menu
Partager

10 grenouilles venimeuses - noms et photos

 
Par Antoine Decrouy. Actualisé: 1 février 2022
10 grenouilles venimeuses - noms et photos

Voir les fiches de Grenouilles

Les grenouilles sont des animaux courants de nos jardins, surtout quand il pleut, et elles habitent dans n'importe quel endroit un tant soit peu humide à la végétation est abondante. Il y a énormément d'espèces de grenouilles et, parmi elles, il existe des types de grenouilles venimeuses, les connaissez-vous ? Est-ce que vous connaissez la grenouille rouge ? la grenouille fraise ? la grenouille jaune ? ou la grenouille bleue ? Toutes sont des espèces de grenouilles venimeuses dont nous parlerons tout au long de cet article...

Le venin de ces anoures fait partie de leur mécanisme de défense contre les prédateurs, certains de ces venins sont mortels alors que d'autres intoxiquent. Vous souhaitez connaître les 10 grenouilles les plus venimeuses du monde ?

Bonne lecture à vous !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Cycle de vie de la grenouille

Quelles sont les 10 grenouilles venimeuses ?

Les 10 grenouilles venimeuses sont :

  1. Phyllobates terribilis, la grenouille la plus venimeuse, son venin peut tuer une dizaine d'adultes
  2. Dendrobate à tapirer
  3. Grenouille des fraises, grenouille toxique dont le venin provoque des brûlures et un gonflement
  4. Phyllobates bicolor, la seconde grenouille la plus venimeuse, son venin peut tuer un adulte en quelques secondes
  5. Crapaud rouge de Madagascar, grenouille toxique dont le venin provoque une intoxication
  6. Atelopus varius
  7. Ameerega shihuemoy, grenouille toxique depuis longtemps par les natifs d'Amérique du Sud
  8. Dendrobate doré
  9. Oophaga lehmanni
  10. Ranitomeya summersi

Dans la suite de notre article 10 grenouilles venimeuses - noms et photos on vous donnera le maximum de détails et d'informations à propos de ces 10 grenouilles venimeuses !

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - Quelles sont les 10 grenouilles venimeuses ?

1. Grenouille la plus venimeuse, Phyllobates terribilis

La Phyllobates terribilis, aussi appelée kokoï de Colombie ou phyllobate terrible, est considérée comme un des animaux les plus venimeux du monde. Vous vous demandez quelle est la grenouille le plus venimeuse ? Il n'y a aucun doute qu'il s'agit de cette grenouille jaune. En effet, une seule émission des toxines de cette grenouille mortelle est capable de tuer à une dizaine d'adultes. C'est une espèce endémique des forêts pluvieuses colombiennes, où elle vit à 100 ou 200 mètres d'altitude.

Cette grenouille venimeuse de Colombie est une espèce diurne, elle mesure 55 millimètres et est caractérisée par son corps entièrement jaune, même s'il est vrai qu'autour de leurs yeux, chez certains spécimens, il est possible de voir des petites taches noires. Il existe aussi des Phyllobates terribilis au corps vert menthe et/ou orange. Dans les trois cas, ses couleurs brillantes et vives servent à indiquer sa toxicité à ses prédateurs.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 1. Grenouille la plus venimeuse, Phyllobates terribilis

2. La grenouille bleue, Dendrobate à tapirer

La Dendrobate à tapirer (Dendrobates tinctorius), aussi appelée Dendrobate teint, vit dans la savane qui se trouve à la frontière du Suriname et du Brésil, où elle a élu domicile dans des zones situées à plus de 400 mètres au dessus du niveau de la mer. Comme d'autres types de grenouilles venimeuses, on la distingue grâce à sa vive couleur bleue (d'où son surnom familier de grenouille bleue) accompagnée de multiples taches noires qui ponctuent son échine.

Cette grenouille dangereuse est considérée comme terrestre, elle a toutefois besoin d'un point d'eau pour se reproduire. Ses habitudes alimentaires sont herbivores et elles sont indispensables pour synthétiser son puissant poison, qu'elle créée en ingérant des fourmis et des insectes riches en acide formique qui lui permettent la production de ses toxines.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 2. La grenouille bleue, Dendrobate à tapirer

3. Grenouille fraise ou Dendrobate fraise

Entre les grenouilles venimeuses du Costa Rica se retrouve la surnommée grenouille des fraises qu'on appelle également Dendrobate fraise (Oophaga pumilio). Cette grenouille toxique vit principalement au Panama et au Nicaragua. Ses couleurs peuvent varier, le rouge vif est toutefois une de ses couleurs principales, néanmoins, il est possible de trouver des grenouilles de cette espèce de couleur bleue ou de couleur comprise entre le rouge et le bleu.

La grenouille fraise a des habitudes diurnes et elle passe la très grande partie de sa vie sur la terre ferme. Afin de s'assurer un plus grand nombre de femelles à l'heure de la saison des amours, les mâles sont des animaux extrêmement très territoriaux. Son venin n'est pas mortel pour l'être humain mais il produit des brûlures et un gonflement.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 3. Grenouille fraise ou Dendrobate fraise

4. Phyllobates bicolor

La Phyllobates bicolor est une des espèces de grenouilles les plus venimeuses de Colombie. Elle est considérée comme étant la deuxième grenouille la plus venimeuse du monde, elle est malheureusement en danger d'extinction...

Cette grenouille dangereuse est diurne et elle préfère vivre dans les zones des forêts tropicales caractérisées par une végétation abondante. La partie supérieure de son corps est de couleur jaune vif qui s'estompe et se noircit au niveau des pattes et de l'abdomen. Le venin de cette grenouille mortelle est capable de tuer un être humain en quelques secondes seulement.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 4. Phyllobates bicolor

5. Crapaud rouge de Madagascar ou grenouille tomate

Le crapaud rouge de Madagascar, aussi appelé grenouille tomate (Dyscophus antongilii), est une espèce de grenouille venimeuse de Madagascar. On la reconnait facilement pour sa petite taille, car elle ne pèse pas plus de 200 grammes, ainsi que pour sa couleur rouge qui nous rappelle celle d'une tomate mûre.

Le crapaud rouge de Madagascar n'est pas mortel pour l'être humain, mais son venin produit des symptômes similaires à ceux d'une intoxication. Cette grenouille est en danger d'extinction à cause de la pollution de l'eau et parce qu'elle a longtemps été considérée comme une espèce de collection, in fine, le trafic et le marché noir ont participé activement au ravage de sa population.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 5. Crapaud rouge de Madagascar ou grenouille tomate

6. Atelopus varius

L'Atelopus varius était une espèce de grenouille venimeuse du Costa Rica mais, malheureusement, de nos jours, elle est éteinte dans ce pays et il est possible de la trouver au Panama. L'espèce est en danger critique d'extinction. Elle se distingue par une couleur qui attire l'attention : sur un fond jaune vif ou orange clair, l'Atelopus varius présente des taches noires ondulées et mises en franges, ces dernières lui couvrent l'intégralité du corps.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 6. Atelopus varius

7. Ameerega shihuemoy

L'Ameerega shihuemoy est une espèce de grenouille venimeuse qui a été découverte en 2017 et qui fait partie des grenouilles venimeuses d'Amazonie, en effet, on la retrouve dans les forêts amazoniennes du Pérou. Sa densité de population est inconnue, même si elle est considérée comme étant en danger d'extinction.

Elle est caractérisée par son corps noir orné de rayures bleutés rouges sur les flancs et ses pattes de couleurs châtains. Elle vit près des fleuves et il est possible de l'apercevoir soit sur les roches ou dans l'eau. L'espèce était connue par les indigènes de cette zone, qui savaient très bien à quel point elle était toxique.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 7. Ameerega shihuemoy

8. Dendrobate doré

Il existe aussi des grenouilles venimeuses verte, une d'elles est la Dendrobate doré (Dendrobates auratus), cette dernière vit au Nicaragua, Panama et au Costa Rica. Elle préfère les environnements humides des terres basses, même si certains spécimens préfèrent vivre dans les montagnes.

Cette grenouille venimeuse a un corps bicolore dans lequel on retrouve un savant mélange de noir et de vert. C'est une toute petite espèce de grenouille qui mesure à peine 4 centimètres et qui se nourrit d'insectes qu'elle tue grâce à son puissant venin.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 8. Dendrobate doré

9. Oophaga lehmanni

L'Oophaga lehmanni est une espèce de grenouille venimeuse endémique de Colombie, où de nos jours elle se trouve dans des petites zones des forêts de Cali et de Choco. L'espèce est en danger critique d'extinction. Elle est caractérisée par son corps de couleur noir sur lequel apparaissent des taches orange ou rouge vif. La femelle de cette espèce pond ses œufs sur la terre ferme, d'où elle transportera ses têtards dans l'eau pour qu'ils y finissent leur développement.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 9. Oophaga lehmanni

10. Grenouille jaune et noire, Ranitomeya summersi

Concluons notre article 10 grenouilles venimeuses - noms et photos avec la Ranitomeya summersi.

La Ranitomeya summersi est une espèce de grenouille venimeuse endémique du Pérou, où elle vit dans une zone qui ne dépasse pas les 243 km2. Elle préfère vivre dans les zones sèches des forêts, où il sera possible de les trouver sautillant entre les cailloux. L'espèce est caractérisée par une combinaison de noir et de jaune. Cette espèce de grenouille venimeuse est en danger d'extinction car elle tolère mal les changements introduits dans son environnement par l'agriculture intensive.

10 grenouilles venimeuses - noms et photos - 10. Grenouille jaune et noire, Ranitomeya summersi
Image: https://www.iucnredlist.org/

Les animaux les plus venimeux du monde [VIDÉO]

Grenouilles venimeuses en France

En France, et en général sur la totalité du contient européen, il n'y a pas de grenouilles venimeuses. La principale raison sont les conditions climatiques car les espèces dont nous venons de parler ont besoin, pour se développer, de forêt humide et de températures tropicales.

Seulement, en Europe et en France, il est possible de trouver certaines espèces de grenouilles venimeuses qui ont été introduites sur le territoire en tant qu'animaux de compagnie. L'élevage en captivité de ces grenouilles fait diminuer leur toxicité car elles ne sont pas nourries des mêmes insectes qui, à l'état sauvage, leur apportent les composants nécessaires à la synthétisation de leur venin.

Bien que le risque diminue quand elles sont élevées de cette manière, nous ne recommandons pas d'adopter ce type de grenouille, aussi bien pour le danger qu'elles peuvent représenter que pour le fait que de nombreuses espèces se trouvent en danger d'extinction et, si vous en adoptez une, vous pourriez être en train de contribuer de manière involontaire à leur exploitation.

 

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à 10 grenouilles venimeuses - noms et photos, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Field-Cortazares, Jorge. "Envenenamiento por contacto directo con ranas venenosas". Boletín Clínico del Hospital Infantil, 28 (1): 2011, 38-42.
  • IUCN SSC Amphibian Specialist Group 2018. Ranitomeya summersi. The IUCN Red List of Threatened Species 2018: e.T193430A89224207. http://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2018-2.RLTS.T193430A89224207.en. Downloaded on 23 July 2019.
  • Wilmar Bolívar, Fernando Castro, Stefan Lötters 2004. Oophaga lehmanni. The IUCN Red List of Threatened Species 2004: e.T55190A11255085.http://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2004.RLTS.T55190A11255085.en. Downloaded on 23 July 2019.
  • Solís, F., Ibáñez, R., Jaramillo, C., Chaves, G., Savage, J., Köhler, G., Jungfer, K., Bolívar, W. & Bolaños, F. 2008. Dendrobates auratus. The IUCN Red List of Threatened Species 2008: e.T55174A11250892. http://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2008.RLTS.T55174A11250892.en. Downloaded on 20 July 2019.
  • IUCN SSC Amphibian Specialist Group 2017. Ameerega shihuemoy. The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T112689481A112689529. http://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2017-3.RLTS.T112689481A112689529.en. Downloaded on 20 July 2019.
  • Pounds, J., Puschendorf, R., Bolaños, F., Chaves, G., Crump, M., Solís, F., Ibáñez, R., Savage, J., Jaramillo, C., Fuenmayor, Q. & Lips, K. 2010. Atelopus varius. The IUCN Red List of Threatened Species 2010: e.T54560A11167883. http://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2010-2.RLTS.T54560A11167883.en. Downloaded on 20 July 2019.
  • IUCN SSC Amphibian Specialist Group 2015. Oophaga pumilio. The IUCN Red List of Threatened Species 2015: e.T55196A3025630. http://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2015-4.RLTS.T55196A3025630.en. Downloaded on 20 July 2019.
  • "Rana venenosas". (2017, 15 mars). National Geographic. Consultez : https://www.nationalgeographic.es/photography/2017/04/ranas-

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
10 grenouilles venimeuses - noms et photos
Image: https://www.iucnredlist.org/
1 sur 12
10 grenouilles venimeuses - noms et photos

Retour en haut