Partager

Tumeur mammaire chez la chienne - Causes et traitement

Tumeur mammaire chez la chienne - Causes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Malheureusement, le cancer est une maladie qui touche également nos amis les chiens. Dans cet article de PlanèteAnimal, nous allons nous concentrer sur l'une de ses manifestations les plus courantes qui n'est autre que le cancer du sein qui peut toucher les chiennes.

À travers notre article « Tumeur mammaire chez la chienne - Causes et traitement », nous allons découvrir ses symptômes, la façon dont nous pouvons le diagnostiquer, le traitement qui peut être utilisé ainsi que les mesures préventives, car comme toujours, il vaut mieux prévenir que guérir.

Si vous voulez en savoir plus sur le cancer du sein, ses symptômes et son traitement chez la chienne, lisez cet article jusqu'à la fin !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Tumeur cérébrale chez le chien - Symptômes et traitement

Qu'est ce qu'un cancer ?

Le cancer est une croissance anormale, rapide et continue des cellules du corps. Dans le cas du cancer du sein ou tumeur mammaire, ce développement a lieu, comme son nom l'indique, au niveau des glandes mammaires. La majorité des cellules du corps meurent et sont remplacées par d'autres tout au long de la vie d'un individu. Si des mutations surviennent dans les mécanismes qui régissent les processus de division cellulaire, des cellules à croissance rapide vont naître et vont former des masses qui peuvent déplacer les cellules saines.

De plus, les cellules cancéreuses ne remplissent pas les mêmes fonctions que les cellules saines. Si la tumeur se développe en envahissant la zone ou l'organe d'où elle provient, elle peut causer des dommages qui au fil du temps peuvent provoquer la mort du patient. Chez les jeunes animaux, sa croissance est généralement plus rapide, contrairement aux animaux plus âgés, en raison du rythme de régénération cellulaires lui-même, plus rapide lorsque le patient est jeune.

Il existe des gènes qui suppriment les gènes du cancer, d'autres inhibent leurs fonctions et tout cela est causé par des facteurs externes tels que l'alimentation, le stress ou l'environnement. Ainsi, le cancer est un phénomène où la génétique et l'environnement interagissent. En outre, il existe des agents cancérigènes connus, c'est à dire, des influences qui augmentent les risques du cancer. Des éléments tels que la lumière ultraviolette, les rayons X, le rayonnement nucléaire, certains produits chimiques, le tabac, les virus ou les parasites internes ont été prouvés chez l'homme.

Les tumeurs causées par le cancer sont appelées néoplasmes et peuvent être bénignes ou malignes. Les premiers se développent généralement lentement, sans envahir ni détruire les tissus qui les entourent. Ils ne se propagent généralement pas vers d'autres organes. Ils peuvent être retirés par chirurgie. Au contraire, les tumeurs malignes envahissent les tissus adjacents et se développent de manière illimitée. Ces cellules tumorales peuvent pénétrer dans le système circulatoire et se déplacer de la tumeur primaire vers d'autres parties du corps. Ce processus est alors appelé métastase.

Tumeur mammaire chez la chienne - Causes et traitement - Qu'est ce qu'un cancer ?

Tumeur mammaire du chien - Évolution et symptômes

Les chiennes possèdent une dizaine de glandes mammaires disposées en deux chaines symétriques de chaque côté du corps, de la poitrine à l'aine. Les tumeurs au niveau de ces glandes sont malheureusement très fréquentes et surviennent le plus souvent chez les chiennes âgées de plus de 6 ans, avec une plus forte incidence autour des 10 ans. Ces tumeurs peuvent être bénignes ou malignes.

Ce type de cancer est en grande partie hormono-dépendant, autrement dit, son apparition et son développement sont liés aux hormones, principalement, les œstrogènes et la progestérone, deux hormones impliquées dans le cycle de reproduction de la chienne et pour lesquelles il existe des récepteurs au niveau des glandes mammaires.

En tant que soignant, le principal symptôme d'un cancer du sein que l'on puisse observer chez la chienne est la présence d'une boule au dessus du mamelon ou dans une ou plusieurs glandes, ce qui signifie qu'un simple examen clinique permet de la détecter. Les glandes les plus grandes, situées au niveau de l'aine, sont les plus fréquemment touchées. Cette masse sera de taille variable et de contour plus ou moins défini, collée à la peau ou libre. Dans certains cas, la peau s'ulcère et nous pourrons constater une plaie. Une sécrétion sanguinolente du mamelon peut également être observée.

Diagnostic de la tumeur mammaire chez la chienne

Une fois les principaux symptômes du cancer détectés, il est urgent d'emmener votre animal chez le vétérinaire. Le vétérinaire, après palpation, confirmera le diagnostic en le différenciant des autres atteintes possibles comme la mammite chez la chienne. Comme nous allons le voir, le traitement de choix pour un kyste mammaire est une opération chirurgicale.

Le prélèvement doit être envoyé pour analyse (biopsie) et le laboratoire histopathologique spécialisé sera chargé de déterminer le type de cellules présentes. De plus, ces analyses permettront de nous indiquer si la tumeur est bénigne ou maligne et, dans ce dernier cas, quel est le degré de sa virulence.

Les informations tirées de ces analyses sont fondamentales pour déterminer le pronostic vital de votre animal de compagnie, l'espérance de vie ou le risque ou la possibilité de récidives (probabilité de récidive du cancer sur la même zone ou ailleurs).

Traitement de la tumeur mammaire chez la chienne : faut-il opérer ?

L'efficacité du traitement d'une tumeur mammaire chez la chienne dépendra d'un diagnostic précoce. L'ablation chirurgicale sera le traitement de choix dans le cas où la présence de métastase soit confirmée ou une maladie en phase terminale soit découverte. Pour cette raison, le vétérinaire, avant d'entamer son intervention, réalisera des radiographies pour distinguer la présence ou non de masses sur d'autres parties du corps.

L'apparition de métastases au niveau des poumons est habituelle (elles peuvent provoquer dans certains cas des difficultés respiratoires). Une échographie et des tests sanguins sont possibles. La chirurgie éliminera la tumeur et les tissus sains adjacents. L'étendue de l'ablation dépendra de la taille et de l'emplacement de la tumeur. De cette façon, seule la grosseur, la mamelle du chien entière, la chaine des mamelles entière ou les deux chaines peuvent être enlevées. Le pronostic est d'autant plus défavorable que la tumeur est grosse et agressive.

De plus, puisqu'il s'agit d'un cancer hormono-dépendant, on peut procéder à une ovariohystérectomie, c'est-à-dire, à l'ablation de l'utérus et des ovaires. Comme nous l'avons expliqué précédemment, si la tumeur métastase, une intervention chirurgicale n'est pas recommandée bien que, dans certains cas, la masse puisse être retirée si elle provoque des dommages. Selon les résultats de la biopsie, en plus de l'ablation chirurgicale, une chimiothérapie peut également être nécessaire (prévient et contrôle les métastases).

En revanche, le suivi postopératoire sera identique à n'importe quelle autre chirurgie où l'on doit faire attention à ce que notre chienne ne déchire pas ses sutures, et surveiller la plaie pour éviter des infections possibles. Il est également recommandé d'éviter les mouvements brusques, violents ou les sauts qui puissent entraîner l'ouverture de la plaie. Elle doit être maintenue propre et désinfectée, selon les recommandations du vétérinaire. Il est également nécessaire d'administrer une antibiothérapie et des analgésiques. Il faut également garder à l'esprit que l'incision peut être de grande taille.

Comment prévenir une tumeur mammaire ?

Comme nous pouvons le voir, dans ce cas, la cause de l'apparition de la tumeur mammaire chez la chienne est principalement hormonale, avec laquelle il est possible d'adopter des mesures préventives telles que la stérilisation précoce de la chienne. Avec l'ablation de l'utérus et des ovaires, le cycle de la chienne s'arrête, et sans l'action des hormones de ce cycle, aucune tumeur ne peut se développer.

Il est à noter que cette protection est quasi complète chez les chiennes opérées avant leurs premières chaleurs. Si l'intervention est réalisée après les premières chaleurs, la protection est établie à environ 90%. Après les prochaines chaleurs ainsi que les suivantes, le pourcentage de protection assurée par la stérilisation diminue. Il est donc important de stériliser notre chienne avant ses premières chaleurs. Si vous l'adoptez à l'âge adulte, il est conseillé de la stériliser le plus tôt possible, de préférence lorsqu'elle n'est pas en chaleur, car l'irrigation de la zone pendant cette période augmente ce qui augmentera le risque d'hémorragies pendant l'opération.

Le dépistage ou la détection précoce de la tumeur est également un moyen important de prévention. Il n'est pas inutile d'examiner périodiquement les mamelles de votre chienne et de consulter en urgence le vétérinaire si vous constatez une masse, une rougeur, une inflammation, une sécrétion ou une douleur au niveau des glandes mammaires.

Tumeur mammaire chez la chienne âgée

A partir de six ans, un examen mensuel peut être effectué à domicile sur des chiennes non stérilisées ou stérilisées tardivement. De même, il est important de programmer des contrôles de routine réguliers chez le vétérinaire. Les chiennes de plus de 7 ans doivent subir un examen physique annuel car, comme nous l'avons expliqué, un simple examen clinique permet de détecter la présence d'une tumeur.

Enfin, il faut savoir que l'utilisation de produits qui contrôlent les chaleurs de la chienne (progestatifs) favorise l'apparition des tumeurs mammaires. En plus, les chiennes qui ont souffert de pseudogestations (gestation psychologique) sont susceptibles aussi de souffrir de tumeurs mammaires.

Toutes ces données réitèrent la nécessité d'une stérilisation précoce pour obtenir la meilleure qualité de vie possible pour votre chien.

Tumeur mammaire chez la chienne - Causes et traitement - Comment prévenir une tumeur mammaire ?

Tumeur mammaire chez le chien - Quelle espérance de vie ?

L'espérance de vie d'une chienne atteinte d'une tumeur maligne ne peut pas être calculée car cela dépend évidemment du type de tumeur dont elle est atteinte, du traitement envisagé et du niveau avancé ou non de la tumeur lors de sa détection. Pour cette raison, nous réitérons l'importance de réaliser des contrôles de routine pour détecter au plus tôt quelconque anomalie chez votre chien et lui permettre ainsi de vivre une vie longue et heureuse. La prévention est votre meilleure amie !

Vous êtes arrivé à la fin de notre article. Nous espérons vous avoir aidé à mieux comprendre la santé de votre chien. Surtout, prenez bien soin de lui et donnez-lui beaucoup d'amour ! À bientôt sur PlanèteAnimal !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Tumeur mammaire chez la chienne - Causes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
Alvarez
J'ai eu ma chienne quand elle avait 10 ans maintenant elle va avoir 13 ans. Elle a une masse mammaire je me demande si vaut la peine défaire une biopsie. Un veto un vétérinaire dit oui un autre dit non je ne sais pas quoi faire elle est fatiguée pouvez-vous mais donner un conseil merci

Tumeur mammaire chez la chienne - Causes et traitement
1 sur 3
Tumeur mammaire chez la chienne - Causes et traitement

Retour en haut