menu
Partager

Huppe fasciée

17 juin 2022
Huppe fasciée

La Huppe fasciée (Upupa epops) est un oiseau d'été aussi magnifique que charismatique qui appartient à l'ordre des Bucerotiformes et à la famille des Upupidé. Il est présent dans une grande partie de l'Ancien Monde, à l'exception de Madagascar, où se trouve une autre espèce, Upupa marginata (selon certains auteurs). Les plumes de sa tête, réparties sous forme de panache, le rendent unique, et son vol peut faire penser à celui d'un grand papillon, car, contrairement aux autres oiseaux, il vole de façon erratique et ondulante. Si vous voulez en savoir plus sur la huppe fasciée, poursuivez votre lecture !

Origine
  • Afrique
  • Asie
  • Europe

Caractéristiques de la Huppe fasciée

Au premier coup d'œil, le trait le plus caractéristique de la huppe est sa crête de couleur ocre avec des extrémités noires. Le reste du corps est de couleur fauve, tandis que la queue et les ailes présentent des bandes noires et blanches. C'est un oiseau de taille moyenne, d'environ 27 cm de haut et d'une envergure de 47 cm. Son bec est long et légèrement incliné vers le bas (c'est-à-dire légèrement décourbé). Comme nous l'avons déjà mentionné, son vol est erratique et ondulant, ce qui, avec son plumage coloré, en fait un oiseau très élégant. Son chant frappant "up-up-up" est à l'origine du nom de l'espèce. Une autre de ses caractéristiques incroyable est la présence d'une glande puante à la base de sa queue, qui lui permet de produire une sécrétion qui l'aide à éloigner les prédateurs.

Il y a 9 sous-espèces décrites, la plus commune étant Upupa epops epops. Certaines études décrivent également Upupa marginata comme une autre sous-espèce de huppe, mais elle est généralement considérée comme une espèce distincte.

Habitat de la Huppe fasciée

La Huppe fasciée est typique des régions sèches où elle habite les clairières des forêts, les zones de plantation, comme les vignobles et autres vergers et dans les champs ainsi que les steppes et les zones de prairies. Il préfère les zones situées à moins de 1 000 m d'altitude, ainsi que les pâturages naturels ou artificiels et les savanes. On en trouve chez nos voisins en Espagne, où il vit dans toute la péninsule, à l'exception de la bande cantabrique, car il préfère le climat méditerranéen.

Habitudes de la Huppe fasciée

C'est un oiseau généralement solitaire et diurne, qui peut être migrateur ou résident, selon la région et le pays. Il niche généralement dans les creux des arbres, sur les toits des bâtiments ou dans les rochers. Ils peuvent également construire leurs nids dans des granges, dans des bois empilés, dans des puits ou dans des murs sablonneux.

Il est fréquent de les voir marcher sur le sol, mais ils s'envolent rapidement s'ils sont menacés. À l'instar d'autres espèces (comme le martin-pêcheur), pendant la période de nidification, ils accumulent de grandes quantités d'excréments, de sorte que les femelles et les poussins dégagent une odeur particulière et désagréable, qui éloigne souvent les prédateurs potentiels. En outre, ils enduisent leurs œufs de la sécrétion de leur glande fétide, un comportement qui favorise le succès de l'éclosion.

Alimentation de la Huppe fasciée

La huppe se nourrit principalement d'insectes et de larves présents sur le sol, qu'elle extrait avec son bec allongé, c'est ainsi un prédateur naturel de la chenille processionnaire du pin, d'où sa plus grande présence dans les pinèdes. Ses insectes préférés sont les grillons et les sauterelles, ainsi que les larves de coléoptères et de diptères et les fourmis.

Il se nourrit en marchant sur le sol et il est fréquent de l'observer insérer son long bec quelque peu recourbé dans les excréments d'animaux et le sol mou, où il recherche des insectes et leurs larves. Si vous souhaitez en savoir plus sur l'importance du bec de l'oiseau dans son alimentation et son mode de vie, nous vous encourageons à lire cet autre article de PlanèteAnimal sur les Types de becs d'oiseaux.

Reproduction de la Huppe fasciée

À la mi-mai, la saison de reproduction des huppes commence, et c'est à ce moment-là qu'elles commencent à chercher un site de nidification. La femelle est chargée de couver les 7 à 10 œufs qu'elle pond habituellement, tandis que le mâle la nourrit, et ensuite les poussins. Après environ 28 jours, les poussins sont prêts à quitter le nid, un événement qui se produit entre juillet et août.

Etat de conservation de la Huppe fasciée

Bien qu'elle soit classée dans la catégorie "préoccupation mineure" de la liste rouge de l'UICN, sa population est actuellement en déclin, principalement en raison de la chasse et de la diminution de la nourriture disponible (due à l'utilisation d'insecticides), des sites de nidification appropriés et de l'augmentation de l'activité agricole. Pour le moment, il n'y a pas de projet spécifique pour la récupération de cette espèce, cependant, un suivi de ses populations est effectué.

Photos de Huppe fasciée

Met en ligne la photo de ton Huppe fasciée

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?
Huppe fasciée
1 sur 6
Huppe fasciée

Retour en haut