menu
Partager

Anatomie du lapin - Information sur les lapins

 
Par Nick A. Romero H.. 1 juin 2021
Anatomie du lapin - Information sur les lapins

Les lapins appartiennent à la famille des Leporidae, qu'ils partagent avec les lièvres, mais dont ils diffèrent à la fois par le genre et les caractéristiques taxonomiques. Les lapins sont regroupés en plusieurs genres, mais le plus connu est Oryctolagus, au sein duquel on trouve le lapin commun ou également appelé lapin européen (Oryctolagus cuniculus).

En raison de sa capacité d'adaptation à une grande variété d'habitats et de son succès reproductif, le lapin est considéré comme l'une des 100 espèces exotiques envahissantes dans le monde, en raison de l'impact qu'il génère. Cependant, nous devons garder à l'esprit que son introduction dans des régions différentes de son espace d'origine est causée par des personnes et ce n’est donc, en aucun cas, la responsabilité de l'animal.

Découvrez dans cet article de PlanèteAnimal, Anatomie du lapin - Information sur les lapins, tout ce que vous devez savoir sur ce petit lagomorphe, restez avec nous jusqu’à la fin !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Adopter un lapin

Anatomie générale du lapin

Le lapin est un petit animal au corps symétrique et allongé. Le poids varie selon la variété ou la race et peut aller de 1 kg à 6 kg. La tête et le cou sont petits, chez certains lapins la peau forme des plis dans cette zone. Il possède des glandes pour la production de phéromones au niveau du menton et de la zone périanale, qu'il utilise pour communiquer et marquer son territoire.

Les membres antérieurs sont plus petits que les postérieurs, les premiers ont cinq orteils avec des ongles solides, tandis que les postérieurs ont une plus grande force pour optimiser les sauts. Ils n'ont pas de coussinets et sont également utilisés pour générer des vibrations sur le sol et pour communiquer, par exemple en cas de danger. La queue du lapin est courte, ce qui est également utile pour communiquer par le mouvement. Ces caractéristiques sont les plus remarquables parmi les caractéristiques anatomiques générales du lapin.

Anatomie du lapin - Information sur les lapins - Anatomie générale du lapin

Les sens du lapin

Le lapin a un système sensoriel complexe, il utilise donc tous ses sens, visuel, tactile, acoustique et chimique. Il est également capable de percevoir efficacement les changements thermiques et les vibrations. Le lapin est un animal qui possède une importante capacité de communication par l'odorat et le toucher.

Les lapins voient avec de grands yeux qui sont positionnés plus latéralement que frontalement. La coloration rouge est courante, mais ils peuvent aussi être d'autres couleurs selon la variété. Le nez est très sensible et se déplace facilement. Sous le tissu des narines se trouvent des sortes de coussinets, liés à la perception des odeurs. Il possède deux longs pavillons d'oreille, dépourvus de poils à l'intérieur, mobiles, qui lui permettent de capter les sons à grande distance et jouent en outre un rôle fondamental dans la thermorégulation corporelle.

Peau du lapin

La peau du lapin est caractérisée par deux types de fourrure. Une externe et visible qui est généralement brillante, solide et relativement longue. L'autre interne qui est plus courte et de type laineux, très utile pour les habitats froids.

La coloration du pelage du lapin commun tend à être grise dans des combinaisons de noir et de brun avec une zone plus claire sur l'abdomen ainsi que la partie inférieure de la queue. Les lapins mélaniques et albinos sont assez courants. Cependant, compte tenu des croisements sélectifs qui ont été réalisés, on a obtenu un grand nombre de variétés qui peuvent être unicolores ou combinées.

Système digestif du lapin

Le système digestif du lapin commence dans la bouche qui compte 28 dents, les grandes incisives se démarquant. Pour manger sa nourriture, outre les dents, le lapin s'appuie sur ses lèvres et sa langue mobiles. Ensuite, il y a le pharynx et l'œsophage, ce dernier est court, par lequel les aliments sont acheminés vers l'estomac.

Le lapin est un animal monogastrique, ce qui signifie que son estomac est constitué d'un seul compartiment. Chez un lapin adulte, ce système peut mesurer jusqu'à environ 5 m de long, dans lequel environ 100 grammes de nourriture sont déposés. On trouve ensuite l'intestin grêle où une importante dégradation de la masse des aliments a lieu grâce aux sécrétions du foie et du pancréas pour que les nutriments soient ensuite absorbés par la muqueuse des tissus.

Les particules qui ne sont pas dégradées dans l'intestin grêle passent au cæcum dans le gros intestin, où se produit un important processus de dégradation par des enzymes bactériennes. Ensuite, la masse restante est mobilisée vers le côlon et, jusqu'à ce point, le système digestif est en général similaire à celui des autres animaux monogastriques.

La particularité du lapin réside dans la double fonction du côlon, car si la nourriture entre dans les premières heures du matin, elle ne sera pas complètement transformée et formera des masses enveloppées de mucus sous forme d'amas, appelés caecotrophes. Si le contenu de l'estomac arrive plus tard dans la journée, il sera soumis à un processus d'absorption qui extraira toute l'humidité, ce qui donnera une masse fécale sèche.

Un aspect important est que lorsque le lapin libère les caecotrophes, comme ils ont encore des nutriments qui peuvent être utilisés par l'animal, il les consomme dès qu'ils sont expulsés, de sorte que cette masse passe à nouveau par le processus de digestion.

Le système digestif du lapin culmine dans l'anus par lequel le lapin expulse les excréments et les caecotrophes.

Anatomie du lapin - Information sur les lapins - Système digestif du lapin
Image: pinterest.com

Système cardiorespiratoire du lapin

Le cœur du lapin est situé dans la zone ventrale du thorax, et à côté de lui se trouvent les deux poumons. Il est divisé en quatre cavités, deux supérieures ou oreillettes, chargées de recevoir le sang et deux inférieures ou ventricules, par lesquelles le sang est expulsé. En outre, ce système comprend l'artère et les veines pulmonaires, l'artère aorte, la veine cave antérieure et postérieure.

Quant au système respiratoire du lapin, outre les poumons, il est composé des narines ou orifices respiratoires externes, des orifices respiratoires internes, du pharynx, du larynx, de la trachée, des bronches, des lobules pulmonaires et du diaphragme.

Système reproducteur du lapin

L'appareil reproducteur des lapines se compose des ovaires, des oviductes, de l'utérus, du vagin et de la vulve. Dans le cas du système reproducteur des lapins, on trouve : les testicules, les canaux déférents, le canal urétral, le pénis du lapin, la prostate, les vésicules séminales, la glande vésiculaire et la glande de Cowper.

La maturité sexuelle chez les femelles se situe entre 3,5 et 4 mois, tandis que chez les mâles elle est un peu plus tardive, de 4,5 à 5 mois.

Squelette du lapin

En ce qui concerne le système osseux du lapin ou squelette de lapin, nous constatons que la tête est constituée d'os plats qui n'ont aucune mobilité, à l'exception de ceux situés dans la mâchoire inférieure. Les os situés dans la tête sont les suivants : occipital, frontal, pariétal, temporal, lacrymal, nasal, maxillaire supérieur et inférieur.

Le tronc du lapin est composé de différents os de petite taille, où se trouvent les différents types de vertèbres (cervicale, dorsale, lombaire, sacrée et caudale) ; les côtes et autres os qui constituent la cage thoracique.

Les membres antérieurs sont formés par l'omoplate, l'humérus, le cubitus, le radius, les os du carpe, les métacarpiens et les phalanges. Les membres postérieurs sont constitués du fémur, du tibia, du péroné, du tarse, du métatarse et des phalanges. Ces derniers sont reliés à la colonne vertébrale par le bassin qui est lui-même structuré par l'ilion, l'ischion et le pubis.

Le lapin est un animal dont diverses variétés ont été obtenues à des fins commerciales, de sorte que la viande et la fourrure du lapin sont très consommées dans divers pays. Actuellement, le lapin commun est en danger d'extinction selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), principalement en raison des actions causées par l'homme.

Cet article, Anatomie du lapin - Information sur les lapins, est terminé ! Nous espérons vous avoir informé un peu plus sur le lapin et l'anatomie du lapin. Si vous connaissez d'autres caractéristiques de l'anatomie du lapin qui ne figurent pas ici, n'oubliez pas de laisser votre commentaire en bas de cet article !

À bientôt sur PlanèteAnimal !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Anatomie du lapin - Information sur les lapins, nous vous recommandons de consulter la section Ce que vous devez savoir.

Bibliographie
  • Camacho, A., Bernejo, L., Viera, J., y Mata, J. (2010). Manual de Cunicultura. Escuela Técnica Superior de Ingeniería Agraria. Universidad de La Laguna. Disponible sur : https://riull.ull.es/xmlui/bitstream/handle/915/2599/libro%20cunicultura%202010.pdf
  • Rodríguez-Aarcón, c.; Pérez, e.; Martín, u.; rivera, r.; Hernández, a.; vivo, j.; Beristain, m. & Usón, J. (2010). Morfometría del esófago abdominal y del estómago del conejo (Oryctolagus cuniculus). Aplicaciones a la cirugía laparoscópica. Int. J. Morphol., 28(1):27-31, 2010. Disponible sur : https://scielo.conicyt.cl/pdf/ijmorphol/v28n1/art04.pdf
  • Villafuerte, R. & Delibes-Mateos, M. 2019. Oryctolagus cuniculus. La Liste Rouge des Espèces Menacées de l'UICN 2019: e.T41291A17061965. Disponible sur : https://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.2019-3.RLTS.T41291A170619657.en

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Anatomie du lapin - Information sur les lapins
Image: pinterest.com
1 sur 3
Anatomie du lapin - Information sur les lapins

Retour en haut