Partager

Poisson herbivore - Types, noms et exemples

 
Par Antoine Decrouy. 15 septembre 2020
Poisson herbivore - Types, noms et exemples

Les poissons sont les vertébrés aquatiques les plus variés du monde entier, il est en effet possible d'en trouver dans presque tous les endroits où il y a de l'eau. Il existe un large nombre d'ordres et de familles, chacune ayant des caractéristiques uniques qui les différencient des autres. En même temps, il existe des différences quant à leurs besoins écologiques et style de vie, et leurs habitudes alimentaires en dépendront directement.

Il est possible de trouver une infinité de formes d'alimentation et, en outre, les aliments consommé par chaque groupe sont très variés, à tel point qu'il y a des poissons qui se nourrissent juste de la viande d'autres poissons ainsi que de celle d'autres animaux (ils sont carnivores), d'autres filtrent l'eau et certains d'entre-eux se nourrissent uniquement d'algues ou de végétaux. C'est de ces derniers dont nous parlerons aujourd'hui, continuez la lecture de cet article Poisson herbivore - Types, noms et exemples de PlanèteAnimal et découvrez tout ce qu'il y a à savoir à propos des poissons herbivores, de leurs types, noms et exemples, ainsi que les caractéristiques typiques caractérisant ce groupe de poissons.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Poisson sans écailles - Types, noms et exemples

Caractéristiques des poissons herbivores

Comme nous le disions précédemment, les poissons herbivores sont ceux dont la diète est basée sur la consommation de nourriture d'origine végétale. De manière générale, ils vivent dans les eaux chaudes des zones tropicales, et ils sont plus abondants que d'autres groupes de poissons, bien qu'ils soient également présents dans les zones tempérées. Ils contribuent réellement à l'équilibre écologique des mers, car il dépend d'eux que de nombreuses algues ou plantes aquatiques restent dans leurs limites et ne se développent pas outre mesure. De même, cela favorise le développement des coraux qui ont une croissance plus lente, de sorte qu'un changement dans l'abondance de certaines espèces de ces poissons pourrait entraîner des transformations drastiques dans les récifs, comme le fait d'être recouvert d'algues en peu de temps.

D'un point de vue anatomique, ils ont certaines caractéristiques qui les différencient des autres poissons. Leur cavité buccale est généralement plus courte et arrondie, en plus, la majorité de ces poissons a des dents regroupés en rangées qui sont capables de triturer ou de gratter la nourriture, ainsi que pour creuser dans le sol. Les poissons-perroquet, par exemple, ont un bec dans lequel on retrouve des dents unies ou fondues dans la bouche, ces dernières leur permettent de gratter leur nourriture. En outre, leur système digestif se différencie des autres groupes que nous verrons par la suite.

Certaines espèces pourraient être qualifiées de brouteuses, c'est-à-dire qu'elles broutent des algues (comme une vache le ferait dans une prairie), et qu'elles passent une grande partie du temps à se nourrir, car elles ont besoin de consommer un haut pourcentage d'algues ou de plantes vasculaires afin de couvrir leurs besoins nutritionnels et obtenir ainsi l'énergie suffisante.

Que mangent les poissons herbivores ?

Ce groupe de poissons base son alimentation sur la consommation de matière végétale, que ce soit en se nourrissant d'algues de tailles différentes ou de plantes vasculaires aquatiques, ceci dépendra de la profondeur à laquelle ils habitent.

Comme nous le disions, ces animaux passent environ 90% du temps à la recherche de nourriture afin de se nourrir, car ce type d'alimentation leur apporte beaucoup de protéine végétale et de fibre, mais les quantités sont mineures, raison pour laquelle leur estomac est toujours en fonctionnement. De manière générale, ces poissons complètent leur alimentation avec d'autre type d'aliments, qui peuvent être d'origine animale, il est en effet très compliqué de parler de poissons strictement herbivores, toutefois, comme nous le verrons plus tard, certaines espèces consomment exclusivement des algues ou des plantes.

Système digestif des poissons herbivores

Tous les poissons partagent des caractéristiques anatomiques générales, toutefois, chaque groupe a des différences liées à leur style de vie et à ses besoins écologiques. Dans le cas des poissons herbivores, l'estomac est une structure musculaire appelée gésier qui leur permet de triturer et digérer les fibres d'origine végétale. D'un autre côté, leur intestin est plus long que celui du reste des poissons, et il est plus long que le poisson lui-même, étant de 4 à 5 fois plus long que ce dernier, ce qui lui permet une bonne et lente absorption des nutriments.

Noms et exemples de poissons herbivores

Poisson-perroquet bleu (Scarus coeruleus)

Appartenant à la famille Scaridae, ce poisson herbivore se distribue dans les zones tropicales et subtropicales à l'Ouest de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, où il vit dans les eaux peu profondes aux fonds sablonneux et aux récifs de coraux. Il peut mesurer de 30 à 80 cm et il est caractérisé pour sa couleur bleue intense et pour son "bec" situé au niveau de sa bouche formée des mâchoires ainsi que d'une bosse, présente chez les mâles et les femelles, sur la tête.

Leur bec leur permet de se nourrir des algues disponibles dans les récifs de coraux, ce qui fait qu'ils participent au contrôle de leurs populations et, ainsi, empêcher qu'ils recouvrent complètement les coraux. En plus, ils ont des dents pharyngées, c'est-à-dire qu'au niveau de la gorge ils ont des dents qui leur permettent de ronger le corail et les roches tout en leur permettant de les triturer formant, de cette manière, du sable qui sera expulsé par le poisson. C'est ainsi que les poissons-perroquet bleu remplissent un rôle très important dans la formation de bancs de sable et de petites îles.

Poisson herbivore - Types, noms et exemples - Noms et exemples de poissons herbivores
Image: Flickr

Saupe brésilienne (Kyphosus sectatrix)

Appartenant à la famille Kyphosida, la Saupe brésilienne habite les eaux côtières tropicales et subtropicales tout autour du monde entier. On peut l'observer dans les zones houleuses et les endroits peu profonds où se trouvent des algues et des substrats rocheux et sablonneux. C'est un poisson qui mesure entre 50 à 70 cm et la forme de son corps nous donne l'impression qu'il a un long museau.

Sa couleur varie entre les tons verdâtres à gris au niveau du ventre, mais des individus peuvent curieusement être de couleurs jaunes avec des taches. C'est un poisson qui forme des bancs et il est courant de les voir au côté d'autres espèces de poissons. Ils se nourrissent principalement des algues brunes, mais si la situation le requiert, ils peuvent aussi consommer des mollusques et des déchets de mammifères aquatiques, comme ceux des dauphins.

Saupe (Sarpa salpa)

La saupe est un poisson herbivore de la famille Sparidae présent en Méditerranée, dans le Nord de l'océan Atlantique, le Golfe de Gascogne, le canal du Mozambique, les îles Canaries, à Madère et aux Açores. De manière générale ils vivent à environ 15 ou 20 mètres de profondeur.

Il a un corps ovale et comprimé d'environ 50 cm de long, il est de couleur grisâtre avec des franges oranges caractéristiques situées sur les côtés du corps et il est possible d'observer sur son dos une seule nageoire dorsale. C'est une espèce grégaire qui nage toujours en compagnie et, bien que les adultes soient herbivores, les jeunes sont omnivores. Ils nagent toujours à plusieurs et ils consomment plusieurs types d'algues, dont la plupart appartiennent à des espèces exotiques toxiques, ce qui fait que sa consommation puisse causer des problèmes de santé chez les êtres humains. Comme il s'agit d'une des quelques espèces de poissons herbivores présentes en Méditerranée, les saupes remplissent un rôle important pour la sauvegarde de l'écosystème.

Chirurgien bleu (Paracanthurus hepatus)

Aussi connu comme chirurgien-palette, ce poisson appartient à la famille Acanthuridae et on le retrouve dans de nombreuses mers du monde entier, comme en Australie, Asie et Afrique. Il vit dans des zones aux récifs coralliens à des profondeurs de plus de 30 mètres, utilisant certains coraux pour se cacher de certains prédateurs.

C'est une espèce qui mesure environ 30 cm de longueur, il est de couleur bleu brillante sur le corps entier, deux franges noires sur les côtés et avec des nageoires pectorales et caudales sur lesquelles on peut voir des détails jaunes. Pour leurs couleurs et leur forme, ils sont fréquemment capturés par des aquariophiles. Les jeunes nagent généralement en groupes et ils se nourrissent exclusivement de plancton. Les adultes ne sont pas strictement herbivores, mais ils basent la majorité de leur alimentation sur la consommation de macro-algues.

Poisson perroquet à bande rouge ou perroquet arc-en-ciel (Sparisoma aurofrenatum)

Ce poisson de la famille Scaridae est endémique à l'Ouest de l'océan Atlantique où il vit des Bermudas jusqu'au Brésil, incluant toute la partie des Caraïbes. Il peut vivre jusqu'à une profondeur de 70 mètres, mais en général il préfère les zones coralliennes où il y a des algues et des plantes marines qui font partie de son alimentation. Il est d'environ 30 cm de longueur et d'une couleur rougeâtre sur le corps entier, ses nageoires sont rouges et il est reconnaissable pour la tache noire qui se trouve derrière l'opercule, même si certains individus peuvent ne pas l'avoir. Les jeunes, pour leur part, sont de couleur plus brune/marron et leur ventre est rouge.

De manière générale, il se bouge en petits groupes et à l'époque de reproduction il se déplace dans les fonds marins où se trouvent des zones de broutages et où il se reproduit. C'est une espèce hermaphrodite protogyne, c'est-à-dire qu'il a les deux sexes jusqu'à l'époque reproductive, moment où il se transforme en mâle. Découvrez plus d'espèces animaux hermaphrodites !

Poisson-chirurgien barbier océanique (Acanthurus bahianus)

Le Poisson-chirurgien barbier océanique appartient à la famille Acanthuridae et il vit dans les zones tropicales de l'océan Atlantique occidental où il vit dans des zones de récifs coralliens aux fonds sablonneux et en présence de prairies d'algues, étant une des espèces herbivores les plus courantes aux endroits où elle vit. C'est un poisson à la forme ovale et il peut atteindre plus de 30 cm de longueur. Il est d'une couleur brune/violacée avec des nageoires plus jaunes, un bec légèrement allongé et une petite bouche.

Ils forment des petits groupes territoriaux, dans lequel se trouvent d'autres espèces, comme le chirurgien bayolle (Acanthurus coeruleus) avec lesquels ils patrouillent leur territoire où ils se nourrissent à des profondeurs pouvant aller jusqu'à 40 mètres.

Carpe de roseau (Ctenopharyngodon idellus)

Aussi appelé carpe herbivore, c'est un poisson de la famille Cyprinidae originaire d'Asie et qui est également présent en Sibérie et en Chine où il habite les fleuves aux eaux lentes et à la végétation aquatique abondante, pouvant se trouver jusqu'à 30 mètres de profondeur. C'est une espèce très tolérante à la salinité de l'eau ainsi qu'à la déficience d'oxygène. Ils peuvent mesurer plus d'un mètre et leur corps est de couleur brune/verdâtre.

Il s'agit d'une espèce qui a été introduite aux États-unis et en Europe afin de contrôler la croissance de certaines plantes aquatiques. En outre, c'est un des poissons les plus utilisés en aquaculture, car il a une croissance extrêmement rapide. La carpe de roseau se nourrit principalement d'algues et de plantes atlantiques, mais il peut compléter son alimentation en consommant des détritus ou des insectes.

Carpe argentée (Hypophthalmichthys molitrix)

Cette espèce de poisson appartient à la famille Cyprinidae et il est natif d'Asie de l'Est. Il est possible de le voir en Chine et en Sibérie, en plus de certains d'autres pays où il a été introduit. Il vit en zones tempérées et subtropicales, dans des fleuves et lacs aux eaux lentes où il est courant de les voir proche de la surface. La carpe argentée mesure près d'un mètre de long et elle est d'une couleur verdâtre/argentée, d'où elle tire son nom. A différence d'autres espèces de carpes, ce poisson a des yeux situés au niveau du ventre.

Son introduction à d'autres pays est due au fait qu'elles étaient utilisées pour le contrôle des populations des algues filamenteuses et de certaines espèces de plantes aquatiques, mais comme c'est le cas de la carpe koï, ses populations ont causé de nombreux problèmes écologiques dans certaines zones, car elles consomment tous types de plantes, et pas seulement celles qu'elles devaient contrôler, se convertissant ainsi en une espèce envahissante.

Johannii (Melanochromis johanni)

Ce poisson est endémique du lac Malaewi en Afrique orientale où on le trouve dans des zones rocheuses de plus de 15 mètres de profondeur. Leur corps est allongé et il mesure environ 10 cm de long, la femelle étant plus petite et de couleur jaune ou avec des bandes plus obscures sur les côtés. Le mâle, pour sa part, a un corps de couleur bleu avec des bandes blanches ou plus claires sur les latéraux.

Le Johannii est une espèce tranquille et grégaire, bien qu'elle soit territoriale avec les mâles de la même espèce ou du même genre, car elles ont les mêmes couleurs et elle peut les confondre avec ceux de son espèce. De manière générale, elles consomment des algues collées aux rocs et au plancton et c'est pourquoi il est courant de les voir dans les fonds rocheux.

Tilapia du Nil (Oreochromis niloticus)

De la famille Cichlidae, la tilapia du Nil, comme son nom l'indique, est originaire du Nil, mais elle est aussi présente dans les régions du Moyen Orient où elle habite les eaux tranquilles et peu profondes. Son corps est ovale et comprimé latéralement, il mesure environ 60 cm de longueur et sa couleur est grisâtre, les mâles reproducteurs ont des couleurs rougeâtres au niveau de la nageoire caudale.

C'est une espèce qui présentement a été introduite dans d'autres régions pour être consommée, car il possède une large tolérance aux conditions environnementales et à l'alimentation. En outre, il se reproduit facilement et il compte sur une grande résistance aux maladies. Il se nourrit principalement de plantes aquatiques, mais il peut aussi consommer des petits invertébrés et filtrer des particules en suspension.

D'autres poissons herbivores

En plus des poissons herbivores mentionnés précédemment, nous pouvons également vous citer :

  • Saupe cuivrée (Kyphosus vaigiensis)
  • Scalaire (Pterophyllum scalare)
  • Sphinx blenny (Aidablennius sphynx)
  • Scarus taeniopterus
  • L'os vert ou le Butterfish (Odax pullus)
  • Batteur argenté (Kyphosus sydneyanus)
  • Siganus vulpinus
  • Rachis marbré (Siganus rivulatus)
  • Rotengle (Scardinius erythrophthalmus)
  • Gardon (Rutilus rutilus)
  • Scartichthys viridis
  • Nason à éperons bleus (Naso unicornis)
  • Nasique (Naso brevirostris)
  • Nain rouge (Centropyge multispinis)
  • Poisson-papillon de Klein (Chaetodon kleinii)
  • Poisson-chirurgien à deux taches (Ctenochaetus binotatus)

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Poisson herbivore - Types, noms et exemples, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Cáceres, C. W., & Ojeda, F. P. (2000). Patrones de forrajeo en dos especies de peces intermareales herbívoros de las costas de Chile: efecto de la abundancia y composición química del alimento. Revista chilena de historia natural, 73(2), 253-260.
  • Durán, A., & Claro, R. (2009). Actividad alimentaria de los peces herbívoros y su impacto en arrecifes con diferente nivel de degradación antrópica. Revista de Biología Tropical, 57(3), 687-697.
  • Eggertsen, M., Chacin, D. H., Åkerlund, C., Halling, C., & Berkström, C. (2019). Contrasting distribution and foraging patterns of herbivorous and detritivorous fishes across multiple habitats in a tropical seascape. Marine Biology, 166(4), 51.
  • Streit, R. P., Hoey, A. S., & Bellwood, D. R. (2015). Feeding characteristics reveal functional distinctions among browsing herbivorous fishes on coral reefs. Coral Reefs, 34 (4), 1037-1047.
  • Vejříková, I., et al. (2016). Distribution of Herbivorous Fish Is Frozen by Low Temperature. Scientific Reports, 6, 1-11.

Écrire un commentaire sur Poisson herbivore - Types, noms et exemples

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Poisson herbivore - Types, noms et exemples
Image: Flickr
1 sur 11
Poisson herbivore - Types, noms et exemples

Retour en haut