menu
Partager

Tuberculose bovine - Symptômes et diagnostic

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 2 mars 2021
Tuberculose bovine - Symptômes et diagnostic

La tuberculose bovine est une lente maladie chronique qui peut affecter nos vaches, elle est d'importance de santé publique car il s'agit d'une zoonose capable de se transmettre à l'être humain. Les symptômes sont majoritairement respiratoires et caractéristiques d'une pneumonie, mais il est aussi possible qu'apparaissent des problèmes digestifs. La bactérie responsable appartient au complexe de Mycobacteium tuberculosis et elle peut affecter de nombreux animaux, spécialement les ruminants, les herbivores et certains carnivores.

On vous invite à continuer la lecture de cet article de PlanèteAnimal afin de tout découvrir à propos de la tuberculose bovine, en quoi elle consiste, comment elle se transmet, quels sont ses symptômes et comment elle se diagnostique.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Brucellose bovine - Symptômes et traitement

Qu'est-ce que la tuberculose bovine ?

La tuberculose bovine est une maladie bactérienne chronique dans laquelle la symptomatologie peut mettre plusieurs mois à apparaître. Son nom vient des lésions nodulaires qui apparaissent chez les vaches affectées, appelées "tubercules", au niveau des poumons et des nodules lymphatiques. En plus des vaches, peuvent aussi être infectées les chèvres, les cerfs, les chameaux ou les sangliers.

En plus, il s'agit d'une zoonose, ce qui veut dire que la tuberculose bovine peut se transmettre aux humains au travers d'aérosols ou par l'ingestion de produits laitiers contaminés ou non pasteurisés. C'est une maladie qui doit être obligatoirement déclarée aux autorités sanitaires de votre pays, en plus, c'est une des maladies les plus courantes du bétail bovin.

Tuberculose bovine - Symptômes et diagnostic - Qu'est-ce que la tuberculose bovine ?

Causes de la tuberculose bovine

La tuberculose bovine est causée par un bacille bactérien du complexe Mycobacterium tuberculosis, spécialement par la Mycobacterium bovis, mais aussi par la Mycobacterium caprae ainsi que par la Mycobacterium tuberculosis (moins fréquente). Elles présentent des caractéristiques épidémiologiques, pathologiques et écologiques très semblables.

Les animaux sauvages comme les daims ou les sangliers peuvent servir d'amplificateurs de la bactérie ainsi que de source d'infection du bétail domestique.

La transmission se produit principalement par les inhalations d'aérosols respiratoires, par les sécrétions (urine, sperme, sang, salive ou lait) ou par l'ingestion de fomites qui en sont porteurs.

Étapes de la tuberculose bovine

Après l'infection, se produit une étape primaire ainsi qu'une étape post primaire.

Étape primaire

Cette phase va de l'infection jusqu'à 1 à 2 semaines, lorsque l'immunité spécifique commence. À ce moment, lorsque la bactérie atteint le poumon ou les ganglions lymphatiques, les cytokines commencent à être libérées par les cellules dentritiques qui attirent les macrophages pour essayer de tuer la bactérie. Les lymphocytes T cytotoxiques apparaissent alors et tuent le macrophage avec la mycobactérie, entraînant des détritus et des nécroses. Le système immunitaire dirige plus de lymphocytes autour de la nécrose qui deviennent fusiformes, se collant les uns aux autres, formant le granulome tuberculeux.

Ce complexe primaire peut évoluer en :

  • Guérison : il ne s'agit pas du cas le plus fréquent
  • Stabilisation : plus fréquent chez les humains, ce cas est caractérisé par la calcification de la lésion pour empêcher la sortie de la mycobactérie.
  • Généralisation précoce par voie sanguine : quand il n'y a pas d'immunité. Il peut s'agir d'une tuberculose miliaire rapide, avec formation de nombreux granulomes tuberculeux partout, de petite taille et homogènes. Si elle se produit lentement, des lésions hétérogènes apparaissent car toutes les mycobactéries ne sortent pas en même temps.

Étape post-primaire

Elle se produit quand il y a une immunité spécifique, après la réinfection ou généralisation précoce, où la bactérie se dissémine vers les tissus adjacents par voie lymphatique et par rupture des nodules.

Symptômes de la tuberculose bovine

La tuberculose bovine peut se produire de manière subaiguë ou chronique, devant passer au moins quelques mois avant que les symptômes apparaissent. Dans d'autres cas elle peut être latente durant longtemps et dans d'autres les symptômes peuvent conduire à la mort de la vache.

Les symptômes les plus fréquentes de la tuberculose bovine sont :

  • Anorexie
  • Perte de poids
  • Chute de la production de lait
  • Fièvre fluctuante
  • Toux sèche, douloureuse et intermittente
  • Bruits pulmonaires
  • Difficulté respiratoire
  • Douleur costale
  • Diarrhée
  • Faiblesse
  • Augmentation de la taille des nodules lymphatiques
  • Tachypnée
  • Nécrose caséeuse de lésions tuberculeuses, de consistance pâteuse et jaunâtre.
Tuberculose bovine - Symptômes et diagnostic - Symptômes de la tuberculose bovine

Diagnostic de la tuberculose bovine

Le diagnostic présumé est basé sur la symptomatologie de la vache. Cependant, la symptomatologie est très générale et elle peut indiquer plusieurs processus qui peuvent affecter les vaches, tels que :

  • Maladies des voies respiratoires supérieures
  • Abcès pulmonaires par pneumonie par aspiration
  • Péripneumonie contagieuse bovine
  • Leucose bovine
  • Actinobacillose
  • Mastite

Par conséquent, la symptomatologie ne peut jamais permettre de poser un diagnostic définitif. Ce dernier est obtenu grâce à des tests de laboratoire. Le diagnostic microbiologique peut être obtenu par le biais de :

  • Coloration de Ziehl-Nelsen : recherche de mycobactéries dans un échantillon avec coloration de Ziehl-Nelsen au microscope. Ce test est très spécifique mais pas du tout sensible, ce qui signifie que si des mycobactéries apparaissent, il est possible d'affirmer que que la vache est atteinte de tuberculose, mais si on ne les voit pas, on ne peut pas l'exclure.
  • Culture bactérienne : ce n'est pas le test le plus fréquent, mais il est utilisé comme mesure de contrôle, car ce processus est extrêmement lent. L'identification se fait à l'aide de sondes PCR ou d'ADN.

Pour sa part, le diagnostic laboratoire inclut :

  • Elisa indirect
  • Elisa pos tuberculinisation
  • Tuberculinisation
  • Test de l'interféron gamma (INF-y)

Le test de la tuberculinisation est le test indiqué pour la détecter directement. Ce test consiste en l'injection de tuberculine bovine, un extrait de protéine de Mycobacterium bovis, au travers de la peau de la planche cervicale, et d'une mesure du point d'injection réalisée 3 jours après. Ce test est basé sur la comparaison de l'épaisseur du pincement dans la zone, avant et après 72 heures de l'application. Il s'agit d'un test qui détecte l'hypersensibilité de type IV chez un animal infecté par des mycobactéries du complexe de la tuberculose bovine. Le test est positif si l'épaisseur est supérieure à 4 mm et si la vache présente des symptômes cliniques, alors qu'il est douteux s'il mesure entre 2 et 4 mm sans symptômes cliniques, et il est négatif s'il est inférieur à 2 mm et ne présente aucun symptôme.

Ainsi, le diagnostic officiel de la tuberculose bovine consiste en :

  • Une culture et une identification de la mycobactérie
  • Une tuberculinisation
Tuberculose bovine - Symptômes et diagnostic - Diagnostic de la tuberculose bovine

Traitement de la tuberculose bovine

Le traitement n'est pas recommandé. Il s'agit d'une maladie de déclaration obligatoire qui en France est soumise à une campagne d'éradication à cause du danger de contagion et du traitement cher et long. Tout animal positif doit être sacrifié...

Il existe juste un traitement pour la tuberculose humaine, ainsi qu'un vaccin. La meilleure prévention pour ne pas contracter la tuberculose bovine est la pasteurisation du lait ainsi qu'un bon contrôle du bétail.

Aussi, en plus du contrôle effectué dans les fermes, est mené à bien un programme de détection de la tuberculose avec des tests officiels et une inspection des lésions des viscères dans les abattoirs afin d'éviter que de la viande contaminée entre dans la chaîne alimentaire.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Tuberculose bovine - Symptômes et diagnostic, nous vous recommandons de consulter la section Maladies bactériennes.

Bibliographie
  • Organización Mundial de Sanidad Animal (OIE). Tuberculosis bovina. Disponible sur : https://www.oie.int/es/sanidad-animal-en-el-mundo/enfermedades-de-los-animales/tuberculosis-bovina
  • Ministerio de Agricultura, Pesca y Alimentación del Gobierno de España. Tuberculosis. Disponible sur : https://www.mapa.gob.es/es/ganaderia/temas/sanidad-animal-higiene-ganadera/sanidad-animal/enfermedades/tuberculosis/Tuberculosis_bovina.aspx
  • Centro de Recursos en Sanidad Animal (CRESA). Tuberculosis bovina. Disponible sur : http://www.cresa.es/granja/tuberculosis.pdf

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Tuberculose bovine - Symptômes et diagnostic
1 sur 4
Tuberculose bovine - Symptômes et diagnostic

Retour en haut