Partager

Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins

 
Par Pauline Bonnet. Actualisé: 4 juillet 2018
Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins

Voir les fiches de Chats

Nous l'avons tous entendu des milliers de fois : "un chat retombe toujours sur ses pattes" et c'est peut être pour cette raison que certains ne s'inquiètent pas trop de voir leur chat passer des heures sur le bord de la fenêtre au quatrième étage guettant les pigeons. Mais ces années de vie avec des chats en immeubles et bien trop d'accidents mortels nous ont fait ré-atterrir sur Terre et nous ont permis de voir la vérité en face : même si les félins réussissent à se réceptionner sur leurs coussinets, il ne s'agit pas là d'un synonyme de survie...

Depuis PlanèteAnimal nous savons que cet accident arrive bien trop souvent et est tout le temps très grave, nous souhaitons vous offrir une série de conseils pour savoir comment réagir dans une telle situation. Nous vous expliquerons par la suite quels sont les premiers soins a attribué à un un chat qui est tombé par la fenêtre.

Afin que vous sachiez comment réagir dans une situation aussi terrible, nous vous invitons à continuer la lecture de notre article Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Les soins du canari

Récupérer un chat qui est tombé du balcon

Si nous arrivons à nous rendre compte à temps que notre chat est tombé par la fenêtre ou du balcon, il est fondamental de le récupérer avant qu'il ne s'enfuit paniqué par le bruit de la rue et cet environnement inconnu. Les chats blessés cherchent à se cacher dans des endroits tranquilles et encore plus s'ils sont dans une zone qui leur aient complètement inconnu et qu'ils obéissent à leur instinct qui leur dicte clairement : mets toi à l'abris car tu es vulnérable.

Logiquement, avant que vous n'ayez eu le temps de descendre dans la rue, votre chat aura déjà trouvé un refuge, ce qui explique tous ces avis de recherche de personnes à la recherche de leur chat que vous pouvez voir dans les cliniques vétérinaires. La théorie est relativement simple et la pratique (surtout lorsqu'on parle de chats) est une autre histoire.

-Longez le trottoir, il ne peut pas bouger ou il est effrayé

Il va falloir que vous rassembliez tout votre courage et votre sang froid et que vous alliez chercher sa caisse de transport ou si vous n'en avez pas une serviette.

Si quand vous arrivez vous le trouvez allongé sur le côté il faudra que vous fassiez passer vos deux mains sous lui tout doucement (dos de la main contre le trottoir et la paume en contact avec son corps). Vous pourrez ainsi le déplacer tout doucement et le déposer délicatement dans la cage de transport, vous ne devez pas faire bouger une de ses extrémités et encore moins son cou, exactement comme un boulanger qui introduit un pain dans le four. Il est capital que vous demandiez de l'aide et spécialement dans ce cas-là car l'idéal est qu'une personne est ouvert préalablement la cage de transport afin de pouvoir le faire rentrer dedans sans avoir à le bouger. N'oubliez pas de fermer la cage de transport !

Si vous n'avez pas de cage de transport vous pouvez avec l'aide d'une autre personne créer une sorte de superficie rigide avec une serviette en la tendant avec force pour ensuite amener votre chat à la clinique vétérinaire la plus proche.

S'il vacille mais qu'il est toujours sur ses pattes, une option qui le gênera peut-être un peu (mais qui compte tenu de la situation de stress qu'il vit ne sera pas bien grave) serait de l'attraper par la peau du cou comme le faisait sa mère et de le mettre dans la cage de transport. Notre première intention serait de l'attraper par le thorax mais dans ce cas-là ce n'est pas vraiment conseillé.

Vous ne trouvez pas votre chat et vous ne savez pas où il se trouve :

Après qu'il soit tombé par le balcon, un chat peut souffrir de blessures légères, il est donc possible qu'il ait marché une bonne distance avant de trouver sa cachette. À la recherche d'un abris nombreux sont les chats qui se font renversés mais d'autres se contentent d'attendre en dessous des voitures ou entre les arbustes.

Si après avoir vérifié toutes les proches cachettes possibles vous n'arrivez pas à le localiser, vous allez devoir suivre les étapes pour vous permettre de retrouver un chat perdu : prévenir toutes les cliniques vétérinaires et refuges proches et n'hésitez pas non plus à coller des affiches avec une photo de votre chat près de chez vous au cas où un voisin l'aurait aperçu. Il est surtout très important que vous attendiez la nuit pour sortir et l'appeler car il sera bien plus facile pour lui de reconnaître votre voix sans tout les bruits de la rue.

Même si vous avez l'impression qu'il est en "bonne santé" vous allez devoir le mettre délicatement dans la cage à transport et l'amener directement à une clinique vétérinaire afin qu'ils puissent l'examiner et s'assurer qu'il ne souffre de rien de grave.

Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins - Récupérer un chat qui est tombé du balcon

Pendant que vous attendez de l'amener chez le vétérinaire

Quand les lésions ne sont pas visibles il est fréquent de voir son chat chéri si effrayé qu'on le ramène à la maison et qu'on ait à attendre l'ouverture de la clinique avant d'appeler notre vétérinaire pour qu'il puisse nous dire que faire, voici donc quelques conseils :

  • Laissez le chat dans la cage de transport dans un endroit tranquille avec peu de lumière et stimulus.
  • Vous ne devez pas le manipuler même pas pour lui mettre un petit coussin.
  • Inclinez la cage de transport de sorte que votre chat ait la tête et le torse surélevé par rapport à l'abdomen.
  • Vous ne devez pas lui donner à boire ni à manger. Il est normal de vouloir nourrir un chat qui est tombé par la fenêtre mais il s'avère que son palais puisse être ouvert ce qui aurait pour conséquence que la nourriture et l'eau passe par les voies respiratoires provoquant malheureusement une pneumonie par aspiration.

Comment savoir si l'état de mon chat n'est pas en train d'empirer ?

Si vous l'avez récupéré ou trouvé dans un état plutôt stable après qu'il soit tombé d'une fenêtre vous allez pouvoir observer les complications par :

  • S'il adopte une position orthopédique (étire le cou et regarde vers le haut pour obtenir plus d'oxygène).
  • Perte de conscience.
  • Si en ouvrant la porte de la cage de transport vous voyez que ses pupilles sont dilatées, fixes et que la couleur de ses gencives adoptent un ton blanc ou gris bleu.
  • S'il y a eu des lésions plus graves ou que vous êtes arrivés tard, vous écouterez des vocalisations graves et vous observerez les typiques "bouffées" qui précèdent la mort. Dans ces cas-là il est malheureusement trop tard et vous n'aurez pas le temps de l'amener quelque part.

Nous vous invitons à continuer la lecture de notre article Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins car dans le prochain paragraphe nous vous expliquerons ce qui se passera une fois que votre chat sera chez le vétérinaire !

Une fois chez le vétérinaire

Après être tombé par la fenêtre notre chat présentera une série de lésions plus ou moins grave qui englobent ce que l'on appelle "le syndrome du chat parachutiste". S'il a eu le temps de réagir et de retomber sur ses pattes, il l'aura fait avec les 4 pattes tendues et le dos arqué afin de minimiser la puissance de l'impact. Mais "l'effet rebond" peut être plus ou moins intense selon la hauteur de laquelle votre chat est tombé :

  • Rupture de la mâchoire : après le rebond de la chute, il est fréquent de trouver une symphyse de mâchoire cassée.
  • Fissure du palais dur ou mou : de là il sera préférable de ne rien lui offrir à manger. Ces sutures doivent être réparées et parfois les chats doivent être alimentés par un tube nasogastrique jusqu'à ce que le palais soit complètement guéri.
  • Fractures métacarpiennes-métatarsiennes et phalangiennes : les doigts toutes les extrémités sont en général les zones les plus atteintes par une chute de la fenêtre.
  • Fractures du fémur, du tibia et de la hanche : le membre postérieur, plus flexible amorti bien plus l'impact du rebond que le membre l'antérieur, il est donc plus fréquent d'y trouver des fractures ou des fissures (fracture sans déplacement). Il n'est pas rare que ces factures passent inaperçues et se ressoudent toutes seules. Elles sont en général découvertes plus tard lors d'un nouvel examen chez le vétérinaire.
  • Hernie diaphragmatique : L'impact provoque une rupture du diaphragme qui sépare le thorax de l'abdomen et le contenu abdominal (boucles intestinales, foie, rate...), passant le thorax empêchant les poumons de se dilater. Des fois il est évident qu'il y a un problème, quand votre chat respire mal et son abdomen s’amincit, mais d'autres fois il s'agit juste d'un petit trou au travers lequel seulement quelques cm d'intestin grêle glissent et on ne peut s'en rendre compte que lors de la manipulation du chat ou après une batterie de tests.
  • Rupture du foie et de la vessie : Si la vessie était pleine au moment de l'impact, il y a de fortes chances qu'elle se brise sous l'effet de la pression. Le foie peut également souffrir de contusions ou de ruptures, tout comme l'aorte abdominale, qui déclenche une hémorragie interne habituellement fatale.

Que faire ?

Chaque vétérinaire proposera une série de test en fonction du cas et de l'état du chat, en général ces tests regroupent des caractéristiques communes :

  • Stabilisation du chat avant de commencer à l'examiner : l'oxygénation et la sédation sont presque indispensables si votre chat a des difficultés à respirer (même si ce n'est qu'un tout petit peu). S'il n'arrive pas à garder le masque à oxygène ou qu'il est trop nerveux (ce qui aggrave les problèmes de respiration), il est probable que le vétérinaire ne lui administre un léger sédatif comme le Midazolam afin qu'il puisse continuer l'examen de l'état de votre chat. S'il a besoin de bouger le chat pour l'ausculter il est nécessaire qu'il s'assure dans un premier temps qu'il respire correctement. C'est normalement à ce moment que le vétérinaire en profitera cathétériser une veine centrale. L'utilisation d'un analgésique avec des opioïdes peut être retardée si les vétérinaires ont peur qu'elle ne réduise la capacité respiratoire du chat, toutefois, il existe beaucoup d'autres analgésiques pour soulager la douleur.
  • Exploration basique : la couleur des muqueuse, l'auscultation, la température, palpation abdominal et prise du pouls donnent beaucoup d'informations au vétérinaire pour l'aider à prendre une décision.
  • Diagnostique par imagerie : en général ces tests sont retardés jusqu'à ce que le chat soit stabiliser, la plaque photographique (faire une radio) nous permet de voir s'il y a une hernie diaphragmatique et l’échographie nous indique quelles sont les doses de liquide libérées dans l'abdomen (urine, sang), elle nous permet aussi de vérifier le bon état du foie, de la rate et le vessie. Si le chat est sous sédatif et que le vétérinaire ne peut pas faire d'échographie, il pourra décider de sonder la vessie afin de vérifier si de l'urine sort de la sonde. Si l'urine en sort, cela veut dire qu'elle est stockée dans une vessie intacte et on peut donc supposer qu'elle ne s'est pas déchirée. Il faudra cependant effectuer une vérification en lui faisant faire une radio car sur cette dernière il est possible de réaliser un contraste ce qui permet au docteur de s'assurer qu'il n y a pas de problèmes au niveau de la vessie.

Il faut prendre en compte que lors d'une rupture vésicale ou hépatique et des difficultés à respirer (dyspnée causée par une contusion pulmonaire etc...), sont des situations très critiques et très peu encourageantes pour le pronostique de survie du félin... Car dans la plupart de ces cas il n'y a rien à faire, ni pour le maître ni pour le vétérinaire. Beaucoup de chats réussissent à se stabiliser mais meurent durant la chirurgie de la hernie diaphragmatique ou en postopératoire à cause de complications survenues comme lors du rééquilibrage de la pression du thorax qui survient lorsqu'on lui retire la masse qui occupait cet espace.

Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins - Une fois chez le vétérinaire

De retour à la maison, avec des contusions

Si vous avez de la chance et que votre chat a été autorisé à rentrer à la maison ce qui se passe généralement après 24 - 36 heures en observation, il est possible qu'il ait juste une fissure osseuse qui ne requiert pas de chirurgie ainsi qu'une bonne contusion pulmonaire. Dans ce cas on nous demandera de faire en sorte que le chat ait le plus de repos possible, il est parfois conseillé de le garder en cage afin qu'il puisse se reposer de la meilleure des manières, il sera aussi très important que vous contrôliez bien son urine, ses déjections (il est possible que votre chat ait besoin d'un lubrifiant pour mieux évacuer, vous pouvez utiliser de l'huile d'olive ou de la paraffine liquide) ainsi que sa respiration et la couleur de ses muqueuses.

La prise quotidienne d'analgésique et dans certains cas d'antibiotiques pour éviter la contamination d'une fissure osseuse et beaucoup de repos généreront une récupération totale et complète.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il nous semble important de vous rappeler que lorsqu'un chat tombe par la fenêtre d'un balcon il s'agit d'un accident. Vous avez peut être oublié de fermer la fenêtre, il n'est pas castré et a senti un congénère, il a voulu chasser un oiseau ou il a été tout simplement attiré par quelque chose d'autre.

Mais si c'est la deuxième ou troisième que cela arrive, il s'agit clairement d'une négligence de notre part. Évidemment s'il y a des enfants à la maison, vous allez devoir opter pour des solutions intermédiaires au cas-où ils décident d'ouvrir la fenêtre sans vérifier où se trouve le chat : des mesures comme des moustiquaires, une toile d’aluminium... Il y a beaucoup de méthodes qui permettent de contenir le chat tout en laissant passer la lumière et l'air et le pire, c'est que c'est pas si cher lorsqu'il s'agit de quelque chose qui peut sauver une vie.

Un collier avec une plaque d'identification ne sont pas toujours au goût des chats mais il est toujours possible d'opter pour le micro-chip qui permet de retrouver facilement les chats qui sont tombés de la fenêtre.

Mais après être tombé une fois, il ne tombera pas plus ...

Sur cet aspect ils sont très humains, ils trébuchent deux fois et autant de fois que nécessaire avec la même fenêtre ouverte. Le dicton selon lequel la curiosité a tué beaucoup de chat ne sort pas de n'importe où.

Il est possible de laisser la fenêtre en mode incliné, convaincu qu'il n y a aucune danger, mais beaucoup de chats meurent pendus ou asphyxiés lorsqu'ils essaient de s’échapper une fois qu'ils sont restés bloqués. N'oubliez jamais qu'impossible n'est pas chat.

Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins - Mieux vaut prévenir que guérir
Image: www.esperanzafelina.com

Si notre article Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins vous a plu, nous vous recommandons les quelques liens suivants :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins, nous vous recommandons de consulter la section Premiers soins.

Écrire un commentaire sur Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins
Image: www.esperanzafelina.com
1 sur 4
Mon chat est tombé de la fenêtre - Premiers soins

Retour en haut