Partager

Bec d'oiseau - Types et formes

 
Par Antoine Decrouy. 19 mai 2020
Bec d'oiseau - Types et formes

Les oiseaux ont plusieurs caractéristiques qui nous permettent de les distinguer dans le royaume animal. Une d'elles est la présence d'un bec corné qui forme la partie externe de la bouche de ces animaux. A différence du reste des animaux vertébrés, les oiseaux n'ont pas de dents et leur bec est une des nombreuses adaptations qui leur ont permis de coloniser autant d'environnements différents.

Également, il existe de nombreuses manières dont le bec peut s'adapter et, à l'inverse de ce qu'on pourrait croire, le bec n'est pas spécifique aux oiseaux, on le retrouve en effet chez d'autres groupes d'animaux (chacun d'eux possédant ses propres caractéristiques), comme les tortues (Testudines), ornithorynques (Monotremata), les poulpes, les calamars et les sépias (Octopoda). Continuez la lecture de cet article Bec d'oiseau - Type et forme de PlanèteAnimal et découvrez tout ce qu'il y a à savoir à propos des différents types de becs d'oiseaux.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Patte d'oiseau - Types et caractéristiques

Caractéristiques du bec des oiseaux

Les oiseaux possèdent différentes adaptations corporelles et une d'elles est la structure de leur bec qui est une réponse évolutive à leur type d'alimentation, comme l'est leur système digestif. La taille, la forme ainsi que la puissance du bec affectera directement l'alimentation de l'oiseau. En plus, les dimensions du bec peuvent également légèrement varier, ce qui influence sur la quantité de nourriture qu'ils peuvent ingérer.

Le bec, également, au côté de la longueur des pattes ainsi que d'autres aspects corporels, permet aux oiseaux d'explorer différents environnements et d'exploiter différents types de ressources. En plus du fait que la forme du bec d'un oiseau soit adaptée à son alimentation, le bec permet également aux mâles de certaines espèces d'attirer la femelle, c'est le cas chez les toucans par exemple.

Comme nous l'avons dit, le bec est la structure externe de la bouche des oiseaux et, comme pour le reste des vertébrés, il est composé d'une mandibule inférieure et d'une supérieure, qui s'appelle culmen et qui est recouverte d'une couche cornée (recouverte de kératine) appelée rhampothèque. Cette structure est celle qui est apparente et qui, en plus, possède une structure inférieure qui la soutient de l'intérieur.

En plus du bec des oiseaux, peut-être seriez-vous intéressé par en apprendre plus à propos des différents types d'oiseaux ?

Bec d'oiseau - Types et formes - Caractéristiques du bec des oiseaux

Les différents types de becs d'oiseaux

La taille et la forme des becs varient énormément, parmi tous les types de becs on retrouve :

  • Bec court, robuste et crochu (oiseaux de proie et rapaces)
  • Bec en forme de lance (typique chez certains oiseaux aquatiques pêcheurs)
  • Bec long et fin (typique chez certains oiseaux limicoles ou insectivores)
  • Épais et court (typique chez les oiseaux granivores)

En plus, dans ces catégories il est possible de trouver des oiseaux généralistes qui sont plus "pratiques" à l'heure d'obtenir leur nourriture, leur bec n'a pas de forme spécifique. D'un autre côté, les oiseaux spécialisés suivent un régime spécifique qui fait écho à la forme de leur bec, qui peut suivre une structure extrêmement spécialisée, comme c'est le cas de certains colibris.

Chez les oiseaux spécialistes, il est possible de trouver une grande variété de formes. A continuation, nous prendrons le temps de vous parler des spécificités de chacune de ces formes de becs.

Bec d'oiseau granivore

Ces oiseaux ont un bec plutôt court mais très robuste qui leur permet d'ouvrir tous les types de graines, ce qui fait de ces oiseaux des oiseaux très spécialisés. Certaines de ces espèces, comme le moineau (Passer domesticus), par exemple, ont un court bec conique qui leur permet d'attraper et briser les graines, ce qu'ils arrivent parfaitement à faire car les bords de leur bec sont quelque peu tranchants.

D'autres granivores ont un bec dont la spécialisation est extrême, c'est par exemple le cas du Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra) qui, comme son nom l'indique, a la mandibule supérieure et inférieure qui s'entrecroise. Cette forme est due à l'exclusivité de leur régime, car il se nourrit exclusivement des cônes (ou fruits) de conifères, desquels il extrait les graines grâce à son bec.

D'un autre côté, par exemple, chez les oiseaux de la famille Fringillidae se trouvent de nombreuses espèces granivores dont les becs sont robustes et épais, c'est par exemple le cas du Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) et du Psittirostre de Laysan (Telespiza cantans), dont les becs sont très robustes et forts et leur mandibules sont légèrement croisées

Envie d'en apprendre plus à propos de ces oiseaux ? Eh bien nous vous recommandons de lire cet article : Les oiseaux qui mangent des graines .

Bec d'oiseau - Types et formes - Bec d'oiseau granivore

Bec d'oiseau carnivore

Ces oiseaux se nourrissent d'autres oiseaux et d'autres animaux ou de charogne, ils ont des becs aiguisés et des mandibules qui se terminent en crochet, ces deux caractéristiques leur permettent de découper la viande de leurs proies et de les empêcher de fuir quand ils les capturent, les rapaces diurnes et nocturnes sont équipés de ce type de bec (aigles, faucons, chouettes, hiboux, etc...).

Ils peuvent également avoir des longs becs puissants, comme les oiseaux marins qui ont des grands becs larges qu'ils utilisent pour pêcher des grandes quantités de poissons, c'est par exemple le cas du pélican (Pelecanus onocrotalus) ou du Bec-en-sabot du Nil (Balaeniceps rex) qui a un énorme bec qui se finit en un aiguisé crochet qu'il utilise pour capturer d'autres oiseaux comme les canards.

Les vautours ont aussi des becs adaptés pour déchiqueter la viande car ils sont charognards, leur bec a donc des bords très coupants et aiguisés afin de pouvoir percer la chaire de leur proie.

Un autre bec adapté à la consommation de proies animales est celui des toucans. Bien que ces oiseaux soit associés à la consommation de fruits (qui font partie de la diète de ces oiseaux), ils peuvent capturer des poussins d'autres oiseaux ainsi que des petits vertébrés grâce à leur puissant bec.

Bec d'oiseau - Types et formes - Bec d'oiseau carnivore

Bec d'oiseau frugivore

Les oiseaux qui se nourrissent de fruits ont des becs courts et incurvés, mais avec des pointes acérées qui leur permettent d'ouvrir des fruits ainsi que d'ouvrir des graines. Par exemple, beaucoup de perroquets, les aras et les perruches (ordre Psittaciformes) possèdent des becs robustes qui se terminent par une pointe acérée et qui leur permettent d'ouvrir des gros fruits charnus et d'extraire les parties comestibles des graines.

Comme nous le disions, les toucans (ordre Piciformes) grâce à leur grand bec dentelé peuvent manger des gros fruits à la peau épaisse.

D'autres espèces de moindre taille, comme les merles (genre Turdus), les fauvettes (Sylvia) ou certaines dindes comme L’Hocco à face nue (Crax fasciolata) ont des becs plus courts et petits avec des bords qui possèdent des "dents" qui leur permettent de manger des fruits.

Bec d'oiseau - Types et formes - Bec d'oiseau frugivore

Bec d'oiseau insectivore

Les becs d'oiseaux qui se nourrissent d'insectes se caractérisent pour être fins et longs. Il existe certaines variations au sein de cette catégorie, par exemple, les pics (Pic-vert, ordre Piciformes) possèdent des becs fins très résistants qui ressemblent à un ciseau avec lequel ils mordent et coupent l'écorce des arbres. Ces oiseaux, en outre, ont un crâne complètement adapté pour recevoir des coups forts.

D'autres espèces chassent des insectes en vol et leur bec sont fins et légèrement incurvés, comme celui du Guêpier d'Europe (Merops apiaster), ou ils peuvent être petits et plus droits, comme celui du Rouge-gorge familier (Erithacus rubecula) ou celui de la mésange bleue (Cyanistes caeruleus). D'autres, possèdent un bec plus plat, court et large, comme celui des martinets (ordre Apodiformes) et des hirondelles (Passeriformes), qui sont des chasseurs aériens.

Dans cet autre article, on vous permet de découvrir d'autres animaux qui mangent des insectes.

Bec d'oiseau - Types et formes - Bec d'oiseau insectivore

Bec d'oiseau limicole

Ces oiseaux sont généralement aquatiques ou ils vivent près de sources d'eau, car ils obtiennent leur nourriture dans les rivières, les fleuves ou les marais. Ils ont des longs becs fins plutôt flexibles qu'ils peuvent submerger dans l'eau ou le sable pour y chercher leur nourriture (petits mollusques, larves, etc..) tout en gardant les yeux à la surface, sans avoir besoin de plonger toute la tête, comme le font par exemple les bécasseaux, les bécassines et les phalaropes (Scolopacidae).

D'autres pics adaptés à cette fonction sont plus longs et plats, comme celui des spatules rosée (Platalea ajaja) qui passent à gué dans les eaux peu profondes en recherche de nourriture.

Bec d'oiseau - Types et formes - Bec d'oiseau limicole

Bec d'oiseau nectarivore

Ce type de bec est exclusivement adapté pour obtenir le nectar des fleurs. Les becs des oiseaux nectarivores sont très fins et longs, en forme de tube. Certaines espèces ont mené cette adaptation à l'extrême, car ils ont des becs extrêmement longs qui leur permettent d'accéder à des fleurs alors que d'autres espèces en sont incapables. Un exemple criant de ce type d'oiseau est le Colibri porte-épée (Ensifera ensifera) dont le pic est extrêmement long et incurvé vers le haut.

Toutefois, il existe autant de différents types de colibris qu'il existe de becs différents, raison pour laquelle nous vous invitons à lire cet autre article : Les différentes espèces de colibris.

Bec d'oiseau - Types et formes - Bec d'oiseau nectarivore

Bec d'oiseau filtreur

On retrouve ici des espèces qui vivent également dans des zones où il y a de l'eau et dont les becs peuvent adopter des formes variées. Ils ont certaines adaptations qui leur permettent de filtrer l'aliment de l'eau et, en général, ce sont becs larges et incurvés vers le bas. Par exemple, les flamants roses (ordre Phoenicopteriformes) ont suivi une grande adaptation pour cette fonction. Leur bec n'est pas asymétrique, leur mandibule supérieure est plus petite que l'inférieure, et c'est celle-ci qui est mobile. En outre, il est quelque peu incurvé vers le bas et il est équipé de lamelles qui lui permettent de retenir les aliments qu'il filtre.

D'autres oiseaux filtreurs, comme les canards (ordre ansériformes), disposent de becs plus larges et aplatis qui ont également des lamelles pour filtrer la nourriture de l'eau. En outre, ces oiseaux peuvent également consommer des poissons, raison pour laquelle leurs becs sont également équipés de petites "dents" qui leur permette de tenir leurs proies qu'ils chassent.

Bec d'oiseau - Types et formes - Bec d'oiseau filtreur

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Bec d'oiseau - Types et formes, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Del Hoyo, J., Del Hoyo, J., Elliott, A., & Sargatal, J. (1992). Handbook of the birds of the world (Vol. 1, No. 8). Barcelona: Lynx edicions.
  • Hickman, C. P., Ober, W. C. & Garrison, C. W. (2006). Principios integrales de zoología. 13ª edición. McGraw-Hill-Interamericana, Madrid.
  • Kardong, K. V. (2007). Vertebrados: Anatomía comparada, función y evolución. McGraw Hill, Interamericana.

Écrire un commentaire sur Bec d'oiseau - Types et formes

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Bec d'oiseau - Types et formes
1 sur 9
Bec d'oiseau - Types et formes

Retour en haut