menu
Partager

Combien de pattes a une abeille ?

 
Par María Luz Thomann, Biologiste/ornithologue. Actualisé: 2 janvier 2024
Combien de pattes a une abeille ?

Les abeilles, qui appartiennent à la famille des Apoidea, sont des insectes sociaux qui vivent en société organisée. Elles sont connues populairement pour leur rôle essentiel dans le processus de pollinisation ainsi que pour la hierarchie inhérente à leur ruche. On les connait également pour leur capacité à voleter et pour la production de miel, mais... en cherchant à mieux comprendre ces créatures fascinantes, on s'est confronté à une question fondamentale ; combien de pattes a une abeille ?

Les abeilles, comme les autres insectes, ont 6 pattes. Si ce nombre peut sembler uniforme et prévisible, la disposition et les adaptations particulières de ces pattes jouent un rôle essentiel dans le comportement et la survie des abeilles. Si vous voulez en savoir plus sur le nombre de pattes des abeilles, poursuivez la lecture de cet article de PlanèteAnimal dans lequel on se penche sur l'anatomie des abeilles !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Combien de pattes a une fourmi ?

Combien de pattes a une abeille ?

Les abeilles, membres de la famille des Apidae et du vaste groupe des hexapodes, ont une caractéristique commune qui définit leur structure physique : elles ont six pattes. Cependant, derrière cette apparente uniformité se cache un ensemble d'adaptations et de fonctions hautement spécialisées qui rendent ces pattes fondamentales pour la vie et l'activité quotidienne des abeilles.

Les six pattes des abeilles, réparties en trois paires, sont fermement attachées au thorax et jouent un rôle essentiel dans leur capacité à interagir efficacement avec leur environnement. Chaque patte est équipée de structures sensorielles, de caractéristiques de préhension et toutes ont des adaptations spécifiques qui sont essentielles pour diverses tâches vitales.

Découvrez tout sur l'alimentation des abeilles !

Pattes des abeilles

Les pattes des abeilles sont composées de segments articulés appelés articles, et tous contribuent à la flexibilité et à la fonction de ces structures spécialisées. Chacune des trois paires de pattes d'abeilles possède des articles spécifiques qui jouent un rôle important dans diverses activités.

Chacune des trois paires de pattes possède des adaptations spécifiques qui leur permettent d'accomplir des tâches essentielles dans leur vie quotidienne. Ci-dessous, on vous propose de découvrir les noms des trois paires de pattes, leur emplacement sur le corps de l'abeille et les fonctions de leurs principales parties :

Pattes antérieures (prothoraciques).

Les pattes antérieures sont la première paire de pattes des abeilles. Elles sont situées sur le segment du thorax le plus proche de la tête. Ces pattes sont adaptées aux activités cruciales liées à l'alimentation et à l'exploration. Penchons-nous maintenant sur leur anatomie :

  • Coxa antérieure : base de la patte qui s'attache au thorax et permet une certaine amplitude de mouvement.
  • Trochanter antérieur : articulation qui relie la coxa au fémur, elle est là pour faciliter la flexion.
  • Fémur antérieur : Structure robuste assurant le soutien et la résistance.
  • Tibia antérieur : segment plus fin avec des poils et des épines utilisé pour la manipulation des aliments et le nettoyage.
  • Tarse antérieur : partie distale de la patte avec des segments appelés tarsomères, qui se terminent par des griffes acérées qui permettent de collecter le pollen et le nectar.

Pattes médianes (mésothoraciques)

Les pattes médianes sont la deuxième paire de pattes. Elles sont situées dans le segment médian du thorax. Ces pattes ont des adaptations spécifiques qui permettent la manipulation et la construction au sein de la ruche. Penchons-nous sur leur anatomie :

  • Coxa moyen : c'est la base qui relie la patte au thorax.
  • Moyen trochanter : articulation entre la coxa et le fémur qui permet certains mouvements.
  • Fémur moyen : structure spécialisée pour la manipulation des matériaux de construction dans la ruche.
  • Tibia moyen : segment muni de poils et d'épines permettant le transport et la manipulation des matériaux de construction ainsi que le nettoyage de la ruche.
  • Tarse moyen : partie distale avec des segments de tarsomères et des griffes pour saisir et manipuler les matériaux.

Pattes postérieures (métathoraciques)

Les pattes postérieures sont la troisième paire de pattes et elles sont situées sur le dernier segment du thorax. Ces pattes sont spécialisées dans la collecte et le transport du pollen. Voyons un peu son anatomie :

  • Coxa postérieur : base qui relie la patte au thorax et supporte la charge de pollen.
  • Trochanter postérieur : articulation qui permet les mouvements spécifiques nécessaires à la collecte du pollen.
  • Fémur postérieur : joue un rôle dans la collecte initiale du pollen. Les abeilles peuvent utiliser les poils et les structures du fémur pour racler le pollen des fleurs avant de le transférer dans la corbicule, aussi appelée la corbeille à pollen. Le fémur apporte aussi un soutien structurel et une stabilité à l'ensemble de la jambe. Il est également utilisé, avec d'autres parties des pattes, pour nettoyer le corps de l'abeille.
  • Tibia postérieur : on y trouve une structure appelée "corbeille à pollen", également connue sous le nom de corbicula, qui permet aux abeilles de collecter et de transporter le pollen.
  • Tarse postérieur : comme les autres pattes, le tarse est muni de griffes pour saisir les surfaces et maintenir la charge de pollen.

Découvrez tout sur l'anatomie d'une abeille !

Combien de pattes a une abeille ? - Pattes des abeilles

A quoi servent les pattes des abeilles ?

Maintenant que vous connaissez le nombre de patte d'une abeille, voyons à quoi sert chaque paire de patte. Les six pattes de l'abeille, structures apparemment simples mais hautement spécialisées, jouent des rôles cruciaux. Voyons à quoi servent les pattes des abeilles :

  • Les pattes antérieures (prothoraciques) servent à la collecte de nourriture ainsi qu'à la pollinisation. Cette paire de patte est spécialisée dans la collecte du pollen et du nectar des fleurs. Les soies et les épines de ces pattes permettent aux abeilles de gratter et de récolter le pollen sur les parties mâles des fleurs, les étamines. Le nectar s'accumule dans les tarsomères distaux de ces pattes. En explorant une fleur, les abeilles transfèrent le pollen d'une fleur à l'autre, jouant ainsi un rôle crucial dans la pollinisation et la fécondation des plantes.
  • Les pattes médianes (mésothoraciques) permettent de manipuler et de construire la ruche. Ces pattes sont munies d'épines et de poils qui permettent aux abeilles de manipuler la cire et d'autres matériaux de construction. À l'aide de leurs pattes médianes, les abeilles moulent et pétrissent la cire pour créer les cellules hexagonales emblématiques de la ruche, dans lesquelles se trouvent le couvain et le stock de nourriture comme le miel et le pollen.
  • Les pattes postérieures(métathoraciques) collectent et transportent le pollen. Les fémurs postérieurs sont dotés de "corbeilles à pollen", des structures concaves entourées de soies dans lesquelles les abeilles stockent le pollen récolté lors de leurs déplacements vers les fleurs. Ces corbeilles permettent aux abeilles de transporter de grandes quantités de pollen jusqu'à la ruche, où il est utilisé pour nourrir le couvain et les abeilles adultes.

Certaines abeilles peuvent également récolter des huiles florales. Elles appartiennent généralement à la sous-famille des Apinae, qui comprend les abeilles domestiques et certaines abeilles solitaires. Ces abeilles ont développé des structures spécialisées sur leurs pattes arrière pour collecter et transporter les huiles. Ces structures peuvent changer, mais elles ont souvent la forme de creux ou de cavités dans les segments des pattes.

Dans l'ensemble, les pattes des abeilles représentent une adaptation étonnante à leurs rôles spécifiques dans la ruche et dans l'environnement naturel. De la collecte des ressources à la construction et à l'entretien de la ruche, ces pattes sont essentielles au succès des abeilles en tant que pollinisateurs et membres actifs de leur écosystème.

Chaque patte est dotée de caractéristiques anatomiques spécialisées qui ont évolué au fil du temps pour répondre aux besoins spécifiques des abeilles et à leur rôle dans la ruche et l'écosystème environnant. Ces pattes servent non seulement d'outils multifonctionnels pour la collecte de nourriture et la construction de la ruche et elles jouent également un rôle dans la communication par le biais de vibrations et de signaux chimiques.

Découvrez la durée de vie d'une abeille !

Combien de pattes a une abeille ? - A quoi servent les pattes des abeilles ?

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Combien de pattes a une abeille ?, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Martins, A. C., Melo, G. A., & Renner, S. S. (2015). Gain and loss of specialization in two oil-bee lineages, Centris and Epicharis (Apidae). Evolution, 69(7), 1835-1844.
  • Mitko, L., Weber, M. G., Ramirez, S. R., Hedenström, E., Wcislo, W. T., & Eltz, T. (2016). Olfactory specialization for perfume collection in male orchid bees. Journal of Experimental Biology, 219(10), 1467-1475.
  • Roberts, R. B., & Vallespir, S. R. (1978). Specialization of hairs bearing pollen and oil on the legs of bees (Apoidea: Hymenoptera). Annals of the Entomological Society of America, 71(4), 619-627.
  • Ruppert, E. E., Fox, R. S., & Barnes, R. D. (2005). Zoologia dos invertebrados: uma abordagem funcional-evolutiva. In Zoologia dos invertebrados: uma abordagem funcional-evolutiva (pp. 1045-1045).
  • Somos, Q., Mainero, J. S., de León, M. D., Delgado, J., Aquino, J. M., Díaz-Ruelas, A., ... & Rodríguez, G. Polen de abeja, jalea real y propóleo.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Combien de pattes a une abeille ?
1 sur 3
Combien de pattes a une abeille ?

Retour en haut