Partager

Poisson sans écailles - Types, noms et exemples

 
Par Antoine Decrouy. 3 juillet 2020
Poisson sans écailles - Types, noms et exemples

Les poissons sont des animaux vertébrés non tétrapodes qui peuvent habiter les fonds marins ou dans les rivières (eau douce). Compte tenu de leur grande diversité, ils sont regroupés en plusieurs classes. Ainsi, les lamproies appartiennent à la classe des Petromyzonti, le requin mako, les raies ou les torpilles à la classe des Elasmobranches, les poissons queue de rats ou chimères à la classe des Holocéphales et d'autres comme l'esturgeon, l'anguille, le congre, la murène, la sardine, le barbeau, l'anchois ou les hippocampes à la classe des Actinoptérygiens.

La majorité de ces poissons ont des écailles, la fonction principale de ces dernières est de protéger l'animal des possibles agressions de son environnement. Toutefois, comme c'est le cas de certains spécimens appartenant à la classe des Actinoptérygiens, Petromyzonti ou des Holocephalis, certains poissons n'ont pas d'écailles. Ces poissons sans écailles ont développé des caractéristiques qui leur ont permis de survivre dans leur environnement. Nous verrons certains de ces spécimens dans cet article Poisson sans écailles - Types, noms et exemples de PlanèteANimal.

Pourquoi est-ce qu'il y a des poissons sans écailles ?

Durant toute la durée du processus évolutif, les animaux ont développé de nombreux mécanismes de protection pour se défendre et survivre dans leur environnement. Chez les poissons sont apparues les écailles, ces dernières sont impliquées dans plusieurs fonctions, la plus importante étant de leur offrir une protection contre tout ce qui pourrait les blesser ou les désavantager dans leur environnement aquatique. Toutefois, certains poissons n'ont pas été dotés de ces structures, ce qui ne veut absolument pas dire qu'ils ne sont pas protégés, cela veut simplement dire qu'ils ont été dotés d'autres caractéristiques qui leur permettent de survivre dans l'eau. Parmi ces caractéristiques spéciales, nous pouvons vous citer la présence d'organes sensorielles plus développés ou des épaisses couches corporelles qui leur offrent une plus grande protection.

Quels sont les poissons sans écailles ?

Les poissons sans écailles sont :

Lamproie marine

Myxine du pacifique

Chimère monstrueuse

Congre commun

Murène

Barbue de rivière

Poisson-chat commun

Silure

Blennie fluviatile

Poisson-chat à queue rouge (Phractocephalus hemioliopterus)

Poisson-chat zèbre (Brachyplatystoma juruense)

Tiger sorubim (Pseudoplatystoma tigrinum)

Myxine glutinosa (Myxine glutinosa)

Esturgeon d'Europe (Acipenser sturio)

Espadon (Xiphias gladius)

Types de poissons sans écailles

Il existe de nombreux types de poissons sans écailles qui ont tous des morphologies et des modes de vie différents. Toutefois, il est possible de faire une classification de ces espèces en différents groupes afin de pouvoir arriver à mieux les identifier. Nous les classifierons dans le groupe des Petromyzontiformes, Chimaeriformes, Anguilliformes, Siluriformes et Myxiniformes

  • Petromyzontiformes : dans ce groupe on retrouve les lamproies d'eau douce et les lamproies marines, considérés comme des poissons agnates car ils n'ont pas de mâchoires.
  • Chimaeriformes : le représentant le plus connu de ce groupe est le célèbre Uranoscope.
  • Anguilliformes : ce groupe est constitué de poissons comme l'anguille, le congre commun et la murène, juste les deux derniers n'ont pas de mâchoires.
  • Siluriformes: dans ce groupe on retrouve des spécimens comme le silure ou le célèbre barbue de rivière, qu'on reconnaît très facilement pour ses 4 paires de "moustaches" situées sur ses mâchoires.
  • Myxiniformes : c'est le cas des espèces de myxine, poissons agnates comme les lamproies. Un exemple de spécimen de myxine est la myxine du pacifique.

Exemples de poissons sans écailles

Il est vrai que le nombre de poissons sans écailles est bien inférieur au nombre de poissons avec écailles. Les poissons qui forment ce groupe plus réduit peuvent se différencier entre-eux pour leur différente morphologie, distribution et mode de vie. Toutefois, dans ce paragraphe nous décrirons le type d'habitat, l'alimentation et certains aspects morphologiques caractéristiques de certains exemples de poissons sans écailles pour que vous puissiez mieux les connaître.

Lamproie marine

Il s'agit du poisson sans écaille et ailette le plus connu. Son nom scientifique est Petromyzon marinus et il appartient à l'ordre Petromyzontiformes. Cet animal, qui a une structure similaire à celle d'une anguille, peut vivre plus de 15 ans et mesurer jusqu'à 1 mètre de longueur. C'est un agnate car il manque de mâchoire et il est caractérisé par sa bouche en forme de ventouse et équipée d'une grande rangée de dents cornées. Il est anadrome, c'est-à-dire qu'il vit dans l'eau salée (océan Atlantique et mer Méditerranée), mais qu'il se déplace dans les fleuves pour se reproduire. Quant à sa manière de se nourrir, les adultes sont considérés comme des ectoparasites hématophages ou prédateurs, car ils se collent à la peau de leurs proies qu'ils mordent pour en aspirer le sang. Ces proies peuvent finir à être si grosses que la proie finit par mourir et par se faire dévorer entièrement.

Découvrez plus d'animaux hématophages.

Poisson sans écailles - Types, noms et exemples - Exemples de poissons sans écailles

Myxine du pacifique

Son nom scientifique est Eptatretus stoutii et il appartient à la classe des Myxines, un autre groupe d'agnathes différent aux lamproies. Ce poisson au long corps qui n'a pas d'ailettes n'a pas de ventouse buccale, mais des organes sensorielles hautement développés comme l'odorat et le toucher. Ils ont une langue avec des petites structures en forme de dent, des petites barbes qui sont équipés d'organes sensorielles ainsi qu'une coloration corporelle avec des tons roses, violets ou marrons. Ils habitent les fonds marins où ils se nourrissent de charogne d'autres vertébrés.

Image: pecesraros.org

Chimère monstrueuse

Son nom scientifique est Chimaera monstrosa et elle appartient à l'ordre des Chimaeriformes. C'est un des poisson sans écailles les plus populaires, il est caractérisé par sa longue queue très flexible, ses yeux de grande taille, par un pli qui bouche les ouvertures de ses branchies, par sa mâchoire supérieure fusionnée avec le crâne, par des plaques très larges et lisses à mode de dents et par juste deux ouvertures branchiales. Ces poissons sont marins et ils habitent les eaux très profondes de l'océan Atlantique et de la mer Méditerranée. Son alimentation peut être basée sur la consommation de matière végétale, comme les algues, ainsi que sur la consommation d'autres petits animaux, comme les mollusques, les poissons, les crustacés et/ou échinodermes.

Image: shark-reference.com

Congre commun

Son nom scientifique est Conger conger et il appartient à l'ordre des Anguilliformes. Ces animaux, qui peuvent atteindre une longueur de plus de 2 mètres, présentent une morphologie semblable à celle d'une anguille ou d'un serpent à la peau épaisse et brillante. Ils se caractérisent pour leur grande bouche, leurs grands yeux ainsi que par une coloration légèrement grisée. Ils habitent les fonds marins et, la nuit, ils se nourrissent d'autres animaux comme les crustacés, les mollusques et certains poissons. Cependant, ils sont considérés comme une proie facile car ils ont un instinct curieux qui les attire face aux sons ou mouvements proches. En outre, grâce à leur incroyable de capacité de régénération, leurs blessures cicatrisent à une vitesse hallucinante.

Murène

Son nom scientifique est Muraena helena et, comme le Congre commun ou l'anguille, il appartient à l'ordre des Anguilliformes. Il a un long corps plat latéralement pouvant atteindre une très grande longueur, une grande bouche avec de nombreuses dents aiguisées et des colorations sous forme de taches irrégulières sur tout le corps. Ce sont des poissons de mer sans écailles et qui vivent dans les zones rocheuses. Quant à leurs habitudes alimentaires, ils sont considérés comme prédateurs parce qu'ils se nourrissent d'autres poissons, céphalopodes et/ou crustacés.

Barbue de rivière

Son nom scientifique est Icatulurus puntatus et il appartient à l'ordre des Siluriformes. En plus de ses couleurs obscurs avec des taches noires, il est caractérisé pour son grand corps robuste et légèrement comprimé latéralement. Il a une grande bouche avec 4 barbillons ou moustaches sur chaque mâchoire, rappelant une de nos silhouette préférée ; celle du chat. Il a également deux ailettes dorsales ainsi qu'une série d'épines qu'ils utilisent comme mécanisme de défense. Ils préfèrent vivre dans l'eau douce, leur alimentation nocturne est basée sur la consommation de petits animaux comme peuvent l'être d'autres poissons, mollusques et/ou crustacés.

Poisson-chat commun

Son nom scientifique est Ameiurus melas et il appartient à l'ordre des Siluriformes. Il se caractérise principalement pour avoir un corps recouvert d'une grosse couche de substances muqueuse et pour présenter, en général, des couleurs plutôt sombres. Néanmoins, il a des caractéristiques similaires à celles d'autres espèces de poissons-chat, comme la présence de huit barbillons situés autour de sa bouche. Ils sont aussi des poissons d'eau douce, ils vivent dans de nombreux fleuves où ils se nourrissent principalement d'autres petits poissons (alimentation piscivore).

Barbue de rivière

Son nom scientifique est Ictalurus punctatus, appartient à l'ordre des Siluriformes et il fait également partie de la liste des poissons sans écailles. Il présente une région céphalique de grande taille où se trouvent des petits yeux et une longue bouche avec 4 paires de barbillons. La région ventrale présente des claires couleurs comme le blanc, pendant que sur la région dorsale se trouvent des tonalités plutôt bleutés. Ce sont des poissons d'eau douce, on les retrouve donc dans certains fleuves et lacs. Quant à leur alimentation, qui est généralement nocturne, elle est omnivore, c'est-à-dire qu'ils se nourrissent aussi bien de matière végétale que d'autres poissons, crustacés et/ou insectes.

Silure

Son nom scientifique est Silurus glanis et il appartient aussi à l'ordre des Siluriformes. Ce poisson est de grande taille et il est caractérisé pour son long corps, pour sa grande région céphalique et une bouche entourée de trois paires de barbes semblables à celles du poisson-chat. Il habite les eaux douces, comme certains fleuves/rivières, où il se nourrit, en bon prédateur, d'autres animaux vertébrés. Sa voracité peut supposer un problème car les populations de poissons autochtones peuvent se voir réduites. Il y a déjà eu des registres qui affirment que ces poissons ont attaqué l'être humain.

Blennie fluviatile

Son nom scientifique est Salaria fluviatilis et il appartient à l'ordre des Perciformes. Ce petit poisson sans écailles aux couleurs variables est connu pour présenter des bandes sombres tout le long de son corps, une bouche équipée de canines et d'une tentacule située sur la partie supérieure des yeux. En plus, les poissons développent durant la période des chaleurs une espèce de crête sur la tête. Ce sont des animaux d'eau douce, ils prédominent dans les fleuves où ils peuvent se nourrir de certains crustacés, d'insectes et d'autres poissons de plus grande taille.

D'autres poissons sans écailles

En plus de poissons sans écailles déjà cités, il y en a plus dans le monde entier, la majorité d'entre-eux appartiennent à l'ordre des Siluriformes, comme c'est le cas des espèces des poissons-chats et des bagres.

D'autres exemples de poissons sans écailles sont :

  • Poisson-chat à queue rouge (Phractocephalus hemioliopterus)
  • Poisson-chat zèbre (Brachyplatystoma juruense)
  • Tiger sorubim (Pseudoplatystoma tigrinum)
  • Myxine glutinosa (Myxine glutinosa)
  • Esturgeon d'Europe (Acipenser sturio)
  • Espadon (Xiphias gladius)

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Poisson sans écailles - Types, noms et exemples, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Doadrio, I. Atlas y libro rojo de los peces continentales de España. Disponible sur : https://www.miteco.gob.es/es/biodiversidad/temas/inventarios-nacionales/inventario-especies-terrestres/inventario-nacional-de-biodiversidad/ieet_peces_atlas.aspx
  • Cartilla de práctico-curso Biología animal. Centro Universitario de la región este- Universidad de la República, URUGUAY. Disponible sur : https://eva.udelar.edu.uy/pluginfile.php/122952/course/section/14532/Cartilla_Peces.pdf

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Poisson sans écailles - Types, noms et exemples
Image: pecesraros.org
Image: shark-reference.com
1 sur 11
Poisson sans écailles - Types, noms et exemples

Retour en haut