menu
Partager

La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros

La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros

Voir les fiches de Chiens

L'histoire de Balto est un des événements réels les plus captivants de l'histoire des États Unis et est une preuve indéniable que les chiens sont des êtres capables de réaliser d'incroyables exploits. La répercussion médiatique fut telle qu'en 1995 un film a été fait sur cette magnifique histoire que nous vous recommandons fortement : Balto : L'Histoire d'une légende, ou Balto : Chien-loup, héros des neiges.

Dans la suite de cet article nous vous expliquons quelle est la vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros.

Bonne lecture à vous !

Cela pourrait aussi vous intéresser : La vraie histoire de Laïka, la chienne cosmonaute

Balto, le chien esquimau de Nome

Balto était un croisé de la race Husky de Sibérie ou Husky sibérien qui est né à dans un petit village d'Alaska que l'on appelle Nome en 1923. Bien que cette race est originaire de Russie, elle a été amenée aux États Unis en 1905 pour travailler en tant que chien de traîneau (mushing) car les Huskies sont bien plus résistants et légers que les Malamutes de l'Alaska (chiens originaires de cette zone).

À cette époque la course All-Alaska Sweepstakes était très populaire, elle avait pour départ Nome et se terminait à Candle, une course de 657 km en ne comptant pas le retour. Le futur tutuer de Balto, Leonhard Seppala était un dresseur expérimenté de mushing et participait à beaucoup de courses et de compétitions.

En 1925 quand les températures avoisinaient les -30º, le village de Nome se trouva affecté par la diphtérie, une grave maladie bactérienne qui peut finir par être mortelle et qui touche principalement les enfants. Malheureusement le village n'avait pas à sa disposition le vaccin antidiphtérique, ainsi, les responsables du village envoyèrent un télégramme afin de savoir où ils pourraient aller pour se procurer les si précieuses injections. Les doses de vaccins les plus proches se trouvaient à Anchorage, à plus de 865,17 km de distance et malheureusement il n'était pas possible d'y aller en avion ni en bateau car une puissante tempête faisait rage sur l'ensemble du territoire.

La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros - Balto, le chien esquimau de Nome

La véritable histoire de Balto

Comme ils n'avaient pas la possibilité d'obtenir les vaccins nécessaires, près de 20 habitants du village de Nome s'engagèrent à réaliser le dangereux voyage pour lequel plus de 100 chiens de traîneau furent mobilisés pour aller chercher les précieuses injections, dont Balto. Il fut possible d'amener le matériel de Anchorage jusqu'à Nenana, une ville qui se trouvait un petit peu plus proche de Nome, à 778.74 km de distance.

Les 20 guides avaient établi un système de relèves qui a permis le transport des vaccins. Un des guides les plus remarqués a été Gunner Kaassen, guide de l'escadron B dans lequel se trouvait Balto le chien loup. Durant cette course pour la vie, toutes les personnes impliquées ont supporté des températures de -40º, des fortes bourrasques glacées, des passages gelés et des zones montagneuses réellement difficiles d'accès. Il va sans dire que face à la dureté de la tâche, beaucoup de personnes et de chiens ont donné leur vie afin de sauver celle des enfants de Nome.

Plusieurs théories existent sur ce qui s'est passé avec le groupe de chiens guidés par Gunner :

  • Certains suggèrent que Balto a été le chien de tête durant la totalité du chemin (même s'il n'était pas un chien "leader").
  • D'autres affirment que le chien de tête n'arrivait plus à s'orienter et que Balto l'a remplacé.
  • D'autres personnes prétendent que le chien leader s'est cassé une patte et que Balto l'a remplacé.

Ce qu'il y a de sûr et certain c'est que Balto a pris la place du chien de tête même si peu croyait en sa capacité d'être un chien de tête.

Et en à peine 5 jours et demi, l'escadron B est arrivé à Nome avec le vaccin antidiphtérique dans ses mains. Peut-être que cet exploit a été possible car Balto était un chien croisé ou parce que personne ne s'attendait à ce qu'un chien qui n'a jamais conduit un traîneau puisse le faire, ce qu'il y a de sûr c'est Balto a trouvé le bon chemin et en plus ce chemin s'est avéré bien plus rapide que ce à quoi il s'attendait.

Maintenant que vous connaissez La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros nous vous invitons à découvrir une série d'anecdotes sur l'incroyable chien Balto !

La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros - La véritable histoire de Balto

Les derniers jours de Balto

Il nous semble important de vous dire que Balto n'était pas le nom d'origine de ce chien, en effet, il s'appelait Togo. Il a été renommé Balto en hommage à l'explorateur norvégien plus que célèbre à l'époque de la ruée vers l'or, Samuel Balto.

Malheureusement, Balto a été vendu avec d'autres chiens au zoo de Cleveland (Ohio) où il a vécu jusqu'à ses 14 ans, ce héros oublié est mort le 14 mars 1933. Après sa mort Balto a été empaillé et vous pouvez actuellement le voir au Musée de l'histoire naturelle de Cleveland.

Depuis cette époque, chaque année en Mars, on célèbre la fameuse course polaire de Iditarod, qui relie Anchorage à Nome, en mémoire de l'incroyable histoire de Balto, le chien loup devenu héros comme toutes les personnes qui ont pris place à cette course pour la vie.

La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros - Les derniers jours de Balto

La statue de Balto dans Central Park

La répercussion médiatique de l'histoire de Balto fut telle qu'une statue lui fut érigée à Central Park (New York) par FG Roth, dédiée entièrement à ce héros à quatre pattes qui sauva la vie d'une flopée d'enfants de Nome. Sur cette statue il est possible d'y lire :

« Cette statue est consacrée à l’esprit invincible des chiens de traîneau qui ont transmis par relais l’antitoxine sur 600 miles de glace rugueuse, à travers les eaux déloyales, par les tempêtes de neige arctique de Nenana au soulagement de Nome en détresse pendant l’hiver de 1925. »

"Endurance - Fidélité - intelligence"

La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros - La statue de Balto dans Central Park

Balto en film

Comme nous vous le disions en introduction, le chien célèbre Balto a eu le droit a plusieurs films racontant son exploit. Ainsi, les aventures de Balto le chien loup ont été racontées dans trois films :

  • Balto chien-loup, héros des neiges (Balto 1), film d'animation sorti en 1995
  • Balto 2 : La Quête du loup, film d'animation sorti en 2002
  • Balto 3 : Sur l'aile du vent, film d'animation sorti en 2004

Si notre article La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros vous a plu, nous vous invitons à consulter ces autres articles :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références

NOLL Robert Thomas, Balto : The dog that saved Nome, Alaska, England, 2005

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
5 commentaires
Valorisation :
Manuszka
Pour vous citer: "Il nous semble important de vous dire que Balto n'était pas le nom d'origine de ce chien, en effet, il s'appelait Togo."
Or on apprend en faisant d'autres recherches et avec le film TOGO, que Balto n'est pas Togo, ce sont 2 chiens différents. Balto ayant "Volé" la vedette à Togo, à cause de journalistes faisant mal leur travail ^^ Ils ont jugé bon de faire au plus simple et parlant uniquement du chien de tête de la dernière équipe ayant ramené le serum, plutôt que de parler de toutes le s équipes qui étaient tous des héros !
Valorisation :
Marvin
Tout est entièrement faux, vérifier vos sources avant d’écrire des articles. C’est dommage il y avait de belles histoires sur votre site, impossible de se dire qu’elles sont vraies maintenant
Valorisation :
Pasquier
Durant la course au sérum, le véritable héros est Togo qui a parcouru 146 km à travers la baie, les montagnes et la tempête. En moyenne les 19 autres attelages on participé à ce relais parcourant en moyenne 50 km dont Balto.
Togo, l’attelage et Leonhard Seppala parcourent au total 1 014 km pour cet aller-retour de Nome à Nulato.
Valorisation :
Brigitte Patry
Je ne sais pas où vous êtes aller chercher votre informations, mais vous avez plusieurs erreurs dans ce que vous avez écrit. Je suis en train de lire the race to nome écrit écrit par Kenneth Ungermann en 1963. Ancien pilote pour l'armée, il avait remarqué que plusieurs articles de journaux avaient donné de fausse informations sur l’événement de Nome. Il a été alors enquêté et interviewer sur le terrain pour reconstituer l'histoire et rendre honneur à Togo. Je vous invite à le lire si vous lisez anglais. Il y a également un projet.

Pour répondre au commentaire de Morgan. Togo et Balto sont deux chiens différents. On a leur photo dans le livre, leur corps empaillés sont encore exposés également. Balto n'était pas dans les préféré de Seppala, il avait éparpillé des chiens de son élevage dans chaque village pour les mushers qui en aurait besoin.
Seppala et Togo ont parcourru la plus grande distance du parcours, mais c'est Balto qui est arrivé à Nome avec le serrum (pour voir la liste de chaque mushers qui se sont relayés aller voir https://www.joannesundell.com/blog/when-history-gets-it-wrong-hearts-can-be-broken/)
Morgan
A se que j ai cru comprendre balto et Togo serai un seul et meme chien ?

Pourtant d apres d autres source balto et Togo serai bien 2 Chien different , Togo etait le chien de tete de Leonard sepala et balto etait aussi a lui toutefois gunard casen etait un ami a sepala et travailler Dans la meme compagnie miniere.

Lorsque Leonard sepala etait sur la course au serum gunard casen a emprunter a Leonard sepala balto pour finir la course .


Je suis desole des fautes au niveau de l ecriture .
Pouvais vous verifier ces informations?

La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros
1 sur 5
La vraie histoire de Balto, le chien loup devenu héros

Retour en haut