menu
Partager

Que mange une mouche - Alimentation de la mouche

 
Par Nick A. Romero H.. 7 juillet 2021
Que mange une mouche - Alimentation de la mouche

Les mouches sont des insectes appartenant à l'ordre des diptères (à deux ailes). Ces animaux ont une large classification avec des milliers d'espèces décrites. Beaucoup de mouches n'ont aucun impact sur la dynamique des personnes, néanmoins, un certain groupe de mouches génèrent de très lourds problèmes de santé car elles sont vectrices de nombreuses maladies.

Il existe de nombreuses espèces de ces insectes qui sont synanthropiques. C'est-à-dire qu'elles se sont adaptées et qu'elles dépendent des conditions de vie des personnes dans les environnements urbains et des environnements d'élevage pour se reproduire et se nourrir. Dans cet article Que mange une mouche - Alimentation de la mouche de PlanèteAnimal, nous allons voir ce que mangent les mouches car, dans de nombreux cas, c'est leur alimentation qui génèrent des problèmes de santé chez les personnes et les animaux.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment naissent les mouches ?

Que mange une mouche ?

Selon l'espèce de la mouche, elle peut se nourrir d'une chose ou d'une autre.

Voyons ce que mange une mouche :

  • Certaines mouches mangent des matières végétales
  • Certaines mouches mangent des matières en décomposition (végétales ou animales)
  • Certaines mouches mangent du sang
  • Certaines mouches mangent de la viande
  • Certaines mouches mangent des excréments

Dans la suite de notre article dans lequel nous voyons ce que mange une mouche, nous vous donnerons plus d'informations à propos des espèces de mouches et de leur régime alimentaire !

Mouches qui mangent de la matière végétale

L'espèce Drosophila melanogaster, appartenant à la famille Drosophilidae, est un des exemples classiques de ces insectes qui se nourrissent des fruits en processus de fermentation, c'est d'ailleurs de là que lui vient son sobriquet de mouche des fruits. On la retrouve dans presque le monde entier, à l'exception d'Antarctique, les déserts ou les chaînes montagneuses. Les habitudes alimentaires de ce diptère sont constituées de matière végétale. Quand elles sont adultes, elles consomment des fruits et certaines plantes en décomposition. Ces mouches pondent leurs oeufs dans des fruits peu mûrs afin que quand naissent les larves elles puissent se nourrir du fruit qui aura muri. L'espèce est capable d'endommager une grande quantité des produits desquels elle se nourrit.

Mouche des fruits

La mouche des fruits est une espèce hautement utilisée pour des études scientifiques liées à la génétique. Ainsi, quand on la fait se reproduire en laboratoires pour l'étudier, elles sont généralement nourries avec des nutriments sucrés qui couvrent tous leurs besoins alimentaires.

Mouche des greniers

La mouche des greniers (Pollenia rudis) est une autre espèce qui se nourrit de sève, fleurs et fruits quand elle est adulte. Toutefois, au stade larvaire, elle est carnivore et elle se nourrit de vers comme les vers Lumbricus rubellus et Lumbricus terrestris. Cette espèce est propre à l'Amérique du Nord et à l'Europe ; deux continents où elles dérangent pour sa tendance à se regrouper dans les maisons quand les températures externes diminuent.

Mouche méditerranéenne des fruits

Un autre exemple de ces mouches herbivores est la mouche méditerranéenne des fruits (Eratitis capitata). Cette mouche est originaire d'Afrique occidentale, mais on la retrouve presque partout sur la terre. Les femelles de cette espèce perforent divers types de fruits où elles pondent leurs oeufs. Une fois que naissent les larves, elles se nourrissent de la pulpe du fruit, mais dans de nombreux cas elles sont vectrices de champignons pathogènes qui peuvent être dangereux pour l'être humain. Au stade adulte, l'espèce se nourrit toujours de fruits, comme les abricots, les nèfles, les pêches, les figues et les agrumes. Cette mouche est considérée comme nuisible pour de nombreux types de cultures différents.

Une autre mouche herbivore sont celles du genre Graphomya, appartenant à la famille Muscidae. Même si ce sont des prédateurs au stade larvaire, à l'âge adulte elles se nourrissent surtout de nectar. On peut aussi vous parler de la famille Anthomyiidae car elle inclut plusieurs espèces complètement herbivores qui au stade larvaire et adulte se nourrissent de plusieurs parties de certaines plantes, causant ainsi des dégâts agricoles importants.

Que mange une mouche - Alimentation de la mouche - Mouches qui mangent de la matière végétale

Mouches qui mangent du sang

Il y a un large groupe d'espèces de mouches qui basent leur alimentation sur la consommation du sang des personnes ou d'animaux. Quand elles l'extraient, elles sont également capables de transmettre certains pathogènes qui causent des maladies chez la personne affectée. Découvrons quelques espèces de mouches hématophages !

Horn fly

La "Horn Fly" (mouche des cornes en français), connu sous son nom scientifique d'Haematobia irritans, est une mouche native d'Europe qui a été en Amérique du Nord où elle est considérée comme un véritable fléau capable de causer de très lourds dégâts sur le bétail. Les œufs sont déposés dans les selles de ces animaux, endroit où naitront les larves et où elles resteront jusqu'à devenir adultes. Les larves se nourrissent des excréments, profitant des bactéries et des produits dont ils sont formés. Néanmoins, les adultes qui volent chercheront un membre du bétail pour se nourrir de son sang. Cette espèce restera toute sa vie au sein du même groupe d'animaux et il n'y a que les femelles qui l'abandonnent de manière momentanée pour pondre leurs œufs. Quand un animal est affecté par beaucoup de ces mouches, sa santé peut se détériorer très rapidement. D'un côté, pour la perte de sang et de l'autre pour les blessures que cette espèce cause. Comme effet secondaire, d'autres diptères peuvent profiter des blessures pour y pondre leurs œufs, causant ainsi une myiase chez l'animal.

Phlébotomes

En outre, on peut aussi parler du genre Phlebotomus qui regroupe plusieurs espèces qu'on connaît familièrement comme phlébotomes et qu'on retrouve les zones méditerranéennes et tropicales. Dans cette espèce c'est la femelle qui se nourrit du sang et qui est capable de transmettre certaines maladies comme la leishmaniose.

Mouche charbonneuse

Enfin, on doit aussi vous parler de la mouche charbonneuse (Stomoxys calcitrans) qui est originaire d'Europe et d'Asie, mais qu'on retrouve presque dans le monde entier. Aussi bien les mâles que les femelles se nourrissent de sang, principalement celui du bétail et des chevaux, même si elles peuvent aussi attaquer d'autres animaux et les personnes. L'espèce est un vecteur du groupe des Trypanosoma qui cause des maladies graves.

Que mange une mouche - Alimentation de la mouche - Mouches qui mangent du sang

Mouches qui mangent de la matière en décomposition

Il y a certaines mouches qui se nourrissent exclusivement de matière décomposée, raison pour laquelle elles sont généralement considérées comme des mouches charognards. Un exemple de ce type de mouche se trouve dans la famille Fanniidae qui est distribué entre l'Asie, l'Afrique et l'Australie. On retrouve aussi la famille Scathophagida, groupe connu comme les mouches à excréments, car leurs larves se nourrissent des excréments de la matière fécale des animaux. De leur côté, les adultes peuvent aussi se nourrir de la même manière mais ils peuvent aussi consommer de la matière végétale en décomposition.

D'autres sources d'alimentation des mouches

Dans cet article, nous ne pouvons pas ne pas parler de l'espèce la plus emblématique de ces insectes, nous avons nommé la mouche domestique (Musca domestica). Elle est distribuée globalement et on la retrouve à l'intérieur de nombreux foyers urbains. Elle est capable de transmettre plusieurs pathogènes qui affectent lourdement la santé des personnes et de certains animaux. C'est la responsable de maladies comme le choléra, la salmonellose, le typhus et la dysenterie.

C'est précisément parce qu'elle vit avec les humains que ce que mange la mouche domestique est très varié. Son alimentation est donc basé sur tout ce que nous mangeons et ce contact avec la nourriture est ce qui donne naissance à la contamination biologique. Elles peuvent aussi consommer de la matière en décomposition et des selles d'animaux domestiques. De la même manière, on peut aussi trouver des espèces prédatrices - carnivores, comme c'est le cas des mouches appartenant à la famille Asilidae, communément appelées les mouches assassines car les adultes sont très agressifs et qu'ils se nourrissent d'autres insectes.

Une espèce particulière est la mouche faciale (Musca autumnali) qui a une large gamme de distribution en Asie et en Europe. A l'âge adulte, elle est caractérisée pour manger des excréments, du sucre des plantes, mais aussi des sécrétions autour des yeux, du nez et de la bouche des chevaux et du bétail. Cette mouche est capable de transmettre certaines maladies aux hôtes dont elle se nourrit.

Grâce à cet article, vous vous rendrez que ce que mange une mouche dépend essentiellement de son espèce et qu'il y a des mouches qui mangent de tout alors que d'autres ont une alimentation plus spécifique.

Les mouches sont des animaux particulièrement détestés par les personnes, parce qu'elles peuvent s'avérer plutôt gênantes, voire même causer d'importantes affections chez certaines personnes et animaux. Toutefois, aussi bien sa présence dans certains endroits ainsi que sa grande capacité de reproduction sont de notre responsabilité car nous les y avons introduit ou parce que nous leur offrons des conditions de vie optimum pour se reproduire massivement.

Dans tous les cas, vous pouvez toujours utiliser des répulsifs naturels contre les mouches ainsi que des contrôleurs biologiques afin de minimiser au maximum l'utilisation de produits chimiques qui peuvent être dangereux pour la santé des personnes, des animaux et pour l'environnement.

Vous vous demandez à quoi servent les mouches ? C'est par ici !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Que mange une mouche - Alimentation de la mouche, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Bermejo, J. (2011). Información sobre Ceratitis capitata. Agrecológica. Disponible en: http://www.agrologica.es/informacion-plaga/mosca-fruta-ceratitis-capitata/
  • Miller, C. (2000). "Drosophila melanogaster" (en línea), Animal Diversity Web. University of Michigan, Museum of Zoology. Disponible en: https://animaldiversity.org/accounts/Drosophila_melanogaster/
  • U.C.V. (2009). Entomología. Facultad de Agronomía, Departamento de Zoología Agrícola. Disponible en: http://www.ucv.ve/fileadmin/user_upload/facultad_agronomia/Imagenes/Entomologia_2009_-_III_Unidad_-_13ra_Clase_Diptera.pdf

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Que mange une mouche - Alimentation de la mouche
1 sur 3
Que mange une mouche - Alimentation de la mouche

Retour en haut