Partager

Vermifuge pour chiot - interne et externe

 
Par Antoine Decrouy. 19 août 2020
Vermifuge pour chiot - interne et externe

Voir les fiches de Chiens

Présentement, nombreux sont les tuteurs conscients de l'importance du déparasitage de leur chiot. Les parasites n'endommagent pas que le chien parasité car ils peuvent aussi transmettre des maladies ou affecter les autres animaux et personnes de votre foyer. D'où la nécessité de bien les déparasiter. Mais, parfois, les chiots ne sont pas déparasités parce qu'ils ne peuvent parce que leurs tuteurs ne savent pas bien quand ils peuvent commencer à les traiter.

Dans cet article Vermifuge pour chiot - interne et externe de PlanèteAnimal nous allons vous expliquer quand déparasiter un chiot. En plus, nous allons prendre le temps de vous parler des vermifuges internes et externes pour chiot ainsi de ce qu'on appelle le double déparasitage mensuel.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Parasites du chien internes et externes

L'importance du déparasitage

Les chiots doivent être vermifugé de manière interne et externe dès leurs premières semaines de vie. Le vermifuge interne est celui qui agit contre les parasites qui se logent à l'intérieur du corps du chien. Les plus connus sont les vers intestinaux, il y en a d'autres qui sont localisés dans le cœur, l'appareil respiratoire ou dans les yeux. Découvrez notre article sur les vers du cœurs pour plus d'information.

D'une autre part, le vermifuge externe attaque directement les parasites présents sur le corps du chien. Les plus connus sont, bien sûr, les puces et les tiques, mais, surtout avec les chiots, il faut également se méfier des acariens qui peuvent causer l'apparition de la gale démodécie ou sarcoptique. En plus, il faut prendre en compte qu'il est de plus en plus possible de voir des phlébotomes et des moustiques qui piquent le chien et qui peuvent lui transmettre d'autres parasites, comme la Leishmania ou le vers du cœur.

Il est certains que beaucoup de chiens parasités, aussi bien de manière interne qu'externe, ne développent pas forcément de tableau clinique grave, surtout s'ils sont adultes et que leur système immunitaire est sain. Mais, dans le cas des chiots, les parasitages intenses peuvent résulter mortels. Les chiots sont plus vulnérables car leur système immunitaire n'est pas encore mature et, quand il est attaqué par des parasites comme des vers intestinaux, il peut souffrir de diarrhée, de vomissement, de malnutrition, de problèmes de croissance, un mauvais aspect de poils, d'anémie et même d'inclusion intestinal s'il y a une grande quantité de vers qui forment une boule dans le système digestif. Dans les cas les plus graves il n'est pas possible d'inverser la situation et le chiot peut mourir.

En plus de tous ces dégâts, comme nous l'avons dit, il y a des parasites (ectoparasites) qui transmettent d'autres parasites. Par exemple, les puces peuvent transmettre au chien le ténia Dipylidium caninum. Les phlébotomes transmettent la leishmaniose et les moustiques le vers du cœur. Pour leur part, les tiques transmettent des maladies aussi graves que la babésiose, l'ehrlichiose, l'anaplasmose ou la maladie de Lyme. Et, souvenez-vous que, aussi bien les parasites internes que les parasites externes peuvent affecter d'autres animaux et êtres humains. Les enfants et les personnes au système immunitaire affaibli sont le groupe le plus à risque. Un clair exemple est le vers Toxocara canis qui produit une maladie connue sous le nom de Syndrome de larva migrans.

En déparasitant votre chiot, vous ne faites pas que le protéger car vous brisez également le cycle vital du parasite, ce qui vous permet d'empêcher sa prolifération ainsi que la possibilité qu'il affecte le reste des membres de votre famille. Il ne faut pas oublier que nous sommes face à une expansion brutale des maladies parasitaires et, toutes ces informations, nous l'espérons, vous auront permis de comprendre l'importance du déparasitage durant toute la durée de vie de votre chien.

Vermifuge pour chiot - interne et externe - L'importance du déparasitage

Quand vermifuger un chiot ?

Les chiots, comme tous les chiens adultes, sont exposés à la contraction de parasites qui se trouvent dans l'environnement. Dans l'environnement, il est possible de localiser des œufs de parasites dans la terre, dans les déjections d'autres animaux ou sur différents ustensiles. Des parasites externes, comme les puces, réalisent aussi une bonne partie de leur cycle vital hors du corps du chien. Dans les lits, les canapés ou les sols, il est possible de trouver des œufs, des larves et des poupes qui, une fois grandes, réinfecteront l'animal. D'autres parasites se transmettent par les piqûres d'insectes, comme le moustique qui transmet le vers du cœur. En plus, une chienne peut transmettre à ses chiots les parasites par voie utérine ou au travers du lait maternel.

En prenant en compte ces informations, on comprend pourquoi il est si important de vermifuger votre chiot dès son plus jeune âge. Ainsi, le déparasitage des chiots commence aux 2-3 semaines de vie. Quant au déparasitage externe, de manière générale, il peut commencer quand le chiot commence à sortir de la maison, autour des 8 semaines. Mais une seule administration n'est pas suffisante pour le maintenir protégé. Le déparasitage doit se répéter selon les indications du fabricant durant toute la vie de l'animal afin de garantir aussi bien la protection de l'animal que celle de toute la famille.

A quelle fréquence vermifuger un chiot ?

De manière générale, les chiens (chiots et adultes) doivent être vermifugés durant tous les mois de l'année face aux parasites externes, car les puces et les tiques sont présentes toute l'année. Quant aux parasites internes, principalement les vers gastro-intestinaux, les chiots doivent être vermifugés fréquemment durant leurs premiers mois de vie. Ainsi, dès leurs 2-3 semaines de vie et jusqu'à deux semaines après être sevrés, la recommandation est de le vermifuger toutes les deux semaines. A partir de ce moment, et jusqu'aux 6 mois, il est recommandé de le déparasiter mensuellement. Chez les chiens adultes qui ont accès à l'extérieur, ce qui est normal dans la majorité des cas, il est aussi recommandé de le vermifuger mensuellement. De cette manière, le cycle vital des parasites internes, prévenant ainsi ses effets sur le chien, la contagion des personnes et sa diffusion dans l'environnement. Pour plus de détails, ne manquez pas cet autre article : Vermifuge pour chien : tous les combien ?

D'un autre côté, même si l'habitude est de déparasiter les chiens et chiots avec des antiparasitaires externes et internes, il convient de dire qu'il existe ce qu'on appelle le "double déparasitage mensuel", qui consiste en l'administration d'un seul comprimé qui protège l'animal des parasites internes et externes. Dans le prochain encadré nous allons voir de quoi il s'agit.

Vermifuge pour chiot - interne et externe

Il ne s'agit pas juste de vermifuger un chiot, sinon qu'il faut aussi bien le faire. Pour ce faire, il est fondamental d'utiliser des produits qui ne supposent pas de danger pour son âge. Au contraire, vous risquez de provoquer des effets secondaires. C'est pourquoi il faut toujours aller chez le vétérinaire afin qu'il vous prescrive le vermifuge le plus adapté à votre chiot.

Il y a différentes options entre lesquelles vous pouvez choisir. Pour le déparasitage externe, sont commercialisés des insecticides, des acaricides et des répulsifs. Quant au déparasitage interne, sont utilisés des antihelminthiques. En plus, selon le mode d'administration, on retrouve :

  • Vermifuges topiques : généralement, ils agissent sur la surface de la peau. Dans ce groupe d'antiparasitaires pour chiots, on retrouve les pipettes, les sprays ou les colliers, qui sont généralement utilisés pour le déparasitage externe.
  • Vermifuges oraux : dans ce cas, les produits s'absorbent. Ils se présentent en comprimés et, même s'il y a des années ils n'étaient efficaces que contre les parasites internes, actuellement nous disposons d'antiparasitaires oraux qui agissent aussi contre les parasites externes ou contre les deux, comme c'est le cas des produits oraux endectocides dont nous vous parlerons à continuation. En plus d'offrir une double protection, les comprimés sont très faciles d'administrer car ils ont très bons goûts et le chien les considère comme une récompense. En outre, les antiparasitaires oraux sont parfaits pour les chiens qui se baignent fréquemment car ils ne perdent pas leur efficacité.
  • Endectocides : ce type de vermifuge peut agir aussi bien contre les parasites internes et externes. Ils existent sous forme topique et oral, comme, par exemple, le double déparasitage en un seul comprimé délicieux et d'administration mensuelle. Ces endectocides offrent la commodité de traiter aussi bien les parasites externes qu'internes en un seul traitement. Grâce à ce produit, il est plus facile de se souvenir la prochaine administration est le mois prochain et non après plusieurs mois. Un autre bienfait de cette option est que certains parasites développent leur cycle vital en environ un mois. C'est pourquoi l'administration mensuelle est capable de maintenir leur développement sous contrôle. Ils protègent face aux vers ronds intestinaux, tiques, puces et acariens, et ils préviennent également contre les maladies transmises par les ectoparasites comme la maladie du cœur et d'autre.
Vermifuge pour chiot - interne et externe - Vermifuge pour chiot - interne et externe

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Vermifuge pour chiot - interne et externe, nous vous recommandons de consulter la section Vermifugation.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Vermifuge pour chiot - interne et externe
1 sur 3
Vermifuge pour chiot - interne et externe

Retour en haut