Partager

Types de coliques chez les chevaux

 
Par Pauline Bonnet. 17 novembre 2016
Types de coliques chez les chevaux

La colique est l'une des maladies les plus courantes et, malheureusement, les plus graves chez les chevaux. Lorsque le terme « colique » est utilisé, il se réfère à une maladie qui affecte les intestins d'une espèce quelconque, y compris l'homme. De façon générale, elle se définit comme un accès douloureux, localisé dans les intestins et est caractérisée par des crampes violentes, la douleur, la transpiration, etc. Chez le cheval, la colique se manifeste comme une douleur abdominale aiguë et la dépression, étant une situation d'urgence ; il faut donc se rendre de toute urgence chez le vétérinaire et expliquer la situation.

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous allons détailler les causes et les symptômes de la colique chez les chevaux, ainsi que les différents types de coliques qui existent et le traitement pour les guérir.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Diarrhée chez les chiens - remèdes maison

Quelle est l'origine de la colique ?

Une colique est un syndrome qui peut avoir des origines multiples ; on dit ainsi en termes techniques qu'elle possède une étiologie multifactorielle. Cependant, il existe un dénominateur commun dans l'origine des coliques chez les chevaux, à savoir l'insuffisance des soins apportés à l'animal.

Quels types de coliques existe-t-il chez les chevaux ?

Différents types de coliques peuvent apparaître chez les chevaux, parmi lesquels :

  • Colique flatulente. Elle se produit en raison de la forte accumulation de gaz par la fermentation bactérienne dans l'intestin. Elle conduit à une forte distension de la paroi gastrique et abdominale. L'animal souffre généralement d'une forte douleur aiguë et ce type de colique survient habituellement suite à une forte consommation incontrôlée d'aliments pour chevaux.
  • Colique par obstruction. Ce type de colique est généralement dû à une obstruction quelque part dans le tube digestif, en particulier dans les rétrécissements naturels. Elle est due à la consommation de paille de mauvaise qualité et peu digestible par l'animal, ou bien à l'ingestion de corps étrangers, comme le bois.
  • Colique spasmodique. Elle apparaît habituellement en raison de l'ingestion d'eau froide ou de processus infectieux provoquant la diarrhée.
  • Colique ischémique. Elle survient généralement en raison de la diminution du flux sanguin dans la paroi abdominale causée par des parasites, dont les plus courants sont les strongles.
Types de coliques chez les chevaux - Quels types de coliques existe-t-il chez les chevaux ?

Symptômes de la colique chez les chevaux

Selon le type de colique, certains symptômes prévaudront plus que d'autres, bien qu'il soit difficile de déterminer le type de colique à travers les symptômes observés.

Dans le cas de la colique flatulente, la fréquence cardiaque est comprise entre 70 et 90 battements par minute (alors que les valeurs normales pour un cheval en bonne santé se situent entre 28 et 40), l'animal ne veut pas se tenir debout, on observe une absence de bruit dans les intestins et une transpiration abondante. Dans la colique par obstruction, une colique plus grave que la colique précédente, la fréquence cardiaque est plus élevée, le cheval cesse de déféquer et regarde son flanc. Alors que dans le cas de la colique spasmodique, les intestins du cheval font du bruit, il gratte le sol, regarde son flanc par intermittence et sa fréquence cardiaque est comprise entre 40 et 65. Enfin, dans la colique ischémique, la fréquence cardiaque peut être très élevée et atteindre jusqu'à 150 battements par minute, le cheval transpire beaucoup, il souffre de dépression et peut entrer en état de choc.

Une fois les symptômes de la colique chez les chevaux détaillés, nous voyons que pour identifier cette maladie, non devrons prêter attention à la fréquence cardiaque de l'animal et observer s'il présente des difficultés à déféquer, une dépression, etc. En fin de compte, le vétérinaire déterminera de quel type de colique il s'agit et quel doit être le traitement.

Types de coliques chez les chevaux - Symptômes de la colique chez les chevaux

Comment traiter les coliques chez les chevaux ?

Évidemment, le meilleur traitement pour une colique chez un cheval est qu'elle ne survienne jamais ou réduire au minimum la probabilité que cela arrive. Pour prévenir les coliques chez les chevaux, il est recommandé de :

  • Prendre soin de la bouche des chevaux en leur limant les dents (toujours effectué par un vétérinaire).
  • Fournir à l'animal de l'eau propre et tiède.
  • Donner du fourrage de bonne qualité.
  • Suivre une routine alimentaire.
  • Pour les animaux qui sont en liberté dans des zones sablonneuses, leur donner un gel spécial par voie orale régulièrement, pour qu'ils expulsent le sable qu'ils ont pu manger.
  • Déparasiter régulièrement l'animal (sous contrôle vétérinaire) et suivre le calendrier de vaccination.
  • Maintenir un lit propre.
  • Atténuer le stress de l'animal.
  • Faire bouger le cheval tous les jours.

Si vous suspectez que l'animal souffre de colique, il est nécessaire de prévenir immédiatement le vétérinaire et de suivre les conseils donnés. Cependant, il est toujours recommandé de mettre en ?uvre les mesures suivantes :

  • Retirer la nourriture du cheval et lui laisser de l'eau disponible.
  • Si le cheval est couché, essayez de le faire se lever. Un bon conseil est de le faire bouger sans le fatiguer.
  • Toutes les autres recommandations formulées par le vétérinaire.

Le traitement curatif d'une colique dépend de la cause. Seules 10 % des coliques nécessitent une intervention chirurgicale, de sorte que le traitement pour les coliques chez les chevaux habituellement administré par le vétérinaire est le suivant :

  • Sondage naso-gastrique. Elle réduit la tension de l'estomac en permettant d'évacuer les gaz qui y sont formés et un lavage d'estomac est effectué.
  • Toucher rectal. Le vétérinaire introduit le bras par l'anus et le rectum de l'animal et nettoie la dernière partie de l'intestin.
Types de coliques chez les chevaux - Comment traiter les coliques chez les chevaux ?

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Types de coliques chez les chevaux, nous vous recommandons de consulter la section Problèmes intestinaux.

Écrire un commentaire sur Types de coliques chez les chevaux

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Types de coliques chez les chevaux
1 sur 4
Types de coliques chez les chevaux

Retour en haut