menu
Partager

Viverridae - Caractéristiques, espèces y distribution

 
Par Nick A. Romero H.. 20 juillet 2021
Viverridae - Caractéristiques, espèces y distribution

Les viverridés sont un groupe d'animaux mammifères originaires du vieux monde. Ils viennent d'Afrique, d'Asie et de Madagascar. Ils appartiennent à la Viverridae et ils se caractérisent pour être des carnivores primitifs, raison pour laquelle ils sont apparentés aux Miacidae, les ancêtres directs de l'ordre des carnivores. Ils ont une large classification et une gamme variée de poids et de tailles. Ce sont des animaux étranges, car ils présentent un mélange de caractéristiques anatomiques, ainsi que de couleurs et de motifs corporels. Il n'est donc pas facile d'établir des similitudes avec un groupe particulier.

Dans cet article Viverridae - Caractéristiques, espèces y distribution de PlanèteAnimal, nous allons tout vous dire sur les viverridés, sur leurs caractéristiques, les espèces et leur distribution.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Mangoustes - Espèces, caractéristiques et habitat

Que sont les animaux viverridés ou Viverridae ?

Comme nous l'avons dit, ce sont des mammifères carnivores qu'on connaît communément comme civettes et genettes. Leur corps sont de petite à moyenne taille, avec des poids allant de 1 kg jusqu'à 15 kg pour une longueur d'environ 100 cm de longueur. Ils ont généralement des petites têtes, des courtes oreilles pointues et un museau long et pointu. Le corps de beaucoup de ces espèces ont des schémas qui sont des rayures ou des taches, particulièrement au niveau de la queue qui présente des anneaux avec des couleurs qui contraste avec le reste du corps.

Une caractéristique particulière de la plupart des Viverridae est la présence d'une glande périanale, qui produit une odeur assez forte, capable même dans certains cas de repousser les prédateurs.

Les viverridés ne sont pas des animaux grégaires, ils sont généralement seuls ou en couple. Presque toutes les espèces sont arboricoles et nocturnes. Ils se nourrissent de petits animaux, de divers types d'invertébrés et certains consomment même des charognes et des fruits.

Classification des Viverridae

Les viverridés sont un groupe divers qui est composé des genres suivants :

  • Arctictis
  • Arctogalidia
  • Macrogalidia
  • Paguma
  • Paradoxurus
  • Chrotogale
  • Cynogale
  • Diplogale
  • Hemigalus
  • Prionodon
  • Civettictis
  • Genetta
  • Poiana
  • Viverra
  • Viverricula
  • Arctictis
  • Arctogalidia
  • Macrogalidia
  • Paguma
  • Paradoxurus
  • Chrotogale
  • Cynogale
  • Diplogale
  • Hemigalus
  • Prionodon
  • Civettictis
  • Genetta
  • Poiana
  • Viverra
  • Viverricula

Espèces de Viverridae et leurs caractéristiques

Découvrons ensemble les caractéristiques de certaines de la famille Viverridae :

  • Arctictis binturong : appelé Binturong, il s'agit d'une espèce asiatique considérée comme étant dans un état de conservation vulnérable. Bien qu'il s'agisse d'un animal arboricole, il est très actif au sol. Il a des caractéristiques corporelles plutôt volumineuses et lourdes, c'est d'ailleurs très certainement la raison pour laquelle il est obligé de descendre au sol pour se déplacer d'un arbre à l'autre.
  • Arctogalidia trivirgata : son statut actuel de conservation est moins préoccupant et c'est une espèce originaire d'Asie. Elle est souvent appelée la Civette palmiste à trois bandes et c'est un animal nocturne et arboricole. Bien qu'il puisse se nourrir de divers animaux, il est principalement frugivore. Il a généralement deux portées par an.
  • Macrogalidia musschenbroekii : son statut actuel est vulnérable et on la connaît communément comme civette palmiste des Célèbes. Endémique à l'Indonésie, c'est un animal solitaire, arboricole et très agile. Son régime alimentaire est omnivore et elle consomme différents types d'animaux, mais surtout des rongeurs. Quant aux plantes, elle a une petite préférence pour le palmier Arenga.
  • Paradoxurus hermaphroditus : la civette palmiste hermaphrodite est largement répandue dans plusieurs pays d'Asie. Il s'agit d'une espèce adaptée à la vie dans les zones urbaines, de sorte qu'on l'observe couramment sur les toits et les câbles électriques. Elle se nourrit principalement de rats, mais aussi des plantes et des fruits comme le café, l'ananas, les melons et les bananes.
  • Chrotogale owstoni : son nom commun est la Civette palmiste d'Owston, elle est malheureusement classée en danger d'extinction. Répandu dans l'Est de la RDP Lao, au Vietnam et dans le sud de la Chine. Elle est solitaire, active au sol et se nourrit d'invertébrés comme les vers de terre et certains petits animaux comme les lapins.
  • Cynogale bennettii : classée en voie de disparition, la Civette-loutre de Sumatra est originaire d'Indonésie et de Malaisie. Elle est principalement nocturne. Cette espèce est semi-aquatique, elle tire donc sa nourriture principalement de l'eau et elle consomme des poissons, des mollusques, des crabes et des oiseaux.
  • Civettictis civetta : la Civette africaine est une espèce au sujet de laquelle il existe différentes positions quant à sa classification. Cependant, pour certains auteurs, elle appartient aux viverridés. Elle est originaire d'Afrique, omnivore et il n'y a pas de détails sur l'évolution de sa population.
  • Genetta angolensis : La genette d'Angola, comme son nom l'indique, est originaire d'Afrique et son statut de conservation est considéré comme peu préoccupant. Elle suit un régime alimentaire varié dans lequel sont intégrés des vertébrés, des invertébrés, des charognes et des fruits.
  • Poiana richardsonii : originaire de pays tels que le Cameroun, la République centrafricaine, le Congo, la République démocratique du Congo et la Guinée équatoriale. La Poyane d'Afrique centrale, comme on l'appelle communément, a des habitudes arboricoles et est omnivore. Elle se nourrit de petits oiseaux, de rongeurs, d'insectes et de certains fruits.
  • Viverricula indica : distribué en Chine, en Inde, dans le sud du continent et également à Madagascar. Elle habite les terrains urbains, naturels et perturbés. Elle se nourrit de serpents, de rats, d'oiseaux, de charognes et de fruits.

Plus d'espèces de Viverridae :

  • Diplogale hosei
  • Hemigalus derbyanus
  • Prionodon linsang
  • Genetta abyssinica
  • Poiana leightoni
  • Viverra civettina
  • Viverra tangalunga
  • Paradoxurus jerdoni
  • Cynogale bennettii
  • Genetta bourloni

Habitat et distribution des viverridés, Viverridae

Les viverridés vivent du niveau de la mer jusqu'à environ 400 m au-dessus du niveau de la mer. Ils prospèrent dans une grande variété d'écosystèmes, parmi lesquels nous pouvons citer :

  • Forêts primaires et secondaires
  • Forêts sempervirentes, semi-sempervirentes, à feuilles caduques et montagnardes.
  • Basses terres
  • Prairies et forêts
  • Zones cultivées
  • Zones humides
  • Mangroves

Plusieurs espèces ont en commun leur capacité à habiter des espaces perturbés par l'être humain, ainsi que leur présence dans les lieux urbains, où elles peuvent se nourrir et prospérer.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Viverridae - Caractéristiques, espèces y distribution, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Viverridae - Caractéristiques, espèces y distribution
Viverridae - Caractéristiques, espèces y distribution

Retour en haut