menu
Partager

British Longhair

Actualisé: 27 novembre 2023
British Longhair

Le British Longhair est le résultat d'un croisement entre des British Shorthairs et des Persans qui a vu le jour après les deux guerres mondiales. Bien qu'au début on n'ait pas voulu créer une nouvelle race, avec le temps, on a appris à les apprécier et les valoriser et aujourd'hui certaines associations les ont reconnus comme une race. Physiquement similaire au British Shorthair mais avec un poil mi-long, il est caractérisé par une personnalité indépendante, enjouée, affectueuse et calme. En termes de soins, ils ne diffèrent pas trop des autres races à poils longs ou mi-longs. La santé de ces chats est bonne à condition qu'ils soient soignés correctement, mais il faut être conscient de certaines maladies auxquelles ils sont sensibles en raison de l'héritage de leurs parents.

Poursuivez votre lecture la suite pour en savoir plus sur le British Longhair et découvrez en notre agréable compagnie tout sur son origine, ses caractéristiques, son caractère, les soins dont il a besoin, sa santé et les endroits où en adopter un !

Bonne lecture !

Origine
  • Europe
  • Royaume Uni
Caractéristiques physiques
Poids moyen
  • 3-5
  • 5-6
  • 6-8
  • 8-10
  • 10-14
Espérance de vie
  • 8-10
  • 10-15
  • 15-18
  • 18-20
Type de poils

Origine du British Longhair

Le British Longhair est né du croisement de British Shorthair, de chats persans et de chats sans pedigree. À l'origine, ce croisement visait surtout à préserver le patrimoine génétique du British Shorthair dont les populations avaient drastiquement diminuées à cause des deux Guerres Mondiales.

Le gène à l'origine du poil long du British Shorthair est héréditairement récessif, ce qui signifie que le British Shorthair à poil long peut n'apparaître qu'au cours des générations suivantes. Au début, les British longhair étaient rejetés, donnés voire euthanasiés, car on cherchait à préserver la race originale à poil court. Par la suite, certains éleveurs ont commencé à élever des British longhair, ce qui a suscité une certaine controverse. Au fil du temps, ces chats sont devenus de plus en plus connus et sont maintenant reconnus comme une race par la WCF et la TICA, mais pas encore par la FIFE.

Caractéristiques physiques du British Longhair

Les chats britanniques à poil long présentent des caractéristiques physiques similaires à celles de leurs parents à poil court, à l'exception de la longueur du pelage. Ils mesurent entre 28 et 30 cm, les mâles peuvent peser jusqu'à 8 kg et les femelles entre 4 et 6 kg. Plus précisément, les principales caractéristiques sont les suivantes

  • Corps musclé de taille moyenne à grande.
  • Poitrine et épaules robustes.
  • Tête arrondie et large avec un menton fort.
  • Nez court, large et légèrement échancré.
  • Oreilles petites et arrondies.
  • Les yeux sont grands et ronds, de couleur assortie à la robe.
  • Queue d'une longueur égale à environ ⅔ de celle du corps, épaisse et à l'extrémité arrondie.
  • Pattes fortes et arrondies.
  • Poil semi-long et doux avec sous-poil.

Couleurs du chat britannique à poil long

Il existe plus de 300 variétés de couleurs chez le British Longhair, unicolores ou bicolores, ainsi que les motifs suivants :

  • Tabby (tigrée).
  • Colourpoint (point de couleur).
  • Tortie (écaille de tortue).
  • Tipping (doré).

Caractère du chat British Longhair

Les British Longhair se caractérisent par une personnalité calme, équilibrée, réservée et indépendante. Ils sont affectueux avec leurs tuteurs, mais plus indépendants et moins affectueux que d'autres races. C'est un chat qui s'adapte très bien à différents types de foyers, ainsi qu'aux enfants et aux autres animaux. Cependant, il est quelque peu timide et se méfie des étrangers.

C'est un très bon chasseur qui n'hésitera pas à s'attaquer à n'importe quelle petite bête dans la maison. Ils sont également très enjoués et demandent de l'affection quand ils le souhaitent. Ce n'est pas une race qui suit continuellement son tuteur en quête d'affection.

S'occuper d'un British longhair

Les soins apportés à un british longhair ne doivent pas être très différents de ceux apportés à n'importe quelle autre race à poil mi-long, et les mesures hygiéniques, nutritionnelles et préventives suivantes doivent être prises :

  • Alimentation équilibrée et complète, en quantité adaptée à l'âge, au niveau d'activité, à l'état physiologique, à la santé et aux conditions environnementales. La nourriture sèche (croquettes) doit être combinée avec de la nourriture humide (boîtes) chaque jour en plusieurs fois afin de mieux contrôler les maladies urinaires ou dentaires.
  • Hygiène des oreilles et recherche de signes d'infection ou de parasitisme.
  • Hygiène et surveillance des dents pour prévenir le tartre, les maladies bucco-dentaires et la gingivostomatite féline chronique.
  • Vermifugation et vaccination de routine.
  • Examens vétérinaires en cas de besoin et au moins une fois par an à partir de l'âge de 7 ans.
  • Brossage du pelage plusieurs fois par semaine, voire quotidiennement pendant les périodes de mue (printemps et automne) pour éviter la formation de boules de poils.
  • Baignade si nécessaire ou en période de mue pour favoriser la perte des poils morts et éviter l'ingestion.

Santé du British Longhair

Les British Longhair peuvent vivre jusqu'à l'âge de 18 ans, à condition qu'ils soient correctement soignés et nourris, et qu'ils bénéficient d'examens de routine et d'un diagnostic rapide de tout problème de santé susceptible de les affecter. Bien qu'ils soient susceptibles de développer tout type de maladie ou d'infection affectant les chats, les British Longhair semblent être plus prédisposés à certaines maladies, telles que :

  • Surpoids et obésité : l'excès de graisse et de poids peut avoir de graves conséquences sur la santé, telles que le diabète sucré, l'urolithiase et les maladies cardiaques.
  • La polykystose rénale : des kystes remplis de liquide apparaissent dans les reins et peuvent se développer au point de provoquer des lésions rénales et d'entraîner une insuffisance rénale.
  • Cardiomyopathie hypertrophique : épaississement du muscle cardiaque, ce qui limite l'espace pour la circulation du sang dans les cavités cardiaques et peut entraîner une insuffisance cardiaque.
  • Isoérythrolyse néonatale : les British longhair sont généralement du groupe sanguin B et, s'ils sont croisés avec un mâle A ou AB, les chatons A ou AB qu'ils donneront souffriront de cette maladie lorsqu'ils seront allaités et pourront mourir à la suite d'une réaction à médiation immunitaire avec rupture des globules rouges (hémolyse).

Où adopter un British Longhair ?

Bien que cette race soit de plus en plus connue, il est encore difficile de se la procurer et on trouve plus facilement des British Shorthair. Toutefois, si l'on s'adresse aux refuges ou aux maisons d'accueil locales, ils peuvent parfois fournir de meilleures informations sur la manière d'adopter un spécimen. Si ce n'est pas le cas, on peut chercher sur internet une association qui sauve des British longhair ou, s'il n'en ont pas, sachez que des milliers de chats croisés attendent d'être adoptés !

Photos de British Longhair

Articles en relation

Met en ligne la photo de ton British Longhair

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?
British Longhair
1 sur 6
British Longhair

Retour en haut