menu
Partager

Déclaration universelle des droits de l'animal

 
Par François N’konou, Redactor/traductor. 31 janvier 2024
Déclaration universelle des droits de l'animal

Les animaux sont des êtres vivants qui, tout comme les êtres humains, ont des droits que nous devons respecter. Il est important de comprendre et de soutenir cette noble cause pour permettre aux générations futures de vivre avec les animaux de manière saine et respectueuse.

Bien que chaque pays dispose de ses propres lois en matière de protection et de bien-être des animaux, il existe une déclaration universelle des droits des animaux que chacun devrait connaître. Si donc vous cherchez des informations sur la Déclaration universelle des droits de l'animal, chez PlanèteAnimal, nous n'avons qu'à vous souhaiter une bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quel est l'animal le plus fort du monde ?

Qu'est-ce que la Déclaration universelle des droits de l'animal ?

Le 15 octobre 1978, la Déclaration universelle des droits de l'animal est proclamée à Paris, après plusieurs sessions tenues du 21 au 23 avril à Londres, grâce à la Ligue internationale des droits de l'animal, aux ligues des nations associées et à des personnes associées.

L'objectif de la déclaration est de sensibiliser la société aux soins et au respect des animaux. Elle a été adoptée par la Ligue internationale des droits de l'animal.

Préambule de la Déclaration universelle des droits de l'animal

  • Considérant que la Vie est une, tous les êtres vivants ayant une origine commune et s’étant différenciés au cours de l’évolution des espèces,
  • Considérant que tout être vivant possède des droits naturels et que tout animal doté d’un système nerveux possède des droits particuliers,
  • Considérant que le mépris, voire la simple méconnaissance de ces droits naturels provoquent de graves atteintes à la Nature et conduisent l’homme à commettre des crimes envers les animaux,
  • Considérant que la coexistence des espèces dans le monde implique la reconnaissance par l’espèce humaine du droit à l’existence des autres espèces animales,
  • Considérant que le respect des animaux par l’homme est inséparable du respect des hommes entre eux,

IL EST PROCLAMÉ CE QUI SUIT :

Article 1

Le premier article de la Déclaration universelle des droits de l'animal stipule que :

Tous les animaux ont des droits égaux à l’existence dans le cadre des équilibres biologiques. Cette égalité n’occulte pas la diversité des espèces et des individus.

Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 1

Article 2

Toute vie animale a droit au respect.

Cet article de la Déclaration universelle des droits de l'animal nous indique que les animaux doivent être soignés et protégés par les humains afin de pouvoir continuer à partager la planète de manière égale et digne.

Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 2

Article 3

  • Aucun animal ne doit être soumis à de mauvais traitements ou à des actes cruels.
  • Si la mise à mort d’un animal est nécessaire, elle doit être instantanée, indolore et non génératrice d’angoisse.
  • L’animal mort doit être traité avec décence.

Dans cette partie de la Déclaration universelle des droits de l'animal, nous comprenons que même les animaux les moins intelligents souffrent de douleurs dans leur chair, tout comme nous. Par conséquent, respecter les animaux, c'est aussi leur épargner des souffrances.

Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 3

Article 4

  • L’animal sauvage a le droit de vivre libre dans son milieu naturel, et de s’y reproduire.
  • La privation prolongée de sa liberté, la chasse et la pêche de loisir, ainsi que toute utilisation de l’animal sauvage à d’autres fins que vitales, sont contraires à ce droit.
Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 4

Article 5

  • L’animal que l’homme tient sous sa dépendance a droit à un entretien et à des soins attentifs.
  • Il ne doit en aucun cas être abandonné, ou mis à mort de manière injustifiée.
  • Toutes les formes d’élevage et d’utilisation de l’animal doivent respecter la physiologie et le comportement propres à l’espèce.
  • Les exhibitions, les spectacles, les films utilisant des animaux doivent aussi respecter leur dignité et ne comporter aucune violence.

Bien qu'il ne soit pas considéré comme illégal dans tous les pays du monde, l'article 5 de la Déclaration universelle des droits de l'animal condamne l'abandon de tout animal. Si nous nous engageons à avoir un compagnon, nous devons être cohérents et l'accompagner tout au long de sa vie, quelle qu'en soit la durée.

Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 5

Article 6

L'article 6 de la Déclaration universelle des droits de l'animal précise ce qui suit :

  • L’expérimentation sur l’animal impliquant une souffrance physique ou psychique viole les droits de l’animal.
  • Les méthodes de remplacement doivent être développées et systématiquement mises en œuvre.
Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 6

Article 7

Tout acte impliquant sans nécessité la mort d’un animal et toute décision conduisant à un tel acte constituent un crime contre la vie.

Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 7

Article 8

  • Tout acte compromettant la survie d’une espèce sauvage, et toute décision conduisant à un tel acte constituent un génocide, c’est à dire un crime contre l’espèce.
  • Le massacre des animaux sauvages, la pollution et la destruction des biotopes sont des génocides.
Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 8

Article 9

  • La personnalité juridique de l’animal et ses droits doivent être reconnus par la loi.
  • La défense et la sauvegarde de l’animal doivent avoir des représentants au sein des organismes gouvernementaux.
Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 9

Article 10

L’éducation et l’instruction publique doivent conduire l’homme, dès son enfance, à observer, à comprendre, et à respecter les animaux.

Déclaration universelle des droits de l'animal - Article 10

La Déclaration universelle des droits de l'animal constitue un appel à la protection et au respect des êtres vivants non humains. En mettant en avant les droits fondamentaux des animaux, elle cherche à sensibiliser les sociétés à la nécessité d'adopter des attitudes éthiques envers toutes les formes de vie. Cette déclaration souligne l'importance de reconnaître la sensibilité des animaux et de les traiter avec dignité, en mettant en place des normes éthiques dans les domaines tels que l'élevage, la recherche scientifique et les divertissements. Cependant, la mise en œuvre effective de ces principes nécessite un engagement mondial et une évolution des attitudes individuelles et collectives envers les animaux.

Si notre article Déclaration universelle des droits de l'animal vous a été utile, c'est par ici :

Déclaration universelle des droits de l'animal -
Déclaration universelle des droits de l'animal -
Déclaration universelle des droits de l'animal -

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Déclaration universelle des droits de l'animal, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • González, F. J. C. (2018, July). La Declaración universal de los derechos del animal. In Derecho Animal. Forum of Animal Law Studies (Vol. 9, No. 3, pp. 143-146).

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Déclaration universelle des droits de l'animal
1 sur 14
Déclaration universelle des droits de l'animal

Retour en haut