Partager

Comment adopter un chien ?

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 12 mars 2020
Comment adopter un chien ?

Voir les fiches de Chiens

Si vous connaissez déjà les avantages d'adopter un chien, vous vous demandez probablement comment faire une adoption sûre et responsable pour partager votre foyer avec un nouveau meilleur ami. Chez PlaneteAnimal nous pensons que l'adoption est un acte d'amour, mais qu'elle implique aussi de nombreuses responsabilités. La première d'entre elles est de connaître les étapes à suivre, les exigences et les conditions fondamentales pour offrir une vie saine et digne à un être sensible et intelligent.

C'est dans cet esprit que dans cet article nous vous expliquons comment adopter un chien et que nous vous donnons quelques conseils de base pour aider votre chien à s'adapter à son nouveau foyer et lui prodiguer les meilleurs soins possibles, afin que vous puissiez créer un lien d'amitié et de confiance mutuelle. Vous êtes prêts ? Lisez la suite !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Adopter un chien adulte

Que faut-il prendre en considération avant d'adopter un chien ?

Avant de savoir où et comment adopter un chien, vous devez réfléchir et être très honnête avec vous-même pour savoir si vous êtes prêt à prendre la responsabilité de fournir une vie saine, digne et heureuse à cet animal. Au-delà du désir légitime de partager votre maison avec un chiot, vous devrez avoir le temps, la patience, le dévouement et la solvabilité financière nécessaire pour lui fournir une alimentation complète et équilibrée, une activité physique et une stimulation mentale, un environnement enrichi et une médecine préventive adéquate.

Si vous estimez que vous êtes prêt à vous occuper d'un chien, vous devrez décider où est-ce que vous adopterez votre nouveau meilleur ami. Idéalement, vous devriez contacter ou bien vous rendre dans une SPA (société protectrice des animaux), un refuge, un centre d'accueil ou un centre de soins pour animaux de compagnie, qui s'assurera que les chiens à adopter sont en bonne santé et disposera de professionnels et de bénévoles qui pourront vous guider dans le processus d'adoption et d'adaptation de votre chien à son nouveau foyer. De plus, les refuges permettent de faire des visites préalables pour connaître les chiens qui sont en adoption et de pouvoir en savoir un peu plus sur l'histoire, le tempérament et les besoins spécifiques de chacun d'entre eux.

Cependant, vous trouverez également des particuliers qui mettent des chiens sauvés de la rue en adoption, ou des chiots de leurs propres amis à poils. En général, cette procédure est informelle, vous n'aurez donc pas le soutien d'une association ou de professionnels spécialisés. Vous trouverez également des alternatives pour adopter des animaux de compagnie sur Internet, sur les marketplace ou les réseaux sociaux, mais ces procédures ne sont pas sûres ni recommandées, car l'origine des animaux est inconnue et pourrait finir par encourager l'élevage irrégulier d'animaux de compagnie.

Comment adopter un chien ? - Que faut-il prendre en considération avant d'adopter un chien ?

Adopter un chien : ce qu'il faut savoir

La procédure et les conditions d'adoption d'un chien peuvent varier légèrement selon votre pays ou selon la procédure interne de chaque centre, refuge ou SPA. Mais, en général, vous devrez remplir les conditions et démarches suivantes pour adopter un chien :

  • Il faut être majeur : selon le pays, vous devez avoir plus de 18 ou 21 ans pour adopter un chien. N'oubliez pas que la procédure d'adoption est personnelle et ne se fait que directement avec l'adoptant, et non par intermédiaire. Vous devrez donc présenter une pièce d'identité.
  • Questionnaire de prédisposition à l'adoption : en communiquant votre intérêt à adopter un chien, le refuge vous demandera de remplir un questionnaire de pré-adoption, pour faire votre inscription et mieux connaître votre style de vie, votre routine et vos caractéristiques. Cela vous aidera entre autres à déterminer quel chien convient le mieux à votre personnalité, l'espace dont vous disposez dans votre maison, le temps que vous pourriez passer avec votre chien, en d'autres termes, à établir votre profil de tuteur pour guider votre choix.
  • Pré-visite à domicile : bien que la plupart des centres ne la fassent pas, c'est le premier contact personnel que l'équipe aura avec vous. Le but de l'entretien initial et de la pré-visite à domicile est de voir si vous disposez d'un environnement positif pour accueillir votre chien adopté. En tous les cas, si vous décidez d'adopter à la SPA il vous faudra présenter un justificatif de domicile original de moins de 3 mois ainsi qu'un justificatif de revenus.
  • Informations pour le contact et le suivi : si l'adoption est approuvée, des informations supplémentaires vous seront demandées afin de maintenir un contact fluide et d'assurer le suivi du chien adopté. Outre votre carte d'identité et vos coordonnées (e-mail et téléphone), on vous demandera généralement des informations sur un vétérinaire de confiance (nom, numéro d'enregistrement, numéro de téléphone, adresse de la clinique, etc.) et des détails sur les membres de votre famille ou les personnes proches par l'intermédiaire desquelles vous pourriez être contacté.
  • Signature du contrat d'adoption : l'adoption étant déjà approuvée et toutes les données vérifiées, le moment est venu de signer le contrat d'adoption, un document qui formalise l'adoption et doit contenir les données du nouveau tuteur, du refuge et du chien adopté, ainsi que les clauses de base qui guident la remise de l'animal à son nouveau tuteur et les responsabilités impliquées dans l'acte d'adoption, en prévenant les cas d'abus, de négligence ou d'abandon.
  • Paiement : dans de nombreux pays la procédure d'adoption a généralement un coût, dont la valeur est symbolique et qui est destiné à l'entretien du refuge pour continuer à aider d'autres animaux victimes d'abandon, de perte ou de mauvais traitements. La valeur de l'adoption peut varier en fonction de l'âge du chien et, en général, il y a des avantages pour ceux qui décident d'adopter des chiens adultes ou âgés. Dans le cas de la SPA, une participation financière de 250 € pour un chien et 300 € pour un chiot correspondant à l’identification, la vaccination et la stérilisation vous sera demandée. Toutefois, il existe des pays où il est possible d'adopter un chien gratuitement, quel que soit son âge.
  • Déménagement du chien dans son nouveau domicile et suivi : après paiement, la livraison du chien à son nouveau gardien sera coordonnée. La plupart des refuges prennent en charge le transfert du chien vers son nouveau domicile, afin de certifier qu'il est livré et s'intègre bien dans ce nouvel environnement. Dans certains cas, au cours des premiers mois suivant l'adoption, le refuge coordonnera des visites périodiques pour vérifier que le chien s'adapte bien à son nouveau foyer et qu'il reçoit les soins appropriés. Vous pouvez également contacter votre vétérinaire pour savoir si votre chien reçoit une médecine préventive appropriée, en particulier si son calendrier de vaccination et de déparasitage est respecté.

Dans tous les cas, la procédure peut varier d'un centre à l'autre, alors n'hésitez pas à demander des informations par téléphone ou par e-mail. Cela vous aidera à résoudre tous vos doutes.

Adopter un chiot

La plupart des gens sont encore enclins à adopter un chiot, en grande partie parce qu'ils pensent qu'il est plus simple d'élever et de soigner un chiot qu'un chien adulte. S'il est vrai que les chiots ont tendance à avoir une nature plus souple qui facilite l'apprentissage et la socialisation, il est toujours important de noter que tous les chiens peuvent être entraînés et socialisés avec l'aide d'un renforcement positif et grâce à la patience de leurs gardiens.

Dans le cas où un paiement est demandé pour le processus d'adoption, le prix peut être plus élevé lorsque vous voulez adopter un chiot, surtout s'il a moins de 6 mois. Il est également courant que l'adoption de chiots soit soumise à certaines restrictions, afin d'éviter les accidents et d'aider le chien à s'adapter à son nouveau foyer. Par exemple, certains refuges ne donnent pas de chiots de moins de 5 mois à adopter aux familles ayant de jeunes enfants (généralement de moins de 5 ou 6 ans).

Si vous décidez d'adopter un chiot, le refuge vous proposera probablement de le stériliser ou de le faire castrer lorsqu'il aura atteint un âge adéquat et de la main de ses propres vétérinaires, à un coût nettement plus abordable que dans les cliniques vétérinaires privées. Un engagement à stériliser le chiot adopté peut également être inclus dans le contrat d'adoption, car il s'agit d'une responsabilité du nouveau tuteur pour éviter les portées non désirées et prévenir la surpopulation des rues.

Pour être bien préparé à entamer la procédure d'adoption, nous vous conseillons de vous renseigner sur la manière d'adopter un chiot dans votre ville de résidence. N'oubliez pas non plus qu'ici, chez PlaneteAnimal, vous trouverez les meilleurs conseils pour éduquer un chiot et le socialiser correctement dès les premiers mois de sa vie.

Adopter un chien adulte ou âgé

De nombreux chiens adultes ont été recueillis dans la rue, un environnement terriblement inhospitalier avec d'innombrables risques pour leur intégrité physique et émotionnelle. D'autres ont été victimes de l'indifférence ou de la cruauté humaine. Tous connaissent la douleur, la faim et la peur, et ont appris à se méfier pour rester en sécurité. Ainsi, lorsque vous décidez d'adopter un chien adulte, vous devez être conscient que votre nouveau meilleur ami aura besoin de temps, de patience et surtout de beaucoup d'affection pour s'adapter à son nouveau foyer.

Combien de temps faudra-t-il à un chien adulte pour s'adapter à un nouveau foyer ? L'adaptation est toujours un processus lent et progressif, et chaque individu aura besoin de son propre temps pour s'en sortir complètement. Et bien que vous ne puissiez pas déterminer avec précision combien de temps cela prendra-t-il, vous pourrez l'aider à se sentir en sécurité dans votre foyer, en lui offrant un environnement positif et enrichissant et en l'encourageant à vouloir interagir avec vous. Ici, chez PlaneteAnimal, nous vous montrons comment gagner la confiance d'un chien.

Lorsque votre chien se sentira à l'aise dans son nouveau foyer, il sera temps de travailler sur son éducation et sa socialisation. Le refuge ou le centre d'accueil devrait déjà vous avoir informé sur l'histoire de votre nouveau meilleur ami, s'il a été maltraité, s'il a présenté des problèmes de comportement et s'il a besoin d'un accompagnement spécifique avec un vétérinaire spécialisé en éthologie. Dans tous les cas, l'idéal est de toujours avoir les conseils d'un dresseur de chiens pour éduquer et socialiser un chien adulte adopté, et l'aider à surmonter ses peurs et ses mauvaises expériences du passé afin qu'il puisse profiter d'une nouvelle vie pleine d'affection avec vous. Mais vous pouvez également consulter nos conseils pour éduquer un chien adopté de manière sûre et positive.

Comment adopter un chien ? - Adopter un chien adulte ou âgé

Comment adopter un chien policier ?

Comme tous les travailleurs, un chien policier « prend sa retraite » lorsqu'il atteint un certain âge et qu'il a accompli le service extraordinaire qu'il rend à notre société. Il en va de même pour les autres chiens de service, tels que les chiens militaires, les chiens guides et les chiens de secours, qui agissent généralement aux côtés des chiens de pompiers. En général, un chien d'assistance prend sa retraite lorsqu'il atteint environ 8 ans, alors qu'il commence généralement à présenter certains signes de vieillesse, tels que la perte de masse musculaire et l'acuité de ses sens. Cela peut néanmoins varier en fonction de son état de santé, sa race ou si l'animal a subi quelconque type de blessure ou d'accident dans l'exercice de son activité.

Un chien policier à la retraite peut être un compagnon idéal pour de nombreuses familles, couples ou personnes vivant seules. En plus d'avoir eu une préparation physique extraordinaire et d'avoir reçu une médecine vétérinaire tout au long de leur vie, ces chiens sont également entraînés et socialisés dès leur plus jeune âge pour exercer leur activité de manière optimale, ce qui en fait le chien idéal pour ceux qui veulent un meilleur ami obéissant et bien élevé.

Toutefois, il est essentiel que vous réfléchissiez bien et que vous soyez prêt à adapter votre mode de vie, votre routine et votre domicile pour offrir une vie saine et heureuse à votre nouveau meilleur ami. Un chien policier à la retraite devra maintenir une routine saine avec de l'activité physique et une stimulation mentale, ainsi que recevoir des soins appropriés en fonction de son âge et de sa condition physique, en particulier s'il a été blessé ou victime d'un accident.

Il est également important de connaître le type de formation que le chien a reçu et de consulter un professionnel spécialisé dans la formation avancée pour obtenir des conseils sur la manière de poursuivre l'éducation et la formation physique d'un chien policier à la retraite, en adaptant ces activités à son âge et à sa condition physique.

Où et comment adopter un chien policier à la retraite ?

L'endroit exact où vous devrez vous rendre pour adopter un chien policier peut varier en fonction de votre pays ou de votre région de résidence. Dans certains pays, il existe déjà des agences ou des refuges spécialisés dans les chiens d'assistance à la retraite. Vous pouvez les contacter pour leur faire part de votre intérêt et procéder à votre première inscription afin de franchir les étapes suivantes vers l'adoption. Par une simple recherche sur Internet, vous pourrez vérifier si ce genre d'associations existe à proximité de votre domicile. S'il n'y a pas de tels centres dans votre ville ou si vous ne les trouvez pas, vous pouvez contacter un poste de police local ou un centre de dressage spécialisé dans les chiens d'assistance pour demander plus d'informations sur les endroits où aller pour adopter un chien policier à la retraite.

Souvent, la priorité est donnée au maintien du chien retraité auprès de ses propres collègues de travail ou entraîneurs, au cas où ils seraient intéressés ou disponibles pour l'accueillir. Il se peut donc que vous deviez vous inscrire sur une liste d'attente pour organiser l'adoption d'un chien d'assistance. Mais si vous êtes vraiment déterminé à adopter un chien policier, cela vaudra certainement la peine d'attendre et, en attendant, vous pouvez préparer votre foyer et obtenir de meilleures informations sur les soins que votre chien devra recevoir.

Le processus d'adoption d'un chien policier ou de service est généralement plus détaillé et plus complexe qu'une adoption conventionnelle. Loin d'être une bureaucratie excessive, les critères établis dans cette adoption spéciale visent à certifier que le « candidat » au nouveau tuteur, c'est-à-dire, vous, a les conditions nécessaires et comprend les responsabilités qu'implique la prise en charge d'un chien d'assistance à la retraite. Cela se fait généralement par le biais d'entretiens avec les membres de la famille et de visites à domicile, entre autres procédures.

Nous vous conseillons donc de bien vous informer sur les conditions et les démarches à suivre pour adopter un chien policier dans votre pays ou votre région avant de prendre cette décision, afin d'être sûr que vous voulez vraiment partager votre foyer avec ce genre de chien très spécial et de vous préparer correctement à remplir les conditions pour adopter un chien policier.

Comment adopter un chien ? - Où et comment adopter un chien policier à la retraite ?

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment adopter un chien ?, nous vous recommandons de consulter la section Ce que vous devez savoir.

Écrire un commentaire sur Comment adopter un chien ?

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment adopter un chien ?
1 sur 4
Comment adopter un chien ?

Retour en haut