur corps du parasite attachée à votre chien, pouvant causant une infection majeure. Si toutefois, après intervention la tête de la tique est restée, commencer par désinfecter la zone et essayer de voir si vous pouvez retirer la tête avec votre pince. Si cela s'avère impossible, ne paniquez surtout pas, la zone va enfler : c'est tout simplement l'organisme du chien qui entre en action pour se défendre. Prenez contact avec un vétérinaire, surtout si ses vaccins ne sont pas à jour.

Après avoir retiré la tique du corps de votre chien, il est essentiel de désinfecter la zone et d'aller chez le spécialiste pour qu'il puisse examiner l'animal et déterminer si le parasite lui a transmis une maladie. De plus, si notre chien a beaucoup de tiques attachées à son corps, il est préférable de l'emmener chez le vétérinaire pour appliquer le produit antiparasitaire qu'il juge approprié, la pipette étant le traitement de choix pour son efficacité rapide.

Il se peut qu'une fois retirer, vous constatiez l'apparition d'un petit bouton à l'endroit de la piqûre qui disparaîtra en quelques jours à peine. Si le bouton s'avère volumineux et reste, il convient de se rendre chez le vétérinaire car il pourrait s'agir d'une complication liée à la salive du parasite.

Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever - Comment enlever une tique sur un chien

Comment éviter qu'un chien attrape des tiques

Pour éviter que notre chien ne devienne l'hôte de ces parasites indésirables, il existe sur le marché un certain nombre de produits que nous pouvons nous procurer et utiliser :

  • Pipettes antiparasitaires
  • Colliers Antiparasitaires
  • Produits antiparasitaires internes
  • Shampoings, savons et parfums antiparasitaires

Tous ces produits doivent être achetés dans des cliniques vétérinaires et utilisés en suivant les instructions d'un spécialiste. De même, une fois que le processus de vermifugation a commencé à l'aide de pipettes internes ou d'agents antiparasitaires, le traitement ne doit pas être interrompu, à moins que le vétérinaire ne l'ait prescrit. D'autre part, vous pouvez opter pour des options plus naturelles qui n'altèrent pas ou n'attaquent pas le corps de votre chien. Pour l'instant, il n'existe aucun vaccin qui agit contre ces parasites, c'est pourquoi il est importer de vermifuger votre chien de manière régulière.

En plus d'utiliser les produits ci-dessus, nous devons porter une attention particulière aux endroits que nous fréquentons avec notre chien pendant les périodes d'activité accrue des parasites, en essayant d'éviter ceux qui peuvent être infestés par eux. Si vous ne pouvez pas les éviter, nous vous recommandons d'acheter un peigne à puces et de peigner le chien après la promenade, de cette façon vous serez assurer de retirer les potentiels acariens avant qu'ils ne mordent votre chien.

Traitement naturel contre les tiques

Au moment de laver votre chien avec du shampoing antiparasitaire, vous pouvez accroître ses effets en mélangeant à parts égales du shampoing et du vinaigre de cidre, un produit naturel que les tiques et les puces détestent. De cette façon, en plus de donner au pelage de votre chien une brillance supplémentaire et de contrôler son odeur corporelle, vous empêcherez votre animal de compagnie d'attraper des tiques. Également, de nombreuses huiles essentielles repoussent efficacement les tiques comme les huiles essentielles d'eucalyptus, de lavande ou de citronnelle. Veillez cependant à avoir la main souple sur le dosage car l'odeur pourrait déranger votre chien, qui rappelons le, a un odorat très développer.

Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever - Comment éviter qu'un chien attrape des tiques

Si cet article Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les éliminer de PlanèteAnimal vous a plu, n'hésitez pas à consulter les liens suivants :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever, nous vous recommandons de consulter la section Vermifugation.

Écrire un commentaire sur Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever
1 sur 6
Tiques chez les chiens - Comment les identifier et les enlever

Retour en haut